Test de la Nexus 9 : l'écrin vilain

Mickaël Bazoge |

Après le lancement en novembre 2012 de la Nexus 10, Google a donné l'impression de délaisser le secteur des tablettes de grand format pour mieux se concentrer sur celui des ardoises de 7 pouces. La Nexus 7 a connu un bon succès, en grande partie grâce à son petit prix (et aussi à ses fonctionnalités).

Malgré le succès des différentes générations de Nexus 7, le moteur de recherche a décidé de changer complètement son fusil d'épaule à l'occasion de l'édition 2014 de ses tablettes. Exit donc les modèles de 7 et de 10 pouces : le catalogue se contente désormais de la Nexus 9 qui, comme son nom l'indique presque, embarque un écran de… 8,9 pouces.

Cliquer pour agrandir

À l'instar de ses prédécesseures, la Nexus 9 cache une double identité : sous le logo Nexus, bat en fait une tablette en partie conçue et fabriquée par un autre. Un classique pour cette gamme de produits co-développée avec Google : si le smartphone Nexus 6 émane du labo de Motorola, la Nexus 9 provient elle de HTC, qui fait là son retour (discret) dans le secteur des tablettes.

Un design milieu de gamme

Résultat de l'acculturation Google, la « signature » HTC se remarque assez peu. Il n'y a pas grand chose de commun entre le smartphone One (M8) et cette Nexus 9, au niveau du design s'entend. Si l'on peut apprécier le design du smartphone, la qualité de sa conception ou de ses finitions (lire : Test du HTC One (M8)) qui en font vraiment un produit premium à l'égal de l'iPhone, la Nexus 9 est bien loin de jouer dans la même cour que l'iPad Air. Malgré ses ambitions affichées.

Au dos, on retrouve un revêtement plastique au touché doux qui n'est pas sans rappeler celui du Nexus 5. La prise en main s'en trouve largement facilitée et les accidents malheureux réduits d'autant. Les bords doucement arrondis de l'ardoise ont obligé HTC à faire déborder l'appareil photo, à la manière de l'iPhone 6 — et comme sur les smartphones d'Apple, ce n'est pas très heureux, même si la proéminence est moins accentuée sur la Nexus 9.

Cliquer pour agrandir

Le contour de l'appareil est en métal, mais HTC réussit l'exploit de le faire ressembler à du plastique, ce qui renforce l'aspect « milieu de gamme » d'une tablette qui est pourtant censée représenter le haut du panier en matière d'ardoise Android. Une impression encore accentuée par les boutons sur la tranche (allumage et volume), en plastique, et qui répondent globalement assez mal aux sollicitations : on ne sait jamais vraiment si on a bien appuyé dessus, ce qui est un peu embêtant.

Cliquer pour agrandir

Au niveau des tranches inférieure et supérieure de la Nexus 9, viennent se nicher deux ouvertures qui permettent aux haut parleurs de donner la pleine mesure de leur puissance. Le design de la façade avant de la tablette n'en sort pas nécessairement grandi (et ce sont de vrais attrape-poussière), mais c'est un mal pour un bien : l'enceinte BoomSound, une pièce rapportée de HTC, offre une très bonne qualité audio, largement au niveau de l'iPad Air 2… quelques vibrations en moins.

Difficile de dire si c'est le cas de toutes les unités, mais notre modèle de test fait preuve d'une fragilité certaine à l'endos : il suffit d'appuyer légèrement pour « enfoncer » le dos, provoquant dans la foulée un bruit qui ne rassure pas quant à la solidité globale de la tablette. Un peu inquiétant pour la bonne tenue de l'appareil dans les semaines et les mois à venir… Preuve du malaise, Google et HTC ont revu leur copie : les derniers modèles de Nexus 9 désormais livrés sont exempts de ces défauts de jeunesse qui font tache.

Nexus 9 au dessus, iPad Air en dessous — Cliquer pour agrandir

Si la première impression est la plus importante, alors autant dire qu'on n'a pas vraiment été emballé par les premiers instants de prise en main de la Nexus 9. Le design semble issu de l'usine de n'importe quel fabricant de tablettes no name, on est loin de retrouver la patte HTC. Même Samsung a su faire mieux avec la Galaxy Tab S sortie en début d'année; quant à la comparaison avec l'iPad, elle n'est vraiment pas à l'avantage de Google. Ce que l'on peut accepter pour une tablette à prix plancher comme l'était la Nexus 7, on peut difficilement le comprendre pour un produit qui s'oppose frontalement à l'iPad Air 2013, qui reste encore aujourd'hui une des meilleures tablettes de sa catégorie.

Si l'on veut retourner le couteau dans la plaie, on peut comparer la prise en main de la Nexus 9 avec son concurrent d'Apple : l'iPad Air fait mieux au niveau de son épaisseur (7,5 mm contre 7,95 mm), et même si le poids de la tablette Apple est plus important (469 grammes, contre 425 grammes pour la Nexus 9), l'apparente densité de l'ardoise Android donne l'impression qu'elle est plus lourde. Apple a su mieux répartir le poids des différents composants de son iPad. Évidemment, l'iPad Air est plus grand que la Nexus 9, puisque son écran est lui aussi plus grand.

Une tablette à base de popopollipop

Passées ces considérations esthétiques, que vaut réellement la Nexus 9 ? Le premier contact avec l'écran ne provoque pas d'exclamation de joie particulière, mais pas de déception non plus. La définition de la tablette est identique à celle de l'iPad Air (2 048 x 1 536), avec une résolution supérieure : 289 pixels par pouce contre 264 ppp pour l'iPad, ce qui est logique puisque la diagonale de la dalle est moins élevée (8,9 pouces contre 9,7 pouces sur la tablette d'Apple).

Cliquer pour agrandir

Au contraire de l'iPad Air 2, l'écran n'est pas laminé. Les éléments d'interface se placent « sous » et non pas « sur » la plaque de verre (comme sur la dernière tablette d'Apple); l'absence de laminage explique également l'épaisseur de la Nexus 9. Pour le reste, la qualité de l'écran est plutôt bonne. Les noirs sont profonds et les couleurs bien rendues et naturelles, avec un blanc vraiment éclatant. On est ici au même niveau que l'iPad Air, c'est donc un résultat tout à fait satisfaisant. Par contre, notre tablette de test souffre d'une fuite de lumière en haut de son écran, ce qui témoigne encore une fois du peu de soin accordé par HTC à l'assemblage de la tablette.

De gauche à droite : l'écran d'accueil d'Android 5.0, le panneau des applications et Google Now — Cliquer pour agrandir

Le format 4/3 de l'écran permet une utilisation confortable, aussi bien à l'horizontale qu'à la verticale; pour rappel, la Nexus 7 affichait un format de 16/9ème qui n'était pas particulièrement agréable à utiliser autrement qu'en mode portrait, excepté pour la lecture vidéo. Revers de la médaille, les films et séries TV seront encadrés d'épaisses bandes noires, mais cela n'étonnera pas les utilisateurs d'iPad.

Pour le reste, l'expérience de la Nexus 9 tourne essentiellement autour d'Android 5.0 Lollipop. Sur smartphone, le dernier parfum du système d'exploitation de Google est une réussite que nous avons salué à sa juste mesure (lire : Prise en main d'Android 5.0 Lollipop). Ce qui fonctionne bien sur smartphone donne de très bons résultats sur une tablette. Les animations discrètes, les aplats de couleur, les illustrations façon bande dessinée sont amusantes et évitent d'envahir l'espace vital de l'utilisateur. La lecture de Google Now est particulièrement agréable, la présentation en deux colonnes de cartes étant très efficace.

Cliquer pour agrandir

En multitâche, on retrouve évidemment la consultation façon Rolodex des applications : l'effet est réussi, mais quand on commence à avoir beaucoup de logiciels ouverts (ce panneau liste aussi les documents ouverts, par exemple les fichiers texte, en plus de l'application Docs en elle-même), cela devient rapidement le bazar. Il est difficile de s'y retrouver, mais heureusement on pourra supprimer une carte d'un mouvement vers la gauche.

Cliquer pour agrandir

Coup de frais sur l'écran

Android a toujours eu un coup d'avance en matière de notifications, et Lollipop fait souffler une certaine fraîcheur dans ce domaine aussi. iOS 8 a amélioré la polyvalence des notifications, rattrapant son retard sur Android qui permet, depuis longtemps, d'agir directement sur une notification reçue. Android 5.0 conserve évidemment tout l'héritage des possibilités d'interaction (ouvrir le client Mail pour répondre à un courriel, partager une image, piloter la musique…). En revanche, contrairement à iOS 8 et Messages où il est possible, depuis la notification, de répondre à un message, sous Android 5.0 la notification d'un message Hangout oblige à l'ouverture de l'application. Rien de très grave, mais on perd un peu en immédiateté des échanges.

Un glissement vers le bas affiche le centre de contrôles qui, osera-t-on l'écrire ici, est bien plus joli que celui d'iOS. En plus de l'activation du mode avion, de la lampe torche ou du blocage de la rotation de l'écran, celui-ci permet également de basculer d'une session utilisateur à une autre (la bascule est aussi disponible directement depuis l'écran de verrouillage). Une fonction présente depuis Android 4.2 et qui prend tout son sens sur une tablette, un produit dont une des vocations est d'être posé sur la table basse du salon, là où chaque membre de la famille pourra l'utiliser. À quand une fonction similaire dans iOS ?

Une fonction d'économie d'énergie permet d'utiliser la tablette « sur la réserve » en désactivant des animations, en réduisant les performances globales (le processeur passe de 2,5 GHz à 1 GHz) et limite l'actualisation des données en arrière-plan. Il est possible d'activer la fonction à la main, ou lorsque la batterie descend à un certain niveau (5% ou 15%).

Cliquer pour agrandir

Material Design, la signature de design d'Android 5.0, s'adapte parfaitement au format tablette : il est loin le temps où on pouvait se moquer des applications pré-installées d'Android, mal fichues et laides. Pour tout dire, il n'est pas interdit de préférer le travail de Matias Duarte, designer en chef chez Google, à celui de Jony Ive depuis iOS 7. Le design de Lollipop, du choix des couleurs aux icônes, forme un tout très cohérent donnant à Android un visage accueillant et plus « humain » que les précédentes itérations de l'OS de Google… et plus chaleureux qu'iOS.

Cliquer pour agrandir

Malheureusement pour la Nexus 9, elle souffre du même mal que les autres tablettes Android. Le Play Store de Google, très fourni en applications tierces pour smartphones et phablettes, n'offre qu'une maigre sélection de logiciels optimisés pour les ardoises. Il arrive même parfois que certains apps mobiles ne puissent tout simplement pas s'installer sur les tablettes, à l'image de Mailbox… Comme d'habitude, les constructeurs auront beau concevoir et produire les meilleurs produits du monde, si on n'y trouve pas ou peu de logiciels, cela ne sert pas à grand chose, à moins de se limiter aux applications Google et à la consultation de contenus (pour une raison ou une autre, Google offre d'ailleurs le film Gravity).

Une sucette au goût amer

Apple n'a pas manqué de vanter les mérites de l'appareil photo de l'iPad Air 2, car il paraît que la prise de vue avec une tablette est en passe de rentrer dans les mœurs. Certes, la tablette permet effectivement de prendre des photos de bonne qualité (équivalente à celle d'un iPhone 5). Google emboîte le pas d'Apple avec la Nexus 9. La tablette Android embarque un capteur photo de 8 mégapixels (f/2.4) qui, sur le papier, peut en remontrer à celui de l'iPad Air 2 (et plus encore à celui de l'iPad Air, qui se contente de 5 mégapixels). HTC a même rajouté un flash, là où sur iPad, il faut croiser les doigts et espérer bénéficier d'une bonne lumière ambiante.

Sur l'iPad Air — Cliquer pour agrandir

Dans les faits, les photos réalisées avec la Nexus 9 n'ont rien de franchement exceptionnelles. Certes, dans les scènes de faible luminosité, la tablette de Google met minable l'iPad Air, mais le contraire eut été étonnant, étant donné la présence d'un flash. On est surtout déçu par le temps de réaction de l'appareil photo, qui prend tout son temps pour se déclencher… et il est souvent trop tard pour capturer le moment désiré.

Sur la Nexus 9 — Cliquer pour agrandir

Preuve une fois de plus que la valeur ne s'acquiert pas avec le nombre de mégapixels : la qualité des clichés n'a rien de franchement folichon. Il faut vraiment se trouver dans des situations de très bonne luminosité pour obtenir des photos intéressantes, car pour le reste, on a le droit à un bruit envahissant et à des couleurs maussades qui ne feront pas changer d'avis ceux qui pestent sur le ridicule de prendre des photos avec une tablette (on a le droit de ne pas être d'accord avec cette dernière phrase, NDLR).

L'effet Focus de la Nexus 9 — Cliquer pour agrandir

Android 5.0 propose deux exclusivités que l'on ne retrouve pas dans iOS. L'effet Focus se concentre sur le sujet au premier plan, floutant l'arrière plan. Le filtre fonctionne bien mais il faut prendre le temps de bien le réaliser (les résultats seront donc meilleurs avec une nature morte ou un objet). Photo Sphere est une fonction sympathique mais un peu gadget, qui permet de réaliser des images sur 360°. Le processus est un peu long (il faut « viser » un point sur l'écran et remplir petit à petit l'intérieur d'une sphère) et les résultats sont parfois aléatoires (des fantômes apparaissent ici ou là); c'est amusant durant une soirée ou pendant une balade en forêt — la technologie est particulièrement efficace quand on bénéficie d'une bonne profondeur de champ. Google propose Photo Sphere sur iPhone et iPad au travers d'une app dédiée.

Des performances qui chauffent

En matière de puissance brute, la Nexus 9 bat toutes les tablettes Android du secteur, grâce au processeur K1 de Nvidia : avec 64 bits et 192 cœurs sous le capot, c'est un moteur extrêmement véloce qu'HTC et Google ont choisi pour motoriser leur tablette. Geekbench, qui mesure la puissance de calcul des processeurs, annonce des performances dans la roue de l'A8X de l'iPad Air 2 pour les tâches monocore (1926 pour le K1, 1804 pour l'A8X). En multicore, l'A8X enfonce toute concurrence avec un score de 4527 (3382 chez Nvidia).

Mais comme toujours, si les applications ne sont pas optimisées, il ne sert à rien de posséder un foudre de guerre. Et cela se sent particulièrement avec les graphismes dans les gros jeux 3D de type Asphalt 8 ou Horn : les textures rappellent des performances d'il y a trois ou quatre ans, certains effets (météo, nuages, fumées…) sont absents ou très atténués sur la Nexus 9, l'aliasing reste très présent dans certains titres… Bref, on n'en prend pas vraiment plein les yeux. Et ce n'est pas nécessairement la faute du K1, qui par ailleurs offre une expérience satisfaisante au sein de l'environnement d'Android (même si on ne pourra s'empêcher de noter quelques ralentissements de temps à autre).

Asphalt 8 : le circuit Tokyo sous la pluie sur iPad Air… — Cliquer pour agrandir
… sur la Nexus 9, le mauvais temps du même circuit s'est soudainement arrêté. Le jeu est en qualité visuelle « très faible ». — Cliquer pour agrandir
Ici, Asphalt 8 roule en qualité visuelle « faible ». Faute d'optimisation, on n'a pas accès aux niveaux « Moyenne » et « Élevée ».Cliquer pour agrandir

Il se pose donc un réel problème d'optimisation pour les applications les plus gourmandes, même si tous les jeux ne sont pas à mettre à même enseigne : un titre comme Injustice : God Among Us se montre aussi agréable sur la Nexus 9 que sur l'iPad Air. Par contre, très rapidement, l'intensité des calculs nécessaires pour ces logiciels se traduit par un dégagement de chaleur qui ne provoquera pas de gêne certes, mais que l'on sentira très nettement dans la zone autour de l'appareil photo.

La batterie de la Nexus 9 sous le bistouri d'iFixit

En matière d'autonomie, la batterie de la Nexus 9 (d'une capacité de 6 700 mAh contre 8 827 mAh pour l'iPad Air et 7 340 mAh pour l'iPad Air 2) permet d'utiliser la tablette durant 8 heures environ, en utilisation standard (relevé régulier des courriels, jeux, consultation web, vidéos YouTube). Ça n'est pas si mal, puisque l'autonomie de l'iPad Air 2 tourne également aux alentours des 8 heures. En évitant les sessions trop intenses de jeu vidéo, il sera possible de tenir largement du matin au soir.

Pour conclure

Il n'y a pas grand chose qui puisse sauver la Nexus 9 de la noyade. Dans le secteur de la téléphonie, Google est parvenu à résoudre l'équation contre iOS; mais le moteur de recherche n'a pas encore trouvé la martingale sur le marché de la tablette. Google tient avec Android 5.0 une arme redoutable, dont l'ergonomie et l'interface sont suffisamment attractives pour retenir ou attirer dans ses rets tous ceux qui ne sont pas suffisamment attachés à l'écosystème mobile d'Apple. Il subsiste toujours le point noir du catalogue logiciel, bien moins fourni que sous iOS, et qui cantonne trop souvent les tablettes Android à de la simple consultation de contenus (Google vise pourtant les usages plus productifs avec un étui/clavier Folio que nous n'avons pas pu tester). Dans le domaine logiciel, l'iPad reste le maître incontesté.

Ce qu'on peut accepter d'une tablette à 200 euros devient franchement rédhibitoire pour un produit qui a l'ambition de se mesurer au champion de sa catégorie. Le design sans âme, les finitions et la conception de la tablette ne peuvent aucunement justifier le prix demandé de 399 euros (d'ailleurs, elle est déjà régulièrement en promotion sur Amazon). Google et HTC ont au moins la volonté de faire amende honorable, en proposant discrètement des versions modifiées et mieux fagotées de leur tablette. Il n'en reste pas moins que les premiers acheteurs sont gros-jean comme devant, avec leur version alpha.

Et si on ajoute l'absence d'optimisation des applications au processeur K1, on se retrouve avec une tablette dont la médiocrité tranche cruellement avec la volonté de faire de la Nexus 9 le porte étendard des tablettes sous Android 5.0. Lollipop, qui mérite mieux que cette ardoise.

Note

Les plus :

- Android 5.0 Lollipop

Les moins :

- Conception et finition à revoir
- Prix
- Écosystème pauvre
Tags
avatar AieFone66 | 

On parle plus de l'iPad Air que de la Nexus, clairement fanboy apple :0!
Elle mérite largement plus de 4/10!
Je dis sa, et je suis en possession d'un Air 2, donc stop les rageux.

avatar Mickaël Bazoge | 
Non, la Nexus 9 n'est pas une bonne tablette. Et pour les procès en fanboyisme, nous avons bien noté les Nexus 7, qui méritaient leurs louanges.
avatar lukasmars | 

je l'ai "testé " a la fnac , encore que ce fut très rapide vu que le Wifi était désactivé ....
Clairement HTC a loupé l'affaire mais 4/10, c'est ultra sévère.
6/10 me parait plus juste.
C'est aussi une tablette 100 € trop chère.

avatar Xav852 | 

Y'a pas, question smartphone, iOS et Android se valent largement.
Mais question tablette, difficile d'en trouver une de qualité sous Android ...

avatar Commandatore59 | 

la suis pas d'accord j'ai es 2 a la maison iOS est bien bien plus stable que android !!!! je peu meme dire que je n'en veux plus du tous trop de bue du a des remise a jour de programme,cert pour hacker c'est plus facile mais quand a la stabilité rien de tel qu'ios a moin que ça vienne de mon note 3 pas fiable.

avatar Apollo11 | 

Je n'ai pas lu d'excellentes critiques nulle part de la Nexus 9, mais la note de 4/10 me semble exagérée.

avatar joneskind | 

@Apollo11 :

En faisant un barème contre-balancé par le prix ça se comprend, même si je l'ai trouvé un peu dur aussi.

Disons:
- Finitions 0.5 (pour le poids)
- Hardware 1.5 (mauvais APN, pas de capteur d'empreintes)
- OS 2
- catalogue 0.5 (trop peu d'apps et pas optimisées)
- Prix 0 (pour le même prix on a un iPad bien mieux fini avec plus d'apps)

Ça fait 4.5/10 auquel t'enlèves 0.5 de "taxe MacGé" ^_^

avatar Ast2001 | 

je pense aussi que la tablette est loin d'être excellente mais 4/10 c'est n'importe quoi.

avatar dumas75 | 

J'avais une Nexus 7 (bien noté par MacG) et c'était une daube :-(
(revendu au bout de 3 mois)
Donc...
iPad mini forever !

avatar daxr1der | 

@dumas75 :
Nexus 7 n'est pas une daube.

avatar p@t72 | 

la daube c'est l'utilisateur :)

avatar julien76 | 

Test fait un pro Apple :) la tablette n'est peu être par parfaite mais vous êtes trop sévère

avatar daxr1der | 

D'apporter ca dans le test est vraiment pas sympa de votre part.

"Par contre, notre tablette de test souffre d'une fuite de lumière en haut de son écran, ce qui témoigne encore une fois du peu de soin accordé par HTC à l'assemblage de la tablette."

Bizarrement dans vos test d'ipad ce problème n'est pas mentionné. Et pourtant l'ipad est bourré de fuites de lumières. Tout ipad confondus.
et comme vous dites pour Htc est la meme pour la pomme.

"Ce qui témoigne encore une fois du peu de soin accordé par Apple à l'assemblage de la tablette."

avatar Lestat1886 | 

@daxr1der :
Pas le mien en tout cas! Echange possible en Apple Store peut être ?

avatar Stéphane Moussie | 
@daxr1der : quand les terminaux Apple que nous testons ont des problèmes, mêmes infimes, nous le précisons systématiquement (je pense au bouton de silencieux qui fait un petit cliquetis sur certains modèles d'iPhone). Si les problèmes apparaissent après le test, nous leurs consacrons des articles à part entière (pour les fuites de lumière de l'iPad 2 par exemple : http://www.igen.fr/ipad/pad-2-apple-et-les-fuites-de-lumiere-40822). Il n'y a pas deux poids, deux mesures contrairement à ce que vous pensez.
avatar daxr1der | 

@stephmouss :
Oui mais cela remonte du 2 et depuis le 2 le problème existe toujours. Ce qui est encore plus grave que la fuite de la Nexus 9. Puisque problème pas réglé.

Par contre pour le air 2 je sais pas si il y a toujours des fuites ! Quelqu'un peux faire un feedback ?

avatar Lestat1886 | 

@daxr1der :
C'est pas toi sui avait un ecran jaunâtre aussi??

avatar TrolloIol | 

@Stéphane Moussie

"Si les problèmes apparaissent après le test, nous leurs consacrons des articles à part entière "

Mais les tests sont màjs au moins pour prévenir ceux qui serait tombés dessus, après sa mise en ligne, via un moteur de recherche ou ils restent en l'état et font donc omissions des défauts ?

avatar daxr1der | 

Au passage le choix des icônes flat de Google est de meilleurs gouts que sur ios 8. Certains icones comme le game center est digne d'un enfant de 12 ans. Et encore je suis gentil.

avatar Lestat1886 | 

@daxr1der :
De meilleur goût c'edt subjectif chacun ayant ses propres préférences :)

avatar daxr1der | 

Modéré : Hors sujet

avatar Pomme_Q | 

J'espère que c'est de l'ironie...

avatar daxr1der | 

Place* au lieu de plus ^^

avatar Tox | 

iPad Air 1 et Nexus 10 cohabitent dans mon petit monde connecté. La prochaine sera la Z3, à mon sens la plus réussie au niveau design/finition et puis surtout à l'abri des verres d'eau (ou d'apéro) maladroits et qui m'accompagnera aussi aux fourneaux ;)

Personnellement, je n'ai jamais trouvé que les produits HTC laissaient présager d'une excellente finition, plutôt d'une extrême fragilité.

avatar gattuz | 

Et encore c'est surnoté. Merci pour le test. Je retourne sur l'ipad.

avatar RayD | 

A lire les commentaires, il devient de plus en plus évident que le nombre de commentateurs rageux anti Apple est en forte progression sur ce site. Et ce sont ces mêmes commentateurs qui passent leur temps à traiter les autre de fanboyisme ... N'avez vous donc rien à lire d'intéressant sur vos sites Android ?

Ridicule.

avatar jazz678 | 

@daxr1der :
"L'iPad est bourré de fuites de lumière tout iPad confondus"
J'en ai 3 à la maison et une 15aine autour de moi au boulot. Aucun n'a le problème que tu décris.

avatar jazz678 | 

@daxr1der :
"...digne d'un enfant de 12 ans"
Avis purement subjectif. J'ai vu des choses de très bon goût destinés à cette tranche d'âge ;0)

avatar keyzone | 

Ça sent le bon article à charge dès le début !
Et pourquoi toujours parler de l'iPad ? Je suis sur que si on compte, il y a plus de fois le mot iPad que Nexus !

avatar Sylvain | 
... peut-être parce que sur un site comme iGen, c'est un bon élément de comparaison ?
avatar sachouba | 

Bizarrement, certains ici semblent oublier qu'il y a d'autres tablettes que les iPad et la Nexus 9... Et l'article semble tout faire pour marquer encore cette idée, tandis que les Samsung Galaxy Note Pro / Tab S, Sony Xperia Z2 / Z3 Compact Tablet... sont d'excellentes alternatives.

Le design semble être le point le plus important d'une tablette ou d'un smartphone, si l'on en croit les tests de ce site, et l'appareil photo au dos des tablettes a l'air indispensable (alors que rien n'est dit à propos des caméras frontales, bien plus souvent utilisées).
Le prix n'est un problème que pour la concurrence tandis qu'un iPhone 6 Plus à 1000€ est tout à fait normal, quand pour ce prix on peut acheter une tablette haut de gamme et un smartphone haut de gamme avec une carte SD de 128Go chez Android ou Windows Phone, ou un bon PC.

Et bizarrement, on ne verra probablement pas de test comparatif entre les Galaxy Note 4 et iPhone 6 Plus. C'est évident: le Note 4 a l'avantage du prix, de l'autonomie, de l'écran, des fonctionnalités, de la productivité, du S Pen et de l'appareil photo. Quoique, sur iGen, il pourrait tomber largement en dessous de la phablette d'Apple que ce ne serait pas étonnant...

Alors certes, cette Nexus 9 ne vaut clairement pas un iPad Air 2, mais un peu plus d'objectivité pourrait apporter de la fraîcheur aux tests, car elle n'a pas que des défauts (les haut-parleurs BoomSound qui font l'objet d'une seule ligne dans l'article par exemple...).

avatar malcolmZ07 | 

@sachouba :
Il y a des problèmes au niveau du micro du note 4. Les performances ne sont pas au rendez-vous non plus.
L'iPhone 6+ n'est pas parfait , le note 4 non plus. Je le trouve particulièrement mauvais p/r au note 3. J'attend le 6s + pour voir si apple s'améliore

avatar sachouba | 

@malcolmZ07:

Je ne sais pas de quel problème de micro tu parles, je n'en ai jamais entendu parler... Au moins, le Note 4 se sert de ses micros: les différents modes du dictaphone permettent d'enregistrer avec la réduction de bruit, d'identifier automatiquement la position des différents interlocuteurs et de séparer leurs conversations, d'enregistrer soit seul, soit à deux, soit à plusieurs en fonction du mode... et surtout les vidéos sont prises avec un son stéréo.
Ce problème doit être très peu courant, probablement moins que le bendgate, pour que les sites d'actualités high-tech ne s'en emparent pas ni ne l'évoquent dans leurs tests...

Les performances sont en général au rendez-vous:

"That means Android 4.4.4 KitKat runs very smoothly, and I didn't experience any slow down or lag during operation.
Applications and games loaded quickly, and even with apps opening in the small floating window view there was not noticeable dip in the performance"
Techradar

"En pratique, que dire de cette débauche de puissance, plus fluide que fluide ? "
Cnet

"Du côté des performances, avec un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 805, je n’ai pas noté de problème de ce côté là, le smartphone est réactif et répond à tout ce qu’on peut lui demander. [...] J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres, je n’ai pas noté de ralentissement."
Journaldugeek

"Dans une session de jeux de 15 minutes sur Nova 3, nous n’avons constaté aucun ralentissement et presque aucune chauffe pour le Note 4, ce qui est vraiment appréciable. Même chose pour Real Racing 3 qui tourne aussi bien que sur un écran Full HD, la définition du jeu étant upscalé pour un affichage en QHD."
Phonandroid

"Performance is buttery smooth aside from a half a second wait when you tap the recent apps button (but probably just nitpicking here - the same task on the Nexus 5 running stock Android takes exactly the same time). The UI appears to run at a constant 60fps."
GSMArena

"Premier constat : sur une heure de jeux avec le très gourmand Real Racing 3, nous n'avons pas noté de chute vertigineuse de fluidité, seuls quelques accrocs coutumiers sur certaines courses lourdes. Il apparaît que la fréquence d'horloge de la puce met bien le holà après de nombreux tours de circuit, mais nous n'avons pas vraiment vu de différence notable en jeu."
Les Numériques (même si ce site est plutôt mauvais en tests de smartphones)

Il n'y a que Frandroid qui se plaigne de problèmes de performances, et ils sont bien les seuls...

avatar Mekhal | 

@sachouba :
Ce problème doit être très peu courant, probablement moins que le bendgate, pour que les sites d'actualités high-tech ne s'en emparent pas ni ne l'évoquent dans leurs tests...

Pas forcément, c'est juste que des que c'est Apple c'est ultramédiatisé, tout le monde en parle et amplifie la chose, tu savais pas ?
...
Oserai-je ajouter que les soucis de micro et les écarts suffisants pour laisser passer une carte de crédit sont... Par défaut ? Quand on sort l'iPhone de sa boîte il n'est pas plié :-)

avatar RayD | 

@sachouba :
Comparer le note 4 à l'iPhone 6plus, pourquoi pas, mais oser prétendre qu'il le surpasse est une hérésie et une preuve de tres mauvaise foi.
- Performances proc et GPU très en deçà de celles de l'iPhone
- Photos floues et manquant de détail (honteux pour un 16Mpx)
- Esthétique horrible (certes les goûts et les couleurs... Mais quand même)
- Finition plus qu'approximative
- Android+ touchwizz
- Des fonctions gadget inutiles, marque de fabrique de samsung (au passage même les chinois ne les copie pas, c'est dire...).
- Un capteur d'empreinte inutilisable.
-...
Bref un prix un peu plus bas que L'iPhone mais bien trop élevé pour autant de mauvaise qualité.

avatar Sylvain | 
Dans la mesure où il s'agit du flagship de Google (qui possède Android) en matière de tablette, on se dirige donc logiquement vers le concurrent qui propose un flagship évident avec l'OS qui va avec : l'iPad.
avatar sachouba | 

@Sylvain Trinel:

La gamme Nexus n'a pas réellement pour vocation de s'imposer comme un flagship Android, au contraire, la firme la qualifie de modèle pour la concurrence. Elle n'avait pas pour but de concurrencer l'iPad a d'ailleurs précisé Google. Phonandroid par exemple a relayé cette information.

Si on veut des flagships sous Android, c'est vers Samsung, Sony, HTC, LG qu'il faut se tourner. Ils offrent nettement plus de fonctionnalités haut de gamme sur leur surcouche. Android stock et les Nexus sont bien plus destinés aux bidouilleurs qu'aux utilisateurs moyens, et le vide d'Android pur n'est surtout pas représentatif des possibilités hardware et software offertes par la concurrence...

avatar françois bayrou | 

Vu le prix qu'elle coûte, faut vraiment détester Apple pour préférer s'acheter une bouse pareille plutôt qu'un iPad !

avatar MaitreYODA | 

Note abusée. Vos deux "-" peuvent également s'appliquer à l'iPad Air 2:
•Prix (absence de slot SD)
•mauvaises finitions--> je parle des vibrations horribles et assez gênantes.

Pourtant, que je sache, il n'a pas eu droit à un 4/10...

Ok, c'est peut être une "mauvaise" tablette mais 5/5,5/10 me semble plus approprié.

avatar jazz678 | 

@MaitreYODA :
Qu'est ce que ça changerait sincèrement ? Ce qu'on retient c'est que c'est une tablette moyenne

avatar lmouillart | 

Testé à la FNAC, elle ne semble pas si mauvaise qu'indiqué dans le test, même si elle est loin de ce à quoi l'on pourrait s'attendre (finition notamment).

HTC n'a malheureusement jamais été réputé de ce coté là, ce n'est donc malheureusement pas une surprise. Ce qui est curieux c'est que Google les ai choisi alors qu'ils n'ont aussi aucune expérience coté tablette, si ce n'est la flyer sortie il y a quelques temps déjà.

avatar keyzone | 

N'empêche c'est
8 (FrAndroid) ou 9 (Android Authority) selon les syndicats,
4 selon la police (iGen).

Sinon c'est 3,5 étoiles sur Cnet (7/10) par exemple, les standard de qualité de MacG/iGen sont trop haut par rapport aux autres ou les sites cités sont tous des vendus ?

Puis le Wifi ac était considéré comme un point fort de l'iPad Air 2, c'est pas le cas ici, il est pourtant présent.

J'aime beaucoup MacG et iGen, sauf quand vous perdez votre objectivité et laissez place a votre "passion" pour Apple (pour pas dire le mot qui fâche ;))

avatar Mickaël Bazoge | 
« Should You Buy It ? Probably not. » sur Gizmodo. « Vous ne tomberez pas sous son charme » chez AndroidPit Chacun voit midi à sa porte…
avatar stéphane83 | 

Ça serait sympa aussi davantage d'article ou de tests sur les Surface RT 2, Windows Phone ou Pro 3 qui sont aussi des produits davantage pertinents (enfin je trouve par rapport à Android)...

avatar Boud | 

Je suis d'accord, d'ailleurs pour moi APPLE n'est même pas dans le haut de gamme, il est dans le milieu de gamme.

Le problème de la surface c'est surtout qu'elle concurrence aussi bien l'ipad que le MBA.

Je trouve qu'ASUS et microsoft ont vraiment réussi à rendre indépendant les tablettes, et le coté hybride donne les avantages sans les inconvénients d'une tablette seule, ou d'un portable.

Et l'ipad avec clavier, on est quand même ultra loin d'une bonne expérience, sauf si on est en mono-tache quasiment.

Il reste le store qui pour moi n'est clairement pas un défaut mais bon, moi je bosse.

avatar stéphane83 | 

La Surface RT 2 a un système comparable à IOS ou Android donc aux tablettes.
Elle a ses défauts ses qualités et ses différences.
Mais se démarque bien mieux qu'Android qui n'est qu'un pale copié collé d'iOS.

avatar keyzone | 

Mouais ... Windows RT à quand même la suite Office complète et du vrai multitask (un écosystème pauvre aussi) .... C'est vraiment pas comparable, ni à iOS ni à Android (qui n'est pas une copie d'iOS, Centre de notification, centre de contrôle, Apple Pay ? On peut voir la copie partout si on veut)

avatar dvd | 

4/10.. hum c'est super sévère.quant au point faible "écosytème pauvre" il faudrait détailler. en termes d'applications c'est plus ou moins la même chose que iOS. Franchement, une note aussi séèvre je ne comprends pas.

avatar Sharp | 

Puisque vous testez les produits concurrents, pourquoi ne pas tester le Galaxy note 4 qui est souvent comparé à un iPhone 6 Plus ? A ma grande surprise ( et petite déception aussi ) ce dernier, en ce qui concerne la photo, fait bien mieux que l'iPhone 6 Plus y compris en basse luminosité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR