Free et Orange ont signé pour prolonger l'itinérance de deux ans

Florian Innocente |

Le contrat d'itinérance entre Orange et Free pourrait en reprendre pour deux ans, jusqu'à la fin 2022. Dans un communiqué d'avant week-end, l'Arcep explique qu'il examine un avenant, signé le 19 février et qui lui a été soumis le 24, dont l'objectif est de reporter au 31 décembre 2022, plutôt qu'à la même date en 2020, la fin de l'accord d'itinérance.

Antennes 4G. Image Christine und Hagen Graf (CC BY).

Une première inflexion dans les termes de cet accord avait eu lieu en 2016, à l'initiative du gendarme des télécoms. La nouvelle date butoir avait été actée pour la fin de cette année. Par ailleurs, depuis janvier dernier, les débits d'Orange fournis aux utilisateurs de Free, lorsqu'ils sont en itinérance, sont plafonnés à 384 kbits.

Free justifie par trois points sa demande de repousser cette échéance. L'opérateur, malgré ses efforts, se dit dans « l'impossibilité de rattraper le standard de couverture du marché qui a nettement augmenté avec l’accord de mutualisation Crozon et les obligations New Deal ».

L'accord Crozon consiste en une mutualisation des réseaux de Bouygues et SFR afin d'éviter des doublons d'antennes sur un même site. Quant au "New Deal", il s'agit d'un programme visant à pousser les opérateurs à réduire le nombre de zones blanches ou mal couvertes (lire aussi Où en est-on de la couverture 4G et des performances avant la 5G ?).

Ensuite, Free Mobile veut continuer de disposer du réseau 2G d'Orange, explique l'Arcep :

« Le besoin de bénéficier d’une couverture 2G au même titre que les autres opérateurs de réseaux mobiles » compte tenu, d’une part, d’un nombre d’abonnés 2G « en attrition lente » et de l’impossibilité pour Free Mobile de déployer un réseau 2G à court-terme en raison du manque de fréquences et, d’autre part, de l’utilisation de la 2G par les autres opérateurs comme technologie de repli « dans certaines situations notamment en indoor ou en heures de pointe ».

Pendant ces deux années, l'avenant signé entre Free et Orange prévoit que les débits en itinérance restent plafonnés à 384 kbits. En outre, les capacités d'interconnexion entre les réseaux des deux protagonistes, utilisés pour l'itinérance, ne devront pas augmenter (il s'agit de rester dans une situation contrainte).

Enfin, sur un plan financier, il est prévu des modalités — non détaillées — pour faire en sorte que le nombre de clients Free Mobile utilisant le réseau 2G/3G d’Orange continue de diminuer drastiquement.

En parallèle à son analyse en cours de cet avenant, l'Arcep a lancé une consultation auprès des autres acteurs du marché afin de recueillir leurs appréciations.


avatar MarcMame | 

@Rom 1

"Oui les offres historiques sont encore disponibles mais faut trouver le lien donc arrêtons de jouer aux idiots. Celui qui va sur le site de Free voit la fibre à partir de 34,99€ pour la vieille 4K et 39,99€ pour la One."

Non. Il voit un rabais conséquent sur la première année qui va mettre des années à rapporter le tarif annuel à 35€/mois.
« donc arrêtons de jouer aux idiots »

La 4K n’est pas si vieille puisqu’elle vient d’être mise à jour.
Qui c’est qui joue au plus con ?

avatar Rom 1 | 

@MarcMame

Bon j’arrête devant tant de mauvaise foi. Et puis il est l’heure d’aller prier le Dieu Niel. 😁

avatar MarcMame | 

@Rom 1

"Bon j’arrête devant tant de mauvaise foi. Et puis il est l’heure d’aller prier le Dieu Niel. 😁"

Tu vois comment tu es. La contradiction se rapporte toujours au fanboyisme, religion ou secte avec les gens comme toi.
Tu ne supportes pas la contradiction. C’est dommage.

avatar Rom 1 | 

@MarcMame

Si je supporte la contradiction mais pas la mauvaise foi. Comparer des prix en promo ce n’est absolument pas pertinent, ce n’est pas la vraie valeur du produit.
Méthode dénoncée par Xavier y a quelques années d’ailleurs mais on n’est plus à une contradiction près de sa part. 😁

Mais bon tu vas me rétorquer que je suis de mauvaise foi. Bref une rhétorique imparable parce que visiblement seul toi peut décider quand c’est un argument et quand ça ne l’est pas.

Je t’ai prouvé par A+B que BT avait fait baisser le prix à la minute de 70 % et que le prix des communications avait globalement été divisé par trois en 1997 mais non c’est moi qui ne supporte pas la contradiction.
Ensuite, les trois se sont entendus sur les prix, un quatrième opérateur est arrivé, Free, et a aussi fait baisser les prix. Comme tout nouvel entrant.

Après je peux comprendre que ça remette en cause la doxa des freenautes mais c’est la vie.

avatar MarcMame | 

@Rom 1

"Par contre, Xavier Niel s’est trop exprimé ces dernières années et souvent de façon vindicative."

Ça c’est vrai. Très mauvaise politique commerciale.

avatar MarcMame | 

@Rom 1

"Perso, je trouve qu’ils font plutôt du bon matos sur le box mais derrière le réseau d’interconnexion est toujours aussi pourri, la politique de peering fait tache sur certains services/certaines heures"

Lesquelles ? A quelle heure ? Je ne remarque rien. Et je ne « m’occupe » pas de quelqu’un d’autre. C’est chez moi !
De plus, je partage l’accès à mon NAS avec une dizaine d’amis dont certains dans d’autres pays Européens et l’upload bloque à 75Mo/s pour tout le monde.

avatar Rom 1 | 

@MarcMame

Tiens pour te prouver que je suis pas seul : https://lafibre.info/peering/le-peering-free-en-2020/

avatar Cockring | 

@Rom 1
perso je suis même pas sûr que ça vient du peering, moi je crois plutôt à un bridage par extensions déjà testé avec un VPN

avatar MarcMame | 

@Rom 1

"peu de clients chez Free dans ces zones."

Tu nous partages tes sources ? Tu as l’air tellement bien renseigné !

avatar MystR | 

Quand Bouygues s’est lancé, ils ont mis à disposition la gratuité du répondeur, ce que n’avaient pas les clients Itineris et SFR. Ils ont lancé le 1er forfait voix.

avatar MarcMame | 

@MystR

"Quand Bouygues s’est lancé, ils ont mis à disposition la gratuité du répondeur, ce que n’avaient pas les clients Itineris et SFR. Ils ont lancé le 1er forfait voix."

Ce que n’ont toujours pas en 2020 les clients SFR RED.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Les abonnés RED ont bien accès gratuitement à leur messagerie, raté. Tu confonds avec la MVV qui est en option chez RED, mais bien incluse chez SFR.

La limitation est donc commerciale, pas technique. Si tu veux avoir la MVV chez RED, c’est possible sans problème. En face, en option ou pas, Free ne propose ni VoLTE, ni VoWiFi, ni eSIM pour Apple Watch, ni eSIM pour smartphone.

Pour le réseau le plus moderne de France, c’est moyen quand même 🥵 Enfin faut pas vous en vouloir, vous qui venez de découvrir les appels HD en 2019, ça ferait beaucoup de nouveautés d’un coup🙃

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Les abonnés RED ont bien accès gratuitement à leur messagerie, raté. Tu confonds avec la MVV qui est en option chez RED, mais bien incluse chez SFR."

Tu avais parfaitement compris que je parlais de la mvv.
Mais ton sentiment de supériorité maladive t’empêche le moindre discernement.
C’est valable pour ton copain Mystr

avatar MystR | 

@MarcMame

Raté, Bouygues n’a pas offert la MVV en 1996, il n’y avait pas encore de smartphone

avatar MarcMame | 

@MystR

"Raté, Bouygues n’a pas offert la MVV en 1996, il n’y avait pas encore de smartphone"

Tu réponds à quelle affirmation au juste ?

avatar Rigby | 

@MarcMame

Merci de la confirmation. Je répète donc :

- tu veux la MVV chez SFR ? C’est possible, les techniciens ont bien bossé et la fonctionnalité est incluse chez SFR et en option chez RED, la limitation est donc commerciale

- tu veux la VoLTE, la VoWiFi, l’eSIM chez Free ? Tu peux payer autant que tu veux, tu ne l’auras pas puisque la limitation est technique, mais on vous l’assure, c’est le réseau le plus moderne 🙃

avatar MystR | 

@MarcMame

Non les clients RED n’ont pas la MVV, si tu confonds la messagerie vocale visuelle et le répondeur, tu n’y comprends vraiment rien 🤣

avatar davidtuga | 

2G ! Des des fois la 4G avec des débits de 1 ou 2 mega 🤦🏻‍♂️
Free c’est pas chère .... ta free ta tout compris 😂😂😂

Pages

CONNEXION UTILISATEUR