Swoon : après la fermeture, les clients s'inquiètent de ne pas revoir leurs épargnes

Félix Cattafesta |

Cela fait bientôt trois semaines que les clients du service Swoon sont sans nouvelles de leur ancien établissement, qui a fermé ses portes début août sans restituer l'intégralité des épargnes. Les quelque 5 000 clients ont reçu un email indiquant l'arrêt prochain du service accompagné d'une procédure pour récupérer son argent. Les comptes courants ainsi qu'une petite partie de l'épargne (environ 10 % selon certains clients) ont été remboursés, mais pour le reste, silence radio.

Pierre* faisait partie des bêta-testeurs de Swoon et a ouvert un compte dès la mise en ligne du service en 2018. Avec une épargne se chiffrant en dizaine de milliers d'euros déposée sur un livret, il s'inquiète de ne jamais revoir son argent : « Je ne m'inquiétais pas forcément de la bonne santé de Swoon, car j'utilisais principalement ce compte pour de l'épargne et je m'y rendais occasionnellement pour vérifier que tout allait bien. De plus, l'application calculait les intérêts et les affichait à côté du montant, donc je ne me méfiais pas trop ». Il explique ne pas avoir eu de problèmes lorsqu'il a tenté de retirer de l'argent ou d'en ajouter en début d'année, et a naturellement pensé que le service suivait son cours.

Mais depuis l'annonce de la fermeture, il n'a plus aucune nouvelle de l'établissement. Et il n'est pas le seul : sur un fil de discussion du forum MoneyVox, une vingtaine d'anciens clients partagent leurs inquiétudes sur plus d'une quarantaine de pages. Si l'application tourne encore, le site principal est inaccessible. Impossible de contacter les dirigeants, car le domaine swoon.do et toutes les boites mail associées ont été désactivés. La majorité des pages de réseaux sociaux a disparu, tout comme le compte Twitter de Quentin Haddouche, fondateur du service. En l'état, il n'est donc pas possible de contacter qui que ce soit.

Le seul espoir des clients reposait dans une adresse mail (resolution@swoon.do) destinée à recevoir les dernières demandes de remboursement. Personne ne semblait l'ouvrir et elle a finalement été désactivée hier en fin d'après-midi, peu après notre sollicitation d'entretien par email. Nous n'avons donc pas pu contacter un quelconque dirigeant malgré nos efforts.

Faute de mieux, les clients lésés ont décidé de contacter le liquidateur en charge du cas de Swoon qui a été en lien avec le dirigeant. Celui-ci a donc fait office d'intermédiaire entre les utilisateurs et Quentin Haddouche, qui a promis au liquidateur que « son objectif était de restituer les fonds à l’ensemble des clients », sans pour autant prendre la peine de les tenir informés. La liquidation de l'entreprise étant terminée, le liquidateur a expliqué aux clients qu'ils devaient désormais se tourner vers la Financière de Garantie, une autre société de M. Haddouche qui détiendrait apparemment leurs fonds. Sauf que la seule adresse de contact connue de cette entreprise utilisait… le domaine de Swoon, qui a été désactivé. Les utilisateurs envisagent donc de porter l'affaire en justice.

* : prénom modifié.


Tags
avatar bouh | 

@Hugualliaz
Il faut nuancer.
Revolut par exemple, me coûte 82€ par an. Et bien c’est largement rentabilisé puisque je peux échanger en 1 click au taux interbancaire entre plusieurs monnaies. (La version gratuite me limitait à 1000€ par mois.). Bref ils proposent des services spécifiques qui conviennent parfaitement pour des besoins spécifiques.

Et en anecdote, j’ajouterai que j’ai eu plusieurs couacs avec Boursorama. Dont des documents égarés qu’ils ont fini par retrouver (wtf?), ou encore une facturation d’un abonnement au service boursier que j’avais résilié ( qu’ils m’ont donc remboursé ensuite, après avoir retrouvé ma demande de résiliation), ou encore un appel pour s’excuser sur un autre couac ( sauf que la femme est tombée sur mon répondeur, m’explique qu’elle me rappellera ultérieurement et puis… plus jamais été rappelé).

avatar fredsoo | 

A l’époque où on vit avec toutes les traces numériques, il va falloir qu’il la joue fine l’ex boss, il risque de disparaître pour de bon , noyé dans une dalle en béton….
Y en a qui ont peur de rien…
L’appât du gain…
Elle promettait un taux d’intérêt remarquable ?

avatar raoolito | 

@fredsoo

et oui, ouvrir des comptes aux cartels pour ensuite faire faillite, c'est pas du tout une bonne assurance vie :D !

"Elle promettait un taux d’intérêt remarquable ?"
plus haut un des anciens clients y avait placé ses economies et avait une vue en direct sur ses interets, donc on peut imaginer que oui… (evidement, maintenant ses taux super, ils sont bien inutiles … )

avatar fredsoo | 

@raoolito

C’est clair… à Marseille, ils se crament pour moins que ça.
Ou alors il s’est payé un aller sans retour sur Mars. 😁
J’ai déjà les boules quand je perds des rond sur mon pea…. 😋

avatar raoolito | 

@fredsoo

"à Marseille, ils se crament pour moins que ça."
d'ailleurs maintenant que vous le dite, ca vaudrait le coup de reverifier les noms des victimes de ces derniers mois, juste pour etre sur que….

avatar bibi81 | 

plus haut un des anciens clients y avait placé ses economies et avait une vue en direct sur ses interets, donc on peut imaginer que oui…

Tu imagines mal. Ma banque traditionnelle affiche aussi les intérêts sur mon livret A...

avatar raoolito | 

@bibi81

nan je veux dire qu'il semblait possible que c'etait les intérêts son.. centre d'interet.
beaucoup de suppositions c'est vrai, mais la neo banque devait bien attirer le chaland d'une manière ou d'une autre..

avatar bibi81 | 

la neo banque devait bien attirer le chaland d'une manière ou d'une autre..

3% sachant que la néo banque justifiait ce "haut" taux par un prêt à 5% à des personnes non solvables...
Voilà le résultat !

avatar raoolito | 

@bibi81

oui voilà
ya un côté placement en bourse dans ces moments là, mais au moins en bourse c'est assumé !

avatar airmax95 | 

Sérieux. Quand on a du fric on va pas sur ce genre de banque...... Après pour laisser traîner quelques centaines d euros why not mais pas des milliers. 😅

avatar idhem59 | 

Jamais compris l'intérêt de prendre le risque de placer son argent chez des "banques" qui sont plus des startups bancales qu'autre chose, alors qu'il existe pleins de banques en ligne fiables, qui sont là depuis des lustres et sont rattachés à de grands groupes bancaires (Boursorama, Hello Bank, ING, etc).

avatar marc_os | 

> Quand on a du fric

Quand on a beaucoup beaucoup de fric, c'est souvent associé au fait d'être radin de vouloir payer le moins cher possible et d'en vouloir toujours plus. Je dis "bien fait" à ces gens là.
Et je compatis avec les petits qui ont juste cru au miroir aux alouettes.

avatar Captain Bumper | 

@marc_os

Ah ah ah, ce cliché de miséreux qui pue la vieille jalousie. T’inquiète quand on a (bcp) de fric, ce genre d’attrape couillons on le laisse aux apprentis traders à la petite semaine.

avatar r e m y | 

La liquidation judiciaire ayant été prononcée en juillet, ( https://www.societe.com/societe/swoon-838819431.html ) c'est désormais le liquidateur nommé qui est le seul interlocuteur valide. (Maître ARAS Michaël 58 AV GUYNEMER 59700 MARCQ-EN-BAREUL)
L'ancien dirigeant n'est plus en mesure de prendre la moindre décision concernant la société. Inutile donc d'espérer obtenir en remboursement par son intermédiaire.

C'est le boulot du liquidateur de chercher à rembourser au mieux les créanciers (en commençant par les créanciers prioritaires que sont le fisc et l'URSSAF) après avoir fait l'inventaire des actifs de la société (quitte à les vendre aux enchères). Mais Swoon etant officiellement un éditeur de logiciel au capital de 1000 Eur, il ne faut pas espérer grand chose de la vente de ses actifs. D'autre part comme Swoon n'a jamais été une banque, ils n'ont pas adhéré au fonds de garantie bancaire (qui aurait pris le relais de la banque défaillante pour rembourser les déposants dans un plafond de 100 000 Eur), pas d'espoir de ce côté là non plus.

avatar heero | 

C'est le problème des NeoBank, si ca crash, cela peut faire mal.

Seul solution c'est une NeoBank avec une groupe bancaire derrière (HelloBank/BNP ... etc), et bien sur être immatriculée en Europe

L'UE oblige aux banques (et neobank) la garantie de 100.000€/compte/client (au dessus c'est un risque non garanti en cas de faillite etc...) et le remboursement obligatoire sous les 20 jours ouvrables

>>> https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/banking-union/single-rulebook/deposit-guarantee-schemes/

avatar r e m y | 

Oui mais ça, ça ne fonctionne que si la "neo banque" en question est réellement une banque... Swoon était officiellement un éditeur de logiciel (au capital de 1000 Eur). Ça n'a jamais été une banque et ils n'ont donc pas cotisé au fonds de garantie bancaire.
https://www.societe.com/societe/swoon-838819431.html

avatar heero | 

oui je ne savait pas que cette "NeoBank" n'en était pas réellement une ;-)

avatar bibi81 | 

L'UE oblige aux banques (et neobank) la garantie de 100.000€/compte/client

Non, c'est 100.000€/client quelque soit le nombre de compte(s).

avatar KimoMac | 

@bibi81

Non, ça dépend du type de compte. Assurance vie bénéficie d’une garantie dédiée par exemple en sus des 100000 euros

avatar Moonwalker | 

Donc une « néo banque » c’est quand cela n’en est pas une, de banque.

Une manière originale de gaspiller son argent. Un moyen astucieux d’en gagner au dépend des autres.

Un peu plus d’informations :
https://www.moneyvox.fr/placement/actualites/85381/swoon-met-la-cle-sous-la-porte-des-clients-inquiets

"Un placement présenté comme un livret, rémunéré à 3% bruts garantis pendant 3 ans. Une aubaine : à l’époque, le Livret A ne rapporte déjà plus que 0,75%.

Le produit, toutefois, n’est pas un véritable livret, avec garantie du capital, mais un investissement en crowdlending : les sommes déposées sont destinées à être prêtées à des entreprises."

Ça change des publi-reportages de iGen sur le sujet.

avatar heero | 

J'avoue que dès que je voie "Publireportage" ou "Sponsorisé" je préfère zapper directement

Où alors, il faut vraiment connaitre très fortement le produit sponsorisé (ou en publireportage), ce qui n'est majoritairement pas le cas (d'une grande partie de sites)

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Presque 20 ans chez Boursorama jamais un problème…
0 frais de compte ou de carte
Pourquoi aller risquer son argent auprès d’une néobanque et des promesses de licorne ?

avatar Chris K | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Toutes les neo-banques ne sont pas à mettre dans le même panier. Tout comme des banques « classiques » peuvent aussi faire faillites (le risque est moins important j’en conviens).

Peut-être aussi que certaines personnes en ont marre des banques « classiques ».

avatar renan35 | 

Banques systémiques française : BNP Paribas, la BPCE, le Crédit agricole et Société générale.
https://www.capital.fr/economie-politique/nos-banques-presentent-encore-un-vrai-risque-systemique-1335549
Pour moi, ces banques ont tellement de clients (particuliers et entreprises) que la faillite de l'une d'elles mettrait le pays en révolution.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@renan35

Mouais encore une analyse d’un maître de conf qui est payé pour écrire des petits papiers alarmistes…

Comparer les grandes banques françaises aux américaines c’est vraiment que le type n’y connaît rien. Les réglementations et les garanties ne sont absolument pas les mêmes dans les 2 pays.

Non seulement elles passent régulièrement des « stress tests » et elles les ont passés haut la main, mais surtout elles sont soutenues par la BCE et en dernier recours par l’Etat Français.

avatar sebnutt | 

Perso, je n'épargne pas (enfin, un peu quand même). Je dépense :)

avatar bouh | 

Mais cette banque ne devait-elle pas respecter la garantie européenne d’assurance de 100000 euros par épargnant ?!? C’est le cas par exemple de Revolut dont les comptes sont en Lituanie.
C’est une vraie question.

avatar oboulot | 

@bouh

L’iban en Lituanie…

Voici ce qui m’a toujours empêché de rejoindre révolut perso.

Au moins n26 propose un Iban allemand.

avatar marc_os | 

@ bouh

Justement, ce truc ce n'était pas une banque au sens légal du terme. (Cf. commentaires précédents.)
Juste une arnaque.

avatar Moonwalker | 

Le lien donné dans l’article vers le forum MoneyVox est très intéressant.

Cette histoire fleure bon le Tribunal Correctionnel.

avatar jpc93310 | 

« leur épargne » plutôt que « leurs épargnes »…

avatar House M.D. | 

Il y a une chose que je trouve étrange… depuis quand une société qui tient lieu de banque est enregistrée au commerce sous l’item « Éditeur de logiciels système et de réseau »?

J’ai beau ne pas être de la partie, ça me parait quand même relativement étrange pour une entreprise qui gère des fonds appartenant à des particuliers…

avatar Moonwalker | 

Ce n’est pas une banque. Rien qu’un intermédiaire qui a fait mumuse avec la législation.

Si tu lis le forum de MoneyVox tu vas comprendre de quoi il en retournait réellement et combien les articles écrits sur le sujet lors du lancement de ce machin étaient trompeurs.

avatar House M.D. | 

@Moonwalker

Ça me paraît extrêmement grave cette histoire, il y a tromperie sur le service proposé, je pense, même en n’étant pas de la partie, que des recours doivent être possibles.

avatar ChouchouP2H | 

C’est dommage car l’idée étais plus tôt belle mais j’avais abandonné quand j’ai vu le temps de création …

avatar Moonwalker | 

Dis-toi que tu l’as échappé belle.

avatar oomu | 

". Impossible de contacter les dirigeants, car le domaine swoon.do"

ha comme c'est pratique le dématérialisé

(je réécris ce commentaire, en me relisant j'y ai vu un double sens que je ne veux pas)

le dématérialisé, comme c'est pratique pour se laver les mains de tout.

Mais Patrons, employés comme Clients restent eux bien matérialisés, avec des besoins bien matériels.

avatar Moonwalker | 

Sans doute plus pour longtemps...

avatar oomu | 

@Moonwalker

j'ai modifié mon commentaire.

avatar lauraffaire | 

See you swoon …

avatar k4tonyk | 

Ils utilisent le terme « banque a l’endroit » (ils ont pas précisé qu’ils allaient la mettre à l’envers 😂).
S’ils utilisent la notion de banque et que c’en est pas une.. il y a un problème..
Les dépôts de pains et de pâtisseries industriels vont pouvoir s’appeler Boulangerie-Pâtisserie 😅
Cf: voir les captures de macG dans l’article.

avatar Dziga_Vertox | 

C’est foutu. Les remboursements dépendront du tribunal.

avatar r e m y | 

Non uniquement de ce que pourra faire le liquidateur judiciaire avec les actifs qu'il pourra trouver dans ce qui reste de cette micro entreprise...

avatar Moonwalker | 

Non. Le liquidateur judiciaire ne s’occupe que des créances. Les clients ne sont pas créanciers de cette entreprise. C’est une autre qui a leur argent. Swoon n’est qu’un intermédiaire d’un intermédiaire.

avatar r e m y | 

Il faut lire le contrat à l'ouverture d'un compte Swoon. Si seule l'entreprise Swoon est mentionnée, alors les déposants sont bien créanciers de swoon et uniquement de swoon. Ils ne peuvent pas être créanciers d'une autre entreprise non mentionnée au contrat.

avatar Moonwalker | 

Va lire la discussion sur le forum de MoneyVox (lien dans l’article). Ils parlent justement du contrat et de ses étranges closes.

Il y a plusieurs sociétés dans le contrat. Aucune n’est une banque du point de vue légal. Swoon est un prestataire informatique. Ce n’est pas lui qui gère l’argent, encore moins qui le détient. C’est une autre entité, qui appartient également au propriétaire de Swoon, qui intervient à ce niveau et c’est bien indiqué dans le contrat. Mais le gens ne lisent pas, ou lisent mal, ou ne comprennent pas les implications de ce qu’ils lisent.

L’argent est soit dans une banque, dans le cas du compte, soit investi quelque part (le pseudo livret). Dans le premier cas il sera récupéré dans le second...

avatar r e m y | 

Je viens de prendre le temps d'aller lire. Merci. Très clair effectivement.

avatar Steve Molle | 

@Moonwalker

Un montage qui en dit long sur les intentions de ces startttteuupppppppeuurs neuuttiiion.

avatar Dziga_Vertox | 

Et imho faut pas être futé pour aller déposer ses économies sur un tel service…

avatar melaure | 

Imaginez que du jour au lendemain, Apple disparaisse. Tout ce que vous avez dans iCloud disparait (photos, documents …), les autorisations d’utiliser vos apps, vos musiques, vos films, etc … deviennent caduques et vous ne pouvez plus en profiter …

Un bon film effrayant a faire pour M. Night Shyamalan ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR