5G : Huawei ne sera pas banni en France mais presque

Sabrina Fekih |

Dans un entretien accordé aux Échos, Guillaume Poupard, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), a déclaré qu'il n'y aurait pas de bannissement total de l'équipementier chinois, mais les opérateurs seront « incités » à ne pas l'utiliser.

« Nous ne sommes pas dans du Huawei bashing, ni dans du racisme anti-chinois », s'est défendu Guillaume Poupard. Depuis plusieurs mois, il est question de savoir si Huawei fera partie ou non des équipementiers pour le déploiement de la 5G dans l'Hexagone.

Image : Omid Armin/Unsplash

Les soupçons de surveillance qui pèsent sur le constructeur chinois ont atteint des proportions de véritable conflit géopolitique opposant Pékin à Washington. Le gouvernement américain a demandé à ses alliés d'exclure le Chinois des projets de 5G.

Toutefois, en France, il est difficile de prendre une telle décision sans léser quelques opérateurs qui travaillent avec l'équipementier depuis plusieurs années. C'est notamment le cas de Bouygues et SFR. Pour Guillaume Poupard, il s'agit de trouver un « compromis » entre la volonté de l'État de réduire la présence de l'équipementier chinois et celle des opérateurs d'être rentables.

En mars dernier, une source révélait à Reuters que la France n'interdirait pas Huawei mais chercherait à maintenir le géant chinois en dehors du réseau mobile central, qui comporte des risques de surveillance plus élevés. Cependant, le directeur général de l'Anssi indique qu'il « n'y aura pas un bannissement total. Les opérateurs qui n'utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c'est un peu le sens naturel des choses ».

Selon lui, ce « n'est pas un procès d'intention que l'on fait à telle entreprise ou tel pays. La question, c'est juste celle de la souveraineté », il est important de prendre en compte les risques de surveillance de la part d'entreprises non-européennes.

Pas de nouvelles, mauvaise nouvelle

Orange et Free ont par ailleurs déjà indiqué se fournir auprès des Européens, Nokia et Ericsson. « Pour ceux qui utilisent déjà Huawei, nous délivrons des autorisations pour des durées qui varient entre trois et huit ans », a déclaré Guillaume Poupard au quotidien économique.

Les opérateurs devraient être fixés dans les prochains jours. À partir de la semaine prochaine, ceux qui n'ont pas reçu d'autorisation explicite pour utiliser les équipements de Huawei pour le réseau 5G peuvent considérer cela comme un rejet de leur demande.

Concernant SFR et Bouygues, il sera question de trouver « le bon équilibre » a indiqué Guillaume Poupard, « l'objectif n'est évidemment pas de les tuer ! ». En réaction, la Chine a appelé la France à assurer un environnement « équitable et non discriminatoire », rapporte l'AFP.

Tags
avatar pilipe | 

La France manque de couilles.

avatar Sindanárië | 

La faute au consommateur électeur

avatar RonDex | 

@pilipe

Parle pour toi ! 😅

avatar bambou55 | 

Avec les chinois, il y a des soupçons de surveillance, tandis qu'avec les les américains, ce sont des certitudes !

avatar pelipa91 | 

@bambou55

Aucuns soupçons ni des uns ni des autres.
L’information a toujours été un moyen de dominer les autres (que ce soit la guerre ou non).
Aujourd’hui je pense que la majorité est sur l’espionnage industriel.
Bref la question se résume à : par qui voulez vous être espionné?😃

avatar  | 

“Racisme anti-chinois”
Purée les mecs mélangent vraiment tout et n’importe quoi ...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ "Racisme anti-chinois"
En effet : s'agit-il d'un racisme envers les tibétains ? les ouïgours ? les mongols ? ou les hans ?
La dérive du terme racisme utilisé aussi bien pour interdir la critique d'un gouvernement, d'une idéologie ou d'une religion est totalement contre productive et risque à terme d'entrainer la monté de l'extrême droite.

avatar dxosi | 

Je suis bien d'accord sur le fait qu'il ne faut pas tout mélanger. Critiquer un gouvernement, une idéologie ou une religion n'est pas du tout la même chose qu'être raciste. Le problème, est que trop souvent, ce genre de critiques est utilisé pour légitimer le racisme primaire. C'est le cas par exemple de la critique de l'islam qui est utilisé pour s'en prendre aux musulmans en tant qu'humains, de la critique du PCC qui est utilisé pour critiquer les chinois, etc. Le plus ironique est que souvent ce sont des personnes islamophobes ou d'extrême-droite qui accusent la Chine de maltraiter les musulmans. De plus, lorsqu'on en vient à baser ses accusations contre un système différent en ayant pour source des personnes aux valeurs totalement abjectes (comme Adrian Zenz, considéré par les médias, aussi bien de droite que de gauche, comme le "principal expert" sur la situation des Ouïgours en Chine, qui écrit dans son livre que "l'égalité des sexes, la dépénalisation de l'homosexualité et l'interdiction du châtiment corporel sont liés à l'antichrist" et qui se croit en mission de Dieu pour anéantir la Chine), alors comment peut-on ensuite oser parler de valeurs morales ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@dxosi "trop souvent, ce genre de critiques est utilisé pour légitimer le racisme primaire"
Le racisme primaire conduit à l'horreur, il est abject. Mais l'amalgame entre ce racisme et la critique est contre productive. La critique et le rejet de certaines politiques étatiques, de certaines idéologies, de certains comportements culturels sont nécessaires. L'interdire et amalgamer ces réflexions critiques au racisme est néfaste au débat démocratique et risque de renforcer les partis extrémistes.
Il est donc à mon avis essentiel de rejeter (critiquer) les propos ouvertement racistes, mais de ne pas faire de procès d'intention là où rien ne permet d'enfourcher son armure. Dans le cas présent, le "racisme chinois" n'a aucune réalité. La plus part des personnes qui critiquent la Chine (ou plus exactement la politique chinoise) sont des défenseurs de Taiwan, de Hong Kong, des journalistes et avocats qui y sont persécutés, etc. Et ceux qui seraient réellement racistes ont très probablement cette même aversion pour les vietnamiens, les japonais, etc.
En conclusion l'idée d'un racisme anti-chinois est un total non sens.

avatar dxosi | 

Je suis d'accord sur le fait que la critique est nécessaire, tant qu'elle est constructive et basée sur des faits réels, ce qui est malheureusement de moins en moins le cas dans l'ère de la "post-vérité".
Pour ce qui est du racisme, il est effectivement rarement lié à une seule nationalité. Le racisme définit une hostilité violente envers un groupe humain, pas nécessairement un peuple ou une nationalité. Par exemple, lorsque des hongkongais, bien que descendants des chinois du continent, traitent ces derniers de "locustes", bien sûr qu'ils sont "racistes anti-chinois", même s'ils sont parfois aussi racistes vis-à-vis des minorités asiatiques (vietnamiens, ...).

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

oui (le racisme (peut) existe entre différentes ethnies de Chine) Non ce n'est pas du racisme, (dans l'exemple que tu donnes) pas plus que de catégoriser de pèquenot un paysan du siècle dernier.
La condescendance des français pour les belges n'est pas du racisme, des parisiens envers les provinciaux non plus, etc. La stupidité des préjugés est Une, mais les préjugés sont multiples. Nous en sommes tous atteints. Nous ne devons pas confondre ces préjugés composante essentiel de la connaissance avec le "racisme primaire" car cela reviendrait à condamner l'humanité et non des actions criminelles. Quand je voyage dans des contrées reculées, je fais pleurer les enfants de 2 ans... Ils n'ont encore jamais rencontrer un "blanc". Il ne sont pas "racistes". Il découvre une réalité qu'ils ne savent pas intégrer. Leurs parents + leur propre expérience leur donneront des clefs pour coder cette altérité.

Comprendre les différences entre les multiples formes de mépris ou de rejet est bien plus essentiel que de les condamner. Ces mépris/rejetq sont universels, si l'on pense comme moi que cela est préjudiciable pour l'humanité il nous appartient de tenter de les comprendre, ce qui pourrait bien les faire disparaître.

avatar dxosi | 

Je comprends ton point de vue. Mais la différence avec les belges par exemple, c'est qu'il n'y a pas, à ma connaissance, de publicité dans les journaux français qui traite les belges d'insectes nuisibles (cf. publicité parue dans l'Apple Daily). Le fait de parler avec l'accent belge en France ne vous expose pas à des violences physiques (cf. les violence envers des personnes parlant mandarin à HK, y compris des taïwanais qui ont été pris pour des chinois du continent).
Pour moi c'est la définition même du racisme, dans ce qu'il a de plus répugnant.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@dxosi
je ne connais pas assez cette situation pour être légitime dans une analyse.
Tout d'abord à Taïwan, les Hans représentent 98 % de la population. À Hong Kong et Macao, ils représentent respectivement 95 % et 97 % de la population. Le rejet des continentaux par Hong Kong n'est donc pas déterminé par la "race". On ne peut donc aucunement parler de racisme. Comprends bien que je ne défends pas ces violences, mais prendre un terme "attrape tout" ne permet aucunement de comprendre le phénomène et donc d'avoir une chance de le combattre. Le rejet des asiatiques par les français au début de l'épidémie était une réaction "normale" (certes stupide mais normal) qui n'avait rien de raciste. Eviter d'aller dans un restaurant chinois en janvier était logique comme de s'abstenir plus tard d'aller dans un restaurant italien. Entre la Chine continentale et Hong Kong, les motifs de tensions extrêmes sont légions, qu'ils débouchent sur de la violence est "normal".
Dans les causes : rien à voir avec le racisme, dans les solutions : résoudre les motifs des tensions entre ces deux populations permettra de diminuer les violences.

avatar dxosi | 

Il y a deux définitions du racisme. La première est "une idéologie postulant une hiérarchie des races". C'est ce à quoi tu fais référence. La deuxième, à laquelle je faisais référence, est "l'hostilité violente envers un groupe humain". Effectivement, ce n'est du racisme que selon la deuxième définition.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@dxosi
Cette seconde définition est un appauvrissement du terme :
Je suis radicalement opposé au racisme de première catégorie
Je suis catégoriquement opposé à la violence de la deuxième,
Je reconnais par contre le bien fondé de l'hostilité envers "le comportement de certains groupes d'êtres humains" dont les actes vont "à l'encontre de mes valeurs". De nature "non violent", je préfère les combattre par la pensée, la parole et par l'écrit, mais je reconnais que dans des conditions extrêmes (pour la défense des victimes) l'action violente (la guerre) ne puisse être toujours rejetée. Les mots sont des instruments précieux de la pensée. Un concept attrape tout émousse l'intelligence et interdit la réflexion. Je préfère utiliser le mot xénophobie, misogynie, homophobie, etc. chaque fois que nécessaire et garder au racisme le rejet d'une ethnie.
Il est vrai que dans les forums une partie des opposants aux religions (juives et musulmanes) masquent leurs racismes par une critique de la religion musulmane et de la politique d'Israel. Nous ne devons pas être dupes. Mais nous ne devons pas pour autant rejeter les critiques réelles qui ont elles toutes leur légitimité dans le débat démocratique.

avatar xavierlc | 

@dxosi

Il n'y a pas deux définitions du racisme.

Il y a premièrement la xénophobie qui est effectivement une attitude sociale et collective d'un groupe humain, spontanément hostile aux autres groupes humains constitués, renforçant d'ailleurs la cohérence interne des groupes en questions.
Deuxièmement, le racisme est effectivement l'idéologie postulant l'existence de races parmi les humains, et la supériorité de certaines de ces races, l'infériorité d'autres. Le racisme est une idéologie reposant sur un soubassement xénophobe.

J'insiste : la langue est riche et précise. Les deux mots existent, ont une définition claire et correspondent à deux notions différentes. Ne rajoutons pas à la confusion du monde, n'employons pas de façon fautive un mot pour l'autre.

avatar dxosi | 

@ xavierlc
Larousse : « racisme : Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes : Racisme antijeunes. »
CNRTL : « Attitude d'hostilité de principe et de rejet envers une catégorie de personnes. Racisme xénophobe; racisme sexuel. »
La xénophobie peut aussi avoir plusieurs définitions, différentes de ce que constituent les deux définitions du racisme mentionné ci-dessus.
Mais ça ne sert pas à grand chose de s’attarder sur le choix des mots. Les tristes conséquences sont souvent les mêmes.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ dxosi
Tu as mille fois raisons il y a deux définitions dans le Larousse :
Le racisme antijeunes est un racisme et il doit donc être puni comme tous les racismes ? ni plus ni moins ?? Les mecs qui bandent que pour les blondes : racisme sexuel en prison ???

"ça ne sert pas à grand chose de s’attarder sur le choix des mots"
Mon dieu ! Ça sert énormément de s'attarder sur le choix des mots, c'est la condition nécessaire pour avoir une pensée intelligente. Quand les gens comprendront qu'un dictionnaire ne donne pas le sens des mots : ce sont les poètes qui cisèlent les mots tandis que les publicitaires et les démagogues ne font que les émousser. Les dictionnaires relatent les usages des mots, sans juger de la stupidité ou de la pertinence de ces différents usages.

avatar dxosi | 

Bien sûr que face à différents types de racismes, il doit y avoir des réponses proportionnées. Je n'ai jamais dit le contraire. Quant au choix des mots, il faisait référence à la discussion précédente. Les conséquences pour les victimes sont les mêmes.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@dxosi "il doit y avoir des réponses proportionnées"
Et quelle doit donc être la sanction envers une personne coupable de "racisme sexuel" ?
Car selon ta définition je suis "raciste sexuel"...
Ayant vécu en Afrique plusieurs années, j'étais étonné de mon absence de libido envers les africaines. :-( De retour en France, c'est avec joie que je suis tombé amoureux d'une suédoise. Pourtant adoptée venant d'Afrique, elle était noire... sa gestuelle son comportement était 100% suédois. J'en déduisais donc selon ta définition (stupide) que je souffre de "racisme sexuel culturel".
Quelle doit-être ma sanction ?
Ou plutôt relit l'excellente réponse de @ xavierlc

avatar dxosi | 

"il doit y avoir des réponses proportionnées" = "Pour les actes graves, il doit y avoir des sanctions".
Ensuite ce n'était pas ma définition, mais une définition communément admise et présente dans de nombreux dictionnaires. Si tu la trouves stupide, ce n'est pas à moi que tu dois le dire...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ dxosi
Tu sais pourquoi il faut combattre le racisme ?
Non pas parce que les racistes ce sont des très méchants...
Mais parce que l'on voudrait protéger les victimes, parce que l'on souhaite tout faire pour qu'il n'y en ait plus...
S'il n'y avait pas des victimes, le racisme, ce ne serait pas un réel problème ! :-)

avatar akaaw | 

Cette approche n’est pas sérieuse. Dans ce gens de situation, il faut être clair et sans équivoque: interdire huawei sur nos cœurs de réseaux, mais surtout pour le déploiement de la 5G. Les enjeux sont colossaux, on a pas le droit de tergiverser, ou de tâtonner. Je crois que les européens ne se rendent pas vraiment compte de ce qui se joue 😳

avatar anonx | 

Il faut interdire la 5G pas écologique point

avatar minitoine | 

@anonx

En quoi cette 5G n’est pas « écologique » ?

« Point » : belle argumentation.

avatar roccoyop | 

@minitoine

Ben t’as pas vu le déploiement rapide du COVID-19 ? C’est pourtant assez claire comme raison, non ? 😂

avatar anonx | 

@minitoine

Réfléchissez un tant soi peu... Ça coule de source !

avatar macfredx | 

@anonx

Je suppose que tu es un adepte de la charge sans fil ?

avatar guilpa | 

@anonx

On va aller loin avec vous...

avatar taxtax | 

Enfin. Merci aux opérateurs low-cost français d’avoir introduit de la chinoiserie dans notre réseau de télécoms national ...

Et à l’état d’avoir bradé Alcatel auprès de Lucent pour grosso modo le dépecer vivant.

La course à la techo n’est plus que sino-américaine aujourd’hui, choisir donc de se fier à la peste ou au choléra au niveau pompage de nos données et surveillance de la Nation par des puissances étrangères ...

Bravo la lucidité et l’anticipation du long terme !

avatar guilpa | 

@taxtax

Tu na qu'a te sortir les doigt et inventer un réseau français

avatar anti2703 | 

« En réaction, la Chine a appelé la France à assurer un environnement « équitable et non discriminatoire », rapporte l'AFP. »

A parce que le travail des enfants, une main d’œuvre payée au lance pierre, c’est un environnement équitable pour les entreprises européennes ? 🤔

avatar alan1bangkok | 

@anti2703

balance tes Nike

avatar anti2703 | 

@alan1bangkok

Ça tombe bien j’en ai pas 😌

avatar alan1bangkok | 

@anti2703

très bien
balance ton iPhone

avatar anti2703 | 

@alan1bangkok

Ça c’est trop facile.

J’ai passé 8 ans sur les marché a vendre des fruits et légumes de saison et produit exclusivement en France.
Quand j’ai le choix entre 2 produits l’un fabriqué à l’autre bout du monde dans des conditions sociales inconnues et un autre fabriqué à proximité avec un respect des travailleurs et de l’environnement je choisi systématiquement le second.
Malheureusement nous n’avons pas toujours le choix en fonction des secteurs d’activité.
Mais tant qu’il n’y aura pas une prise de conscience collective il n’y aura d’amélioration et donc pas de choix entre les produits....

avatar iftwst | 

Bonne décision.
Si seulement les gens faisaient pareil avec les téléphones...

Vouloir un android pourquoi pas mais alors prenez un Samsung si vous tenez à vos emplois.

avatar debione | 

@iftwst
Ben vouloir un iPhone c'est pas loin de la même chose que vouloir un Huawei ou autre marque chinoise.
Comme vous le dites il n'y a guère que Samsung et Sony qui ont eu les couilles de ne travailler qu'a la marge avec la dictature chinoise, les autres ils savent très bien le que le travail des enfants, des oïghour en camp de concentration et autres n'intéresse pas les consommateurs... En plus ça rapporte plus.

avatar vincentn | 

J’adore la réponse des autorités chinoises :

“la Chine a appelé la France à assurer un environnement « équitable et non discriminatoire »”
Il est vrai que le marché chinois l’est tellement, lui…🙄

Pour en revenir au sujet, on peut le comprendre comme suit:
Bon, Bouygues et SFR, vous avez déjà signé des contrats, acheté et installé des équipements Huawei. On va pas vous demander de tout enlever et rompre les contrats en cours, ça va vous coûter un pognon de dingue, alors qu’on a besoin de ce pognon pour les licences 5G. Et vous pourriez nous attaquer pour distorsion de concurrence vis à vis des deux autres opérateurs. En revanche plus de contrats avec Huawei à l’avenir et tout nouvel équipement ou remplacement se fera sans cette entreprise. Cela vous laisse entre 3 et 8 ans pour vous débarrasser d’eux et de leurs matériels.

avatar oboulot | 

Autant j’arrive à comprendre le point de vue de l’ANSSI et de l’état. Autant il faudrait également dans ce cas là être cohérent et ne pas non plus privilégier l’utilisation d’équipement et serveurs américains qui du fait du patriot act peuvent à loisir espionner et siphonner les donnés ou que ce soit dans le monde à partir du moment où l’ entreprise est américaine.

Snowden et tant d’autre l’on bien démontrer par le passée.

D’ailleurs savez vous quel os utilise l’administration ? Est ce plutôt du Windows/Mac Os ou de l’open source , Linux / BSD ?

avatar debione | 

@oboulot

Il y a des possibilités assez rare de pouvoir se passer et de la Chine et de l'Amérique.
Cependant, si on a pas le choix, on doit faire un choix: C'est quoi le mieux, être un vassale de la Chine ou des USA? Perso, je ne me pose même pas la question tant la Chine (le gouvernement tout ça donc) est d'une puanteur sans nom.
Mais c'est pas tant facile que ça de se passer de l'un ou de l'autre... Tant qu'à faire il existe des solutions mieux que d'autres, comme par exemple éviter d'utiliser des smartphone entièrement produit en Chine comme le sont Huawei ou iPhone...

A ce taux la, les meilleurs solutions se nomment Samsung et Sony... Et dans la 5G il n'y a qu'une autre possibilité...

avatar baklawa | 

@oboulot

Ce que tu dis est vrai pour tout plein de sujets comme le Cloud par exemple mais pas dans le domaine de la 5G qui ne compte pas de leader américain. Le champion c'est Huawei et les deux principaux concurrents sont Nokia et Ericsson qui sont Européens, les autres sont anecdotiques (ZTE, Samsung).

Un loi anti-Huawei en France est en fait un encouragement à une souveraineté Européenne sur la 5G.

Maintenant qu'on a dit ça, force est de constater qu'il y a plus d'anti-Huawei que de pro Ericsson ou Nokia, Nokia qui a d'ailleurs annoncé un vaste plan social à Lannion. Ce qui me paraît important c'est de se battre pour renforcer Nokia et Ericsson plutôt que de passer son temps à cracher sur Huawei.

avatar echarbon44 | 

Tant que l’Europe ne sera pas souveraine impossible de se passer des américains et chinois. Cependant il existent avec la plupart des firmes américaines des contrats stipulant le respect des règles des pays dans lesquels ils opèrent. Un cloud provider se doit de respecter cette règle sinon c’est tout son business Model qui s’écroule. J’ai rien vu de tel avec les boites chinoises.... et même si il le proposait le rapport de force se fait avec l’état chinois qui cherche à nous intimider dès que cela ne va pas dans le sens d’une de ses entreprises soit disant privée mais collectant de la donnée pour les renseignements. Bref le choix est vite fait...

avatar victoireviclaux | 

@echarbon44

+1

avatar occam | 

@echarbon44

"le rapport de force se fait avec l’état chinois qui cherche à nous intimider dès que cela ne va pas dans le sens d’une de ses entreprises soit disant privée mais collectant de la donnée pour les renseignements"

À la base du problème, l'incapacité de la plupart, et le refus d'une minorité dont la malhonnêteté intellectuelle n'a d'égal que le cynisme, d'admettre la nature du système et du régime en place en Chine.

Il faut penser le régime de Beijing inside-out : pyramide trophique de réseaux de pouvoir imbriqués et superposés. Tout le reste ne sert qu'à le soutenir et à subvenir à ses besoins.

Si une façade ayant les apparences d'un État est prise par les occidentaux pour la réalité d'un État, lié par les règles régissant les rapports entre États, tant mieux pour le régime.

Si la fiction d'une économie de marché dans un État autoritaire fait des dupes parmi ceux avec qui l'on fait commerce, et qui ont la naïveté de se prendre pour des partenaires, tant mieux pour le régime. L'apparence d'entreprises indépendantes agissant comme autant d'agents économiques autonomes crée l'environnement que le régime cherche.

avatar yanno919 | 

@minitoine
Venant de 01.net qui n’est pas une secte anti progrès, un article qui résume bien les dégâts écologiques de la 5G sur l’environnement, bien au-delà des possibles dangers sur la santé.

https://www.01net.com/actualites/pourquoi-la-5g-est-une-mauvaise-nouvell...

avatar jean_claude_duss | 

Ce qui fait plaisir c'est qu'il y a 4 ou 5 ans sur macg on aurait eu 200 commentaires pour critiquer le fait que la 5G va être en retard chez nous a cause des politiques. En 2020, de plsu en plus de monde comprend qu'on ne peut pas continuer comme ca. que les messages du genre "Je vais changer mon XS pour ce iPhone 12" c'est au mieux obscène et qu'on va pas du tout dans la bonne direction.

Je pense qu'a force de le marteler ça va rentrer dans la tête de plus en plus de monde, et que c'est comme ca que petit à petit on fera changer les comportements. qu'on fera comprendre au plus grand nombre que apple fait parti des sociétés les moins écolos qui monde. qui sous couvert de 4 panneaux solaires sur l'apple parc pour greenwasher nous vendent des bidules pas réparables du tout, quand une touche du clavier déconne on change tout l'ordi sauf la carte mère, et rien n'est recyclable, pareil sur les téléphones...

merci Yanno et les autres de continuer de parler de tout ça !

avatar guilpa | 

Je ne vois pas trop ce que la 5g va apporter de plus aux particuliers... Pour la médecine ou les voitures connectés OK mais nous?

avatar akaaw | 

La Chine est entrain petit à petit, de placer ses points, et nos apprentis politiciens, comme des gamins qui découvrent la cour de l’école, ne voient que dal: nouvelles routes de la soie, nouvelles bases militaires, déploiement de la 5G huawei à travers le monde, toutes ces différentes phases, se coordonnent pour permettre à la Chine mettre en application son projet diabolique.

CONNEXION UTILISATEUR