Netflix est la cinquième « chaîne de télé » en France

Mickaël Bazoge |

Les Français ont pris le pli du streaming vidéo. La dernière livraison de l'Observatoire de la vidéo à la demande Centre national du cinéma (CNC) fait même de Netflix la cinquième chaîne de télévision en France, avec une part d'audience estimée de 3,5% en 2018 ! Le service de SVOD sur abonnement (SVOD) se positionne certes derrière TF1 (20,2%), France 2 (13,5%), France 3 (9,4%), M6 (9,1%), mais au coude à coude avec France 5 (3,5% également), et devant des chaînes établies de la TNT comme C8, TMC, W9 ou encore BFM TV.

Netflix est, et de très loin, la première plateforme de streaming dans l'Hexagone : 65,5% des consommateurs de VOD y ont regardé quelque chose en octobre 2019, contre 48% en octobre 2018. Prime Video confirme une deuxième position arrachée en septembre, avec 21,4%. C'est le fruit des investissements d'Amazon, qui produit plus en France et qui communique aussi davantage (19 millions d'euros en publicité en septembre, soit 7 millions de plus que l'an dernier).

La section films et séries de l'iTunes Store perd des plumes avec 5,2% en octobre dernier, contre 9,9% il y a un an. La boutique d'Apple se laisse dépasser par Google Play, qui a aussi dévissé, mais moins (-1,7 point). Orange (OCS) résiste assez d'une année sur l'autre, mais laisse tout de même 1,7 point sur le carreau. On relève également que les services français ne sont pas si mal représentés, bien que leur fragmentation empêche un service de se hisser au moins à la cheville du grand champion américain.

Puisqu'on parle du loup, sachez également que Netflix bénéficie d'une pénétration de 20% parmi les consommateurs de VOD. La plateforme a dépassé les 6 millions d'abonnés français, grâce entre autres à son intégration au sein des offres de Canal+, et aussi dans les Freebox — dernier exemple en date : Netflix est sur la Freebox mini 4K, la Révolution va suivre.

Malgré tout, la télé à la papa domine toujours largement de la tête et des épaules avec un taux de pénétration quotidienne de 70%, contre 6% pour la SVOD, 1% pour la VOD. Le replay affiche une pénétration de 8% au quotidien, la télévision payante de 28%. Comme on peut s'en douter, la SVOD type Netflix ou Prime Video est particulièrement populaire chez les plus jeunes : 37% des millénaires (15-34 ans) ont utilisé un service de streaming en octobre 2019, contre 24% chez les 15 ans et plus. Un tiers des 15-24 ans regardent Netflix, les 25-34 ans représentant le groupe d'âge le plus important sur Prime Video :

Le CNC relève aussi quelques chiffres qui intéresseront l'industrie de la production tricolore. Les plateformes vont ainsi investir 97 millions d'euros en France en 2020, dont 22 millions pour Disney+ qui se lancera fin mars. Netflix injectera 65 millions d'euros, Amazon 10 millions. La valeur du marché de la vidéo à la demande est estimée à 1 milliard d'euros, soit 42% de plus qu'en 2018. De janvier à septembre, la VOD « traditionnelle » pique du nez : le paiement à l'acte recule de 6,2% par rapport à la même période de 2018 (il représente 150 millions d'euros), la location baisse de 24% à 75 millions, l'achat en revanche augmente de 22,8% à 75 millions.

Les abonnements explosent en revanche, avec une progression de plus de 66% à 571 millions d'euros. En termes de contenus, on observe un effet de balancier : quand les catalogues de Netflix et de Prime Video ne cessent de s'enrichir (le nombre de titres a augmenté de 20% chez le premier et de 137% chez le second par rapport à septembre 2018), ceux des représentants français a chuté : -7% chez FilmoTV, -11% pour Canalplay (qui n'existe plus depuis fin novembre), -77% pour SFR Play. La présence de programmes français augmente d'ailleurs sur les deux principales plateformes :

Il y aurait encore beaucoup à dire sur cet observatoire, notons néanmoins ces camemberts qui précisent l'origine des programmes consommés sur ces services : à 68%, il s'agit de contenus américains, alors que cette catégorie représente 43% de l'offre.


avatar Garfield3 | 

@why_me

Tu fais quoi, tu travailles ou ?

Ok je suis ouvert à tout, developpe les règles soumises a TF1 et Netflix sur la diffusion des œuvres et leur contenu je veux voir les sources.
Comme tu le dis il n'y a pas vraiment de règle mais il y en a quand même puisque tu parle de classement R.

Moi perso je vois que les chaînes gratuites et chaînes payantes ne sont pas soumis aux mêmes règles de diffusion ce qui fait que TF1 entre autre n'a qu'une solution pour contourner cette contrainte c'est de retirer les scènes litigieuse ce que n'est pas obligé de faire Netflix canal+ Amazon Prime etc

"catégorie IV (pictogramme rond de couleur blanche avec l'incrustation -16 en noir) : œuvres cinématographiques interdites aux mineurs de 16 ans, et programmes à caractère érotique ou de grande violence susceptibles de nuire à l'épanouissement physique, mental ou moral des mineurs de 16 ans ;"

Lorsqu’ils ne sont pas mis à la disposition du public à titre payant, les programmes de catégorie IV sont accessibles uniquement entre 22 heures 30 et 5 heures du matin.

Les règles sont claires pour moi.
Source le CSA. Tu vois j'ai étayé mes propos j'attends tes références.
Parce que non TF1 ne peux pas diffuser les mêmes programmes que Netflix aux mêmes heures et que oui les TF1 (entre autre) édulcore certains programme pour les passer en Prime Time contrairement aux chaînes payantes.

Merci

avatar pilotwill | 

Attendez que Disney+ arrive en hexagone... Vous allez voir... Ça va bouger !

avatar Furious Angel | 

@pilotwill

Et je pense que ça va aussi bénéficier à Netflix, ca va valider la SVOD comme nouveau modèle

avatar tchek | 

Les chaînes traditionnelles sont bien moisies à part Arte, mais sur Netflix il y a quand même un paquet de merdes sans nom pour déficients(tes) cérébrales et de gros navets bien bidons. À part trois ou quatre best sellers on rame dans un océan de conneries.

avatar Glop0606 | 

@tchek

Mais carrément. Les chaînes traditionnelles ont vraiment perdu en qualité, la faute aux programmes dits de divertissement et autre télé réalité. Mais Netflix c’est comme vous l’écrivez beaucoup de m.... pour quelques pépites que l’on aura vite vues. Pour moi la déception de cette année c’est the Witcher. C’est marrant ils avaient tous les ingrédients pour réussir mais ils arrivent à te sortir un truc bien fadasse et bien dans l’air du temps.

avatar Furious Angel | 

@Glop0606

Je ne pense pas que les chaines ont perdu en qualité. Je pense même que la qualité était bien plus basse dans les années 90. Les fictions françaises sont bien meilleures, on ne voit plus les émissions ultra putassieres comme Tout Est Possible...

avatar Glop0606 | 

Mon propos était peut-être trop généraliste. Disons que nous avons aujourd'hui beaucoup plus de possibilités/choix et heureusement il y a encore aujourd'hui de très bonnes productions. Cependant, si nous avons parfois de très bonnes productions, elles sont vraiment perdues dans un trop plein de nullités parfois débilisantes. Peut-être que les années 90 engageaient déjà un certain déclin, mais je ne me souviens pas de programmes aussi dégradants que la télé réalité actuelle avec ses bachelors, et autre "anges" de la télé réalité. Ce n'était pas forcément mieux avant mais j'ai l'impression qu'il y avait un peu plus de retenu. Même pour les enfants, y'a du choix mais faut bien choisir. En tout cas mon gamin se régale sur mes vieilles séries comme "la vie" ou autres "cités d'or" :).

avatar IceWizard | 

@Glop0606
"Pour moi la déception de cette année c’est the Witcher. C’est marrant ils avaient tous les ingrédients pour réussir mais ils arrivent à te sortir un truc bien fadasse et bien dans l’air du temps."

The Witcher est une bonne adaptation du livre, c'est-à-dire qu'il est aussi mauvais et sans intérêt que lui (à mon sens). J'ai lu le premier tome et vu le premier épisode de la série et je n'irais pas plus loin .. Je n'attendais pas grand chose de l'adaptation tv, et je n'ai pas été déçu ..

Si tu veux voir une bonne série de fantasy véritablement massacrée par l'adaptation tv, c'est Legend of the Seeker de Terry Goodkind. Autant les livres sont fabuleux, autant la série tv est mauvaise .. D'un autre coté, cela a été tourné en 2007, avec un budget ridicule, à une époque où presque personne ne s'intéressait aux séries tv de fantasy.

avatar MacGruber | 

Mes 2 chaînes favories du Paf sont Arte et RMC découverte.
Parfois Canal + pour Clique, C8 pour Direct Auto et M6 pour Turbo...

avatar jazzmax | 

Curieux que péroné mentionne le sport en direct en tant que centre d intérêt

avatar geekdeaf | 

Je ne regarde plus les chaînes françaises à cause trop pub, etc...
Ma famille et moi regardons sur Netflix, YouTube, Amazon, Apple TV+, bientôt Disney+ via Apple TV et Android TV.
Et ainsi, je n’ai pas un box TV car j’ai la fibre Sosh sans TV.
Voilà tout est parfait.

avatar Le docteur | 

En fait les chaînes et le journalisme en France sont à la fois
- au service d’une utilisation et d’une exacerbation des pulsions de leurs auditeurs , et à ce niveau là, ils ne feront jamais le poids face aux chaînes « sociales » du Web.
- au service des pouvoirs économiques en place, ce qui donne les débats désespérants entre toutous du système qui miment les mêmes débats avec les mêmes « solutions » ne mettant pas ce système en question.
- les journalistes ont tellement pris le pli de bosser comme ça qu’ils trouvent ça normal et prennent leur conduite reflexologique pour de la pensée originale.
Quand on les voit bosser on voit que ce qui les caractérise le plus, c’est le refus de penser.

avatar alan1bangkok | 

Canal pour ma part
Films series docus musique sports
et à la fin toujours le même jingle
" vous regardez trop la télé, à tchao bonsoir " 🤡

avatar Spinaker | 

Parfois je me dis que je ne dois vivre dans le même monde ... Autant de gens qui regardent TF1 ...

avatar balou | 

L’offre cinéma Netflix est très faible. Essentiellement marketing. Le changement des affiches quasi quotidien des films offerts est très énervant. Pas de films récents législation oblige.
Aucun film ancien français. Aucun Kubrick...
Le téléchargement n’est pas près de disparaître.

avatar guilpa | 

@balou

Oui mais des série qui envoie du très lourd, perdu dans l'espace, breaking bad, mindhunter...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR