Les opérateurs vont investir 3 milliards d'euros pour couvrir les zones blanches

Mickaël Bazoge |

Les zones blanches seront-elles bientôt de l'histoire ancienne ? Les résidents de ces zones mal ou pas desservies par les services télécoms savent mieux que d'autres à quel point il est pénible de ne pas pouvoir joindre quelqu'un ou accéder à l'internet mobile dans des conditions satisfaisantes. D'ici cinq ans au maximum, ces zones blanches — qui devaient disparaitre pour de bon avant la fin de l'année 2016, assurait alors le Premier ministre Manuel Valls — ne seront plus d'actualité.

C'est du moins la promesse faite au Journal du Dimanche par Julien Denormandie. Le secrétaire d'État à la Cohésion des Territoires a arraché aux opérateurs un investissement conséquent d'« au moins » 3 milliards d'euros sur le quinquennat pour couvrir les zones blanches de 5 000 pylônes pour chacun d'entre eux.

Dans certains endroits, les opérateurs devront mutualiser les moyens, et surtout il leur faudra offrir « un service de bonne qualité », sans se contenter de considérer qu'un village est couvert là où un opérateur était présent.

« Nous allons faire en trois ans ce que nous avons fait jusqu’ici en quinze ans pour déployer la téléphonie mobile ! Je ne veux pas clouer au pilori les opérateurs, mais leurs investissements passés n’ont pas été suffisants en montant et en rythme de déploiement dans les zones peu peuplées », s'enorgueillit le secrétaire d'État qui sort de six mois de négociations difficiles avec les quatre acteurs du marché. Ces derniers n'ont jamais été très chauds à l'idée d'investir dans des territoires où la rentabilité n'est pas assurée (lire : Zones blanches : Orange, SFR et Bouygues vent debout contre une mutualisation obligatoire).

Cet accord ne concerne pas que les zones blanches. Les opérateurs auront aussi pour obligation de « couvrir les principaux axes de transport, et notamment les 30 000 km de lignes ferroviaires, lignes de TER comprises ». De quoi satisfaire la SNCF, qui s'est également engagée dans l'amélioration de la connectivité sur ses lignes.

Enfin, l'accord prévoit un déploiement « massif » de la 4G : « D’ici à 2020, plus de 10.000 communes qui sont aujourd’hui en 2G ou 3G passeront à la 4G (…) Le deal prévoit également des obligations de bonne couverture à l’intérieur de certains bâtiments ». Dans les zones peu denses, la 3G est effectivement souvent disponible, mais pas la 4G : depuis l'été dernier, l'Arcep met la pression sur les opérateurs pour améliorer les choses.

Le gendarme des télécoms, qui faisait partie intégrante des discussions entre les opérateurs et le gouvernement, sera le « garant » de l'accord : « l’Arcep publiera au fur et à mesure les cartes de déploiement des opérateurs. L’ensemble du deal est par ailleurs contraignant, avec des obligations assorties de sanctions, et non de simples engagements ».

Cet accord ressemble à un gros cadeau pour une partie de la population un peu laissée pour compte. Et ce, sans « un centime d'argent budgétaire », assure Julien Denormandie. C'est que l'État avait une carotte à offrir : pas d'enchères sur le renouvellement des fréquences. « Nous aurions pu mettre aux enchères le renouvellement à venir de ces fréquences, mais nous avons privilégié l’aménagement du territoire en leur disant : "Nous les renouvelons en contrepartie d’une accélération massive de vos déploiements d’infrastructures". La téléphonie et le numérique sont, à nos yeux, non pas un luxe mais un bien essentiel ».

L'un dans l'autre, les opérateurs y ont trouvé leur intérêt, tant il est vrai que ce type d'enchères est extrêmement coûteux, en particulier sur un marché qui compte quatre acteurs.

avatar davidtuga | 

y a pas que les pylônes qui font construire , elles doivent être toute alimenté par de la fibre optique sinon ont va se retrouver en 4G avec des débits de 1 ou 2 mégas dans les meilleurs cas !!!

avatar fousfous | 

@davidtuga

Y a des pylônes qui ne sont pas alimentés par la fibre?

avatar davidtuga | 

@fousfous

plein !!!!

avatar fousfous | 

@davidtuga

Mais ça peut pas fonctionner comme ça

avatar davidtuga | 

@fousfous

j’en ai installer des lignes cuivre qui alimente les antennes , toute les antennes qui n’affiche que la 3G elle ne sont pas alimenter en fibre .

avatar ifranz67 | 

@davidtuga

Pas vraiment chez Orange et free ! Quasi toute fibre et peu de FH

avatar jt_69.V | 

bla bla bla... chez nous petit villahe de Haute Loire, 4G plein pot mais avec un debit de 100 Kb les bons jours...

avatar jackhal | 

Chez tous les opérateurs ?

avatar Jeckill13 | 

Si déjà ils pouvaient nous donner les débits correspondants à la génération de réseau ça serait pas mal ! On parle de 5G mais ils ne sont pas capable de nous donner le plein débit de la 3G ni de la 4G

avatar ifranz67 | 

@Jeckill13

Ça dépend de l opérateur, du nombre de cliente connectés ! Tout est théorie !

Chez Orange c’est souvent très bon en 3G ou 4G !

avatar tom2446 | 

Moi depuis quelque temps quand je passe de 4G en 3g , les pages ont du mal à s’afficher , l’impression d’être en EDGE

avatar Liena | 

Des promesses... on verra bien

avatar mpqr | 
[Modéré. MB]
avatar pagaupa | 

Encore un effet d'annonce!
Qu'ils viennent en Picardie, c'est la cata.

avatar jackhal | 

Ah ben merde, c'est que leur plan n'a pas fonctionné, alors.
Bon, je vais essayer un truc : "J'annonce qu'il va falloir dépenser 200 millions pour améliorer la connexion en Picardie"

Regarde ton tel, t'as combien de barres, maintenant ?

avatar Antho60 | 

@pagaupa

+1 je suis de Grandvilliers et d’habitude c’est full 4G mais depuis Noël c’est la cata

avatar imatoumi | 
[modéré] FI
avatar kman | 

Dans la plupart des « villages » que je traverse pour aller au boulot (des fois 5000 habitants), il y a le plus souvent de l’Edge, mais rarement 3G et encore moins 4G. C’est juste la liaison entre deux préfectures (LYON et Bourg-en -Bresse ). Donc effectivement pour la 4g y’a du boulot...

avatar ifranz67 | 

@kman

Quel opérateur tu es ?

avatar kman | 

Après avoir été chez Free, j'ai testé SFR et c'était moins bien. Là, c'est un peu mieux chez Bouygues. Généralement, j'ai la 4G dans St André en centre village, Villars, Marlieux (depuis quelques semaines) et St Paul (vite fait, dans certains endroits du village).

avatar Malvik2 | 

Le problème c’est que dans leur zone « verte » où tu es sensé capté à fond, ben perso j’ai pleins de trou sur mon trajet journalier...

Et effectivement, sur Combourg petit village en Ille et vilaine ´(Chateaubriand...), on a de la 4g orange/sfr plein pot, mais très loin des 100 mégas promis: un bon gros 15/25 et encore

avatar socotran77 | 

Et pourtant il faudra bien que ça se fasse car tout le monde la veut la couverture a 100% ! Les gens pour pouvoir mieux téléphoner et l’état pour mieux nous tracer partout (enfin nous, ceux qui ont besoin de l’être ;) )

avatar Phiphi | 

Y font cadeau des fréquences sans enchères et y prétendent que ça coûte pas un rond au budget de l’état les récidivistes de la FakeNews qui nous gouvernent à coup de cadeaux à la finance ...

avatar TrollMan06 | 

@Phiphi

Y != "ils"

avatar iPop | 

Ces derniers n'ont jamais été très chauds à l'idée d'investir dans des territoires où la rentabilité n'est pas assurée

Quand on voit le prix des licences ....

avatar wilfried50 | 

Mon c... c’est du poulet 🍗

avatar philipponna | 

Pour ceux qu’ils veulent pas d’ondes ils vont être contents les gens 👍🏼

avatar Mac13 | 

@philipponna
J'y avais pensé ! Mais ils peuvent déjà construire les structures contenant les filtres faraday dans les vallées aux bergers...

avatar Antiphon | 

Je parcours régulièrement l'A20 entre Paris et Toulouse. Il y a des zones entières où je n'ai aucun réseau. Et je suis chez Orange ! Après les agglomérations, qu'ils commencent déjà à couvrir les grands axes de circulation. On parlera ensuite de la campagne profonde !

avatar Orpioo | 

Sympa pour les gens qui paient plein pot sans aucun service. Toi, déjà servi, merci de penser aux autres qui paient aussi.

avatar zoubi2 | 

@Antiphon

"On parlera ensuite de la campagne profonde "

Ah... L'automobiliste sur la A20 est évidemment plus important que celles et ceux qui vivent dans le coin, n'est-ce pas ? J'vous jure... :-(

avatar Phiphi | 

@zoubi2

Surtout qu’il a qu’à téléphoner sur les aires de repos et pas au volant non mais.

avatar Paul_M | 

ET LA LIGNE 13 ALORS

avatar zoubi2 | 

Et la 12 !! Et la 12 !!

Ah... Y a aussi la 3.

avatar 421 | 

Pour les lignes de train et les alentours, cela sera rapide pour SFR. Dans le cas contraire c’est du vrai courage de gu.ule...

avatar davidtuga | 

@421

comment tu peut dire que pour les lignes de trains sa va être plus fácil ? regarde l’exemple des autoroutes !

avatar zoubi2 | 

@421

Malheureusement non, ce n'est pas si facile... Il faut voir que dans un TGV qui roule à 300 km/h on change d'antenne toutes les 30s !
Un article "pédagogique" intéressant à ce sujet :
https://www.lesechos.fr/21/06/2017/lesechos.fr/030399024010_tgv---pourqu...

avatar lolo57 | 

Les opérateurs vont donc bénéficier des largesses du gvnt, non payement des renouvellements de licence. Alors que les opérateurs vont bien être obligé de déployer rapidement la 5G sur tout le territoire s'il ne veulent pas passer à côté de leur gros relais de croissance à venir, a savoir la connections des futurs voitures autonomes, une voiture un abonnement data. Les opérateurs ont déjà des dollars plein les yeux.

avatar Orpioo | 

Avant, les politiciens faisaient une annonce sur les zones blanches tous les deux ou trois ans, sans rien faire.
Maintenant, c'est tous les six mois, mais j'ai une bonne idée du non-résultat.
Et si ça se fait, ce sera parce que c'est l'état qui aura payé (baisser les charges des opérateurs en ne faisant pas d'encheres comme c'était prévu, ça équivaut à faire payer le contribuable puisque c'est un manque à gagner). Si il n'y avait pas eu des accords auparavant, pourquoi pas, mais normalement, c'était le deal de l'état avec les opérateurs: "faites du pognon avec les fréquences du territoire, du moment que vous nous payez une redevance et que vous vous implantez partout".

Contrat pas tenu, et c'est l'état qui va palier à la non-conformité des opérateurs. Et en plus, dans deux ans, il y aura toujours autant de trous dans le gruyère. Fiasco permanent. Macron est ami avec qui déjà?

CONNEXION UTILISATEUR