Apple Card : un crédit (trop ?) facile à décrocher

Mickaël Bazoge |

On ne prête qu'aux riches, à tout le moins ceux qui ont les moyens de rembourser leurs dettes. Pour déterminer la solvabilité d'un individu, les banques américaines réalisent des enquêtes de crédit qui reposent en fait sur un chiffre, la cote de crédit. Celle-ci est déterminée en fonction, entre autres, de l'usage et de la régularité des remboursements du ou des crédits que le consommateur a contracté(s)1.

Images @Nilay Patel

Cette cote est extrêmement utile puisqu'elle permet de décrocher un prêt pour un bien immobilier, une voiture, elle est même souvent exigée pour rassurer le propriétaire de son logement, pour obtenir un forfait mobile… ou une nouvelle carte de crédit. Aux États-Unis, ce score peut monter jusqu'à 850 (on est alors le roi du pétrole). Seuls 1% des Américains peuvent toutefois se prévaloir d'une telle cote !

Selon les statistiques FICO — une entreprise qui a inventé la notation de crédit du même nom —, 24% de la population américaine a une cote comprise entre 670 et 739, un score considéré comme « bon » (lire : Apple Card : on fait le point sur la carte de crédit d'Apple).

Pour obtenir une Apple Card, une enquête de crédit est donc réalisée par Goldman-Sachs, le partenaire bancaire d'Apple (c'est lui qui avance les sous aux utilisateurs du service). L'opération est très rapide, elle demande en général moins de deux minutes, ce qui permet de savoir tout de suite si on a droit à la ligne de crédit de l'Apple Card, et à la carte en elle-même.

Selon CNBC, Apple aurait en tête de recruter 100 millions d'utilisateurs de son Apple Card aux États-Unis. Pour répondre à cet objectif, Goldman-Sachs doit donc accepter des clients dont les cotes de crédit ne sont pas faramineuses. Le site rapporte qu'un utilisateur avec un score de 620 a pu obtenir un crédit Apple Card, certes peu élevé (750 $) avec le plus haut taux d'intérêt (23,99%) de l'offre.

Mais cela montre qu'Apple a l'ambition de servir un maximum de consommateurs… y compris ceux qui n'ont pas forcément de gros moyens ou qui ont rencontré des problèmes de crédit par le passé. Une situation qui rappelle la crise des subprimes ayant mené à la crise financière de 2008 : des banques avaient alors prêté à tire-larigot à des clients proches de l'insolvabilité. Goldman-Sachs a sa part de responsabilité dans cette catastrophe, en alimentant cette bulle plus que de raison…

Après avoir servi les grandes fortunes et les entreprises, le partenaire d'Apple cherche à s'imposer dans le secteur des services bancaires pour les particuliers. Marcus, sa banque de détail, accorde sans trop sourciller des prêts à des individus ayant une cote de crédit de 660.

Avec l'Apple Card, la Pomme a dans l'idée non seulement de gagner de l'argent (évidemment), mais aussi d'aider ses utilisateurs à adopter un comportement plus responsable de leurs finances. L'application Wallet permet de suivre très facilement l'évolution de son crédit, et de le rembourser à temps sans avoir à payer d'intérêt.

Pour Apple, cette volonté d'offrir un crédit au plus grand nombre ne tombe pas du ciel. À la fin des années 90, Steve Jobs avait alors voulu créer une carte de crédit avec l'établissement Capital One. D'après un ancien cadre de la banque, le patron d'Apple nourrissait une « aversion » au rejet de clients demandant un crédit !


  1. Une soumission au règne de l'argent-roi ? Très certainement. Une aliénation pousse-au-crime pour consommer et s'endetter toujours plus ? Sans aucun doute. Mais ce système récompense aussi les vertueux et les plus responsables…  ↩


Tags
avatar anonx | 

@airmax95

Vous êtes sûrs qu’ils ont pas déposé des brevets pour ça? 😂

avatar airmax95 | 

🤣🤣🤣👍🏻

avatar corben | 

Goldman Sachs détient le record des maisons saisies aux US suite à la crise des subprimes. Pas étonnant qu’ils prêtent facilement au premier venu puisqu’ensuite ils ne font aucun cadeau quand il s’agit de collecter leur dû 🙄

Franchement la marque la plus connue au monde qui s’associe à la banque la plus infâme sur terre c’est l’association la plus honteuse qu’on aurait pu imaginer. Je déteste dire ça mais typiquement ce ne serait jamais arrivé du vivant de SJ

avatar spezzic | 

@corben

Je suis bien d’accord! Apple ne cherche qu’une chose : avoir toujours plus de pouvoir et d’emprise economique dans les domaines les plus indispensables et incontournable de la société. Dans peu de temps, Apple se lancera dans les assurances ! Et vous voit la boucle se refermer : l’etat de votre sante, assurance, credit .... l’association avec G&S trahit bien le fait qu’Apple n’est ni vertueuse ni soucieuse de ses utilisateurs.

avatar airmax95 | 

C est trop ça. Je comprends que les actionnaires raffolent d apple mais pas le public :/ ça devient honteux ....money money money

avatar zoubi2 | 

@corben

J'avoue être tenté d'être d'accord...

avatar ipaforalcus | 

Les banques ne prêtent pas l'argent, ils la créent à partir de rien. Comment comprendre quoi que ce soit à l'économie si on ne sait pas ça.

avatar macinoe | 

Plus exactement c’est celui qui emprunte qui déclenche sa création par sa promesse de rembourser la somme et les intérêts.

Pardon mais le travail qu’il devra fournir pour honorer ses engagements, ce n’est pas rien !

avatar ipaforalcus | 

@macinoe
Je n'aime pas trop tes sous entendus, il achète son argent: il n'empreinte pas puisqu'elle est créée pour lui, je n'ai pas parlé de son travail qu'il est obligé de donner en partie au banquier pour avoir le droit d'avoir de l'argent pour utiliser le fruit de son labeur dans la société.
Les banquiers ont un privilège de droit divin, ils n'ont même pas besoin de fournir un travail pour ramasser des interêts auprès de tous, même des états aujourd'hui.
Toute la rhétorique que tu utilises a été mise en place pour masquer ce privilège aux yeux des peuples.

avatar macinoe | 

Si je ne vois pas ce qui n’était pas clair dans mon message, en revanche je vois très bien les sous entendus du tient. Et si tu veux savoir je n’ai jamais emprunté un centime de ma vie, j’ai économisé 20 ans pour acheter ma maison et je n’ai aucune sympathie pour les usuriers quels qu’ils soient.
Mais ce n’est pas une raison pour utiliser des expressions simplificatrices et fondamentalement fausses directement issues de documentaires conspirationistes.

Les platistes de l’économie ça va bien comme ça.

avatar ipaforalcus | 

@macinoe

T'as raison Gaston c'est surement un coup des reptiliens...

avatar Bigdidou | 

@ipaforalcus

« ils n'ont même pas besoin de fournir un travail »

Si, c’est un vrai travail, d’être banquier.

avatar marc_os | 

@ipaforalcus
Dis,t’as fait quelle fac d’éco ?

avatar ipaforalcus | 

@marc_os

Une plus grosse et longue que la tienne puisque tu veux savoir 😜

avatar ipaforalcus | 

@marc_os

Si ça t'intéresse -> système de réserves fractionnaires, monnaie scripturale privée et création monétaire par le crédit.

avatar Silvermax | 

Bonjour bonjour. N’étant pas encore dans la vie active. Comment fonctionne le crédit d’une carte. Ici le taux de 25% me paraît énorme. Ça veut dire que pour un achat on doit payer 25% en plus du montant ?
Merci

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah non, pas du tout. Si tu rembourses ton crédit dans les temps, tu n'as rien à payer en plus. Par contre si tu as du retard, c'est 25% de la somme dépensée et pas remboursée.
avatar MacTHEgenius | 

@Silvermax

Non. Ça veut dire que si vous ne remboursez pas d’ici la date d’échéance, vous devrez rembourser la somme due + 25% de cette somme.

Si vous remboursez le montant exacte de votre carte de crédit en temps et en heure, vous n’aurez aucun intérêt à payer.

avatar Paquito06 | 

@Silvermax

“Bonjour bonjour. N’étant pas encore dans la vie active. Comment fonctionne le crédit d’une carte. Ici le taux de 25% me paraît énorme. Ça veut dire que pour un achat on doit payer 25% en plus du montant ?
Merci”

En periode de fêtes le taux monte meme jusqu’à 50%!

Je plaisante. Ces taux font peur car ils ne s’appliquent en gros que si la personne emprunte et ne rembourse pas. Sauf que l’echeance est mensuelle. Tant que tu ne depenses pas de l’argent que tu n’as pas chaque mois, tu ne payes jamais rien. Il faut voir cela comme un agios, un cout de l’emprunt. Cette carte Apple (comme bcp d’autres cartes de credit) ne coute rien pour le client s’il est seulement serieux avec ses finances, faut etre responsable 😁

avatar marc_os | 

@Paquito06
FAUX !
Mais où vis tu ?
Si tu prends un crédit avec x% d’intérêts et bien tu payes x% d’intérêts ! Et cela si tu paies tes mensualités comme il faut. Si tu ne rembourses pas en temps et en heure, alors tu paies des pénalités ! Et si tu ne peux pas finir de rembourser, la banque peut saisir tes biens ou ta baraque si tu as fait un prêt immobilier.

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“FAUX !
Mais où vis tu ?
Si tu prends un crédit avec x% d’intérêts et bien tu payes x% d’intérêts ! Et cela si tu paies tes mensualités comme il faut. Si tu ne rembourses pas en temps et en heure, alors tu paies des pénalités ! Et si tu ne peux pas finir de rembourser, la banque peut saisir tes biens ou ta baraque si tu as fait un prêt immobilier.”

En Californie. Je ne vois pas ce qui est faux au juste... faudrait etre un peu plus precis. Je suis d’accord avec ton paragraphe je vois pas le probleme 👀

avatar guilpa | 

@Silvermax

Si tu prend un crédit à 25% tu dois payer ton crédit plus 25% plus l'assurance

avatar guilpa | 

@Silvermax

Tu peux avoir des crédit à taux 0%

avatar marc_os | 

@guilpa
Mais oui.
Pourtant ma banque ne m’en n’a jamais proposé.
Mais ça peut arriver. Certains commerçants font parfois des crédits à taux zéro à rembourser en x fois pour écouler des stocks.

avatar marc_os | 

@Silvermax
Tout à fait.
Bienvenue dans le capitalisme et ses usuriers !

avatar macinoe | 

Des taux d’intérêt à 24% pour un emprunt de 650 € ?
100 millions de clients espérés ?

Euh.. il n’ y a que moi qui a l’impression d’avoir raté une étape vers la folie collective ?

avatar guilpa | 

@macinoe

On va loin dans la connerie en effet, c'est à croire qu'on a pas appris aux gens d'économiser

avatar R1x_Fr1x | 

@guilpa

+1 vous mettez le doigt sur un point essentiel: l’éducation. Dieu merci en France on est infiniment mieux logés que les US (culture du crédit, consommation, accès aux universités etc) même si c’est de moins en moins vrai et que c’est plus nous qui nous dirigeons vers leur modèle que l’inverse.

L’éducation pas seulement pour épargner mais pour gérer les revenus / dépenses, c’est essentiel dans un monde qui pousse à dépenser ce qu’on n’a pas car la carte de crédit est « magnifique » 🤦🏻‍♂️

avatar vincentn | 

@R1x_Fr1x

Vous savez qu’une bonne partie de ces crédits/dettes aux Etats-Unis sont aussi là tout simplement pour payer les frais médicaux en plus de tout le reste…

Ah la France, son génie, sa culture…

48 % des ménages y sont endettés.
Même si en baisse depuis 6 ans, 163000 y sont surendettés en 2018 (dossiers déposés à la Banque de France)
50 % des surendettés sont en-dessous du seuil de pauvreté.
21% de ces surendettés sont des familles monoparentales.
4 situation sur 5 de surendettement implique des crédits à la consommation

La France donc, ses familles monoparentales pauvres, bref majoritairement ces femmes élevant seule leurs enfants, vivant sous le seuil de pauvreté, avec un boulot de merde sous-payé et souvent à temps partiel, qui prennent des crédits à des taux usuraires (les seuls qu’on leur accorde) juste pour pouvoir se loger, bouffer, s’occuper de leurs enfants… cette France n’est pas mieux que les Etats-Unis.

La France, qui voit son taux d’endettement des ménages grimper à 95% en 2018 (82% en Allemagne, 131% aux États-Unis, 60% en Italie).
La France, qui voit une hausse constante de la part des dettes immobilières dans l’endettement global depuis 8 ans. Avec la hausse de l’immobilier, les taux bas, ceux en capacité d’emprunter empruntent plus pour plus longtemps pour s’acheter un même bien, et ceux qui ne pouvaient pas emprunter le peuvent maintenant.
Jusqu’au jour où les taux directeurs remonteront, jusqu’au jour où la bulle immobilière s’effondrera, et là, cette fameuse France vivra ce qu’ont vécu les Etats-Unis, l’Espagne… ni plus, ni moins.

Oui, en France.

avatar R1x_Fr1x | 

@vincentn

Pas le temps de reprendre vos chiffres mais vous ne m’avez pas entendu dire qu’il n’y a pas de pb chez nous. Je le dis et je le répète, nous sommes mieux lotis en France qu’aux USA lorsqu’il s’agit de l’accès aux soins, à l’éducation et aux services publics en général.

Lister tous les problèmes un à un en France n’y changera rien car pour un pb en France on pourra en citer 10 aux usa.

Cependant, vous vivrez infiniment mieux aux usa si vous:

- êtes riche
- en bonne santé
- blanc de préférence
- payez un forfait mobile permettant de regarder YouTube en full hd (pas de neutralité du net chez l’oncle Sam)
- payez un abonnement Fast Line pour avoir l’exclusivité de la voie de gauche sur autoroute et ne pas faire parti de la populace pare-chocs contre pare-chocs (pas de neutralité d’autoroute non plus)
- Avez des parents riches qui paieront vos études et éviter de passer la première décennie de votre vie professionnelle à rembourser votre crédit à supposer que vous trouviez un travail à la hauteur de vos espérances d’étudiant
- ...

avatar Paquito06 | 

@R1x_Fr1x

En résumé, mieux vaut etre pauvre en France qu’aux USA. L’inverse en découle.

avatar vincentn | 

@R1x_Fr1x

Les chiffre précédents proviennent de la Banque de France et de l’OCDE.

Amusant, car à part l’exemple de la téléphonie mobile et de la neutralité du net, nous trouvons la même chose et les mêmes problèmes en France, quasiment au même niveau. Dire que c’est bien moins pire ici qu’aux Etats-Unis est donc grandement exagéré.

Deux exemples :
Accès aux soins ? Vous pensez à la situation des hôpitaux et de leurs personnels, notamment aux urgences, de la pénurie actuelle de certains médicaments, des déserts médicaux, des attentes pour un examen ou l’accès à un spécialiste qui peuvent durer des mois sauf si vous passez en consultation privée en secteur 2 ou en non conventionné ou si vous avez certaines relations permettant de passer devant les autres, en moins d’une semaine, des frais non couverts même avec une mutuelle et restant à votre charge (et qui peuvent énorme aussi en France). Et la situation est pire pour les plus pauvres et les chômeurs, même avec la CMU, que certains médecins n’acceptent pas (illégal, mais bon, peu contrôlé).

Accès aux services publics ? Quand il n’y en a plus à 50 km à la ronde, sauf à avoir un moyen de locomotion personnel ou un accès au net pour les services dematerialisés (et la maîtrise/compréhension de son usage, ce qui est encore loin d’être le cas pour une part non négligeable de la population française)

Dette étudiante ? Si la situation est effectivement moins pire en France, 12 % des étudiants avaient un emprunt en 2012 (19300 euros en moyenne pour les écoles de commerce, 9800 en moyenne pour les autres formations), 49% n’avaient pas de caution, 50% travaillaient à côté. Et la situation s’est dégradée depuis avec la hausse des frais de scolarité, le coût de la vie et du logement, le chômage de masse et les stages longue durée, des rémunérations faibles, qui provoquent des difficultés de remboursement aussi en France . Et là aussi ce sont ceux venant des classes populaires, les plus pauvres, les femmes, qui sont impactés. Pas ceux issus de familles plus riches (financièrement, culturellement, socialement) leur permettant de suivre leurs études, avec la meilleure formation, dans les meilleurs établissements, sans problèmes de fin de mois, et trouvant à la fin un job facilement et bien rémunéré.

Bref, dire que l’herbe est bien plus verte en France qu’aux Etats-Unis, est à fortement nuancer. Les écarts, pour la plupart des problèmes, ne sont pas si importants entre ces deux pays (à l’avantage ou au désavantage pour la France, même sur la question des prisons, de la justice, de la police), même si, bien évidemment on trouve des contre-exemples : problème des armes à feu, la mortalité infantile.… bien supérieure aux Etats-Unis qu’en France.

avatar Bigdidou | 

@vincentn

« Vous savez qu’une bonne partie de ces crédits/dettes aux Etats-Unis sont aussi là tout simplement pour payer les frais médicaux en plus de tout le reste… »

Et les études.
On peut absolument pas comparer ni hiérarchiser les systèmes, par contre, se comprendre, c’est pas simple.
D’où certaines réactions un peu chaudes qu’on peut comprendre.

avatar vincentn | 

@Bigdidou

Oui. Les systèmes ne sont pas comparables. L’un n’est pas meilleur que l’autre. Ils sont tous imparfait et le resteront. Même notre pays, son État providence, sa politique de redistribution parmi les plus importantes du monde, se retrouve avec les mêmes problèmes d’inégalités qu’un pays « libéral » comme les Etats-Unis. Extrême pauvreté, problèmes de logement, d’accès aux soins, d’éducation, etc. Ce sont à chaque fois les mêmes qui en pâtissent le plus, de chaque côté de l’Atlantique. Les pauvres, les minorités, les moins éduqués, les femmes…

Réaction un peu chaude et épidermique, oui, car ce sont des sujets qui touchent. Je connais maintenant bien les Etats-Unis, je viens d’un milieu populaire et pauvre qui a eu la chance de faire des études, de prendre l’ascenseur social et de me considérer, par ma position, comme un privilégié maintenant (sans être millionnaire). Et mon parcours de vie me fait penser que la vision que l’on a des Etats-Unis et de la France est souvent caricaturale, et loin de la réalité objective.

avatar marc_os | 

@vincentn
Évidemment, nos gentils politiques lorgnent sur les USA qu’ils envient.

avatar Bigdidou | 

@guilpa

« c'est à croire qu'on a pas appris aux gens d'économiser »

C’est surtout pas toujours simple.
Tu verras ça dans la vie active.

avatar debione | 

@Bigdidou
Ça demande surtout de savoir hiérarchiser ses besoins, et bien plus une question d’education... Quand je vois un truc qui me fait envie, et que je ne me l’achete pas, par exemple, alors que je pourrais avec un payement échelonner par mois. Mon gamin qui commence un peu à comprendre comment ça fonctionne me l’a demandé une fois, quand je lui ai dit qu’un instrument de musique me faisait envie, mais que je n’avais pas de quoi poser cash 1500.- que je pouvais le payer en 12 mois... avec une facture de pas loin de 300.- en plus à la fin. Ben si je le prenais, mon fils, tu n’aurais pas eu une PlayStation à noël... il a immédiatement compris le truc, qu’economiser Avant, hiérarchiser ses besoins faisait au final économiser passablement d’argent ( et je finirai par l’avoir cette putain de BAR Dave Smith grrrr)

avatar Bigdidou | 

@debione

« Ça demande surtout de savoir hiérarchiser ses besoins »

Oui, payer le loyer, habiller les enfants, les nourrir, et puis ce mois-ci, il y a une classe nature qu’on n’avait pas anticipée.
Vas-y, hiérarchise...

avatar debione | 

@bigdidou
Si vous n'arrivez pas à payer ce que vous dites, ou juste cela, loyer, habiller les enfants, les nourir plus un petit imprévu, c'est que soit vous avez es goût de riche (loyer démesure, homard aux repas, lagarfeld pour habiller vos enfant), ce que je ne pense pas, soit un salaire trop petit, c'est possible...
Perso, j'ai pas de bagnole, petit appartement, pas d'abonnement à qusi rien....
Je pense qu'il y a toujours moyen de faire sans crédit, et si il faut une fois que je me passe dapple parce que cela m obligerait à faire un crédit, ben je me passerai dapple...

avatar debione | 

@bigdidou
Sinon en étant froid
1. Nourriture
2. Se vetir
3. Avoir un toit

Facile quoi... Mais comme un toit coûte plus qun habit, faut panacher... Mais surtout arrêter de vouloir trop. Posséder certaines choses est très dispensable...

avatar bibi81 | 

Oui, payer le loyer, habiller les enfants, les nourrir, et puis ce mois-ci, il y a une classe nature qu’on n’avait pas anticipée.
Vas-y, hiérarchise...

A priori avant de faire des enfants on s'assure qu'on pourra répondre à leurs besoins. Du coup ce type de problème ne doit pas arriver.

avatar Bigdidou | 

@bibi81

« A priori avant de faire des enfants on s'assure qu'on pourra répondre à leurs besoins. »

On va arrêter là les discussions d’ados, je vais devenir inutilement désagréable.
Je te laisse découvrir les réalités du monde une fois plus protégé par papa et maman.

« Du coup ce type de problème ne doit pas arriver. »

C’est imparable, comme raisonnement.
Chacun sait bien que dans la vie, il n’arrive que ce qui doit arriver.
On tient là notre deuxième marenostrum.
Effrayant.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Chacun sait bien que dans la vie, il n’arrive que ce qui doit arriver. »

Eh bien oui, voyons ! Enfin, c'est logique... Il n'y a que les personnes mal organisées, stupides ou ignorantes à qui il arrive des imprévus, tout le monde sait ça. Heureusement que certains ici s'empressent de nous le rappeler !

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Il n'y a que les personnes mal organisées, stupides ou ignorantes à qui il arrive des imprévus, tout le monde sait ça »

Eh, oui, pour pas m’endetter quand j’ai eu mes jumeaux, par exemple, j’aurais dû mieux viser dès le départ.
Ou en foutre un à la broyeuse.
Ou avorter des deux, tant qu’on y est.
Putain, j’espère que mes ados sont pas aussi mal dégrossis que certains qui traînent ici, quand même.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Eh, oui, pour pas m’endetter quand j’ai eu mes jumeaux, par exemple, j’aurais dû mieux viser dès le départ. »

Moi j'aurais dit que si tu as eu des jumeaux c'est que tu as dû plutôt bien viser... ^_^
Ah, ça ne marche pas comme ça ?! :-D

avatar bibi81 | 

On ne t'a jamais expliqué qu'il fallait mettre de l'argent de côté pour les imprévus ?

avatar Fanagame | 

@bibi81

Ah mais du coup si tout le monde sait bien comment gérer un budget. Où est le mal avec une carte de crédit ? Si tu sais gérer ton budget c'est toi qui y gagnes !

T'es pas très consistent dans ce que tu dis je trouve. Surtout une sorte de donneur de leçons. (Encore un)

avatar bibi81 | 

Mais je n'ai jamais dit que tout le monde savait gérer un budget ! Certains semblent dire qu'il est impossible de gérer un budget, moi je dis que c'est possible.

avatar webHAL1 | 

@bibi81
« On ne t'a jamais expliqué qu'il fallait mettre de l'argent de côté pour les imprévus ? »

Mais oui mais oui. Hop, un peu d'argent de côté et plus aucun souci ne peut arriver. C'est merveilleux !

avatar bibi81 | 

Mais oui mais oui. Hop, un peu d'argent de côté et plus aucun souci ne peut arriver. C'est merveilleux !

C'est parce qu'il peut arriver un souci qu'il faut mettre de l'argent de côté et non parce qu'on met de l'argent de côté qu'aucun soucis n'arrivera.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR