Pas de jailbreak pour l'Apple Card, ni d'achat de cryptomonnaies

Mickaël Bazoge |

À quelques encablures de son lancement officiel aux États-Unis (prévu en août comme l'a confirmé Tim Cook pendant les résultats du dernier trimestre), l'Apple Card se dévoile un peu plus… du moins ses conditions d'utilisation ! Goldman Sachs, le partenaire d'Apple dans cette nouvelle aventure, a mis en ligne le contrat qui liera le client à son offre de crédit.

Parmi les nombreuses informations du document, on apprend que Goldman Sachs interdit le jailbreak de l'iPhone1 : après la bidouille, l'hôte de l'Apple Card pourrait ne plus être éligible au service et se voir refuser d'utiliser la carte. Il ne sera pas non plus possible d'acheter des cryptomonnaies, et le crédit attaché à la carte ne permettra pas d'obtenir des jetons de casino et des billets de loterie.

Ces interdictions peuvent surprendre, mais elles sont communes à la plupart des banques américaines (et sans doute aussi de ce côté-ci de l'Atlantique). Plusieurs États américains ont inscrit ces mesures dans leurs législations, et cela découle finalement du bon sens : on n'achète pas à crédit (c'est à dire avec de l'argent qu'on ne possède pas) des actifs hautement spéculatifs ou de la loterie. Autre détail intéressant, à un identifiant Apple ne peut correspondre qu'une seule Apple Card.

Le système de récompenses en argent Daily Cash permettra d'obtenir 3% sur les achats réalisés chez Apple, 2% avec Apple Pay dans les commerces ou sur le web, et 1% si on utilise la carte physique. Le contrat précise que si une transaction combine deux des critères ci-dessus, comme un achat en Apple Store en utilisant Apple Pay, le taux de cashback appliqué sera le plus élevé des deux (3% dans l'exemple). Ça parait logique, mais ça va mieux en l'écrivant noir sur blanc.

En revanche, acheter des produits Apple auprès d'un vendeur tiers ne rapportera que 2% de Daily Cash. Pour le reste, la lecture rébarbative du document n'étonnera pas vraiment ceux qui se sont déjà frottés au système bancaire américain (lire : Apple Card : on fait le point sur la carte de crédit d'Apple).


  1. Ou de l'iPad, puisque manifestement il sera possible d'activer et d'utiliser une Apple Card depuis une tablette. Bloomberg rapporte qu'iOS 12.4 contient des références à une application de gestion de la carte pour l'iPad.  ↩


Source
Tags
avatar Malvik2 | 

Le jailbreak...voilà une chose que j'affectionnais il y a encore 6 ou 7 ans mais alors maintenant...
iOS a tellement gagné en fonctionnalité qu'il ne s'impose plus vraiment, même s'il est vrai d'ailleurs que les ingénieurs Apple se sont souvent "inspirés" du magasin de Cydia...

avatar Tchobilout23 | 

@Malvik2

Pareil pour moi.. j’ai toujours jailbreake mes iPhone.. jusqu’au 5.
depuis, je ne trouve plus cette nécessité.. et je pense qu’il ne doit plus avoir grand monde qui jailbreak.

avatar anti2703 | 

@Tchobilout23

C’est surtout qu’Apple a bien verrouillé son sytème et qu’il est devenue de plus en plus compliqué. Mais aussi que les mecs qui trouvent les failles préfèrent désormais revendre les failles à des boites privée ou à des gouvernements et empocher un sacré paquet de pognon au passage.

avatar Sgt. Pepper | 

@Malvik2

Moi j’en ai surtout entendu parlé que part des fanboys Android...

avatar Godverdomme | 

C'est marrant car dans le monde Android, plus personne ne le fait non plus
Et le faire de vouloir être Root n'implique pas d'être fanboy quel est le rapport ?

avatar marenostrum | 

le jailbreak était devenu populaire pour en pirater des apps. les installer en dehors de App Store sans rien payer. la plupart de ces gens j'imagine sont parti chez Android depuis, où c'était possible de le faire sans jailbreak, Google permettant le Root.
d'où "la mort" de Jailbreak pour les appareils Apple. y en a beaucoup moins d'utilisateurs.
au début les fans de Android critiquaient Apple pour sa fermeture, qu'il faillait jailbreaker pour en ajouter des fonctions manquantes à l'appareil, tandis que chez eux c'était possible par le système, par défaut. c'est ça le rapport.

avatar Godverdomme | 

Supposer que les gens abandonnent le jailbreak pour aller sur Android installer des applis gratuites...

Je ne sais pas ce que tu fumes, mais envoie le nom, ca a l'air sympa!

avatar marenostrum | 

le jailbreak était utilisé pour en installer des apps gratuitement. en tout cas par moi aussi (au départ j'ai jailbreaké pour en activer mon premier iPhone qui était un modele américain lié avec ATT {opérateur américain} mais après je me suis dit pourquoi ne pas pirater comme le font toute ma bande ?) et quelques fonctionnalité sympa (ou gadgets) qui manquaient.

avatar marenostrum | 

je crois que Cydia a arrêté son activité. la boite embauchait 14 personnes et faisait un chiffre d'affaires de 12-14 millions par an.

je jailbreak ne sert que pour les mafieux maintenant, pour changer les paramètres de l'appareil IMEI, etc, et couper tout connexion avec l'extérieur, pour ne pas être suivi ou identifié. pour ça que la banque plus haut l'interdit.

à l'origine le jailbreak a servi pour changer l'Opérateur. l'iPhone était lié à ATT, pour absorber le cout. il était vendu à credit. 330€ (399$ aux USA) j'ai acheté le premier iPhone en 2007, le dernier 1300€. bref mille euro de plus.

avatar malcolmZ07 | 

@marenostrum

Compares ce qui est comparable -
Tu compares le prix subventionnés HTVA - un modèle 4-8 go 3,5 ", au Prix non subventionné TVAC d'un modèle 512 go 5,8".
L'iPhone premier du nom nu était à 499$ HT.

Je n'essaye pas de justifier les Prix qui sont déraisonnable, mais tu fais du sensationalism.
L'iPhone Xr à le meilleur rapport qualité-prix

avatar marenostrum | 

j'ai rien comparé, c'était juste un clin d'oeil pour montrer l'évolution du prix. et puis il était le seul iPhone disponible le premier, le dernier pareil il s'agit de l'iPhone le plus cher. bref on peut comparer si tu veux. j'ai pris le meilleur représentant des iPhone dans les deux cas. après ce qui peut y avoir dedans ce n'est plus mon problème et ça ne se voit pas.

c'est comme si je disais que les cerises je les ai achetée 1 euro le Kg y a 10 ans, maintenant 8 euro le kg.

avatar TrollMan06 | 

@marenostrum

Mec vous êtes combien dans ta tête ? Tu racontes que des CONNERIES

avatar marenostrum | 

et toi tu racontes quoi ?

avatar nicolaspatate | 

@marenostrum

Qu’est ce que tu raconte ?

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Il est toujours possible d'acheter un iPhone avec un contrat dans la plupart des pays en échange de paiement mensuel plus élevé.
Par exemple je peux avoir une iPhone XR pour 200$ mais mon forfait passe de (40$/mois pour 4gb de data à ~80$/mois)

avatar Hōjō Tokyo | 

Bien malin le gars qui voudra jailbreaker son iPhone contenant des informations bancaires, documents de travail, empreintes digitales, scan 3D du visage, photos porno personnelles, code des réseaux sociaux...

Depuis l’introduction d’Apple Pay le jailbreak devrait faire l’objet d’une mise en garde auprès des instituts bancaires

M’enfin.

avatar Malvik2 | 

@Hōjō Tokyo

Clair, niveau sécurité vu les données sensibles désormais en masse sur nos iPhones...déjà qu'Apple ne m'inspire plus confiance a 100%, alors jailbreaké le device...

avatar Maxmad68 | 

@Hōjō Tokyo

C’est partout pareil; du moment que tu fais pas le con, que t’installes pas n’importe quelle connerie sur ton téléphone, y’a pas (ou moins) de risques.

avatar marenostrum | 

c'est le contraire qu'on fait maintenant. on jailbreak pour plus de sécurité ou de fermeture. on s'échappe comme ça même à Apple.
les outils de jailbreak n'ont rien de suspect dedans, parce que open source. tout le monde connait la faille. il te permet de rentrer dans le système, après tu installes ce que tu veux, ou tu modifies ce que tu veux. toujours a été risqué pour l'utilisateur (qui n'y connais rien en plus dans ce domaine). le compte en banque existait, aussi que ton mot de passe, qui d'ailleurs surpasse le FaceId ou autre truc encore.

avatar Fanagame | 

@Hōjō Tokyo

En ce qui concerne les données touch id et face id, celles ci ne sont pas plus accessibles avec un jailbreak. Elles sont stockées dans un puce séparée et géré par son propre firmware.

Si iOS est compromis, les donnes de la secure enclave sont toujours en sécurité !

avatar Lecorbubu | 

@Hōjō Tokyo
Q
Hu

avatar gillesb14 | 

Personne n’est inquiet des interdictions d’acheter certains « produits »?

Essayez de lire « face au grand jeu » de Christian Grenier.....

avatar raoolito | 

@gillesb14

Acheter des cryptomonnaies a credit ?

De toutes façons c'est toujours pareil, on ne connait pas les cartes de credit en Europe, donc peu de personnes savent de quoi on parle

avatar oMc | 

@raoolito

Il y a des cartes de crédit type Amérique du Nord en Finlande par exemple. Je ne suis pas sûr pour les autres pays nordiques par contre.

avatar raoolito | 

@oMc

Et encore meme si techniquement ca doit bien se trouver, le credit est une culture aux usa

avatar Bigdidou | 

@gillesb14

« Personne n’est inquiet des interdictions d’acheter certains « produits »? »

Ça m’a évidemment sauté au nez, comme à toi !
Sans commentaire...
Bienvenue à Apple Land.
La santé, ça sera pareil ? Apple s’alignera sur les états qui ont la législation la plus dure concernant l’avortement, par exemple ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ Bigdidou
J'ai peut-être mal compris la news, ou vos réactions négatives mais il me paraît utile d'interdire les services de crédit pour les jeux d'argent et la spéculation. Les cryptomonnaies étant hautement spéculative, l'interdiction de l'achat à crédit est une bonne chose.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Oui, ok pour l’objection, c’est une carte de crédit, j’oublie toujours.
Faut dire qu’avec nos CB de paiement, on n’a pas trop l’habitude de raisonner crédit pour le quotidien.

avatar Mrleblanc101 | 

@Bigdidou

Apple Land, c'est la loi qui l'oblige alors si on ne comprend pas de quoi on parle, on s'abstient... Prendrais tu une hypothèque pour aller au Casino, bien sur que non

avatar Bigdidou | 

@Mrleblanc101

Oui, oui.
Sinon, l’inconvénient de la nourriture très pimentée, c’est qu’il faut que ça,ressorte.
Tu devrais éviter de commenter pendant ces moments sensibles.

Sinon, ça reste App)le Land, quand même, hein, dans sa boutique d’app, dans ses productions vidéo.

Et c’est vrai que tes capacités d’endettement sont tout de suite plus limitées une fois que tu as acheté un Mac, mieux vaut prévenir au grain :D

avatar Khrys | 

@gillesb14

Aucun rapport! Apple applique la loi "at large" de certains états, tout simplement!

Par ailleurs, certaines institutions financières en Amérique du Nord ont les mêmes conditions d'utilisation, ce n'est pas spécifique à Goldman Sachs.

On note également que certains commerces refusent eux-mêmes les paiements par carte de crédit pour l'achat de certains produits.

avatar Mickaël Bazoge | 
Ce sont des interdictions communes à la plupart des banques US.
avatar Fanagame | 

@gillesb14

C'est plutôt pour des raisons de loi qu'autre chose. C'est des trucs américains propres aux cartes de crédit. La carte d'Apple ne permet pas d'acheter des avances de cash (en clair on peut pas tirer du cash au distributeur avec). Et par conséquent ils ne peuvent autoriser tout ce qui peut y être assimilé (a du cash).

avatar gillesb14 | 

PS: je ne prendrais pas d’Apple card car je n’accepterai jamais que mon banquier décide de ce que j’ai le droit de faire avec mon argent !

avatar Maxmad68 | 

@gillesb14

Pourtant c’est toute la mentalité de Apple: les laisser décider de ce que tu fais de ce qui t’appartient.
D’où l’intérêt du jailbreak, faire ce qui est totalement possible de faire mais que Apple t’interdis.
Mais certains critiquent la sécurité, qui n’est pourtant pas pire que sur un smartphone Android (logique: 0,3% des Idevices sont jb, ça n’intéresse pas les hackers)

avatar House M.D. | 

@Maxmad68

Oulalaaaaaaa, mais c’est qu’on a un ptit rebel’z en puissance là…

avatar Maxmad68 | 

@House M.D.

Exactement.
Nan plus sérieusement j’en ai marre que Apple se foute de la gueule de ses utilisateurs.
Regarde tous les cons qui se sont exclamés des « nouveautés » de iOS 13, le mode sombre, les clés usb etc... tout ça c’est dispo depuis 7 ans (iOS 5) grâce au jailbreak.

avatar House M.D. | 

@Maxmad68

Rien n’empêche d’aller voir ailleurs… plutôt que de livrer ses infos à des hackers chinois, leaders du jailbreak depuis plusieurs années…

avatar Maxmad68 | 

@House M.D.

Pas sur que « ailleurs » soit beaucoup mieux ^^

Faut juste être apte à réfléchir suffisamment à ce qu’est le jailbreak exactement.
Non, ce n’est pas juste pour les gamins de 6e qui cherchent à se démarquer en installant Flappy Bird (bien que y’en aie sûrement)
Le jailbreak c’est surtout pouvoir exploiter tout ce que ton appareil est capable de faire.
Mais oui, personnellement il est probable que le jour où je perde mon jailbreak je me tourne vers un Android (où la personnalisation est une évidence depuis l’origine)
Après si tu te sens bien dans ta jolie prison dorée...

avatar House M.D. | 

@Maxmad68

Ce n’est pas une question de prison dorée. Si les limitations sont là, et qu’elles vous gênent, pourquoi acheter?

C’est le même principe idiot que les kékés qui vont « pucer » leur moteur pour avoir plus de puissance... et faire sauter leur garantie et leur assurance à la fois.

Juste ridicule.

avatar Maxmad68 | 

@House M.D.

Ça me paraît logique de vouloir (et pouvoir?) personnaliser ce qui nous appartient... Après aujourd’hui on est trop formaté à laisser les grandes entreprises réfléchir pour nous que on n’a plus aucune personnalité.

avatar Fego007 | 

@House M.D.

Et si ton constructeur bride la puissance de ton véhicule et que tu le débride à son état censé d’origine ... ou est le souci 🤨?

avatar House M.D. | 

@Fego007

Freins non correctement dimensionnés, châssis qui ne suit pas, beaucoup de choses entrent en compte dans la décision d’un constructeur de brider un moteur dans un véhicule. De même que l’assurance ne fonctionnera plus, la carte grise n’étant plus valide.

Dans le domaine de l’informatique, une fonction peut être bridée pour éviter une faille trop béante, surtout pour un appareil qui permet entre autres de payer et peut contenir des données très confidentielles.

avatar Maxmad68 | 

@House M.D.

Si le matériel ne suit pas d’accord.
Mais si le matériel permet de faire des choses qui sont verrouillées par le logiciel?
Example tout con:
J’ai un ami à côté de moi, j’aimerais lui envoyer une musique par Bluetooth, de mon iPhone vers le sien. Pourquoi ce n’est pas possible aujourd’hui alors que ça l’était y’a 10 ans sur les téléphones à clapets? Les iPhones comprennent bien une antenne Bluetooth pourtant...

avatar House M.D. | 

@Maxmad68

Peut-être (supposition) y’a-t-il un risque d’ouvrir une faille inutilement grande à faire ça, étant donné le peu d’avantages donnés? Autre supposition, Apple ayant été un de ceux à insister lourdement sur le vaste catalogue trouvable sur iTunes négocié avec difficultés avec les grosses maisons de disque, ils ne veulent pas casser les négociations présentes et à venir? Parce que personnellement, je suis une maison de disque, si je peux dire non à me retrouver sur un appareil qui facilite le partage sans toucher une obole, je te claque la porte au nez hein...

Ne pas oublier au final que ces entreprises qui conçoivent ces matériels et logiciels comptent en milliards de dollars certains contrats, et ont donc des contraintes à ce niveau qui sont toutes autres de celles du petit bricoleur qui va tenter de les déplomber.

De même, dans l’autre sens, comment peut-on être sûr que le groupe qui publie le jailbreak n’a pas ajouté un moyen d’en tirer un quelconque profit sonnant et trébuchant, autre que la gloire éphémère d’être celui qui a cassé la protection? Et ce d’autant plus maintenant que ce sont pour la plupart des groupes de hackers chinois ou russes qui ont des ramifications plus ou moins proches avec des mafias diverses, voire des gouvernements...

Enfin, toujours est-il que pour le peu d’apport actuel (je ne parle pas du passé, moi aussi j’ai utilisé le jailbreak, mais sur iPhoneOS 1, qui n’avait pas encore d’app store), le jeu de mettre de possibles accès renégats à des entités inconnues à un appareil qui contient mes données bancaires, de santé, et bien d’autres choses, très peu pour moi.

Après, chacun voit midi à sa porte, et fait avec les risques qu’il souhaite prendre. Mais personne ne pourra (du moins sur ce forum) dire qu’il n’était pas au courant des risques si quelque chose foire...

avatar byte_order | 

@House M.D.

> Ce n’est pas une question de prison dorée. Si les limitations sont là,
> et qu’elles vous gênent, pourquoi acheter?

Des limitations faite par le constructeur apparaissent *après* la vente (et donc l'achat).
Des modifications faites à distance.

Quand elles existent déjà avant l'achat, je suis d'accord.
Mais le fait est que ces limitations évoluent *après* l'achat, et y'a pas vraiment de moyen pour s'y opposer (il est même souvent impossible de revenir dans une version antérieure quand on découvre l'existence de nouvelles limitations suite à une maj).

> Freins non correctement dimensionnés, châssis qui ne suit pas, beaucoup de choses
> entrent en compte dans la décision d’un constructeur de brider un moteur dans
> un véhicule.

*Avant* de le vendre.
Le constructeur ne modifie plus rien, à distance, *après* l'avoir vendu, pas sans l'accord préalable du propriétaire.

> Ne pas oublier au final que ces entreprises qui conçoivent ces matériels et
> logiciels comptent en milliards de dollars certains contrats, et ont donc des
> contraintes à ce niveau qui sont toutes autres de celles du petit bricoleur qui
> va tenter de les déplomber.

Les "problèmes" (enjeux, plutôt) financiers du vendeur ne sont pas une justification légitime à un bridage fonctionnel. D'abord parce que se sont *ses* problèmes, pas celui de l'acheteur.

Ensuite parce que, par exemple, le droit à la copie privée (qui donne d'ailleurs lieu à une taxe sur le prix d'achat, pour rappel) autorise parfaitement la copie dans le cercle familial. Pouvoir envoyer un morceau de musique entre membres d'une même famille devrait donc être possible.
Mais non, faut passer par un abonnement "familial" à la place.
Alors que derrière y'ait des enjeux financiers à cet bridage, c'est évident.
Mais de brandir systématiquement l'étendard de la sécurité pour défendre le moindre bridage, c'est se foutre du monde.

L'argent est majoritairement la justification...

avatar Bigdidou | 

@Fego007

Les métaphores automobiles sont toujours hasardeuses.
Ici, elle a l’avantage de rappeler qu’en informatique, prendre la sécurité à la légère, c’est mettre aussi en danger les autres.
Il s’agit d’une responsabilité collective.

avatar Sgt. Pepper | 

@gillesb14

« TON droit » s’arrête là où commence LA loi.
« plusieurs États américains ont inscrit ces interdictions dans leurs législations) »

avatar debione | 

Et le jour ou UN état américain interdira l’avortement ( on en est tout proche miné de rien) alors Apple interdira d’utiliser l’Apple card pour se débarrasser du fruit d’un viol ou d’une grosse bêtise d’ado?

Super...

avatar Sgt. Pepper | 

@debione

Sophisme de la « Pente Savonneuse »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pente_savonneuse

Pages

CONNEXION UTILISATEUR