L'eSIM arrive en commande chez Free Mobile

Mickaël Bazoge |

L'abonnement à un forfait Free Mobile contient désormais le choix d'une eSIM indique Univers Freebox. Une proposition que nous n'avons toutefois pas eu après de multiples essais. On n'a que les options Mini et Micro Sim et Nano Sim. Peut-être s'agit-il d'une histoire de déploiement en cours de la nouvelle version de la page de commande ?

Univers Freebox

Quoi qu'il en soit, les abonnés actuels ne peuvent pas encore opter pour une transformation de leur SIM physique en une eSIM.


Article du 1er décembre

Attendu comme le verre d'eau par l'égaré dans le désert, le support eSIM chez Free Mobile est en passe d'arriver ! La nouvelle brochure tarifaire de l'opérateur y fait mention noir sur blanc, il en coûtera 10 € pour passer de la SIM physique à sa version électronique. Si l'eSIM a bel et bien fait son apparition dans la documentation officielle de Free Mobile, il reste encore au trublion, qui a bien du retard sur ses petits camarades, à lancer officiellement cette nouveauté.

La prise en charge de l'eSIM avait été confirmée par Xavier Niel cet été à l'occasion de la présentation de la Freebox Pop, sans trop d'enthousiasme. Il est de notoriété que le fondateur d'Iliad n'est pas trop fan de cette technologie. Tous ceux qui attendent le support de l'eSIM de l'Apple Watch par Free Mobile devront continuer à compter les jours : Niel a aussi indiqué qu'il voulait lancer l'eSIM, « et ensuite on verra ».

avatar Rom 1 | 

Et la carte SIM triple découpe ? Et la VoLTE ? Et le VoWifi ? 😅

avatar onclebobby | 

@Rom 1
quand les stocks multi sim-nano auront été écoulés / avec la 5G ;)

avatar PhilippeNC | 

Cette e-Sim est pourtant bien utile.
Une e-Sim pour la ligne personnelle et une Sim pour une petite ligne pro ou une Sim étrangère lors de voyages.

avatar tigre2010 | 

@PhilippeNC

Et bien moi j’aurais bien vu l’inverse (si les opérateurs étrangers sont compatibles)

avatar Ichigo-Roku | 

@tigre2010
Chez nous c'est simple d'avoir une esim, et à l'étranger ça va dépendre de pas mal de choses, c'est tout de même plus safe l'esim chez nous et la carte traditionnelle chez les autres je trouve.

avatar rfan | 

Et la Volte ? Et les appels Wifi ? Accroche réseau horrible. J’étais client le premier jour. Je n’y retournerai pas dans ces conditions. Même gratuit.

avatar onclebobby | 

@ rfan
ça a changé en 8 ans, tu ne sauras pas si t'y retournes pas. VoLTE prévue avec la 5G.

avatar rfan | 

@onclebobby

Je testerai quand il y a les appels Wifi. Je suis dans une enclave.

Merci pour l’info !

avatar MystR | 

Je re-testerai à nouveau cet opérateur low-cost quand il ne sera plus un mvno sur le réseau d’Orange, et avec VoLTE, etc.

avatar onclebobby | 

@ MystR
Free, MVNO d'Orange?? C'est la meilleure blague de la journée!! Et la mutualisation de la 4G Bouygues-SFR, on en parle? Allez, je parie que si même si Free inclus la 5g dans l'offre à 19,99 avec volte etc., vous chercheriez un microscopique point noir sur un mur blanc.

avatar MystR | 

@onclebobby

Du calme Xav’ 😅. C’est quel opérateur qui a encore besoin du grand réseau national d’Orange pour encore 2 ans. Même avec 96% de population couverte, il ne peut toujours pas s’en passer 🤣

avatar Rigby | 

@onclebobby

La mutualisation SFR-BT, c’est pas de l’itinérance hein ... Free paie Orange pour utiliser des relais qu’il n’a pas déployés, SFR et Bouygues partagent les coûts de relais qu’ils montent ensemble, rien à voir donc.

On est bien proche du fonctionnement d’un MVNO : Free achète du trafic à Orange comme Prixtel achète du trafic à SFR.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"La mutualisation SFR-BT, c’est pas de l’itinérance hein ... Free paie Orange pour utiliser des relais qu’il n’a pas déployés, SFR et Bouygues partagent les coûts de relais qu’ils montent ensemble, rien à voir donc."
——————
Alors non, SFR et Bouygues ne partagent pas les coûts sur des relais qu’ils montent ensemble. Ils ne montent rien ensemble.
Ils se partagent le territoire (hors ZTD) et financent chacun dans leur coin les infrastructures dont ils mutualiseront l’accès.
Les zones SFR sont financées par SFR et restent leurs propriétés.
Idem pour Bouygues.

C’est bien une forme d’itinérance.

Quant à Free, ils payaient (très cher) un accès d’itinérance aux infras d’Orange pour éviter d’attendre 10 ans avant de pouvoir commencer à commercialiser leurs offres.
Cette forme d’itinérance n’existe plus. Ce qui reste c’est un accès à la 2G (et 3G sans data) car Free ne dispose d’aucune autorisation pour exploiter la 2G sur le territoire.
Cet itinérance ne sert que pour la voix et n’a pas vocation à perdurer.
Tout ça a été acté dès le départ. Rien de neuf.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Ce sont bien les équipes de l’opérateur leader sur la zone qui déploient, mais la gestion de ces relais est, formellement, la compétence de leur société ad-hoc prévue dans le contrat de mutualisation.

« C’est bien une forme d’itinérance. » Faux, les clients de SFR ne transitent jamais sur le patrimoine fréquentiel de Bouygues et inversement. L’itinérance, c’est quand l’abonné d’un opérateur A (Free ici) utilise les fréquences de l’opérateur B (Orange).

« Cette forme d’itinérance n’existe plus. Ce qui reste c’est un accès à la 2G (et 3G sans data) car Free ne dispose d’aucune autorisation pour exploiter la 2G sur le territoire. »

Une fois de plus, c’est faux. Les abonnés Free ont accès aux réseaux 2G et 3G d’Orange, utilisables pour les appels, les SMS, les MMS et la data. Même bridée à 384kbps, ça reste de la data.

« Cet itinérance ne sert que pour la voix ». Non, tu peux accéder (certes lentement) à internet via cette itinérance.

« et n’a pas vocation à perdurer » Oui ça Niel le disait déjà en 2012, pourtant force est de constater qu’elle a encore été renouvelée pour 2 années de plus, en 2G comme en 3G, alors que seule la première est justifiable compte tenu de l’incapacité de Free à déployer de la 2G.

avatar Rom 1 | 

@Rigby

Bravo pour les corrections et les prévisions sur les mots qui ont un sens.👌

avatar MarcMame | 

@Rigby

"« C’est bien une forme d’itinérance. » Faux, les clients de SFR ne transitent jamais sur le patrimoine fréquentiel de Bouygues et inversement. L’itinérance, c’est quand l’abonné d’un opérateur A (Free ici) utilise les fréquences de l’opérateur B (Orange)."

Tu as remarqué le terme qui précède « itinérance » dans ma phrase ?
Vu que tu n’en tient pas compte, c’est donc de la mauvaise foi.
Le contrat SFR Bouygues est bien une « forme » d’itinérance quoique tu en dises quoique tu en penses.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Une fois de plus, c’est faux. Les abonnés Free ont accès aux réseaux 2G et 3G d’Orange, utilisables pour les appels, les SMS, les MMS et la data. Même bridée à 384kbps, ça reste de la data."

Ce n’est pas de la data utilisable dans le contexte actuel. C’est l’équivalent du edge. Le propos c’est de donner l’accès à la voix.
Mais reste bien campé sur tes positions stupides et admettons tous en cœur que du edge en 2020, c’est une offre avec de la data.
Bonne soirée.

avatar MystR | 

@MarcMame

C’est cher pour de l’Edge affichée « free 3G » pour un abonné lambda qui paie plein pot !

avatar Rigby | 

@MarcMame

« Le propos c’est de donner l’accès à la voix. »

Si le but c’est de donner accès à de la voix, alors pourquoi avoir re-signé pour la 2G et la 3G ? Si le seul objectif c’est de fournir de la voix, la 2G suffit il me semble.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Si le but c’est de donner accès à de la voix, alors pourquoi avoir re-signé pour la 2G et la 3G ? Si le seul objectif c’est de fournir de la voix, la 2G suffit il me semble."

————
Je ne sais pas. Tu le sais toi ?
Par contre ce que je constate c’est qu’avec le bridage de la data, que la connexion se fasse en 2G ou en 3G ne va rien changer.

avatar MystR | 

@MarcMame

Si, c’est de la tromperie pour le client lambda (qui n’est pas au fait de l’itinérance) il a un beau logo 3G avec un débit famélique sur son superbe 📱.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Non justement je ne sais pas, mais c’est toi qui vient juste de m’expliquer que l’intérêt de cette itinérance c’était la voix, puisque 384kbps c’est pas de la data (ce que je croyais jusqu’ici). Après cette démonstration, c’est forcément à toi de m’éclairer sur ce coup, à quoi sert la 3G alors ? Bizarre tout ça 🧐

avatar MarcMame | 

@Rigby

"On est bien proche du fonctionnement d’un MVNO : Free achète du trafic à Orange comme Prixtel achète du trafic à SFR."
—————
Free n’achète à Orange que de la voix en 2G/3G et uniquement sur les zones encore blanches pour Free.
SFR et Bouygues se vendent mutuellement du trafic en voix et data jusqu’à la 4G et sur des régions entières où l’un n’a aucun plan de déploiement si l’autre l’a déjà fait.
Cette situation à vocation à perdurer contrairement à Free.

Pas sûr que la comparaison avec les MVNO s’applique mieux à Free qu’à SFR et Bouygues...

avatar Rigby | 

@MarcMame

Fait simple : quand un abonné SFR se connecte à un relais déployé par Bouygues, il n’a aucun moyen de le savoir, c’est bien le code réseau de SFR qui sera affiché.

Quand un abonné Free est connecté sur un relais Orange, c’est le code réseau de Orange qui ressort.

« Free n’achète à Orange que de la voix en 2G/3G » Une fois de plus, il y a encore de l’itinérance data. « uniquement sur les zones encore blanches pour Free. » Non plus, l’itinérance est encore accessible sur tout le territoire, aucune extinction par plaque n’est prévue à ma connaissance, mais si tu as plus d’infos je suis tout ouïe.

Sinon, ça sort d’où que Bouygues et SFR se « vendent mutuellement » de la data ?

« Pas sûr que la comparaison avec les MVNO s’applique mieux à Free qu’à SFR et Bouygues... » Et pourtant, la relation entre Free et Orange correspond à un contrat de Full-MVNO, quand SFR et Bouygues ne s’en rapprochent en aucun point.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Non plus, l’itinérance est encore accessible sur tout le territoire, aucune extinction par plaque n’est prévue à ma connaissance, mais si tu as plus d’infos je suis tout ouïe."

L’itinérance n’est accessible que lorsque le client n’est pas à porté de réseau Free.
Tu joues beaucoup trop à tordre les mots pour t’assurer d’avoir systématiquement raison.
Joues tout seul.

avatar Rigby | 

@MarcMame

« L’itinérance n’est accessible que lorsque le client n’est pas à porté de réseau Free. »

Si ta théorie se vérifiait en pratique, les clients auraient accueilli un peu moins fraîchement le renouvellement de cette itinérance ... Même si ça s’est largement amélioré avec leur réseau 208-16, l’itinérance a été pendant des années une plaie, tu pouvais être dans une zone couverte par Free et pourtant te retrouver bloqué en itinérance avant que la SIM ne demande la resélection au bout de 30 min ... À chaque sortie de métro/d’ascenseur j’y avais droit, ça finit par lasser.

Donc non, l’itinérance est encore accessible sur des zones où Free couvre déjà, et c’est justement ça le problème.

« Tu joues beaucoup trop à tordre les mots pour t’assurer d’avoir systématiquement raison. »

Celui qui défend une définition extensive de l’itinérance (comme quoi la mutualisation SFR/BT c’est un peu de l’itinérance) va être plus exigeant quand il s’agit de délimiter ce qu’est une connections data (du 384kbps, ça ne l’est pas par exemple, où est la frontière du coup ?), bizarre 🧐

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Si ta théorie se vérifiait en pratique, les clients auraient accueilli un peu moins fraîchement le renouvellement de cette itinérance ..."

———-
Ah ? Tu as des retours sur les millions de clients mécontents ?
Tu peux nous citer tes sources ?

avatar Rigby | 

@MarcMame

Tiens, cadeau :

https://www.universfreebox.com/article/59475/abonnes-free-mobile-2-ans-d...

Voilà voilà, même chez l’organe le plus aligné on n’arrive pas à justifier le renouvellement d’une itinérance 2G/3G. Si elle ne pose aucun problème, pourquoi l’option la plus populaire est l’extinction par plaque ?

Pour faire clair, tu n’as que 11% des votes qui pensent que Free n’a pas un réseau assez solide seul. Aucune des autres options n’est en faveur d’une itinérance en 3G.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"l’itinérance a été pendant des années une plaie"

C’est aussi vrai.
Mais en quoi ressasser le passé sert le propos actuel ?

Tous les opérateurs se sont retrouvés avec des couvertures faméliques les premières années de leur déploiement.
Pourquoi ce serait soudainement insupportable avec Free ?

Pardon mais je ne comprend pas cet acharnement.

avatar Rigby | 

@MarcMame

« Mais en quoi ressasser le passé sert le propos actuel ? »
Si l’itinérance est encore activée là où Free a déployé son réseau, c’est que c’est pas vraiment le passé.

« Tous les opérateurs se sont retrouvés avec des couvertures faméliques les premières années de leur déploiement.
Pourquoi ce serait soudainement insupportable avec Free ? »

C’est un peu audacieux mais il me semble que le taux d’équipement en mobile était moins important en 1995 qu’en 2012, à vérifier. J’imagine que les attentes des consommateurs entre temps ont changé non ? Si un nouveau FAI débarque demain, ça m’étonnerait qu’une offre 56k fonctionne bien.

Sinon, ce qui rend la chose insupportable, c’est peut-être que malgré s’être vu offrir le droit à une itinérance nationale dès son premier jour d’exploitation, il a quand même réussi à fournir une QoS merdique alors que NRJ Mobile le fait très bien depuis 2005 ...

Et cerise sur le gâteau : la justification. Niel a expliqué que Orange « capait » le trafic data par antenne (Envoyé Spécial de 2013), et malgré cette limitation contractuelle, il a préféré l’offre d’Orange à celles de Bouygues et SFR, quel étrange arbitrage 🧐 Orange a donc refusé de vendre (très cher pour reprendre ton expression) de la data à Free, ça me parait un peu contre-intuitif mais bon ...

« Pardon mais je ne comprend pas cet acharnement. » Moi non plus pour être honnête.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"C’est un peu audacieux mais il me semble que le taux d’équipement en mobile était moins important en 1995 qu’en 2012, à vérifier."

Ce qui est audacieux c’est cet argument complètement bidon.
Et c’est quoi cette année 1995 ?
Qu’essayes tu de prouver ?
Que les opérateurs ont commencé leur déploiement GSM en 1985 ?

avatar Rigby | 

@MarcMame

Argument bidon ? On a décidément un observateur avisé ...

Bouygues obtient sa licence en 1994, lance son offre en 1996 (d’où le choix de 1995), à la fin de l’année, on compte au total ... 1,6 million d’abonnés au mobile. Fin 2011, on en est à 68,6 millions. Et le mec ose dire que c’est un argument bidon, on rêve 🙄

Un marché émergent, que ce soit d’un point de vue commercial ou technique, est par essence balbutiant. Quand Free arrive, tout est déjà à disposition : les technologies sont éprouvées, le public équipé, le potentiel commercial connu, et Free est déjà un poids lourd depuis une décennie.

En bref, le potentiel de clients est énorme, la marque déjà connue, la boîte a sa « cash-cow » (le fixe) pour financer le déploiement du réseau mobile, des blocs de fréquence bradés pour pousser une 4ème licence, et en plus on lui accorde le droit à une itinérance nationale, on peut difficilement rêver plus beau lancement, ni Orange, ni SFR, ni Bouygues n’ont connu pareilles facilités.

Pour reprendre la comparaison Apple/Xiaomi, quand le premier a donné redessiné les codes de l’usage en mobilité, c’est pas un miracle d’arriver derrière pour moins cher. Et pourtant, Free a réussi à merder sur l’itinérance, NRJ et Virgin faisaient déjà ça très bien depuis des années, on se demande bien ce qu’il s’est passé ...

avatar MarcMame | 

@Rigby

"« Pardon mais je ne comprend pas cet acharnement. » Moi non plus pour être honnête."

Comprend juste une chose.
Les 2 haters que vous êtes génèrent ce genre de réactions.
Vous en êtes à l’origine.
Disparaissez, je disparais avec vous.

avatar MystR | 

@MarcMame

Tant qu’il y aura des fanboys comme toi, il y aura des personnes objectives pour contrer ce genre de fanatisme aveugle.
C’est sûr qu’on que des clients exigeants comme nous pourront sérieusement prendre en considération cet opérateur en fin 2022 (à la fin de la prolongation peut-être enfin...), et que tant que des fonctions sur nos iPhone disponibles depuis au moins 2015 en France que le super réseau de free n’utilise toujours pas, l’eSIM n’est qu’un début.

avatar MarcMame | 

@MystR

Merci pour ce fou rire de bon matin !

avatar Rigby | 

@MarcMame

Mouais, un peu léger comme diversion, j’attends toujours avec impatience tes éclaircissements.

Tu m’as expliqué que l’itinérance, c’est que pour la voix, quel intérêt à renouveler le roaming 3G dans ce cas ? 🤔

Aussi, si les problèmes d’itinérance sont de l’histoire ancienne, pourquoi les abonnés sont tant à espérer une extinction par plaque ? Si ils n’accrochent jamais l’itinérance en zone couverte par Free, ils ne devraient pas s’en soucier non ? 🤔

Et pourquoi le contrat avec Orange a été préféré à ceux de SFR et Bouygues s’il prévoyait un bridage aussi sévère en data ? 🤔

avatar MystR | 

@Rigby

Répondre à un fanboy serait donner de l’importance qu’il n’a pas.

avatar MarcMame | 

@MystR

"Répondre à un fanboy serait donner de l’importance qu’il n’a pas."

Et dieu sait que vous ne vous privez pas ! 😂
Vous êtes encore plus stupides que je ne l’imaginais.

avatar MystR | 

@MarcMame

L’hôpital qui se fout de la charité 🥸

avatar MarcMame | 

@MystR

Tu as vu ?
Dès que je me tais. Tu es comme une souris à qui on retire son fromage.

avatar MystR | 

🥸 et ?

avatar MarcMame | 

@MystR

Bingo !
Tu es tellement prévisible.

avatar Fredouille14 | 

eSIM ou pas, je n’irai pas chez Free
pas de service, ni de prix compétitif

avatar onclebobby | 

@ Fredouille14
Décidément, les CM des concurrents sont de sortie ! Alors, qui n'a pas baissé le prix du forfait mobile depuis 2012? Bonjour chez vous frustré.

avatar wilfried50 | 

Free est tourné vers le reste du ondé et surtout depuis que Xavier est marié à sa Delphine, on sent bien que le niveau n’est plus au social...

avatar onclebobby | 

@ wilfried50
Tu crois que Free est une association ou une assistance sociale?

avatar onclebobby | 

Il est indiqué "SIM/ESIM 10 euros", où avez-vous vu passage de sim vers esim 10 euros?

avatar totoguile | 

support Apple Watch dans quelques semaines il parait
https://twitter.com/TDOuviche/status/1333856230872375297

avatar chrisbi | 

eSim au même prix, pas en avance sur les autres, réseau mobile moyen, appels Wifi en retard et moyen.

Offre fixe non disruptive: on pourrait s’adresser du tout en un au client un peu plus expert (me dérangerait pas de payer le même prix pour paramétrer mon propre routeur avec mon matos perso).

Le free des années 2000 est loin: le modèle de tout fournir est resté mais une partie des clients ont changé et cela n’a pas suivi.

Pas de Free pour moi, et SFR je m’en méfie. Reste l’opérateur historique et Bouygues (avoir ce dernier fin 2000 n’était pas source de qualité).

Comme quoi tout change.

À ma Freebox V2 avec Wifi sur mon iBook blanc acheté avec le prêt poussé par l’état sur une gamme d’ordinateur, et mon ipod mini bleu... c’est loin pour Free.

avatar joregarvit | 

Ça va être lancé quand ce truc ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR