Swoon : le patron promet que les clients seront remboursés

Félix Cattafesta |

Avec un peu de retard, le patron de la fintech Swoon a finalement redonné signe de vie. Après une mise en liquidation judiciaire et une fermeture du service durant l'été, plusieurs clients se sont plaints de ne pas revoir leurs épargnes et d'une absence de communication de l'établissement, comme nous le rapportions la semaine dernière. Sans nouvelles depuis plusieurs semaines, les clients ont commencé à évoquer une action en justice, ce qui a visiblement motivé son président à répondre aux questions de MoneyVox.

Quentin Haddouche confirme tout d'abord que les fonds sont bien situés à la Financière de garantie, une autre de ses sociétés qui n'est pas en liquidation. C'est celle-ci qui va devoir rembourser les clients. « L’objectif est bien de récupérer l’intégralité de l’argent et de le restituer aux clients », rassure-t-il. Il affirme que certains utilisateurs ont déjà été remboursés et qu'ils le seront tous à terme. Niveau délai, il ne veut cependant pas s'avancer : « Pas 10 ans, mais pas 10 jours non plus, ce serait malhonnête de ma part. Dans les semaines à venir, certains clients seront rassurés. »

Même si les comptes épargnes étaient présentés comme des « livrets », l'argent a été utilisé pour faire des prêts à des petites structures. Ce n'est pas une surprise, car c'est le modèle économique défendu par Swoon depuis sa création en 2018. En revanche, ce fonctionnement risque d'allonger les délais de restitution, qui ne pourront être faits qu'au fur et à mesure que les débiteurs remboursent la Financière de garantie.

Interrogé sur son manque de communication, Quentin Haddouche ne se dégonfle pas. « Nous avons toujours agi de manière honnête et la plus transparente possible », explique celui qui restait injoignable pour nous comme pour ses clients la semaine dernière. En dépit de cette prise de parole, plusieurs clients sur les forums de MoneyVox envisagent toujours de porter collectivement l'affaire en justice. « Si je dois m’expliquer devant la justice, je le ferai évidemment. Je ne cherche pas à me défiler », affirme le patron.


Tags
avatar TrollMan06 | 

Ces clients sont bêtes. Ils auraient dû enlever toutes leurs économies chez Swoon en sachant que l’entreprise allait fermer 🤦‍♂️

avatar heero | 

@TrollMan06

Sauf que d’après les infos, c’est depuis le début de l’année qu’il y avait déjà des problèmes à transférer son argent de Swoon vers une autre banque

avatar Fanoo | 

La phrase qui rassure bien :

« Dans les semaines à venir, certains clients seront rassurés. »

avatar fernandn | 

C'est ce que j'ai fait et dans le bordel ambiant ils se sont trompés de 3 zéro !! :)
A mon avis ils cherchent où est l'argent... Moi je sais... :)
Et comme tout est clos... Intraçable... :)

avatar Nitneuqq | 

@fernandn

Ils sont obligés de conserver les données bancaires pour une certaine période (5 ou 10 ans il me semble) - donc ça restera traçable…

avatar cdubaldo | 

@Nitneuqq

Sauf que la société n’avait pas de statut de banque donc les obligations liées au monde bancaire on oublie hein

avatar Nitneuqq | 

@cdubaldo

Comment se fait-il qu’ils n’étaient même pas déclaré en tant qu’institut de paiement ? Rien que ça, ça me semble anormal. La justice devrait y jeter un œil

avatar cdubaldo | 

@Nitneuqq

Si j’en crois l’article d’origine c’est une société éditeur de logiciels ce qui aurait du alerter les clients à la base…

avatar Nitneuqq | 

@cdubaldo

C’est dingue. Donc aucun service anti-blanchiment & co. J’espère que les clients porteront plainte !

avatar Captain Bumper | 

@Nitneuqq

Bien sûr que si, @cdubaldo raconte n’importe quoi.

avatar cdubaldo | 

@Captain Bumper

Je raconte n’importe quoi ? Donc la société n’est pas un éditeur de logiciel ? Elle n’est pas mise en liquidation judiciaire ? ce qui veut dire que c’est au liquidateur judiciaire de définir l’ordre de remboursement des créanciers de la société et dans ce genre de situation c’est l’Etat qui est prioritaire et pas les prêteurs (les clients) qui sont ceux qui pensaient traiter avec une vraie banque. Un peu de mesure dans tes jugements serait de bon aloi merci. C’est bien sympa que Dupont ait la trace que Durand lui a prêté de l’argent mais si Dupont n’a plus d’argent pour rembourser et qu’aucune garantie ne joue, ben la question elle est vite répondue.

avatar Captain Bumper | 

@cdubaldo

1) tu n'as à aucun moment fait référence à la liquidation judiciaire, ni à l'ordre de remboursement et tout ce qui s'en suit dans ton message, et c'est pas le sujet.

2) ma remarque faisait écho à ton affirmation péremptoire "Sauf que la société n’avait pas de statut de banque donc les obligations liées au monde bancaire on oublie hein" en réponse à @Nitneuqq qui affirmait "Ils sont obligés de conserver les données bancaires pour une certaine période (5 ou 10 ans il me semble) - donc ça restera traçable…". On parle de traçabilité des données bancaires et financières, pas des fonds en eux-mêmes.

Je réitère donc : tu dis n'importe quoi (à ce propos), les fonds, les virements, les mouvements bancaires, la compta sont tracés, et doivent être conservés au moins 5 ans, peu importe que la société soit ou pas du monde bancaire, peu importe qu'elle soit en liquidation ou pas... Rien d'autre. Quand on gère une entreprise, on sait ça.

avatar cdubaldo | 

@Captain Bumper

Ok pour la LJ mais où est ce que je parle de la non conservation de documents ? Quand je parle d’obligations liées au monde bancaire je fais implicitement référence aux obligations spécifiques aux banques ayant reçu l’agrément pour exercer leurs activités bancaires sinon je n’aurais pas précisé le secteur. Pour être explicite je fais référence à leurs obligations de couvrir par leurs fonds propres leur niveau de risque (Bâle 1 et 2 mais ne rentrons pas dans les détails techniques). Quand on voit le capital de swoom on comprend vite que ce n’était pas une banque au sens legal et réglementée du terme.

De plus, comme je ne te l’apprends sans doute pas, les clients des « vraies » banques sont par ailleurs couverts par la garantie des dépôts à hauteur de 100.000 euros par établissement bancaire si d’aventure ta banque fait faillite. Mais comme là ils étaient en affaire avec une société non bancaire ça ne joue pas. On comprend donc l’inquiétude de ceux qui pensaient à tort placer de manière sécurisée leur épargne sur des « livrets » qu’ils devaient penser être de même nature qu’un livret de développement durable.
C’est plus clair comme ça ?

avatar Captain Bumper | 

@cdubaldo : "mais où est ce que je parle de la non conservation de documents ? "

bah juste au-dessus, en répondant directement à @Nitneuqq qui parle explicitement de traçabilité des mouvements bancaires et en le contredisant en arguant que non car "pas de statut de banque donc les obligations liées au monde bancaire on oublie hein"

Pour te la faire un peu plus longue :
1) @fernandn fait un blague (soutenue par les smileys) qui sous entends qu'il a reçu par erreur un virement de Swoon avec 3 zéros de trop derrière et que c'est à cause de cette erreur (fausse) qu'ils ne trouvent plus l'argent à rendre aux gens, et que comme la société fait faillite, l'erreur est définitive et désormais intraçable.

2) @Nitneuqq lui répond qu'en fait non, qu'ils sont obligés de garder les données bancaires pour 5 à 10 ans et que tout est tracé donc ils auraient retrouvé l'erreur de somme virée sur son compte.

3) ce à quoi tu lui oppose que "non, c'est pas une banque, aucune obligation bancaire ne s'applique"...

Tu noteras donc que tu es hors sujet depuis le début, que personne ne parle des fonds, ni même des normes de garanties des fonds bancaires, ni des accords de Bâle ou que sais-je. Juste de la traçabilité de la comptabilité, des infos bancaires, factures, mouvement etc. On ne parle que de ça. Et je t'explique juste que toute somme, aussi petite ou grande soit-elle, qu'elle qu'en soit la raison, entrante ou sortante est passée en comptabilité (avec les relevés bancaires qui vont avec) pour toutes les entreprises, grosses comme minuscules, quelle que soit son domaine d'activité. Tu as rétorqué à @Nitneuqq que c'était une obligation du monde bancaire et que Swoon en était dispensée, mais c'est faux. Simple correction, faut juste accepter la contradiction et le fait de s'entendre dire qu'on a fait une erreur et ne pas tenter de noyer le poisson avec des notions sorties pelle-melle et qui sont HS sur le point dont on parlait.
Après moi c'est mon quotidien...

avatar Captain Bumper | 

@cdubaldo :
1) c’est la financière de garantie qui sort l’argent et qui est soumis aux obligations bancaires et donc tracée.
2) en dehors de ça, toute entreprise, peu importe son statut et son domaine d’exercice doit conserver sa compta, factures, pièces justificatives, mouvements bancaires, etc pendant au moins 5 ans.
Donc y a rien à oublier, tout est consigné, tant pour Swoon que pour la financière.

avatar Rom 1 | 

@Captain Bumper

J’allais le dire et je rajouterai que ça ne concerne pas que les entreprises. Les particuliers se doivent également de conserver un certain nombre de documents sur des données variables et certains à vie.

avatar heero | 

Et au passage MacG place encore une pub « sponsor » pour « mon petit placement » dans la liste des article 😒

avatar theovln | 

@heero

Et ? Écrire des articles n’est pas gratuit et le contenu de qualité ne se rédige pas tout seul. Un abonnement permets de s’affranchir des pubs.

avatar frankm | 

« Avec un peu de retard, le patron de la fintech Swoon a finalement redonné signe de vie »
Envoyé depuis un paradis fiscal

avatar h-de-pierre | 

Que vaut le site Mon petit placement dont Macg en fait la pub ?

avatar Sindanárië | 

@h-de-pierre

C’est pareil que l’autre

avatar IceWizard | 

Évidemment qu’ils seront payés, le 25/08/2076 à l’ouverture des banques ! 💸💸

avatar Mac13 | 

L'argent que le banquier véreux sont déjà placés ailleurs le temps de fructifier ses millions avant de restituer aux clients après plusieurs mois...
Comment va s'appliquer la loi de retour tardif d'argent ?

avatar KimoMac | 

Rien que le nom “swoon” déjà pue l’arnaque

avatar Hideyasu | 

Ca pu le système madoff son truc

avatar Sindanárië | 

@Hideyasu
Pyramide de ponzi

avatar Hideyasu | 

@Sindanárië

Clairement

Des taux de rendement improbable et une liquidation douteuse, il y a un moment ça pu 🧐

avatar fredsoo | 

Je pense qu’il doit davantage craindre une atteinte à son intégrité physique qu’une action en justice….
C’est pas bien ce qu’il a fait… il y a des choses à ne pas faire.

avatar Sindanárië | 

@fredsoo

Le pognon c’est sacré

CONNEXION UTILISATEUR