Qobuz diffuse en 24 bits sur les Sonos

Florian Innocente |

Qobuz devient le premier service de streaming à diffuser sa musique en 24 bits sur les enceintes Sonos. Alors que Spotify prévoit de rejoindre cette année le groupe des diffuseurs en HiFi, Qobuz se lance le premier sur les Sonos en particulier, avec un catalogue de 60 millions de morceaux prêts à être écoutés en plus haute qualité.

Sonos Five

Jusqu'à présent, Qobuz envoyait des fichiers FLAC en 16 bits/48 kHz — comme Tidal par exemple ou Deezer et Amazon Music. On pouvait utiliser du 24 bits depuis la fin de l'année dernière mais uniquement avec des fichiers stockés en local, pas en streaming.

Sur les 60 millions de morceaux, un peu plus de la moitié est disponible en 24 bits/48 kHz, le reste a une fréquence d'échantillonnage qui peut aller jusqu'à 192 kHz.

Toutefois, les produits Sonos plafonnent à 48 kHz. Dès lors, un morceau en 24 bits/48 Hz sera écouté tel quel, alors que ceux dont l'échantillonnage est plus élevé, seront envoyés plus ou moins comme avant, en 16 bits/44,1 kHz (voir aussi cette fiche d'assistance). Détail, l'app de Sonos ne sait pas encore afficher la qualité utilisée, en attendant mieux il faudra faire confiance à votre oreille.

Sont éligibles avec cette diffusion quasiment toutes les enceintes compatibles "S2" à l'exception des anciennes Play:1 et Play:3 ainsi que les deux premières générations de Sub. Mais cela inclut des produits aussi variés que les One, les Beam, Arc ou Symfonisk d'IKEA. Dans un ensemble hétérogène, les enceintes "S1" diffuseront en 16 bits alors que les "S2" le feront simultanément en 24 bits.

Les formules de Qobuz proposent toutes du FLAC en 24 bits, elles démarrent à 14,99 € par mois pour un engagement d'un an ou 19,99 € par mois sans engagement.


Source
Tags
avatar Sgt. Pepper | 

Faut bien avoir de l’avance sur la compétition qui les attaquent sur le 16 bits maintenant, mais aller au delà de la qualité CD sur ce genre de matos, me laisse perplexe 🤨

(Comme pour les granules de sucre, Si cela fait plaisir à certains...)

J’espère que ce niveau de débit ne plombera pas les finances de ces super services

avatar Adodane | 

@Sgt. Pepper
‘Oméo pati ! Pov Juliette !

avatar cschuwey | 
avatar ckermo80Dqy | 

@cschuwey

Pourquoi pas, mais l'article nous prend pour des ignares et ne précise pas techniquement la définition de son exemple. Basse définition ? Ça veut dire quoi ? Mp3 ? Aac ?

avatar Sgt. Pepper | 

@ckermo80Dqy

“Un enregistrement ordinaire capture les sons aigus jusqu'à 48 kHz. Un morceau HD monte jusqu'à 96 kHz. Et certains enregistrements HD haut de gamme culminent à 192 kHz.”

“En basse définition, la différence est nette – dans un morceau à 8-bits 22 kHz”

avatar occam | 

@Sgt. Pepper

Le passage que vous citez contient une bévue de première : il confond la cadence d’échantillonnage et la limite supérieure de la bande passante, définie par le théorème de Nyquist comme 1/2 de la cadence d’échantillonnage.

Ainsi, pour un échantillonnage à 44.1 kHz, la bande passante culmine à 22.05 kHz ; pour 48 kHz, à 24 kHz ; etc. etc.

L’exactitude des détails techniques du reste de l’article du Monde est à l’avenant.
Selon le principe d’asymétrie de Brandolini, il nécessiterait un effort supérieur d’un ordre de grandeur pour préciser, rectifier et expliciter.

avatar Sgt. Pepper | 

@cschuwey

Merci pour le partage.

Ce passage (ci dessous) resume ma position: si cela fait plaisir à l’auditeur OK.

“Stéphane Briat commente : « La différence est presque inaudible. Le plaisir est probablement contenu dans l'idée même d'écouter la musique en HD. Chez certaines personnes, ça suffit à trouver une forme de contentement. »

Mais que cela ne se transforme pas ensuite à du dédain envers les autres.

avatar iBaby | 

@Sgt. Pepper

« Mais que cela ne se transforme pas ensuite à du dédain envers les autres. »

Et réciproquement.

avatar Spinaker | 

@cschuwey

Excellent ! Il m’avait échappé cet article. 👍🏻

avatar v1nce29 | 

un test d'écoute par un jazzman et un producteur de french touch.
Top crédibilité.

A quand Gilbert Montagné pour comparer les photophones ?

avatar CorbeilleNews | 

@cschuwey

Voilà ce que je savais déjà quand je faisais des stages ou bossais dans des boutiques ultra haut de gamme audio quand j’avais 18-20 ans

Seulement il ne fallait pas le dire aux clients fortunés et qu’un gamin presque encore boutonneux conseille ces fameux clients n’était pas du goût du patron dans ces sociétés pour l’élite 😀 : de l’aveu même du patron cela ne le faisait pas n’est-ce pas Mr Grun...

Complexe d’infériorité et ne pas tuer la poule aux oeufs d’or ?

J’avais en plus l’argument technique car je voyais l’intérieur des appareils : amplis haut de gamme fait avec des composants tout fait du style TDA (sérigraphie effacée 😊) chez Audio Refinement (une version un cran en dessous d’une marque ultra haut de gamme française : Y....B ah !!!) joli !!! Et tout ca pour la modique somme de 2500-3000 euros

Tout ces appareils sont largement surfacturés au vu des composants payés à l’unité, alors pour un acheteur par milliers...

Un vendeur pro m’avais même fait le coup du j’ai paramétrer l’ampli de puissance 5 canaux en 2 simplement en baissant la sensibilité des 3 canaux inutilisés pour avoir plus de pêche... si pas de hp en sortie pas de conso, alimentation 99,999999 pour les 2 seuls autres canaux utilisés, et il tenait tête malgré les explications techniques qu’il ne maîtrisait pas

avatar MarcMame | 

Non seulement le 24bit n'a pas de sens pour la simple lecture audio, uniquement pour le travail audio.
Mais ensuite, le choix du 48KHz est encore plus stupide vu que la musique est toujours enregistré historiquement en 44,1KHz et ses multiples directe (88,2KHz, 176,4KHz etc..)
Passer au 48KHz implique forcément un rééchantillonage destructif.

avatar e2x | 

@MarcMame

Voilà l’histoire 🤧

avatar Ensearque | 

@MarcMame

Est on sûr que les fichiers dont dispose le service ne sont pas en HRA ?
Ensuite, je ne suis pas sûr qu’une fréquence d’échantillonnage plus élevé soit destructive, dans tous les cas, un échantillonnage a une fréquence plus élevée permettra d’obtenir plus de détails, tant que les conditions de Shanon et Nyquist sont respectées.

avatar MarcMame | 

@Ensearque

"Ensuite, je ne suis pas sûr qu’une fréquence d’échantillonnage plus élevé soit destructive"

———————
Si la source a été enregistrée en 44,1KHz et que ton service te délivre les morceaux en 48KHz il y a forcément eu une étape de rééchantillonage qui est forcément destructrice à moins qu’elle soit un multiple direct et ici ce n’est pas le cas.
Il y aura donc interpolation des données.
C’est pas hyper grave mais c’est destructeur quand même.
Ce qui est grave c’est de vendre soit disant de la haute qualité en 48KHz au lieu de 44,1.

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

C’est un peu vouloir utiliser un écran a sa résolution non native

L’interpolation déforme forcément le signal d’origine, faiblement et c’est aussi naturellement lissé après par l’inertie des hauts parleurs

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"C’est un peu vouloir utiliser un écran a sa résolution non native"

Oui ça ressemble à ça.

avatar Ensearque | 

@MarcMame

Le ré-échantillonage peut se faire sur le signal reconstitué.
Il n’y a pas besoin de ré-échantillonner sur le signal que l’on a enregistrer.

avatar MarcMame | 

@Ensearque

"Le ré-échantillonage peut se faire sur le signal reconstitué.
Il n’y a pas besoin de ré-échantillonner sur le signal que l’on a enregistrer."

Qu’est-ce que tu appelles « signal reconstitué » ?
Le signal analogique ?
Parce que non, le rééchantillonage se fait dans le domaine numérique avant conversion analogique en passant par un SRC (sample rate converter).
Si la conversion est effectuée dans le domaine analogique c’est encore pire puisque double conversion.

avatar Ensearque | 

@MarcMame

On ne sait rien du processus, mais une conversion de fréquence n’est pas destructrice lors du passage à l’analogique. Cela demande des ressources en calcul, mais c’est faisable.
Aussi, une conversion de fréquence « simplifié » est tout à fait possible.

On se sert notamment de cette technique pour restaurer des animations et ou des sons. Si cette méthode était destructive, personne n’en ferait

avatar MarcMame | 

@Ensearque

"On ne sait rien du processus, mais une conversion de fréquence n’est pas destructrice lors du passage à l’analogique."
—————-
Si car c’est une interpolation. Voir Wikipedia.
Le seul cas où elle n’est pas destructrice c’est quand on est dans un multiple parfait et direct : Fs x2, x4, etc...

"Aussi, une conversion de fréquence « simplifié » est tout à fait possible."
—————-
Je ne sais pas ce que c’est une conversion de fréquence "simplifiée"

"Si cette méthode était destructive, personne n’en ferait"
———————
Elle l’est, on le fait quand on a pas le choix et avec parcimonie (1 seule fois)

avatar MarcMame | 

@Ensearque

"dans tous les cas, un échantillonnage a une fréquence plus élevée permettra d’obtenir plus de détails"

Non. Il est prouvé et admis scientifiquement qu’on obtient rien de mieux en augmentant la Fs. (De 20Hz à 20KHz)
Si c’était le cas, depuis le temps, on aurait abandonné progressivement le 44,1 et le 48K.
40 ans que ça dure...

Après les oreilles des mélomanes idiophiles viendront affirmer le contraire.

avatar iBaby | 

@MarcMame

C’est justement ce qui se fait. Mais où ?

avatar MarcMame | 

@iBaby

"C’est justement ce qui se fait. Mais où ?"

Comprend pas ton propos.

avatar Biking Dutch Man | 

J’ai une chaîne hi-fi de très bonne qualité de même qu’un amplificateur spécifique pour les casques, eux aussi de bonne qualité. J’ai de la musique HD et les mêmes morceaux en qualité CD, et je dois aussi admette que la différence est souvent non perceptible, que la source soit un NAS/DAC ou un lecteur CD/DVD audio/super audio CD. Par contre le câblage symétrique d’un bon casque permet une nette amélioration de la qualité sonore, avec mon matériel et ma perception.

avatar CorbeilleNews | 

@Biking Dutch Man

Le câblage symétrique est plus pour augmenter le rapport signal sur bruit quand il y en a ou risque d’en avoir. Sans bruit c’est inutile

L’idée est de profiter de la soustraction du bruit ajouté sur les deux signaux en opposition, le bruit étant ainsi supprimé mais pas les signaux.

Cela permet de discriminer bruit et signal audio

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Le câblage symétrique est plus pour augmenter le rapport signal sur bruit quand il y en a ou risque d’en avoir. Sans bruit c’est inutile"
—————
Oui et non.
La symétrie permet la réjection des signaux parasites captés et transportés par le câble. Ca ne change rien en terme de S/N entre la source et le récepteur.
Ce qui change le rapport S/N entre un circuit (et non cablage) symétrique et asymétrique c’est la différence de niveau du signal (-10dBV en cinches asymétrique, +4dBu en XLR symétrique).

La symétrie n’apporte rien de mieux en l’absence de parasites, ce qui est le cas dans un circuit de cablage court.
Faire de la symétrie avec des câbles de 50cm n’a pas beaucoup de sens.

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

« La symétrie n’apporte rien de mieux en l’absence de parasites, ce qui est le cas dans un circuit de cablage court. »

C’est bien ce que j’ai dit

Et qui dit plus de signal dit meilleur rapport signal sur bruit. Même en cas de bruit très très faible car il n’est jamais nul.

« La symétrie permet la réjection des signaux parasites captés et transportés par le câble. Ca ne change rien en terme de S/N entre la source et le récepteur. »

La symétrie permet de doubler le niveau du signal dont cela augmente mathématiquement le s/n en plus de faire de la rejection

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"C’est bien ce que j’ai dit"

Pour moi ce n’était pas clair.
La symétrie ne change rien au rapport S/N.
Elle ne s’occupe que des parasites captés par la liaison filaire.

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Et qui dit plus de signal dit meilleur rapport signal sur bruit. "

Rien ne t’empêche de faire une liaison asymétrique sur une sortie symétrique. Tu bénéficies du niveau électrique plus élevé et donc du même rapport S/N

avatar CorbeilleNews | 

"Rien ne t’empêche de faire une liaison asymétrique sur une sortie symétrique. Tu bénéficies du niveau électrique plus élevé et donc du même rapport S/N"

Sauf que vous n'utilisez alors qu'une des deux ondes et vous perdez l'amplitude apporté par la seconde. Si vous perdez la seconde vous divisez votre amplitude par deux alors que le bruit lui aura toujours la même amplitude. Donc vous diminuez implicitement le niveau de signal par rapport au bruit

Votre discours laisse croire que vous penser qu'il y a un système qui détecte si le câblage branché est symétrique ou asymétrique et adapte s'il faut envoyer l'amplitude crête à crête entre le point chaud et le point froid ou entre le point chaud et la masse.

Sur une sortie symétrique, si vous avez 1V crête sur chaque voie qui est par définition en opposition à l'autre, vous aurez donc 2V crête à crête entre les voies.

Si vous utilisez cette sortie en asymétrique : vous n'utilisez qu'une des deux voies donc vous transmettez les 1V d'une des deux voies, les 1V de l'autre voie est perdu et ne se reporte pas sur la voie que vous utilisez.

Dans ce cas plus de réjection possible du bruit lors de la désymétrisation à l'autre bout du câble puisque vous transmettez en asymétrique, on peut bien faire transiter ce signal par une fonction de désymétrisation (soustracteur) mais lui retirer 0 ne sert à rien (le 0 de la voie en l'air censée recevoir le signal en opposition de phase et quand je dis 0 c'est dans le meilleur des cas car elle peut aussi se comporter comme une antenne et capter des parasites)

"Non La symétrie double la liaison en opposition de phase. Le niveau ne change pas"

Selon vous alors la moitié du signal est reporté sur l'autre voie !!! Ne confondez vous pas les dBV et les Volts ?

"Le niveau de sortie et la symétrie sont 2 choses distinctes"

Oui, mais le fait de passer en asymétrique SUR UNE MÊME SORTIE implique forcément moins de tension (div/2) et empêche la réjection de désymétrisation

avatar CorbeilleNews | 

"Rien ne t’empêche de faire une liaison asymétrique sur une sortie symétrique. Tu bénéficies du niveau électrique plus élevé et donc du même rapport S/N"

"Non La symétrie double la liaison en opposition de phase. Le niveau ne change pas"

On voit clairement que l'on se passe d'une des deux voies :

https://www.tecnipass.com/img-cours/9f87cb8af3f2fd729035aadd596e80ec.png

Le VD/2 n'est pas choisi au hasard :

https://i.servimg.com/u/f69/18/82/93/44/balanc11.jpg

Je ferais un TP pour vous envoyer des courbes sur une sortie XLR par exemple si j'ai le temps dans les prochains jours.

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Oui, mais le fait de passer en asymétrique SUR UNE MÊME SORTIE implique forcément moins de tension (div/2) et empêche la réjection de désymétrisation"
———————-
Non.
Ecoute, ce n’est pas trop le lieu pour faire un cours d’électronique mais tu peux le vérifier très simplement.
Fait une liaison symétrique XLR en mode asymétrique (patte négative ou "cold" non raccordée ou mise à la masse, la pin 3 en norme européenne) et tu verras le résultat par toi même.
Aucune différence de niveau mais pas de réjection.

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

Même si j’ai de gros doutes, si c’est le cas j’aimerais bien comprendre la théorie qui explique ce phénomène.

Expliquez-moi en 2-3 mots mêmes techniques (pas besoin d’un cours pour cela) pourquoi le fait de ne pas utiliser le point froid dont le signal est en opposition de phase avec le point chaud permet de garder un Peak to Peak identique ?

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Expliquez-moi en 2-3 mots mêmes techniques (pas besoin d’un cours pour cela) "

Le cold n’est utilisé que pour la réjection et rien d’autre via un circuit comparateur.
Si tu ne connectes que le cold et pas le hot, tu n’auras pas de signal en sortie. (Sauf dans certains cas de circuits de désymetrisation électronique, pas les meilleurs...)

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

Ah donc c’est qu’il y a une électronique derrière qui génère ce phénomène mais sinon quand il n’y a qu’un soustracteur on peu avoir le double

Mais la transmission dans le câble est bien a deux fois la tension, c’est après la desymetrisation que le niveau est ramené à la même valeur et que donc à l’écoute c’est identique. Cependant le rapport signal sur bruit dans le cable et c’est bien l’intérêt est meilleur, mais pas sur la chaine complete du signal

Probablement pour protéger la chaîne d’amplification et éviter de la saturer trop facilement ?

Est-ce le cas uniquement en audio car sur de la ligne de transmission différentielle ce n’est pas le cas

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Ah donc c’est qu’il y a une électronique derrière qui génère ce phénomène mais sinon quand il n’y a qu’un soustracteur on peu avoir le double"

Non. Dans le cas d’une désymetrisation électronique, il peut y avoir une sélection du signal "cold" en l’absence de "hot". Mais ce n’est pas académique. En général sur le matos bas de gamme.
Le matériel pro haut de gamme utilise une symetrisation et désymetrisation passive à base de transfos.

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Mais la transmission dans le câble est bien a deux fois la tension"

Non. C’est le même signal envoyé en opposition de phase.
Le cold n’est pas utilisé pour doubler la tension. Uniquement pour la réjection des parasites.

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

Je veux dire entre le point cold et le hot et non pas par rapport à la masse

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Je veux dire entre le point cold et le hot et non pas par rapport à la masse"

Le signal "utile" ne se trouve qu’entre le point 2 "hot" et le 1 "neutre"

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

Dans ce cas nous sommes d’accord

Par contre ca c’est en audio, en ligne de transmission différentielle classique ce n’est mas comme ça

Le comparateur du coup empêche d’avoir la rejection à bas niveau alors ? Ce qui est dommage car c’est a ce moment qu’elle serait la plus utile ?

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Le comparateur du coup empêche d’avoir la rejection à bas niveau alors ? Ce qui est dommage car c’est a ce moment qu’elle serait la plus utile ?"

Le comparateur ne s’occupe que de la section câblée entre le hot et le cold et fait la soustraction sur le point 2 "hot".
Il n’a aucune incidence sur le rapport S/N de la source.
Une source de merde reste une source de merde, même en symétrique.

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

D’après ce que je comprends le comparateur permet de voir s’il y a du signal sur le cold, mais son seuil doit être très bas sinon on ne desymetrise pas et on perd la rejection ?

Vous auriez des liens avec schémas ?

avatar CorbeilleNews | 

@MarcMame

Je ne parle pas de s/n ou de la qualité intrinsèque de la source mais des parasites qui peuvent affecter la transmission et donc le s/n en sortie de câble

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"Je veux dire entre le point cold et le hot et non pas par rapport à la masse"

La somme de hot et cold est nulle puisqu’en opposition de phase.

avatar MarcMame | 

@CorbeilleNews

"La symétrie permet de doubler le niveau du signal"

Non. La symétrie double la liaison en opposition de phase. Le niveau ne change pas.
On utilise une norme de niveau de sortie différente entre asymétrique et symétrique.
Le niveau de sortie et la symétrie sont 2 choses distinctes avec des effets différents mêmes si elles sont utilisées communément de manière conjointes.

avatar Biking Dutch Man | 

@CorbeilleNews

Merci de toutes vos explications! Mon expérience est empirique. J’ai raccordé 2 casques Sennheiser HD 250 au même appareil, l’un en jack 3.5 asymétrique et l’autre en jack 2.5 symétrique et la différence est notoire. J’ai aussi interverti les casques, ils ne sont pas la cause de la différence constatée. Cela dis la cause est peut être la qualité de l’amplificateur qui est différente.

avatar CorbeilleNews | 

@Biking Dutch Man

Differences de qualité ?

avatar Biking Dutch Man | 

@CorbeilleNews

Oui tout est plus transparent en symétrique, sur mes 2 sources, un IFI zen DAC et un baladeur F.audio FA3S. Le zen DAC est légèrement meilleur, mais le baladeur est bluffant, petit, avec une autonomie de 20 heures et une carte SD de 512GB. Et tout cela a des prix très raisonnables.

avatar MarcMame | 

@Biking Dutch Man

"J’ai raccordé 2 casques Sennheiser HD 250 au même appareil, l’un en jack 3.5 asymétrique et l’autre en jack 2.5 symétrique et la différence est notoire."
————-
Je ne vois absolument pas comment tu pourrais faire de la liaison symétrique avec un tel casque et sur quel appareil ?
D’ailleurs, les casques pour idiophiles qui le permettent se comptent sur les doigts d’une seule main et celui-là n’en fait pas parti à ma connaissance.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR