En plus de Bouygues Telecom, Orange pourrait investir dans TF1

Mickaël Bazoge |

TF1 n’est pas encore sur la table des négociations, désormais officielles, qui se tiennent actuellement entre Orange et Bouygues. Mais les deux groupes sont ouverts à une discussion sur le sujet, explique Le Monde. Orange pourrait prendre une participation minoritaire dans la première chaîne privée, de l’ordre de 10% environ.

Pour le moment, il n’est pas encore question du sort de TF1 dans les discussions. Orange et Bouygues ont déjà fort à faire pour rapprocher les positions et imaginer le Meccano industriel et capitalistique nécessaire à la fusion des activités mobiles des deux sociétés. Stéphane Richard, le patron de l’opérateur historique, a d’ailleurs déclaré à ce propos sur RTL : « Pour l’instant, on discute télécoms, c’est déjà assez compliqué comme ça ».

Mais il n’en reste pas moins que le rapprochement du contenu et des tuyaux est de retour dans le paysage, même si c’est une vieille lune dans le secteur des télécoms — rappelons-nous de la grande époque où Jean-Marie Messier voulait faire de Vivendi un groupe pluri-médias cumulant les activités de diffuseur et de producteur. Une stratégie qui a complètement échoué mais qui est revenue en force ces derniers temps, entre Patrick Drahi (son réseau mobile et fixe, ses journaux et son championnat de foot anglais), Vincent Bolloré (Canal+, Vivendi) et Xavier Niel (Free, Le Monde…).

Une prise de participation d’Orange dans TF1 aurait pour conséquence une « semi nationalisation » de la chaîne, l’État étant le premier actionnaire de l’opérateur (à hauteur de 24%). Un joli retournement de situation : TF1, ancienne chaîne publique, a été privatisée en 1987. Orange, après avoir fortement investi dans le contenu, est revenu à une offre plus simple, ne conservant que la chaîne OCS qui diffuse surtout des séries US.


Tags
avatar C1rc3@0rc | 

Quoi d'étonnant?

On est face a des acteurs de l'industrie du divertissement, ça se marient entre eux ces bêtes la.

Et puis apres le coup des banques de 2007 qui ont fait renflouer leurs dettes immondes par les etats (cad les contribuables) faisant basculer le monde dans une récession jamais connue, pourquoi Bouygues ne ferait pas de meme?
C'est que la branche telecom de Bouygues c'est plus la poule aux oeufs d'or tondable a mercie! C'est un panier percé pour lequel le groupe ne veut pas investir un centime!

C'est que pour profiter et surtout faire des profits grace a des infrastructures financées et mise en place par l'Etat, ça se bouscule au portillon, tout comme pour s'entendre avec les concurrents pour tondre le consommateur, mais quand il faut commencer a investir et a developper, la, c'est les rats qui abandonnent le navire!

Et puis apres, l'Etat va éponger les dettes du nouveau Tapi qu'est Drahi (40 milliards quand meme) qui aura fini de saigner SFR!

Parce que Drahi, que l'on pourrait suspecter d'avoir des traits de psychopatie a quand meme declaré: "Ce n'est pas de passer de 30 milliards à 70 milliards de dette qui m'inquiétait énormément. C'était de passer de 35.000 collaborateurs à 120.000 collaborateurs."
Remarque des plus cynique lorsque l'on sait avec quelle célérité il se séparent des "collaborateurs" superflus avant même qu'ils soient intégrés.

Et SFR, faut pas oublier que c'etait Vivendi, nouveau petit nom de la CGE donné a l'intrinsèque nationale par l'incommensurable Messier alias J6M!

Et dire que l'on critique la Chine communiste alors que nous avons mis au pouvoir des gens qui ont comme credo: privatisons les benefices, collectivisons les deficits et budgétisons l'endettement national pour cette collectivisation!

Bah au moins on aura une chaine nationale qui diffusera non stop de la pub en compensation de la restriction des ces scories sur les chaines du groupe FT (pas France Telecom mais France Television)

avatar cham | 

L'État possède 24 % d'Orange qui posséderait 10 % de TF1... On arrive à 2.4% (si on peut compter comme ca), ca ne va pas devenir France TV non plus.

avatar ipfix8 | 

quand Orange sera assez gros il se fera croquer par une multinationale, on y perdra toutes nos technos, nos marchés et les autorisations réglementaire sur notre propre territoire.
C'est comme ca que fonctionne "le capitalisme à la française" depuis 40 ans

avatar harisson | 

@ipfix8 :

Orange est déjà une multinationale et puis bon les technos Orange, à quelques exceptions près et hors coeur de métier historique, ne font pas spécialement rêver…

Bien sympa la news, ça met en exergue le rôle schizophrénique de notre état, juste une précision OCS est un bouquet de chaines ;)

avatar loupsolitaire97 | 

@harisson :
Il faisait allusion à de vrais grosses multinationales.

CONNEXION UTILISATEUR