The Guardian sur le point d'utiliser le système d'abonnement d'iOS ?

Christophe Laporte |

C'est un secret de polichinelle : Apple va très prochainement revoir sa politique de tarification sur l'App Store pour permettre aux éditeurs de proposer des abonnements. The Guardian vient de vendre la mèche en publiant par accident pendant quelques minutes des informations sur sa prochaine application pour iOS. Celle-ci fonctionnera sous forme d'abonnement. Visiblement, deux formules seront disponibles : un abonnement de 6 mois pour 2,99 £ et un abonnement d'un an pour 3,99 £. The Guardian prévoit également de proposer une mouture gratuite financée par la publicité.

Le responsable mobile du journal The Guardian n'indique pas si son application utilise le système d'Apple. Mais comme le note AppleInsider, vu le timing, cela parait fort probable. Moore espère que son application sera disponible avant Noël, mais affirme n'avoir aucune certitude sur la question. Il a par ailleurs indiqué que son groupe travaillait également sur une version iPad.

Il se murmure qu'Apple pourrait présenter cette fonctionnalité le 9 décembre. Le système d'abonnement serait inclus à iOS 4.3. Initialement, ce dernier était prévu pour décembre, mais selon d'autres rumeurs, il aurait pris du retard et ne sortirait qu'en janvier (lire : iOS 4.3 et l'iPad Magazine reportés en 2011 ?.

Bref, une chose est certaine : Apple travaille sur une solution permettant aux groupes de presse d'offrir des formules d'abonnement à leurs lecteurs. Tout ceci ne semble plus être qu'une question de semaine.

Sur le même sujet :
- Presse sur iPad : un nouveau chapitre va s'ouvrir


avatar lolpop | 
Nooooon C'est la fin du "je l'ai acheté je le garde" !!! Imaginez doodle jump 1€ par mois .....
avatar wai | 
Ca ne verra jamais le jour pour des applications telles que les jeux. Mais pour le journal, actu, ça me semble bien, car il faut financer les journalistes.
avatar gimly54 | 
Hmm... T'es sérieux iMax ou tu le fais exprès de pas lire la news ? iGen a beau marquer "groupes de presse" en gras y en a quand même qui n'arrive pas à lire jusqu'au bout...
avatar Dwigt | 
oui clairement, ce sera pour des apps dont le contenu évolue en permanence, comme la presse, sauf peut-être pour des services comme onlive...
avatar eldaran83 | 
Certaines applications utilisent l'in-App de cette façon. Par exemple, 6€ pour un mois en achat In-App...
avatar matiti44 | 
C'est une excellente nouvelle pour les groupes de presse qui vont pouvoir toucher de nouveaux clients....
avatar RaZieL54 | 
Que la presse soit en train de migrer sur les terminaux mobiles, iPad en tête, au détriment des versions papiers est une évidence. Le journal, comme beaucoup de livres papier vont rapidement disparaître au profit des ebook et autres formats numériques, on le constate déja. Le problème restant c'est le modèle économique, qui va, pour l'instant, soit sur le "gratuit" truffé de pub, soit l'abonnement. (tient d'ailleurs quel est le modèle économique de MacG au fait?) Si Apple offre un système équivalent a celui des locations de séries, ca peut faciliter le basculement des éditeurs. Néanmoins le concept de location d'application me semble étrange et pas forcement adapté. L'application en question est un lecteur de contenu, donc dynamique, peut être sous DRM et d'une persistance limité. Cela veut dire qu'il va falloir avoir autant d'applications similaires que d'abonnements? Et le tout dans un format propriétaire, limité dans ses fonctions et ses évolutions, sans parler de pérennité... Si la multiplication d'applications intoduit une complication de l'utilisation les gens ne vont pas adherer. Si les applications sont similaires les gens vont se poser la question de l'utilité d'avoir 10 fois la meme application... J'ai testé une revue scientifique distribuée sous forme numérique, selon ce modèle. C'est une catastrophe, rigide, difficilement utilisable. J'ai pour l'instant renoncé en attendant une version PDF... Il y a plusieurs années que de telles expériences ont été tentées notamment avec des revues spécialisée, sans grand succès. Les gens semblent vouloir du contenu standard, consultable a travers l'application qu'ils choisissent, avec des fonctions d'indexation, de recherches globales et multi sources, etc. De plus un modèle contraignant et fermé ne pourra se justifier que si le contenu est vraiment de qualité, et la les journaux sont en concurrence avec l'Internet. Donc les dépêches recopiées de l'AFP n'ont plus aucun avenir ni l'avis non argumenté d'un quidam (ca c'est réservé au blog). Et que va t'il en etre de l'interaction que l'on a vu se développer ses dernières années? Les gens aiment réagir, poser des questions, débattre, confronter des arguments... Les medias de diffusion passives sont en train de mourir aussi pour ca (TV, radio, journaux). Mais dans tout ca la bonne nouvelle c'est que cela va, peut être, faire renaître le journalisme d'investigation et de synthèse ?

CONNEXION UTILISATEUR