Fin du roaming en Europe : il y aura bien des frais malgré tout

Mickaël Bazoge |

C’est en juin prochain que les frais d’itinérance seront abolis en Europe, après des années de discussions difficiles avec les opérateurs qui vont devoir s’asseoir sur les confortables recettes du roaming (lire : Europe : les frais d’itinérance supprimés en juin 2017).

Cette fin du roaming signifie que « l'utilisation d'un téléphone mobile lors de déplacements dans l'UE sera facturée aux mêmes tarifs que ceux appliqués dans le pays d'origine, sans frais supplémentaires », une douceur dont les consommateurs français ont pris l’habitude grâce au mouvement initié notamment par Free.

Mais les opérateurs sont de petits choses fragiles et il convient de ne pas trop les brusquer. Plusieurs propositions de la Commission européenne visent donc à adoucir le feu de la mort programmée de l’itinérance, dont l’AFP a pris connaissance (via). Les opérateurs pourront donc demander des frais à l’abonné qui, à l’étranger, dépasserait les 90 jours d’utilisation de son forfait téléphonique et/ou de données. Le montant des frais procède d’un calcul complexe qui prend en compte, entre autres, les revenus du roaming entrant.

L’idée est simple : éviter que les prix d’un pays (au hasard, la France où les tarifs sont parmi les plus bas en Europe) ne déteignent sur les prix d’un autre pays, via l’importation sous le manteau de cartes SIM. Il est admis que les travailleurs frontaliers ne seront pas touchés par cette limite de 90 jours, car ils basculent habituellement d’un réseau national à un autre.

Pour ce qui concerne les forfaits illimités proposés par certains opérateurs, la Commission préconise de s’en tenir au volume moyen utilisé par le client pour fixer sa limite de consommation à l’étranger. En attendant juin 2017, les opérateurs ont déjà dû mettre de l’eau dans leur vin : depuis le mois d’avril, ils ne peuvent facturer qu’un petit montant additionnel aux prix domestiques : jusqu’à 0,05 euro la minute d’appel effectué (0,02 euro par SMS envoyé et 0,05 euro par Mo de données).


Tags
avatar softjo | 

Ca me parait normal. Sinon pourquoi payer un opérateur en France alors qu'en Lituanie, les prix sont 6 fois plus bas...
Une concurrence pareille serait simplement mauvaises pour la qualité du réseau des pays les plus cher, pour l'emploi (licenciements pour engager ailleurs).

avatar MacGyver | 

peut etre parce que les fournisseurs en Lituanie prennent leur clients moins pour des cons

parce que bon, je veux bien que la main d'oeuvre soit moins chere la bas (et encore pas 6 fois moins) mais je suis pas sur que la telephonie utilise beaucoup d'ouvriers

et quand on pense que les centres d'appels francais sont delocalisés au magreb ou ailleurs laisse moi rire sur ton commentaire

avatar fookmi | 

@MacGyver :
Au tu trouves les prix des opérateurs téléphoniques français trop élevés ? Regarde les prix des trois opérateurs Suisse (allant dans l'ordre de la meilleure couverture réseau à la pire) :
www.swisscom.ch
www.sunrise.ch
www.salt.ch (cet opérateur appartient au fondateur de free, le soit-disant "défenseur des consommateurs", laissez moi rire)

avatar BabyAzerty | 

Peut-être parce que la Lituanie est environ 20 fois moins peuplés et 10 fois plus petite ?
Ensuite, 6 fois plus bas heuuuum comment dire ? Absolument pas.

Prenons l'opérateur n°1 Omnitel : Offre promotionnelle - 11€/mois pour 6Go (+ illi appel/SMS) en Lituanie + les voisins baltiques mais que 25Mo/jour dans les pays de l'EU.

avatar fookmi | 

@BabyAzerty :
Tu crois vraiment que la population et la taille du pays jouent dans les prix que font payer les opérateurs ? Tu es bien naïf, c'est plutôt une question de pouvoir d'achat à mon avis

avatar BabyAzerty | 

C'est vrai, j'ai omis un petit détails pour ceux qui n'ont pas beaucoup de bon sens.
Quand tu as trop de personnes au même endroit, c'est ingérable pour l'opérateur : Prix exorbitants au Japon, en Chine, à Hong Kong, etc
Quand tu as trop de personnes répartis absolument partout, c'est aussi ingérable : Prix exorbitants aux US, au Canada, en Russie.
Aucun rapport avec le pouvoir d'achat. En Inde ça coûte un bras les appels téléphoniques. Tu dois payer quand tu téléphones et quand tu reçois un appel. Sans parler du système de zones d'opérateur mis en place qui fait que ça coûte plus cher d'appeler des opérateurs locaux différents...

avatar fookmi | 

@BabyAzerty :
C'est bien ce que je dis, tu affirme que deux pays avec des densités de population et une géographie plus ou moins comparables devrait demander des tarifs plus ou moins comparables pour les télécommunications. Or ce n'est absolument pas le cas.

avatar alwin006 | 

Viens voir les prix dans les DOM-TOM
Chez Orange c'est appels illimité + 2 Go de data (sans 4G) pour seulement 80€ par mois :)

6Go et tu passes à 130€ par mois, si c'est pas enculer sec les gens ça

avatar fookmi | 

@softjo :
Mais pour prendre un abonnement en Lituanie, ne faudrait-il pas une adresse en Lituanie ? Évidemment je te vois venir avec des arguments du genre "il y aura toujours un moyen de contourner l'obligation d'avoir une adresse dans le pays où tu prends ton abonnement". C'est vrai il y aura quelques margoulins qui réussiront à contourner les règles, mais ça restera toujours un nombre négligeable de personnes.

avatar reborn | 

Le volume moyen d'appel... D'un forfait illimité.

Qui s'inquietent pas que chaque fin de mois avant d'aller dormir je vais lancer des appels de 3h pour faire augmenter mon "volume moyen"

avatar frankm | 

A mon avis le volume moyen est très bas !

avatar freewheelinfranklin | 

@reborn :
Et ça va t'avancer à quoi ?

avatar Rom 1 | 

Mes 15 Go/mois de roaming ainsi que les appels, SMS illimités permanent me suffisent amplement. Qui, à part les frontaliers et les professionnels (qui ont des forfaits adaptés) auraient besoin de beaucoup plus ?
On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière et du crémier.

avatar madaniso | 

Et voilà qu'on commence déjà à reculer. A quoi sert l'EU sérieusement ?
C'est pas demain qu'on aura un continent qui pourra concurrencer les USA.

avatar Paquito06 | 

@madaniso :
Niveau concurrence avec les US, en France ca a l'air d'aller. Aux US on a la LTE depuis 5 ans a travers le pays (du moins avec at and t et la qualite est top), mais ca reste $60/mois (bon le pays fait 20 fois la France aussi).

avatar R1x_Fr1x | 

Les frais de roaming en Europe ne sont pas plus une mascarade que la facturation du SMS. Ils ont toujours leurs marges confortables. Et tant qu'on n'a pas de réelle rupture technologique, ne vous laissez pas attendrir par les larmes de crocodiles des Martin B ou autres Patrick D, même si les prix des abonnements baissent, plus le temps passe avec une technologie réseau qui a finalement assez peu évolué (data, gsm, 2G, 3G, 4G), plus le temps passe, et plus ils sont en train de traire les colossaux réseaux déjà en place.

Alors oui les investissements etaient énormes au début, je dis juste que tant que ces réseaux sont en places, mis à jour du firmware des antennes par ci, remplacement d'une antenne par là, c'est (presque) tout benef. (Presque s'ils ne s'auto-flinguaient pas avec leurs indécents budgets marketing et autres contrats avec Cristiano Ronaldo ou autre Payet).

Free reste pour l'instant le plus modeste niveau marketing.

avatar iPop | 

@john92 :
Les frontières ont bien sautées pour une raison. Et voilà que l'on les remet quand orange existe aussi en Espagne, etc...

avatar tboy | 

Comment sera-t-on considéré frontalier par son operateur, concrètement?

avatar Arcetnathon | 

Et apres on se demande pourquoi l Europe ne marche pas.

Quand des gros peuvent bénéficier de tarifs exceptionnels quitte à ruiner l économie locale (genre faire travailler du personnel des pays de l Est sur des chantiers français a 300€ le mois en toute légalité)...

Mais faire bénéficier au consommateur du "libre échange" ah ben non, c est plus possible.

Et apres on pleure du Brexit et de tous ces pays qui veulent quitter l europe...

avatar ckermo80Dqy | 

@Arcetnathon :
Aurais-tu simplement saisi que c'est grâce à l'UE que le roaming est libéré ? On ne dirait pas.

avatar LudwigVonMises | 

Comme d'hab.
Une commission de fonctionnaires décide d'arbitrer des prix en oubliant que derrière il y à une réalité.

avatar alextoolsbe | 

Mais s'il y a fin du prix excessif qu'était le roaming et qu'on applique le prix national partout, est-ce qu'on sera tout de même pas hors forfait à l'étranger ? Donc si j'ai 300 minutes d'appel dans un abonnement français mais que je suis à Bruxelles 1 mois, les minutes d'appel seront-elles décomptées de ces 300 minutes ou facturées en sus au tarif national français ?
Parce que ces 300 minutes, d'une certaine manière on les paie mais si on en consomme 300 hors forfait, on paie quand même plus au bout du mois : l'abo forfaitaire et les 300 minutes consommées hors frontière. Idem pour la data non ? Ou je cherche la petite bête ?

avatar simK | 

Venez en Belgique, 300 min d'appels SMS illimités et 2Go de data pour 25€/mois.

En fait le risque c'est plutôt que les abonnements augmentent en France

avatar leckto13 | 

Et en Allemagne 3 Go pour 40€... Les forfaits Europe francais sont bien plus compétitifs

avatar leckto13 | 

Sinon un moyen simple de prévenir les abus = souscription à un forfait local lié à un IBAN ou CB local. L'idée de devoir créer un compte bancaire lituanien en découragera plus d'un. ;)

avatar Vinny1678 | 

L'habitude de se gaver à fait perdre tout sens commun aux opérateurs
Pour une fois, merci à l'Europe de s'être occupée d'un vrai problème et à Free d'avoir fait le pas avant tout le monde.
A titre perso, je suis passé de Free à SFR pour des raisons promotionnelles et en fait, ça passe mieux depuis mon domicile, mais question déplacements à l'étranger, Free était plus avantageux. Ça devrait donc changer rapide.

CONNEXION UTILISATEUR