À Paris, il faudra attendre fin 2019 pour un métro connecté

Mickaël Bazoge | | 18:00 |  53

Au début de l'année 2015, la RATP annonçait fièrement que le déploiement de la 3G et de la 4G dans le métro et dans les RER serait effectif « fin 2017 ». Ainsi que les usagers des transports parisiens ont pu le constater, cette promesse s'est brisée sur le mur de la réalité : dans les faits, accéder à internet ou à ses services web depuis un smartphone dans le métro relève souvent de l'exploit.

Devant les réactions moqueuses des internautes et le début de polémique, la Régie autonome a réagi par le biais d'un communiqué. Le transporteur y indique qu'un tiers des stations sont couvertes — on est très très loin de l'intégralité du réseau bien sûr, et il faudra deux ans de plus pour que cette couverture soit intégrale : « ce déploiement s’achèvera d’ici fin 2019 », assure cette fois la RATP.

Pour expliquer la lenteur du déploiement de la 3G et de la 4G, la RATP donne plusieurs raisons : l'exiguïté des locaux techniques (le métro parisien est centenaire après tout, et à l'époque les installations n'ont pas été pensées pour ces usages) ; la sécurité des équipements, en particulier la chaleur dégagée par ces nouvelles installations ; la nécessité de mener les travaux de nuit ; et enfin, l'obligation de travailler avec les quatre opérateurs.

On peut s'étonner de voir que ces contraintes n'étaient pas connues en 2015… La RATP donne aussi la feuille de route de la mise en place de la couverture réseau, alors que les lignes A et B du RER sont couvertes, ainsi qu'une partie de la ligne 1 du métro et 120 stations et gares.

Image Tacgnol 2710 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0. Cliquer pour agrandir

Au 1er trimestre de cette année, les 60 plus grandes stations seront servies. Dès le second trimestre, ce sont 60 stations supplémentaires qui seront concernées. Le métro parisien comptant 365 stations, il faudra attendre fin 2019 pour que tout ce petit monde soit correctement couvert.

Pour rattraper un peu le coup, la régie explique qu'elle a été « un des premiers réseaux au monde à déployer la 2G », en 2000. D'autres métros historiques (New York, Madrid, Moscou) sont eux aussi en phase de déploiement de leurs réseaux cellulaires rapides. À Londres, la couverture intégrale attendra la fin 2019.

Dans d'autres grandes villes françaises, le déploiement va bon train si on ose dire. À Lyon, la 4G couvrira tout le réseau de métro en 2019 ; la 4G, c'est depuis début novembre une réalité pour les usagers du métro toulousain.

Restons dans les transports en commun, mais cette fois pour le réseau TER. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a fait le point sur le sujet au micro de RMC et BFM ce matin : d'ici 2020, tous les usagers des trains express régionaux bénéficieront du Wi-Fi… si les opérateurs jouent le jeu, précise-t-il. 80% des TGV sont désormais équipés en Wi-Fi, un investissement de 300 millions d'euros.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


53 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar pariscanal 02/01/2018 - 18:07 via iGeneration pour iOS

A quand un paiement des tickets à l unité par smartphone / c’est dingue qu on soit encore au ticket / la looze la ratp /

avatar shaba 02/01/2018 - 18:15 via iGeneration pour iOS

@pariscanal

Oui ça serait vraiment bien. Il faudrait qu’Apple le permette évidemment mais ça viendra. Bientôt le navigo dans Wallet.

avatar DarKOrange 02/01/2018 - 21:40 via iGeneration pour iOS

@pariscanal

A ce rythme pas avant 2040...

avatar esteban94220 03/01/2018 - 15:11 via iGeneration pour iOS

@pariscanal

Pour ce qui est des tickets, abonnement et Navigo, ce n’est pas la RATP mais IDF mobilités (ex Stif).

Et ça arrive très bientôt la dématérialisation.

avatar iRobot 5S 03/01/2018 - 20:35 via iGeneration pour iOS

@pariscanal

Non mais même un système de tickets rechargeable comme dans les villes de e province serait déjà pas mal.

avatar landa18 02/01/2018 - 18:16 via iGeneration pour iOS

On nous a fait le même coup début 2015
A la base la couverture en 3G/4G était prévue pour fin 2014

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:20 via iGeneration pour iOS

Le ticket est encore utilisé partout et surtout dans des pays encore plus connectés que la France
Mais bon il faut aussi la logistique et les moyens derrière, et pour l’instant vu qu’on ne sait pas encore avoir un réseau de transports fiables, passer au dématérialisé c’est un peu un « problème de riches »

avatar shaba 02/01/2018 - 18:29 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

Pas la peine de remplacer le ticket totalement, le seconder serait déjà pas mal. A priori une mise à jour des portiques d’entrée suffirait à utiliser une carte nfc ou un iPhone comme à Londres. Ça éviterait les queues sans fin dans les gares ;)

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:45 via iGeneration pour iOS

@shaba

La Oyster card ce n’est rien d’autre qu’un navigo
Quand tu es visiteur une fois que le crédit initial est épuisé faut bien la recharger à la machine pour laquelle tu feras la queue comme pour acheter ton ticket

Regarde tous ceux qui sont pas en abo annuel, le 1er de chaque mois tu les vois faire la queue pour recharger leur navigo mensuel ;)

Le demat c’est super. Si tu perds ou si tu te fais voler ton iPhone tu fais comment ? T’as tout mis dessus (CB, transport) t’es marron ;)

avatar shaba 02/01/2018 - 18:47 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

Il n’y a pas que la Oyster à Londres, tu peux aussi payer avec ta CB sans contact. Pour l’iPhone, évidemment si tu le perds tu es mal, mais pas plus que si tu perdais ton navigo. L’avantage surpasse largement les inconvénients.

avatar Bigdidou 02/01/2018 - 19:01 via iGeneration pour iOS

@shaba

« mais pas plus que si tu perdais ton navigo »

Je pense que si.
Un Navigo est refait sur le champs et gratuitement dur présentation de ta CNI.
Un iPhone volé, c’est nettement plus de démarches.

avatar shaba 02/01/2018 - 19:05 via iGeneration pour iOS

@Bigdidou

La démarche c’est juste de racheter un appareil, iPhone ou pas. Les cartes peuvent être bloquées à distance donc pas de soucis. Et en attendant ton nouveau téléphone tu utilises une solution alternative, carte à recharger ou autre.

avatar lecureuil 02/01/2018 - 19:10 via iGeneration pour iOS

@shaba

Encore faut il pouvoir lâcher 600-1000 euros facilement...
Si pour certains acheter un iPhone X relève d’une formalité, pour d’autres perdre ou se faire voler son iPhone et devoir lâcher une telle somme n’est pas si simple

avatar shaba 02/01/2018 - 19:12 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

D’accord mais puisque de toute façon tu as un smartphone, autant t’en servir pour payer les transports si c’est possible non ? Et qui a parlé de ce prix ? Des Android bon marché avec nfc ça existe aussi ;)

avatar Bigdidou 02/01/2018 - 20:56 via iGeneration pour iOS (edité)

@shaba

« D’accord mais puisque de toute façon tu as un smartphone, autant t’en servir pour payer les transports si c’est possible non ? »
Disons que qui peut le plus peut le moins.
Je ne désire pas utiliser mon smartphone pour valider mes transports (de même que je préfère utiliser une cb), mais si c’est possible de le faire, tant mieux, tant qu’on ne supprime pas et pénalise pas les cartes.

avatar yorick 02/01/2018 - 21:10

Si tu as un smartphone qui te permet d'utiliser le métro, tu n'achèteras plus de ticket, ou ne changera plus de pass navigo.

En 10 ans, je suis a mon 5eme pass navigo (imaginaire, abonnement annuel, abonnement mensuelle(2pass), une perte).

Cela ferais une économie a la ratp non ?
Le ticket a un prix, il peut etre échangé quand démagnétisé, et est souvent jeté dans le métro .

bcp de personne ont déjà leur smartphone en main (dans le métro notamment).
Donc on ne risque pas de le perdre plus .

Pour ce qui est de la batterie ........comme bcp de personne, ne pas avoir de batterie est assez rare. Mais ca c une question d'organisation.

avatar lecureuil 02/01/2018 - 21:17 via iGeneration pour iOS

@yorick

Non mais tu as toujours des gens qui te veulent du bien qui auront envie de te prendre ton smartphone

Mon voisin s’est fait tirer son smartphone du boulot dans le RER juste au moment de la sonnerie avant la fermeture des portes. Un geste rapide et efficace devant tout le monde. Lui est reparti ébahi et l’autre était sur le quai en train de détaler comme un lapin avec le téléphone.

Moins on tente le diable moins on prend de risque.

C’est comme les agressions on croit toujours que ça n’arrive qu’aux autres

avatar tchit 03/01/2018 - 09:30 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

Voilà, je l’attendais le point Godwin du métro parisien.

avatar Bigdidou 02/01/2018 - 21:19 via iGeneration pour iOS (edité)

@yorick

Encore une fois, ceux qui veulent utiliser leur smartphone pour tout et n’importe quoi, en le transformant en une sorte de hub incontournable de leur vie quotidienne, ça ne me dérange pas. Ils peuvent aussi manger avec, se torcher avec, pas de soucis.
Tant qu’on me laisse utiliser mes cartes et mes différents objets dédiés sans me pénaliser.

avatar sachouba 02/01/2018 - 22:23 (edité)

@Bigdidou :
"Un Navigo est refait sur le champs et gratuitement dur présentation de ta CNI.
Un iPhone volé, c’est nettement plus de démarches."

Pour refaire un pass Navigo de smartphone volé, il suffira de se connecter avec son compte RATP sur un autre smartphone.
Se faire voler son smartphone, c'est beaucoup de démarches peu importe s'il y a une carte de transport dedans. De toute façon il est verrouillé (pour la plupart des gens). :-)

avatar sachouba 02/01/2018 - 22:20 (edité)

@lecureuil :
"Si tu perds ou si tu te fais voler ton iPhone tu fais comment ?"

A priori, le voleur ne pourra pas déverrouiller le smartphone donc payer avec la carte de transport virtuelle – contrairement à un pass Navigo.
Et ensuite, il suffira probablement de se re-connecter avec son compte RATP sur n'importe quel autre smartphone pour retrouver son pass Navigo.

avatar lecureuil 02/01/2018 - 22:39 via iGeneration pour iOS

@sachouba

C’est bien connu, les gens volent plein de smartphones pour rien ;)

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:22 via iGeneration pour iOS

Côté SNCF Pepy est passé chercher Bourdin hier pour annoncer qu’en 2018 l’entreprise bénéficiait de budgets inédits et parmi les priorités c’était de foutre le wifi dans le RER B et D.
L’argent public est toujours aussi bien dépensé quand on voit les nombreux problèmes du réseau francilien 🙄

avatar DavidAubery 02/01/2018 - 18:27 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

Sauf qu’avec le WiFi tu seras mieux informé des galères du trafic !

avatar scanmb 02/01/2018 - 20:52 via iGeneration pour iOS

@DavidAubery

Sketch de Coluche:
« Avant je faisais pipi au lit et j’avais honte . Je suis allé voir un psychologue; je fais toujours pipi au lit mais j’en suis fiere. »

« Avant je n’avais pas d’appli et le RER était toujours en retard; maintenant, le RER est toujours en retard mais j’ai une appli ... »

avatar pariscanal 02/01/2018 - 18:30 via iGeneration pour iOS

@lecureuil

Le wifi 🙄non mais ils sont vraiment à la ramasse , ce sera pour les étranger plutôt.

sûrement la ratp veut privilégier une techno française pour le ticket sans contact ou autre solution mais ça risque ce prendre encore 10 ans ?

avatar yorick 02/01/2018 - 21:00

Comme toujours en France on veut développer sa propre solution maison, au lieu d'utiliser les techno existante (Les cartes de fidélités, paiement mobile, Journaux en ligne.....)

avatar misterbrown 02/01/2018 - 18:29 via iGeneration pour iOS

Il y a beaucoup de lignes de metro ( 1/4/ 14..) ou de gares RER ou la 4G fonctionne déjà très bien !

Le téléphone passe souvent tres bien aussi.
Apres c'est sur que pour jouer Online ou faire son Netflix dans le metro c'est pas encore ça.

avatar yorick 02/01/2018 - 21:02

Le dévellopement du réseau 4G sur les lignes 1 et 14 a surtout été un effet d'annonce.
Cela a été très vite, juste pour montrer qu'on sait faire.

avatar Ichigo-Roku 03/01/2018 - 14:11

C'est ce que je me disais, je suis toujours en 4G durant mon trajet.

avatar Link1993 03/01/2018 - 23:14 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

La 4... arg... la 9 oui en revanche !

Sinon, la À entre La Défense et Auber, c’est pas top...

avatar bbtom007 02/01/2018 - 18:29 via iGeneration pour iOS

C’est lié a un incident d’exploitation ou un malaise voyageur ?

avatar Rodri31 02/01/2018 - 18:43 via iGeneration pour iOS

@bbtom007

😂😂😂😂😂😂

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:46 via iGeneration pour iOS

@bbtom007

😂 😂 😂

avatar barla 02/01/2018 - 22:50 via iGeneration pour iOS

Il faudra "patienter pour régulation"

avatar Lymf 02/01/2018 - 19:24 via iGeneration pour iOS

À Bruxelles, le réseau sous terrain est certes plus petit que Paris mais la 3/4G est dispo depuis des années sur l’ensemble du réseau (a l’exception pendant un temps de l’une ou l’autre station mais c’est résolu). Ils sont en train par contre d’installer un wifi gratuit un peu partout mais j’avoue ne l’avoir jamais utilisé (sûrement bien pour les touristes sans forfait data)

avatar 421 02/01/2018 - 19:26 via iGeneration pour iOS

Finalement je suis bien à Bruxelles ❤️
Full 4g sur tout le (minuscule réseau ferré souterrain) et wifi gratuit dans toutes les stations ❤️

avatar nomatechapl 02/01/2018 - 20:07 via iGeneration pour iOS

Pour le métro et le Tram de Marseille ?

avatar philiipe 02/01/2018 - 20:11 via iGeneration pour iOS

MDR 😭
Ça fait 10 ans cela aurait dû être entrepris !!! 🤬

avatar Kydix 02/01/2018 - 20:14

La France toujours à la traine... Lors de mon voyage à New York j'ai été agréablement surpris de constater que dans le métro on capte le réseau mais qu'en plus l'ensemble de la ville et toute les stations de métro sont couverte en wifi. Et en plus l'iphone est capable de se connecter et de s'identifier automatiquement sur le wifi new yorkais, et c'est fort pratique

avatar Paquito06 02/01/2018 - 20:29 via iGeneration pour iOS

@Kydix

On a le wifi gratuit (et plutot rapide) dans toutes les stations de metro a NY depuis Juillet 2016.
Le reseau cellulaire passe depuis bien plus longtemps, ca depend des operateurs. Je passais moins bien avec at&t mais avec t-mobile ca passe mieux.
Dans tous les cas, c’est uniquement pour attendre le train sur le quai, dès qu’il part, tout coupe en 10 secondes, wifi ou cellulaire.

avatar tchit 03/01/2018 - 09:30 via iGeneration pour iOS

@Paquito06

J’ai vécu à NYC de 2008 à 2012 et souvent visité après, le réseau cellulaire était totalement inexistant dans leur métro. Pas retourné depuis un bout de temps donc ça a l’air d’avoir complètement changé.

avatar Paquito06 03/01/2018 - 16:36 via iGeneration pour iOS

@tchit

J’y suis arrivé en 2013 et on avait le reseau, donc oui ca a du changer entre temps. Ca peut aller vite, ils sont efficace parfois. Comme avec les rues de Manhattan, elles sont ouverte en 4 toute l’annee par les telecom pour y deposer la fibre, par con edison pour le gaz/eau/electricite, et par la virulente meteo, et bien une fois par an chaque rue est totalement refaite!

avatar tchit 03/01/2018 - 09:27 via iGeneration pour iOS

@Kydix

Bah putain c’est nouveau à NYC ça parce qu’entre 2008 et 2016 il y avait du réseau que dans le métro aérien. Partout ailleurs c’était 0 service même cellulaire de base.

avatar Sharp 02/01/2018 - 20:20

Métro connecté ? Avant ça il faut que les opérateurs améliorent efficacement leur couverture 4G ! N'oublions pas que la France est l'un des pires pays européens au niveau de la couverture et la qualité de son réseau 4G ! On se contentera bien d'une quatrième ou cinquième place.

avatar Hexo 02/01/2018 - 22:35 via iGeneration pour iOS

Vraiment des incapables.
La 4G ne fonctionne pas sur 25% des stations de la ligne 1, impossible de passer un appel car ça coupe. Idem pour RER A: certains opérateurs ne passent pas à Nation et Châtelet. De vrais abrutis à la RATP...

avatar jerome_Mos 02/01/2018 - 22:49 via iGeneration pour iOS

Moscou - wifi gratuit dans tout le réseau métro/tram/bus et de plus en plus de ports usb pour charger son mobile dans les rames ou aux arrêts de bus...

avatar oomu 03/01/2018 - 00:18

il y a encore des gens dans les commentaires pour nier la complexité du métro parisien (un des plus anciens au monde)

Si l’erreur fut comme toujours de communiquer une date optimiste (et aussi d’y croire hein ! vous devriez en avoir l’habitude avec les nombreuses annonces de par le monde au fil des décennies de déploiement industriel), la difficulté du chantier n’est en rien un mensonge.

De toute façon, au début, client comme prestataires sont toujours optimistes. Le client pour masquer dans quelle galère le prestataire va s’embarquer (« muhahahaha »). Et le prestataire aussi, promettant que l’imprévu c’est son quotidien, pour pouvoir bloquer son pied dans la porte. Une fois tout signé et de l’argent déjà englouti, il est difficile pour les deux parties de se séparer.

C’est une fois qu’on est engagé que le client dévoile le pot au rose (« au fait, on a oublié de vous dire que l’installation électrique est déficiente et que l’ingénieur sachant tout s’est suicidé en bouffant les plans ») et que le prestataire révèle les détails croustillants du contrat (« on surfacture tout ce qui sort de l’ordinaire, et tout sort de l’ordinaire ici »)

vielle routine mondiale.

avatar c0by 03/01/2018 - 08:33 via iGeneration pour iOS

@oomu

Bien résumé 👍

avatar Ichigo-Roku 03/01/2018 - 14:28

Ça leur fait surtout plaisir de taper sur la RATP.

Pages