Zones blanches : Orange, SFR et Bouygues vent debout contre une mutualisation obligatoire

Stéphane Moussie |

Une fois n’est pas coutume, Orange, SFR et Bouygues Telecom sont sur la même longueur d’onde. Les PDG des trois opérateurs ont signé une tribune commune dans Le journal du dimanche dans laquelle ils appellent les pouvoir publics à revoir le projet de loi relatif à la montagne.

Objet de leur mécontentement, un amendement qui obligerait à mutualiser les infrastructures dans le but de couvrir les zones blanches.

Vouloir décider par la loi, à la place des opérateurs, les modalités selon lesquelles ils devront investir et construire leurs réseaux mobiles dans des parties entières du territoire, en les contraignant à adopter certaines formes d’organisation et de mutualisation de leurs installations, n’aura pas l’effet attendu.

Et Orange, SFR et Bouygues Telecom de déclarer que cette mesure « contribuera à bouleverser l’économie de notre secteur, à encourager le comportement de celui ou ceux qui voudraient profiter de la capacité d’investissement des autres et à réduire l’impact positif de la concurrence entre nos entreprises. »

Mais qui est « celui ou ceux qui voudraient profiter de la capacité d’investissement des autres », d’après les trois opérateurs ? Le seul qui n’a pas signé la tribune, Free Mobile.

Le dernier entrant pourrait « profiter » de la mutualisation obligatoire pour augmenter sa couverture sans poser trop d’antennes dans les zones les plus reculées.

« Si on mutualise les infrastructures réseau, un opérateur peut arrêter d’investir. Mais comme ils ne proposent rien, nous devons avancer », avait déclaré Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, lors des débats parlementaires.


avatar daxr1der | 

Le déploiement irait plus vite, mais free en profiterait sans se bouger les fesses niveau infrastructure

avatar nemrod | 

@daxr1der

Donc toi t'as une fente contre Free. OK.

Penses à ceux qui sont en zone blanches et entendent ces sociétés leur dire que ça n'existe pas.

avatar C1rc3@0rc | 

@daxr1der
pour rappel, Orange et SFR ont profité massivement des infrastructures publiques et financées par le public pour faire leur beurre aux frais des contribuables, en plus de leurs ententes illegales sur les tarifs...

La question n'est pas que le deploiment irait plus vite, la question c'est juste de trouver un moyen pour obliger les operateurs a respecter la loi et leurs engagements sans devoir les nationaliser.

Et puis dire que Free en profiterai c'est orienté et faux. Free a utilisé massivement les reseaux d'Orange depuis plusieurs annees, mais Free a payé au prix fort cet usage, donc il en a acceleré les amortissements et a participé fortement a la croissance d'Orange.

Aprés faut aussi se poser une question de fond: est il pertinent d'avoir 4 fois plus d'antennes que necessaire.
Parce qu'en ville les relais sont en surnombre et entrainent des interferences massives, alors que dans les zones moins juteuses (et la c'est meme pas la question des zone blanches...) il y a un sous-dimensionnement chronique

Bref, l'Etat est face au choix de l'equilibriste, en devant assurer un services public dont l'Etat est garant et obligé, tout en laissant des entreprises publiques assurer la responsabilité de mise en oeuvre.

Et il faut bien reconnaitre que l'Etat s'est mis ici dans une situation impossible de responsabilité sans pouvoir operationnel.

La solution la plus logique c'est la re-nationalisation du service, quitte a mettre la construction et l'entretien en appels d'offres.

avatar r e m y | 

Mais pourquoi ne pas mettre en place un tarif d'usage des infrastructures mutualisees d'autant plus faible que l'opérateur a participé à l'investissement (et inversement)?

Celui qui investit au départ utilise les infrastructures avec un tarif bas, celui qui ne finance pas au départ, paye cher pour les utiliser...

avatar C1rc3@0rc | 

une autre solution c'est de creer un operateur virtuel etatique qui fait tampon entre l'utilisateur et l'operateur. Le client n'a alors qu'un seul reseau et un seul operateur, et les revenus se gerent en B2B, avec en plus des donnees controlées par les organismes publics!

avatar creatix | 

@remy

C'est une bonne idée, mais les zones blanches disposent de peu d'usagers, il n'y aura peu d'utilisation des ces antennes.
Il y aura donc peu de pénalités pour les opérateurs ne participant pas à la construction du réseau.

avatar daxr1der | 

@creatix

Oui mais le peu d'utilisateurs doivent aussi avoir accès aux réseau, comme les citadins

avatar Thegoldfinger | 

D'un autre côté ils n'avaient pas qu'à bouger leurs culs tous en Zone Blanche.
Avoir des zones blanches en 2017 ce n'est plus tolérable.

Ça fait des années qu'ils ne font rien ou presque, donc je trouve que c'est un bon retour de bâton.

avatar Hideyasu | 

@Thegoldfinger

D'accord avec toi, les zones blanches c'est vraiment chiant et c'est toujours les mêmes depuis des lustres.
Et d'ailleurs elles arrivent beaucoup plus souvent que les cartes des opérateurs laissent croire.
Une zone normalement couverte aura souvent plus de réseau, sans obstacles particuliers

avatar nemrod | 

@Thegoldfinger

+1

Bouygues ma dit un jour, après des tests,
Que je pouvais résilier.

avatar Orpioo | 

Comme si il n'y avait pas des règles de mise en œuvre à respecter pour cette mutualisation... Cette tribune sert juste à dire "on a rien fait, mais vous verrez, on le fera".
Toujours les mêmes truands, rien ne les changera, si ce n'est la loi.

avatar macfredx | 

@Orpioo

+1000

avatar 406 | 

On vient enfin de passer du edge à la 3G dans mon village paumé.

avatar EBLIS | 

@406

Et je parie que dans ces zones les opérateurs continuent à vendre au prix fort des smartphones et les abonnements classiques 4G.

avatar hexley | 

La loi devrait juste répartir équitablement ces obligations.
Cibler les zones à équiper, calculer le nombre d'antenne nécessaires et diviser celui-ci par le nombre d'opérateurs... enfin c'est mon avis ;)

avatar daxr1der | 

Il y a un autre soucis, des zone 4g mais qui sont en limite de captations. Et ça bascule pas en 3g . Du coup les communications coules et internet est pas très rapide.

avatar Orpioo | 

Internet, et encore. L'envoi d'une photo en MMS et mon téléphone peut se transformer en chaufferette tellement la connexion est compliquée. Mais sur les cartes des opérateurs, tout baigne...

avatar Hertzfield | 

On dirait des enfants à qui on vole le pain au chocolat ???

avatar macfredx | 

@Hertzfield

Oui, mais des enfants qui avant dévalisaient les boulangeries... ?

avatar scanmb | 

@macfredx

Et les boulangeries pillaient les meuniers ... qui sont à la fois meuniers et vaches à lait

avatar macfredx | 

@scanmb

??? ?

avatar Hertzfield | 

@macfredx

C'est clair !

avatar spece92 | 

Free Mobile : créé à l'aide de Sarko, aidé par Flamby, quand y a consensus c'est qu'il y a un coup fourré !

avatar macfredx | 

@spece92

Et bien sûr tu n'en a pas profité (baisses de prix)... ?

avatar spece92 | 

@macfredx si tu crois que c'est pour nos beaux yeux que free est sorti tu te goures, je suis sûr qu'il refourgue les métadonnées de ses clients.

avatar macfredx | 

@spece92

?
Ou du moins, c'est aussi possible que pour les autres...

avatar nemrod | 

@spece92

Tu cumules toi, et les autres ? T'as une dent contre Free ok mais soit pas c.n !

avatar nemrod | 

@macfredx

Laisse tomber ?

avatar nemrod | 

@spece92

Tu préfères te faire entubé par
orange sui te vend un service avec tes impôts comme investissement initial ? Tu préfères payer 40€ pour 5 heure ?

avatar spece92 | 

@nemrod « sois pas con » « entuber » : je discute pas avec des vulgaires comme toi; apprends à t'exprimer.

avatar I-Romain | 

En attendant j'ai toujours une connexion exceptionnelle de 2mega et j'habite pas à la montagne ni à la campagne.

avatar Katsini | 

La mutualisation aurait due être , depuis très longtemps, obligatoire.
Pour rationaliser les investissements tout d'abord, et surtout pour le pas dénaturer l'environnement, avec selon les cas, des concentrations de pylônes aberrantes.
Pour avoir participer au déploiement de réseau télécom, j'ai à chaque occasion pratiqué "la cohabitation" ( plusieurs opérateurs sur le même support) et mes confrères de l'époque étaient très satisfaits de cette forme de collaboration.

avatar Mimil5 | 

Dans ce cas que tout les opérateurs soit obligé d'investir dans ces zones avec les technologies d'aujourd'hui et sans attendre !!

avatar GuiOhme | 

Orange, Bouygues et SFR se sont gavés pendant une bonne quinzaine d'années et à l'heure de l'entrée en lice de Free (2012, il y a 4 ans déjà) il ne devait plus y avoir de zones blanches...
Ils se foutent encore des consommateurs et encore plus de leurs clients.

avatar nemrod | 

@GuiOhme

Pire, tu as des .... pour les soutenir ?

avatar macfredx | 

@nemrod

Et oui ??

avatar Discus71 | 

Ils ont se qu'ils méritent...

avatar themasck | 

le gouvernement a demandé aux opérateur de supprimer les zones blanche a partir de 2008 .
au vu du peut d'entrain de nos opérateurs téléphonique historique , l'état a pris les choses en main.
et maintenant ils pleurnichent .
les forfaits étaient entre 2008 et 2012 de 40€ , 20€ de plus que maintenant . 20€ x 50 millions de personnes = 1 milliars € par mois en plus que maintenant . ils avaient de quoi investir pendant les 4 années avant l'arrivée de FREE 1 milliard x 12 x 4 = 48 milliards ; ils sont passés ou ces SOUS

avatar macfredx | 

@Crist'o

Tu fais ce que tu veux, mais personnellement, il en faudrait beaucoup pour que j'aille chez un de ces 3 voleurs.
J'ai tendance à être rancunier sur certains sujets... ?

avatar Unknow User | 

lol c'est fou quand même de voir qu'il y en a qui en ont après free.. c'est free les escroc selon certain lol ils préféraient le temps ou ils payaient 50€ pour 3H d'appel...

avatar derpat45 | 

@Unknow User

Perso je n'ai rien contre Free je ne suis pas chez eux c'est un choix mais il n'est pas normal que les trois autres opérateurs soient obligé d'installer et que Free ne fasse rien et ne fasse que profiter du service des autres.

avatar GoldenPomme | 

Les 3 autres sont la depuis des décennies et n'en branle pas une... bouygues qui n'a jamais respecter le délais pour la couverture en 3g avant l'arrivée de free aussi. #Quedesgentilsopérateursquifonttouspourleurclients #Amortfreelevoleur.

avatar iLionel | 

… et dire que la France a des tarifs parmi les plus bas d'Europe …
(Et oui, le but d'une entreprise est bien de générer du profit).

avatar derpat45 | 

Il est très bien que le gouvernement prenne cela en main car en 2017 il n'est pas normal il y ai encore des zones blanches.
Pour ce qui est de l'installation d'antennes plusieurs possibilités peut-être le gouvernement peut investir et il facture aux quatre opérateurs à part égal car il n'y a pas de raison que certains payent et d'autres non ou alors il calcule le nombre de zones blanches à travers le pays et les répartis à part égales

CONNEXION UTILISATEUR