Feux d'artifices

deserty |

Au Texas on a du pétrole mais on a également des idées comme le prouvent les membres d’Explosions in the Sky, invité surprise des dernières nouveautés de l’iTunes Music Store. Parmi la cohorte de suiveurs lancés sur les traces de Mogwai et de Godspeed you! Black Emperor, finalement bien peu ont réellement une nouvelle pierre à ajouter à un édifice (pour faire court, le rock instrumental à guitares alternant passages calmes et crescendo rageurs dans des morceaux à la construction complexe dépassant la durée moyenne autorisée pour espérer un passage à la radio) déjà chancelant. Précédés d’une flatteuse réputation scénique (loin d’être usurpée, je peux en témoigner), et de deux albums confidentiels, les Américains arrivent numériquement avec un troisième disque qui confirme que ces quatre là ont en effet quelque chose en plus : des passages empreints d’une mélancolie magnifique où tristesse et bonheur se mêlent à travers de splendides entrelacs de guitares et un talent inné pour trouver la mélodie qui va droit au cœur, de formidables montées en puissance merveilleusement amenées à vous faire venir les larmes aux yeux. Les codes du genre sont bien évidemment parfaitement respectés mais avec ce plus qui change tout : l’émotion. Musique de grands espaces, The Earth is not a Cold Dead Place aurait pu être la bande son d’un Road-Movie, ce genre de films faits d’errance, de rencontres, de séparations qui nous font passer par un large spectre de sentiments et regretter la fin du voyage. Avec Explosions in the Sky, il vous suffit d’appuyer sur la touche repeat.
With Tired Eyes, site d’un fan français, est l’endroit rêvé pour faire plus ample connaissance avec le groupe. On y trouve en particulier des enregistrements de plusieurs concerts qui permettent de se faire une idée plus précise, les trente secondes proposées par le store d’Apple n’étant pas forcément adaptées à des morceaux d’une durée avoisinant les dix minutes.


CONNEXION UTILISATEUR