Bouygues Telecom : un « non catégorique » à la proposition Numericable-SFR

Mickaël Bazoge |

Le conseil d’administration de Bouygues Telecom se réunissait aujourd’hui pour décider de la pertinence de l’offre d’achat d’Altice. La fumée noire est finalement sortie ce soir et la réponse des édiles de l’opérateur est… négative. Le conseil repousse l’offre de 10 milliards d’euros déposée par Patrick Drahi, patron de la holding Altice, maison-mère de Numericable.

D’après les Échos, les administrateurs ont été clairs : « C’est un non catégorique ». De fait, l’offre a été sèchement repoussée, explique le journal. Les risques d’exécutions ont été jugés trop importants : Numericable-SFR manque de fonds propres et pour cause, l’acquisition aurait dû être intégralement financée sur de la dette. De fait, l’acheteur ne pouvait garantir le deal, faisant porter le risque sur le vendeur, « ce qui n’était pas envisageable ».

Les méthodes de Patrick Drahi ont également irrité les pontes de Bouygues Telecom, qui pointent un « manque de sérieux » dans le dossier. De plus, le risque social était trop important, il aurait fallu « couper en deux » le groupe Bouygues Telecom avant sa fusion avec Numericable-SFR. Ajoutons à cela un sentiment « d’irritation » qui a parcouru le conseil d’administration, et on comprend que l’offre d’Altice a été reçue très froidement.

Le communiqué de presse explique que l’opérateur est « particulièrement bien placé pour bénéficier de [la] croissance » du marché des télécoms, grâce à son réseau 4G et son portefeuille de fréquences. Il revient aussi sur le risque d’exécution de l’opération, notamment en matière de droit à la concurrence : « Aucune réponse pleinement satisfaisante n’est apportée par Altice sur ce sujet essentiel qui serait étudié en détail par l’Autorité de la concurrence. En outre, elle ne prend pas en compte le lancement imminent de la procédure d’attribution des fréquences 700 MHz et ses conséquences sur l’opération ».

Patrick Drahi va devoir revoir ses beaux projets de devenir numéro un des télécoms en France… à moins d’une nouvelle offre plus intéressante, mais à lire les réactions du conseil d’administration de Bouygues Telecom, ça n’a pas l’air d’être dans la poche. Le mogul avait vendu cette fusion des deux entités comme une bonne affaire pour les consommateurs, ainsi que pour l’État avec des investissements à la clé. Le gouvernement avait d’ailleurs fait part de sa grande méfiance sur ce dossier.

Notre couverture de cette actualité :


avatar Orpioo | 

SFR a plus d'abonnés que Bouygues.

avatar Katsini | 

Je suis fier d'avoir fait partie de Bouygues télécom pendant plusieurs années.
Respect Martin !

avatar cocoleprodureso | 

Vive Bouygues et notre pouvoir d'achat, je reste chez Bouygues et pour longtemps le CA et Martin Bouygues ont privilégiés les clients et ses salaries à l'appel de € €€€ €€€ €€€ de Patrick Drahi. Merci Bouygues

avatar GlobeTrotteur | 

Ravi de cette fin de non recevoir de la part de Bouygues. Mais prudence... L'autre Hyène va revenir à la charge !

avatar boubloux | 

J'ai un puce frix a 20 euro pour appeler en Europe et une bougies pour la France

avatar boubloux | 

@boubloux :
Free capte super bien en Europe mais zéro en France

avatar poulpe63 | 

ouf, je respire aussi :D
Et si Patrick Drahi veut devenir Numéro 1 en France : qu'il prenne les 10 milliards qu'il aurait emprunté pour acheter BT et qu'il les investisse réellement dans des infrastructures telecom (THD, 4G, etc...).
Coups dur aussi pour Free qui pensait obtenir (au moins en partie) le réseau BT, que Bouygues aura mis 20 ans pour construire.
Donc, pareil : Free, on t'attend pour le THD et la 4G...

EDIT : coincidence, aussi : cette offre tombe juste au début des enchères sur les fréquences 700 MHz - peut-être que notre ami Patrick n'a pas envie de mettre de sous dans ces nouvelles fréquences ?

avatar heero | 

y a du monde a racheter en Belgique :p
il peut reprendre le contrôle de Numericable Belgique (n'etant plus dans le groupe) ou Mobistar qui plombe un peu Orange

avatar iPoivre | 

Je ne pense pas que Bouygues essaye de faire monter les enchères, pour plusieurs raisons :

- la première c'est que le temps est compté avant la mise aux enchères de nouvelle fréquences de 700Mhz, et que Drahi n'aura plus d'intérêt à acheter après (un prix plus élevé pour des fréquences dont il ne pourra pas se servir).

- la deuxième c'est que Bouygues est un grand groupe, avec notamment la partie bâtiments, et l'entité télécom leur permet d'avoir une bonne image pour le grand public.

En plus, je n'ai jamais vu Martin Bouygues exprimer l'envie de vendre, c'est même le contraire. Et comme le conseil d'administration l'a expliqué, le marché devrait se stabiliser et leur permettre de dégager de meilleurs marges à l'avenir, après la tornade Free qui a tout chamboulé.

avatar cosmoboy34 | 

@Pandarama
Bien d'accord avec toi moi non plus je m'en réjouis pas je pense que le marché a besoin d'un retour à 3 avec dans ces 3 un trublion comme Free pour éviter une hausse trop sévère. Mais la situation actuelle n'est pas tenable et SFR est bien le seul à pouvoir acquérir Bouygues. Je suis client SFR fibre et mobile depuis plusieurs années et je dois dire que je me sens beaucoup mieux avec mon opérateur depuis qu'il a été racheté par Numericable. Meilleure prise en compte du client des prix plus intéressants quand on est déjà client box (j'ai un forfait 20Go pour 25€ par mois et un forfait fibre pour 20€ par mois ! Si si) avant l'acquisition pour moins de data je payais beaucoup plus cher sans compter le nombre de service qui s'est démultiplié. Évidement rien n'est parfait et les changements ça prend du temps mais je pense que Drahi est dans le bon sens pour le vivre à travers mon expérience de client SFR de plusieurs années. J'aurais donc plutôt aimer obtenir un réseau encore plus important...

avatar Jean Claude Dusse | 

Yeah ! Je n'ai jamais autant aimé Martin Bouygues ! Lol

avatar empereur_kuzco | 

Tout ça pour...vous connaissez la suite!

avatar SwyZe | 

Et SFR va proposer une offre à 11 milliards...

avatar jeremiecroupotin | 

Je pensais pas qu'ils refuseraient cette offre. Mais, après tout, ils ont certainement des bonnes raisons (stratégiques) de le faire. Plutôt que de se faire manger par SFR, Je les verrai bien chercher une alliance (boursière) avec un gros opérateur européen. Ça peut être bénéfique à plus long terme.

avatar guillrun | 

Il va regretter

avatar Oupouaout | 

Ce soir je suis content de ce que je considère de manière très égoïste, comme une excellente nouvelle !! Client de Bouygues Telecom depuis de très nombreuses années (fin 90), d'abord en téléphonie mobile, puis en offre triplay et aujourd'hui en offre quadriplay (fibre), je ne peux que louer la qualité de leurs services depuis toutes ces années, d'abord à Paris et depuis maintenant quatre ans à Rennes. Qualité, prix, relation client (lors de très rares problèmes rencontrés)… rien à redire ! Aujourd'hui pour ma famille composée de deux adultes, deux ados (plus une petite fille pas du tout concernée pour le moment) je paye environ 80 € par mois. Tout le monde est en illimité voix/sms, ma femme et moi avons un forfait data de 3 GO, rajouté à cela téléphonie fixe, TV, fibre, offres de fidélités… bref, j'estime payer un prix juste aux vues de nos besoins et de (encore une fois) la qualité des services. Alors oui tout cela reste et restera au final une histoire de gros sous mais les arguments présentés aujourd'hui par le conseil d'administration de Bouygues tiennent la route : financer un tel rachat sur de la dette, belle leçon d'économie !!!

avatar jyo21 | 

Hallelujah !!

avatar iRobot 5S | 

Alléluia !

avatar SMDL | 

@iRobot 5S :

Allez l'Ouya !

avatar 0MiguelAnge0 | 

En traduction= mets plus de cache garanti sur la table et on te file le bordel...

Je ne crois pas à de la philantropie à ce niveau...

avatar FollowThisCar | 

Je ne pense pas qu'il s'agisse de philanthropie ni de somme sur le tapis à ce niveau.

Si on a à coeur de réussir un gros défi depuis des années et qu'on vient vous proposer un gros magot alors que vous êtes dans une mauvaise passe, il y a un sentiment de révolte. Ah vous pensez prendre mon bébé pour 10 milliards (empruntés) et mettre en pièces cette belle entreprise ? Vous pensez réussir là où j'aurais lamentablement échoué ? Je pourrais moi même emprunter pour la redresser et d'ailleurs c'est ce que je vais faire. Je sais rendre une entreprise rentable, attendez 2-3 ans qu'on redresse les comptes et plus personne n'osera parler de s'endetter pour nous racheter.

A mon humble avis.

avatar julien76 | 

Bonne Nouvelle

avatar Orpioo | 

Si Bouygues n'a pas l'intention de vendre, alors pourquoi ont-ils ralenti si fortement leur déploiement d'antennes?

Il y a une anguille dans le potage caché sous la roche.

avatar Applesoft | 

Ben pour plusieurs raisons que l'on peut comprendre :

- Bouygues perd de l'argent aujourd'hui donc difficile d'investir dans ces conditions, la trésorerie ne pousse pas spontanément sur les arbres

- Le réseau est quand même de qualité pour le parc d'abonnés donc ils n'ont pas les mêmes besoins en investissement qu'un Free qui doit faire son réseau

- Ils gardent peut-être de côté pour la fréquence de 700MHz + opportunité rachat antennes de la concurrence si ça se présente

Il faut pas oublier que Bouygues est le 2ème meilleur réseau après Orange tout de même.

avatar Yarel | 

@Orpioo :
Ou il y a une roche sous l'anguille qui nage dans le potage... C'est complexe tout ça !

avatar esteban94220 | 

Bouygues est franchement dans une mauvaise passe... Ils recrutent mais des clients qui ne rapportent pas grand chose.

Soit ils arrivent à rebondir d'ici à 2 ans mais il va falloir investir, enchérir pour les fréquences 4G, déployer la fibre...

Soit ils vont définitivement sombrer et je pense qu'ils regretteront les 10 milliards proposés dimanche. Les marchés estiment d'ores et déjà que Bouygues Télécom ne vaut pas plus de 5 milliards...

L'avenir nous le dira mais bon, petit pincement au cœur : Bouygues a été mon premier opérateur avec une magnifique offre Spot !

avatar Boud | 

Je ne sais pas trop comment les marchés peuvent estimer que BT n'est pas à plus de 5 milliards, sachant qu'il est à 12 milliards de capitalisation boursière.

avatar jpsaint | 

Ouf,
tiens je vais feter cela en prenant une ligne à 1 euros chez eux...
(non ce n'est pas de l'ironie, je trouve leur nouvelle politique tarifaire génial...)

Bouygues est sans aucun doute le futur opérateur "parfait"
il a comprit les lecons de free, et il a un plus : le respect client...
l'on peut en avoir marre de voir toujours les meilleurs offres pour les nouveaux clients...

Merci Bouygues, vive tf1 et vive LCI...
ps ils ont quand même un acharnement contre eux...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR