L'Allemagne veut forcer Apple à faciliter l'accès à Apple Pay

Florian Innocente |

Des banques où Apple Pay est toujours absent, des services de transport qui ne peuvent offrir de tickets dématérialisés aux propriétaires d'iPhone, des solutions de paiement mobile qui ne peuvent utiliser la puce NFC d'Apple… Toutes ces situations de blocage pourraient devenir de l'histoire ancienne en Allemagne.

Outre-Rhin, une loi est en passe d'être adoptée cette semaine, explique le site spécialisé Ma Néobanque, qui obligera Apple à donner accès à son API à toute entreprise qui souhaite utiliser la puce NFC des iPhone et en tirer profit dans une app. Cette loi n'est pas spécifiquement conçue pour Apple mais l'entreprise fait figure d'exemple.

Toute banque pourrait alors profiter d'Apple Pay sans avoir à se lancer dans de longues tractations avec Apple. Il s'agit pour les députés qui promeuvent ce texte, de créer un contexte de concurrence équitable entre les établissements bancaires.

La presse allemande a fait état d'un fort lobbying d'Apple auprès du gouvernement, pour contrer cette loi, appelant même à la rescousse l'ambassade américaine à Berlin.

Apple a notamment fait valoir des risques en termes de sécurité. Cette loi ne signifie pas pour autant que l'usage de cette API va se transformer en un Far-West autour de la puce NFC. Apple aura toujours le droit d'exiger le versement d'une redevance — dès lors qu'elle est raisonnable —, d'exiger des prérequis techniques, mais elle devra offrir cette prestation promptement et sans poser d'obstacles.

En dehors des banques, on a déjà vu la puce NFC des iPhone utilisée pour remplacer des billets de transport (à Tokyo, Londres ou New-York) ou pour des tickets de cinéma (en France récemment avec Pathé Gaumont). Cela reste des exceptions. Apple et la RATP, par exemple, ne sont toujours pas parvenues à un accord, alors que la régie a embrassé la même solution côté Android.

Et au-delà du cas de la RATP, ce sont toutes les sociétés dont les clients utilisent un titre de transport ou un ticket de quelque type que ce soit, pour bénéficier d'un service, qui ne peuvent aisément se reposer sur la fonction sans contact de l'iPhone. Une négociation avec Apple, à l'issue incertaine, demeure la seule voie possible.


avatar byte_order | 

@DarKOrange
>> « Toute banque pourrait alors profiter d'Apple Pay sans avoir à se lancer dans de longues
>> tractations avec Apple. »
>
> Apple Pay ce n’est pas que la puce NFC

Apple Pay c'est le nom marketing du service de paiement mais c'est aussi le nom marketing employé par Apple pour sa technologie (API + matériel sur l'iPhone) pour faire du NFC.
Ce que les banques et autres réclament c'est pas l'accès plus simple au service de paiement mais à la technologie dans l'iPhone pour pouvoir accéder aux fonctions NFC pour d'autres services que celui d'Apple.

Je trouve la formulation dans l'article assez malheureuse sur ce point.

avatar zarkossil | 

Pas une mauvaise idée on devrait s’en inspirer en France

avatar Dodo8 | 

@zarkossil

Et du petit livre rouge aussi ? 🤮

avatar byte_order | 

@Dodo8

Ou quand on a plus que l'anti-communisme primaire à opposer comme argument à la régulation du capitalisme...

C'est vrai, le capitalisme n'a jamais tué personne.
Juste la planète, mais c'est un détail.

avatar shaba | 

En gros ils demandent l’ouverture de la puce NFC. Ça serait une bonne nouvelle pour les clients mais également pour Apple qui s’immiscerait un peu plus dans nos vies. Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas fait ça d’eux mêmes d’ailleurs. En validant les applis utilisant le NFC pour garantir la sécurité bien sur.

avatar bibi81 | 

Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas fait ça d’eux mêmes d’ailleurs.

Bah parce qu'Apple va perdre sa commission sur l'utilisation de la puce NFC, tout simplement.

avatar shaba | 

@bibi81

Ils ont bien plus à gagner en l’ouvrant et en rendant leurs appareils incontournables qu’avec les commissions je pense. D’autant qu’il n’y en a pas pour l’ouverture de porte etc.

avatar oomu | 

@shaba

Apple est plus concernée par le contrôle du Discours (ce que leur produit fait, peut faire, la qualité de ce qu'il fait) et le rythme qu'ils imposent dans la disponibilité de fonctionnalité, que de gagner rapidement des commissions ou part de marché.

Historiquement, Apple est prête à laisser filer une éventuelle part de marché sur une technologie ou approche, si elle peut plutôt contrôler son commerce à sa convenance.

Apple ne veut PAS être générique. Elle se doit d'être "premium" et donc de maîtriser l'usage.

Pour un client, cette réalité demande de bien faire attention à l'équilibre entre la volonté d'Apple et la qualité de ce que propose Apple

si tôt que cet équilibre n'est plus dans l'intérêt du consommateur, faut acheter chez la concurrence.

avatar shaba | 

Pas convaincu, ils gardent le contrôle puisqu’ils valident les apps. Mais à l’heure où l’iPhone est en recul, permettre de nouveaux usages attendus par les consommateurs semble la voie à suivre.

avatar byte_order | 

@shaba
> Pas convaincu, ils gardent le contrôle puisqu’ils valident les apps.

Ouais enfin si ils rejettent systématiquement toute app des banques qui proposent un paiement sans contact concurrent à Apple Pay, le risque juridique est nettement plus élevé que s'ils s'appuient sur l'absence (certes volontaire, mais couvert de joli argument sécurité qui fait peur) d'API publique pour bloquer de facto l'existence d'une concurrence à Apple Pay.

Rien de mieux pour que votre solution devienne la meilleure que de bloquer l'accès au ring aux solutions concurrentes. Apple pratique la concurrence frontale, à la loyale, le moins souvent possible. A la place, elle contrôle par différents moyens l'accès au ring.

avatar zspy59 | 

Dépendre à 100% de son smartphone n’est pas une idée formidable, bien au contraire !
Le jour où il y a une panne, une casse, je ne sais quoi d’autre, il faut qu’il nous soit utile mais pas indispensable!

avatar Rom 1 | 

Bravo l’Allemagne !👌

avatar Fennec72 | 

@Rom 1

En France les gouvernements successifs nous rebattent les oreilles depuis décennies sur le modèle allemand. Qu’ils suivent véritablement ce modèle sur ce points et on aura avancé!

avatar Rom 1 | 

@Fennec72

Oui mais perso je ne les suivrais pas sur tous les points (social, politique familiale, marche du travail, pauvreté...). ;)

avatar iPop | 

Je vais dire une bêtise mais ces API justement, ce n’est Pas APPLE Pay ?
Il y a toujours une remise...saisi pas la différence.

avatar gardiolan | 

Les allemands rechignent déjà à se servir de la carte bancaire, alors payer avec son smartphone… Quand j'y suis et que je demande à payer avec Apple Pay on me regarde comme un extra-terrestre (bon ok c'est aussi sûrement que mon allemand est un peu rouillé). C'est vraiment le pays où l'argent liquide est roi.

avatar rua negundo | 

@gardiolan

C’est très juste, la carte bancaire reste peu acceptée dans les petits commerces, parkings, etc. Et là où elle l’est, les paiements en liquide restent légion, y compris pour des montants très supérieurs à 100€.

Pour payer par Apple Pay, demande simplement à payer par carte et une fois l’appareil déclenché, si le symbole sans contact s’affiche, en principe tu peux payer avec Apple Pay.

avatar gwen | 

@gardiolan

Pareille. J’ai halluciné quand je suis passé en Allemagne. Il faut tout payer en liquide, même le parking. J’ai vraiment eu l’impression d’être au siècle dernier dans un pays arriéré.

avatar SyMich | 

Justement, les banques allemandes veulent amener les allemands à abandonner progressivement le cash en leur proposant des solutions de paiements sur smartphone, en faisant le pari que les générations les plus jeunes les adopteront.
Leur gros souci c'est que tout ce qu'elles peuvent imaginer ne peut fonctionner que sur les smartphones Android sans possibilité de déployer les mêmes solutions sur iPhone où tout système de paiement utilisant la NFC est interdit par Apple, si ce n'est pas ApplePay (sur lequel Apple prend sa commission à chaque paiement)

avatar rua negundo | 

@SyMich

Si ça se faisait, ils pourraient sauter une étape et passer des espèces au paiement mobile comme mode principal de paiement. Sans passer par l’étape carte bancaire comme en France ou beaucoup d’autres pays. Les anciennes voire moyennes générations n’adopteront jamais la CB ni le paiement mobile. Reste effectivement les jeunes générations qui ont grandi avec les portables et smartphones et pourraient adopter massivement le paiement mobile, sans passer par la case carte bancaire.

avatar SyMich | 

C'est exactement le pari que font les banques allemandes: Passer directement du liquide au smartphone... et pour cela elles ont réussi à convaincre qu'elles avaient besoin d'une loi pour tordre le bras à Apple.

avatar gimly54 | 

@SyMich

C’est exactement leur parie mais elles ne sont donc pas prête à payer pour ce service ?
C’est surtout une question d’argent et de lobby pour essayer de gagner beaucoup plus et vraisemblablement les banques ont des personnes de confiance en Allemagne qui semblent efficaces

avatar SyMich | 

Il y a évidemment la commission que prélève Apple sur chaque paiement qui entre en ligne de compte, mais aussi, voire surtout, le fait que les banques veulent développer LEUR solution, ne pas se faire imposer celle d'Apple, et ne pas devoir développer et maintenir 2 systèmes en parallèle, l'un via ApplePay pour leurs clients ayant des iPhones et un autre différents pour les possesseurs de smartphones Android.
Elles veulent un seul et unique système déployé indifféremment sur tous les smartphones de leurs clients.

avatar Elie Rouvier | 

Ça serait raisonnable !

avatar 0MiguelAnge0 | 

Lobbying... Do not be evil... La sécurité est l’excuse mais à la fin seul compte protecter son business...

avatar JOHN³ | 

Des lois pour assouvir les géants, voila que le ciel s’assombrit mais qu’à l’est, un nouvel espoir renaît.

avatar heu | 

Quelque chose m’échappe. Il est déjà possible d’utiliser la nfc dans une app. J’utilise l’app de ma salle de sport pour m’authentifier sur les machines grâce à la nfc de mon iPhone. Qu’est-ce que ça changerai avec cette loi ?

Edit : j’ai lu l’article sur pathé. Ça serait donc l’intégration dans wallet qui serait autorisée ?

avatar oomu | 

pour faire court: Apple maîtrise, à la carte, ce qu'elle laisse ou non faire avec la puce NFC.

Apple Pay est propriétaire et n'est pas simplement un usage standard de NFC.

avatar stewbaba | 

Les banques ou le gouvernement n’ont qu’à lancer leur propre techno, non?

avatar SyMich | 

Ce n'est pas un problème de techno! La techno existe c'est la NFC... simplement Apple en bloque l'usage sur iPhone pour empêcher le déploiement de solutions de paiement concurrentes d'ApplePay.

avatar stewbaba | 

On devrait donc dire que l’Allemagne veut forcer Apple à faciliter l’accès à sa puce NFC et non à Apple Pay. Le titre est un peu trompeur. Non?

avatar SyMich | 

Tout à fait. Il y a grosse confusion entre l'accès à la NFC et l'accès à ApplePay.
Il n'y a pas lieu de légiférer pour l'accès à ApplePay! N'importe quelle banque peut déjà accéder librement à ApplePay (aux conditions financières d Apple)

C'est la possibilité d'utiliser librement la NFC des iPhones pour des solutions de paiement concurrentes à ApplePay que réclame les banques.

avatar byte_order | 

La confusion est savamment entretenu par Apple elle même afin que les gens n'imaginent pas trop que derrière son service de paiement sans contact y'a une technologie qui permettrait parfaitement à des services concurrents de faire la même chose.

Elle emploie volontaire le même nom pour désigner son service et une technologie qui, pourtant, n'a rien d'exclusif à ce service.

avatar gimly54 | 

La véritable question est de savoir si le fait de pouvoir payer avec son téléphone est à ce point d’intérêt général pour empêcher une entreprise de le faire de la manière qu’elle le souhaite.
La deuxième question serait de savoir si le fait qu’un produit dispose d’une technologie (comme le NFC), son concepteur est-il obligé de l’ouvrir au plus grand monde.
Parce que je vois qu’on parle d’écologie, de simplicité et de « normalité », mais il s’agit seulement d’une décision stratégique d’entreprise. La technologie n’aurait peut être jamais été implémenté si cet usage spécifique n’avait pas été mis au point.

avatar SyMich | 

La dématérialisation des paiements est effectivement considérée comme un sujet d'intérêt général en Allemagne qui fait toujours un usage étonnamment élevé de l'argent liquide.
Les banques allemandes ont convaincu le gouvernement de la nécessité de légiférer pour accélérer le développement de solutions de paiement sur smartphones que les blocages mis en place par Apple sur les iPhones freine considérablement.

avatar gimly54 | 

@SyMich

Je ne suis pas convaincu qu’avec 20% de part de marche, on peut bloquer tout un système.
Après, tant qu’on y est, que l’Allemagne fasse une loi qui oblige chaque constructeur de téléphone à intégrer une technologie NFC qui permet le paiement.
Pour le coup, je ne suis pas convaincu que l’Allemagne quittera le liquide pour le paiement mobile. C’est surtout une question de « tradition » un peu comme si on souhaitait supprimer le chèque en France.

avatar SyMich | 

Les banques allemandes sont convaincues qu'en proposant des solutions de paiement sur smartphones, elles seront rapidement adoptées par les générations les plus jeunes, permettant de réduire considérablement l'usage du liquide.
Et compte-tenu de la part de marché de l'iPhone sur ces tranches d'âge, ne pas pouvoir déployer ces solutions de paiement sur cette plateforme est vraiment problématique.

Pour reprendre votre analogie des chèques en France, seuls les plus de 50 ans en utilisent encore aujourd'hui (et de moins en moins). La plupart des jeunes de moins de 30 ans n'ont jamais eu de chéquier.

avatar byte_order | 

@gimly54
> La deuxième question serait de savoir si le fait qu’un produit dispose d’une
> technologie (comme le NFC), son concepteur est-il obligé de l’ouvrir au plus grand monde.

Si cela entrave l'accès des consommateurs à un service de paiement sans contact concurrent et si cette entrave renforce artificiellement la part de marché du service de paiement sans contact du concepteur, je pense très sincèrement que oui.

C'est dans le collimateur de plusieurs enquêtes sur cette possibilité, et c'est pas par hasard.

avatar bibi81 | 

La véritable question est de savoir si le fait de pouvoir payer avec son téléphone est à ce point d’intérêt général pour empêcher une entreprise de le faire de la manière qu’elle le souhaite.

Personne ne souhaite empêcher Apple de proposer un service de paiement comme elle l'entend !

La deuxième question serait de savoir si le fait qu’un produit dispose d’une technologie (comme le NFC), son concepteur est-il obligé de l’ouvrir au plus grand monde.

Imagine un instant que le haut parleur de l'iPhone ne fonctionne qu'avec Apple Music et l'application téléphone... Tu trouves ça toujours normal ?
Tu trouves normal d'acheter un appareil dont tu ne peux te servir librement comme tu le souhaites ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR