Prise en main d’Aqara, l’écosystème HomeKit pas cher

Nicolas Furno |

Aqara est le nom de la marque de Xiaomi pour la domotique. Le constructeur chinois commercialise plusieurs produits sous ce nom, avec des tarifs qui défient toute concurrence. Une ampoule à 13 €, un capteur d’ouverture pour porte ou fenêtre à moins de 8 €, un thermomètre à 12 €, un capteur de présence à 11,5 € ou encore un interrupteur connecté à moins de 9 €… c’est nettement moins cher que les produits que l’on trouve en général sur ce segment.

La boîte du pont Aqara HomeKit et deux accessoires au premier plan : un interrupteur à gauche, un détecteur d’ouverture à droite.

Depuis quelques mois, Xiaomi a sorti une nouvelle version de son pont de connexion qui est compatible avec HomeKit nativement. Avant cela, c’était déjà possible, mais il fallait bricoler avec Homebridge. Depuis que ce n’est plus nécessaire, les produits Aqara sont beaucoup plus simples à intégrer à un écosystème existant, et ils sont souvent un excellent complément.

Comment utiliser les produits Aqara dans un système domotique HomeKit ? À quoi peuvent-ils servir ? On fait le point !

Pré-requis : un pont Aqara certifié HomeKit

Comme les ampoules connectées Hue, la gamme domotique d’Aqara nécessite un pont de connexion. Les différents accessoires de la gamme sont reliés au pont via le protocole standard ZigBee, et c’est le pont qui est relié au réseau local et donc à HomeKit. La première étape consiste donc à acheter un pont certifié HomeKit, en vérifiant ce dernier point à la commande. En effet, les anciens ponts Aqara ne sont pas compatibles avec la domotique d’Apple et ils ressemblent comme deux gouttes d’eau aux nouveaux modèles. Au passage, si vous aviez acheté un pont, vous devrez en acquérir un nouvel exemplaire pour bénéficier de HomeKit.

Comme pour acheter les accessoires Aqara eux-mêmes, le meilleur endroit pour trouver un pont compatible HomeKit est sur GearBest. Plus encore que sur Amazon, les tarifs changent en permanence sur ce site. Son tarif de base est de 60 € environ, mais on le trouve en général autour de 40 €. Les frais de port sont en général offerts, mais attention, il est nettement plus long que la moyenne, puisque tout vient de Chine. Comptez une bonne semaine au mieux, sachant que GearBest affiche des temps qui peuvent monter à un mois pour recevoir le produit.

Le pont de connexion Aqara, avec son adaptateur pour prise européenne.

Xiaomi ne commercialise pas (encore) les produits Aqara officiellement en France. Le pont de connexion que vous recevrez aura ainsi une prise au format chinois. J’ai commandé deux ponts chez GearBest (l’ancien modèle pas compatible HomeKit et le nouveau) et le deuxième m’a été livré avec un adaptateur. J’en avais acheté un pour la première commande, ce modèle vendu 7 € environ, mais peut-être que l’adaptateur vous sera fourni. Le pont est compatible avec le 220 V que l’on a en France, vous n’avez pas à vous soucier de ce point.

Une fois le pont reçu, branchez-le et vous devrez le relier au réseau Wi-Fi en utilisant l’app Mi Home conçue par Xiaomi (pour iOS / pour Android). Une fois la configuration effectuée, vous pourrez utiliser l’app Maison d’Apple pour gérer les accessoires, mais cette app reste obligatoire pour la première installation du pont, puis pour relier les nouveaux accessoires au pont.

Le dos du pont, avec sa prise au format chinois et le code barre HomeKit, ici masqué.

Les produits Aqara ne sont pas censés être vendus hors de Chine et cela se voit. Le manuel fourni avec le pont est intégralement en chinois et il n’est même pas traduit en anglais. Cela dit, l’interface de l’app Mi Home est traduite en anglais et même (partiellement et mal) en français. Si vous êtes vraiment allergique à l’anglais, vous aurez du mal à vous tirer d’affaire. Dans le cas contraire, on s’en sort sans trop de problème, avec parfois une pointe de mandarin (ou d’italien) pour pimenter les choses.

Dans l’app, vous devrez créer un compte et choisir une région qui correspond aussi à un emplacement de serveurs. Même si Xiaomi propose l’Europe, vous devez choisir « Chine continentale » pour bénéficier du maximum de fonctions. Attention, changer de serveur par la suite oblige à tout reconfigurer, donc veillez à faire le bon choix au départ. Précisons que la langue ne dépend pas de ce choix, vous pouvez activer la traduction française tout en utilisant les serveurs chinois.

L’installation du pont se fait comme pour la majorité des accessoires HomeKit sur le marché. Vous devez le relier au réseau local, ce qui se fait uniquement en Wi-Fi, et uniquement en 2,4 GHz. Ouvrez l’app, touchez le bouton + en haut à droite de l’écran, puis ouvrez la rubrique « Household ID security » sur la gauche, et choisissez enfin « Aqara Hub ». Branchez le pont, appuyez sur son bouton pendant quelques secondes, jusqu’à voir la lumière jaune clignoter.

Pour connecter le pont ou un accessoire, touchez le bouton + en haut à droite de l’écran principal (encadré orange). Sélectionnez ensuite une catégorie (encadré vert) et un produit (encadré bleu). Les instructions spécifiques à chaque produit s’affichent alors (droite).

Puisque c’est un produit HomeKit, vous verrez alors l’interface habituelle d’Apple, avec la possibilité de scanner le code de configuration du produit. Ce dernier est situé au dos du pont, vous n’y aurez pas accès, mais vous pouvez utiliser à la place le code collé sur la première page du manuel. Par la suite, vous devrez saisir le mot de passe du Wi-Fi et vous aurez une confirmation de connexion si tout s’est bien passé.

Dans un premier temps, vous aurez sans doute une mise à jour du firmware à appliquer. Je vous recommande aussi de changer la langue des invites vocales, parce qu’elles peuvent être utiles. Le français n’est pas encore proposé, mais vous pouvez opter pour l’anglais. Pour changer ce réglage, ouvrez le pont dans l’app Mi Home, puis touchez « Appareil » en haut, sélectionnez à nouveau le hub et vous retrouverez le paramètre « Langue de la commande vocale ».

Le pont de connexion a deux fonctions, en plus de se connecter aux accessoires. Il sert de lumière avec un ruban de LED et de haut-parleur. Vous pouvez l’utiliser comme éclairage d’appoint, c’est parfait pour une veilleuse nocturne par exemple, ou bien comme sonnette ou encore comme alarme. Mais pour que cela ait un intérêt, il est temps d’ajouter des accessoires.

Ajouter les produits Aqara à HomeKit

Maintenant que vous avez un pont Aqara connecté et configuré dans HomeKit, vous pouvez ajouter des accessoires. Chaque modèle a sa procédure, mais dans les grandes lignes, c’est toujours la même chose. Tout se fait d’abord dans l’app Mi Home, où vous ajoutez un accessoire avec le bouton +, puis suivez les explications. En général, il faut appuyer sur un bouton, ou utiliser la pointe de l’extracteur de SIM de votre smartphone dans un petit trou pendant quelques secondes.

Ajout d’un détecteur d’ouverture pour fenêtre ou porte dans l’app Mi Home.

Trouver le bon modèle dans la liste n’est pas toujours facile, d’autant qu’il y a souvent plusieurs générations du même produit. Essayez de deviner en fonction de l’image du modèle, et sachez aussi que certains accessoires sont spécifiques à une génération de pont, soit l’ancienne, soit la version HomeKit que vous avez. Si vous voyez une erreur, la variante est probablement la bonne solution.

La connexion d’un accessoire au pont Aqara se fait normalement très rapidement. Si vous constatez que cela traîne un petit peu trop, c’est sans doute qu’il y a un problème, peut-être de portée. Je n’ai eu aucun problème dans un appartement en duplex, avec le pont branché dans le couloir à l’étage, une position assez centrale. Dans une grande maison, vous atteindrez peut-être les limites d’un seul pont, dans ce cas la seule solution sera d’en ajouter un autre.

Lors de l’ajout, l’app vous demandera d’associer l’accessoire à une pièce et de lui donner un nom. C’est utile pour vous y retrouver, mais sachez que ces informations ne seront pas récupérées par HomeKit. De fait, une fois l’appareil relié au pont, vous pouvez ouvrir l’app Maison et vous le verrez dans la pièce où vous avez placé le pont de connexion. Son nom sera aussi le nom du produit suivi d’un identifiant, ce qui n’est pas très agréable.

Quelle que soit la configuration sélectionnée dans l’app Mi Home, les accessoires Aqara seront tous placés dans la même pièce que le pont (ici, Couloir à gauche) et nommés avec un nom de code (droite).

À ce stade, vous pouvez abandonner l’app Mi Home et tout faire dans Maison. Pressez fortement ou longtemps l’accessoire pour en modifier le nom, la pièce et aussi le type. Par exemple, un détecteur d’ouverture peut être identifié par HomeKit comme une fenêtre, une porte (de garage) ou des stores. Choisissez le meilleur type pour bénéficier de toutes ses fonctions, par exemple la possibilité de recevoir des notifications si une porte est ouverte.

Configuration par défaut à gauche, configuration finale à droite.

Il y a deux points intéressants à noter dans l’écosystème Aqara. Pour commencer, chaque pont peut gérer trente accessoires. C’est déjà beaucoup, mais si vous avez besoin de plus, vous devrez utiliser un deuxième pont.

Ensuite, tous les accessoires Aqara sont alimentés par des piles bouton, en général de type CR2032. Une pile est fournie et elle devrait suffire pour un à deux ans d’usage, d’après Xiaomi. Le protocole ZigBee a cet avantage d’être très économe, mais c’est un critère à prendre en compte, sachant que la plupart des composants sont à coller avec du double-face. Pour changer leur pile, il faudra les décoller et recoller, ce qui n’est pas toujours évident.

Quelques scénarios

Pour finir cette prise en main, voici comment j’utilise les produits Aqara chez moi, depuis plusieurs mois. J’avais commencé en utilisant un ancien pont et Homebridge, mais j’avais quelques problèmes de connexion de temps en temps. En passant au pont HomeKit, tous ces problèmes ont disparu et les accessoires fonctionnent parfaitement, tous les jours.

Allumer et éteindre les lumières sans assistant

C’est la première raison qui m’a poussé à essayer Aqara : des interrupteurs physiques vendus autour de 10 €. À titre de comparaison, l’interrupteur HomeKit mis en avant par Apple coûte au minimum quatre fois plus, sans compter le prix du hub nécessaire pour l’accompagner.

Interrupteur mural d’origine en bas, interrupteur Aqara en haut.

Le prix aidant, j’ai installé actuellement quatre interrupteurs. Ils servent à allumer ou éteindre un lot de lumière connectée chacun. J’ai une ampoule Hue dans la chambre, mais il s’agit en général de prises connectées, reliées à une lampe existante ou un ruban de LED. En fonction des besoins, un interrupteur peut être associé à une scène, ou bien à une série d’accessoires connectés.

Chaque interrupteur peut prendre en charge deux fonctions : le clic et le double-clic. Vous pouvez configurer le comportement du bouton dans l’app Maison, mais il y a un gros défaut : il n’est pas possible de créer un scénario pour allumer ou éteindre la lumière. Si vous voulez le faire dans l’app d’Apple, vous devrez définir le clic pour allumer les accessoires et le double-clic pour les éteindre, ou vice-versa.

L’app Maison permet d’associer le clic et double-clic des interrupteurs Aqara avec une scène, comme c’est le cas ici.

Ce n’est pas le comportement « naturel » d’un interrupteur, qui allume une lumière éteinte, et éteint une lumière allumée. Pour retrouver ce comportement avec HomeKit, vous devrez utiliser une app tierce capable de gérer des conditions. J’ai longtemps utilisé Home qui coûte assez cher (16,99 €) et qui n’est pas forcément très intuitive. Il existe une meilleure alternative toutefois avec Eve pour HomeKit, une app gratuite, plus claire et traduite en français. Conçue pour les produits d’Elgato à la base, elle fonctionne avec tous les appareils de domotique HomeKit.

Cette app permet notamment de réaliser ce que je voulais pour mes interrupteurs. Tout se fait dans la section « Scénarios », puis « Règles ». Une règle est composée de trois éléments :

  • un déclencheur qui active l’automatisation, dans notre cas un clic sur un interrupteur ;
  • des conditions qui modifient le comportement en fonction d’un paramètre, dans notre cas si la lampe que l’on veut allumer avec l’interrupteur est allumée ou éteinte ;
  • un scénario, qui peut être une scène HomeKit existante, ou une combinaison personnalisée.
Ajout d’une nouvelle règle dans l’app Eve pour HomeKit.

Pour chaque interrupteur, vous devrez créer au moins deux règles : une pour allumer les lumières si elles sont éteintes, et l’autre pour les éteindre si elles sont allumées. Vous devrez le répéter pour chaque interrupteur, et pour chaque action associée à l’interrupteur, par exemple pour un clic simple et un double clic dans le cas des modèles Aqara.

Avec les conditions, on peut recréer le comportement naturel d’un interrupteur avec HomeKit. Ici, la lumière sera allumée d’un clic si elle était éteinte, et vice-versa.

J’espère qu’Apple ajoutera ce fonctionnement ON/OFF par défaut dans une future version de HomeKit, parce que cette méthode reste assez complexe à créer. Mais une fois en place, l’utilisation des interrupteurs Aqara est très simple : un clic pour allumer, un autre pour éteindre. Le double-clic n’est pas aussi confortable à utiliser au quotidien et je l’ai configuré pour des cas moins fréquents. Il sert notamment à activer une scène Cinéma dans le salon, ce qui ne conserve allumées qu’une partie des lumières.

Il y a plusieurs interrupteurs différents au catalogue d’Aqara, dont ce modèle qui est plus agréable (toute la surface sert à cliquer) et qui gère le clic long en plus des deux autres. Il n’est pas toujours disponible toutefois et il ne peut plus être configuré une fois posé au mur, ce qui est problématique si vous avez besoin de le faire un jour. Pour le reste, c’est la même chose, et la fiabilité est aussi bonne.

Par rapport à un interrupteur classique et non connecté, la principale différence qui peut surprendre au début est la latence. Entre le moment où vous cliquez sur un interrupteur et le moment où la scène est exécutée, il peut s’écouler une à deux secondes. Ça ne me gêne pas à l’usage, mais il faut en avoir conscience.

Une lumière d’appoint la nuit

Dans la gamme d’accessoires, on trouve un capteur de mouvements qui peut servir de multiples façons. Je l’ai configuré pour créer un éclairage d’appoint la nuit, dans le couloir où se trouve le pont Aqara. Cela tombe bien, ce dernier intègre des LED et en les allumant en rouge à 10 %, on obtient un éclairage bien suffisant pour ne pas tomber sur le chat la nuit, sans réveiller complètement.

Le capteur de présence Aqara sur la rambarde permet d’éclairer le couloir la nuit. On devine le pont allumé en bas à gauche.

Cette fois, l’app Maison propose exactement ce qu’il faut pour réaliser cette tâche. Dans la section automatisation, touchez le bouton + en haut à droite, puis choisissez l’option « Un détecteur détecte quelque chose ». Sélectionnez l’accessoire Aqara, puis l’option « Détecte un mouvement ». Vous pouvez également paramétrer l’automatisation avec deux conditions : que la nuit, et uniquement s’il y a quelqu’un à la maison (de la sorte, le chat seul ne la déclenche pas).

Création de l’automatisation dans l’app Maison.

L’écran suivant permet de définir ce qui doit se passer, vous pouvez soit activer une scène, soit contrôler l’allumage du pont. Dans ce cas, c’est comme pour les ampoules connectées, vous pourrez choisir une couleur et une luminosité. L’autre point important est de choisir une désactivation automatique, par exemple après une minute. La lumière s’éteindra ainsi automatiquement après ce délai.

À gauche, les réglages de l’automatisation, notamment pour désactiver la lumière après un délai. Au centre et à droite, les réglages standards de l’app pour une lumière connectée multicolore, comme celle qu’intègre le pont Aqara.

Le capteur de présence est très bien pour cet usage assez basique. En revanche, je l’ai trouvé trop peu fiable pour automatiser l’allumage et extinction de lumières dans une pièce en fonction de la présence de quelqu’un. Dans cet usage, il a tendance à trop souvent éteindre les lumières alors qu’il y a bien quelqu’un, sans doute parce que la détection n’est pas assez précise, ou bien trop lente.

Pour finir à son sujet, j’ajoute que ce capteur mesure aussi la luminosité. Je n’ai pas encore expérimenté, mais je pense automatiser l’éclairage d’une pièce en fonction de ce paramètre.

Couper le chauffage en fonction de la température et de la fenêtre

Pour ce scénario, il vous faudra deux accessoires Aqara différents : le thermomètre connecté (environ 12 €) et un détecteur d’ouverture (environ 8 €). J’ai configuré ces deux accessoires dans la même pièce, que je chauffe avec un chauffage d’appoint relié à une prise connectée. Le chauffage s’allume et se coupe automatiquement en fonction de la température, et aussi de la fenêtre de toit.

Le détecteur d’ouverture posé sur la fenêtre de toit.

Une app tierce est à nouveau nécessaire pour prendre en charge tous les cas de figure. L’app Maison ne sait même pas gérer le capteur de température et on peut configurer une action pour le détecteur d’ouverture, mais je voulais ajouter une condition pour allumer le chauffage si la fenêtre se ferme et si la température s’y prête. Dans ce cadre, Eve est trop limitée malheureusement1 et j’ai utilisé l’app Home pour réaliser cette automatisation.

J’ai quatre automatisations différentes, deux qui s’activent à chaque changement de température relevé par le thermomètre connecté d’Aqara, et deux qui s’activent en ouvrant ou fermant la fenêtre. Voici la logique que j’ai mise en place dans l’app Home, pour vous donner une idée :

  • en cas de changement de température détecté, si la température est inférieure ou égale à 19,5°, si la fenêtre est fermée et si la lumière est allumée dans la pièce (ce qui veut dire que j’y suis), alors allume le chauffage ;
  • en cas de changement de température détecté, si la température est supérieure ou égale à 20,5°, alors éteins le chauffage ;
  • si la fenêtre est ouverte, alors éteins le chauffage ;
  • si la fenêtre est fermée et que la température est inférieure ou égale à 19,5°, alors allume le chauffage ;
  • si les lumières s’éteignent, alors éteins le chauffage.
Le bloc d’automatisations liées au chauffage à gauche, deux automatisations au centre (allumer le chauffage si la température change) et à droite (allumer le chauffage si la fenêtre est fermée).

Pouvoir utiliser deux, voire trois accessoires différents dans une automatisation est très puissant, mais cela peut aussi vite devenir compliqué. Dans cet exemple, intégrer le thermomètre connecté n’était pas forcément utile, le chauffage intégrant son propre thermostat. Mais j’envisage de reconvertir le système pour gérer un ventilateur en été, là encore en fonction de la température.

À vous de voir jusqu’où vous voulez aller, sachant que ces accessoires peuvent aussi servir à des tâches beaucoup plus simples. En guise d’exemple, j’ai installé un détecteur d’ouverture dans le bar du salon. Quand il est ouvert, une lumière située à côté s’allume pour éclairer le contenu, et elle s’éteint quand il est fermé. C’est une automatisation très simple, qui peut être effectuée uniquement dans l’app Maison.

Pour conclure

Les produits Aqara fonctionnent parfaitement bien et ils complètent très bien un écosystème HomeKit existant. Ils sont aussi très peu chers, ce qui est sans doute leur principal avantage par rapport à la concurrence. En contrepartie, vous devrez accepter une difficulté supplémentaire à la configuration.

Même si l’app Mi Home ne sert pas au quotidien, elle reste nécessaire pour ajouter un accessoire et éventuellement les mettre à jour. Et vous devrez passer par une app tierce pour bénéficier pleinement des accessoires Aqara, là où d’autres constructeurs simplifient le travail pour vous. Par exemple, l’interrupteur HomeKit de Logitech offre un comportement ON/OFF par défaut.

Sur cette image de Logitech, on voit bien que le Pop peut allumer ou éteindre une lumière automatiquement.

Mais cet interrupteur est vendu autour de 100 € avec son pont de connexion, plus 40 ou 50 € par interrupteur supplémentaire. C’est une toute autre gamme de prix, à vous de décider si la simplicité apportée par ce produit justifie la différence par rapport à la gamme Aqara. Les petits prix de ces produits permettent de mettre en place des automatisations qui seraient impensables autrement.

Je viens de commander le capteur d’humidité d’Aqara (environ 10 €). Je ne l’ai pas encore reçu, donc je ne sais pas s’il fonctionne bien, mais mon idée est de créer une alerte s’il commence à pleuvoir et si la fenêtre de toit est restée ouverte. C’est l’avantage de ces produits bon marché, on peut très facilement imaginer de nouveaux scénarios utiles, sans payer à chaque fois plusieurs dizaines d’euros. Je n’aurais certainement pas payé 70 € pour le capteur vendu sur l’Apple Store, mais à 10 €, j’ai envie de tester pour voir ce que cela donne.

Au-delà du prix, le choix du ZigBee — qui est aussi celui de Hue, en passant — présente des avantages également. Certes, il implique un pont de connexion et il nécessite de passer par une app pour ajouter un produit. En échange, vous obtenez une portée importante, une latence réduite et une consommation énergétique très limitée.

Pour reprendre l’exemple du capteur d’humidité, le modèle d’Aqara peut être placé à peu près n’importe où, par exemple sur le toit. Celui vendu par Apple est équipé d’une puce Bluetooth et il doit ainsi être à proximité d’un concentrateur, que ce soit un iPad, une Apple TV ou un HomePod2. Dans mon cas, ce n’est pas envisageable et je ne pourrais pas l’utiliser, même si j’étais prêt à mettre le prix.


  1. Peut-être suis-je passé à côté de quelque chose, mais elle ne permet pas à ma connaissance d’avoir un déclencheur « Si la température change ». Un déclencheur dépend de la température, mais il ne semble pas fonctionner avec le thermomètre Aqara. ↩︎

  2. Un concentrateur HomeKit reste important pour une raison : si vous ne comptez que sur votre iPhone, toutes les automatisations cesseront de fonctionner s’il n’est pas présent sur le réseau Wi-Fi. C’est un inconvénient, en particulier si un tiers ne peut pas utiliser les interrupteurs en votre absence. ↩︎

avatar matthew3321 | 

L’utilisation d’Homebridge n’est-elle pas mieux en attendant une pleine compatibilité européenne ?

avatar shaba | 

Les ponts de connexion sont disponibles pour moins cher (souvent une trentaine d’euros) sur AliExpress. Sinon, j’ai finalement privilégié IKEA pour mon écosystème. Les prix sont similaires, le SAV est simplifié, pas de délai de livraison vu que j’ai un IKEA pas loin et je suis plus rassuré versus une solution qui utilise des serveurs chinois.
Et à terme, je pense que les produits aquara pourront utiliser le pont IKEA vu que l’inverse est déjà possible en chine.

avatar matthew3321 | 

@shaba

+1

avatar Nicolas Furno | 

@shaba

Sauf erreur, l’écosystème IKEA n’a pas de capteurs et interrupteurs comme Aqara ? Je sais qu’ils ont une prise connectée avec interrupteur mais c’est pas aussi souple que la solution via HomeKit que j’ai mise en place ici.

avatar shaba | 

@nicolasf

Ils proposent des capteurs de présence si. Et les interrupteurs vont arriver je pense car l’appli les affiche lorsqu’on veut ajouter un nouvel appareil bien qu’ils n’existent pas au catalogue officiellement.

avatar Dimemas | 

super ...
sauf que les ampoules connectées IKEA (entre autres) chauffent et ont une durée de vie moins importantes que celles d'autres marques comme philips, et il y a régulièrement des promos...
https://www.androidpit.fr/test-ampoules-connectees-ikea

Donc au final, ça revient au même

avatar garba50 | 

@shaba

Déjà disponible en France les IKEA ?

avatar shaba | 

@garba50

De quels appareils parles-tu ? Ils vendent tous les accessoires HomeKit depuis longtemps maintenant oui !

avatar A884126 | 

@shaba

Les États blacklistent les produits chinois pour cause d'espionnage. Ce n'est pas demain que je vais leur ouvrir ma porte.
Le choix d'un Européen me semble être un bon choix.

avatar pim | 

@A884126

Idem à mes yeux ! Sans verser dans la parano, multiplier les systèmes potentiellement faillibles, comme du matériel ou du logiciel pouvant contenir des bugs ou même pire des back door, sur des équipements aussi sensibles que les caméras et la détection de présence, c’est multiplier les risques.

Ou alors, on y va à fond, en se disant que de toute manière, avec un téléphone portable qui écoute sans cesse (pour Siri) et qui enregistre tous les mouvements et toutes les localisations, on est déjà cuit de chez cuit...

avatar A884126 | 

@pim

Oui, mais à choisir entre les chinois et les américains, je préfère ces derniers. Le moins pire des pires 😉
Mais comme cela est possible sur l'IoT, soyons à fond européen 🤗

avatar tigre2010 | 

@A884126

Pourquoi préférer se faire espionner par les américains que par les chinois?

avatar Dimemas | 

un européen ?
AHAHAHAHAHAHAHAH

On est tellement à la masse, bloqué dans nos problèmes de vieux-continent (peur du licenciement, peur du monopole, peur de notre ombre) que ça n'arrivera JAMAIS !

Tu rigole ? Un exemple qui illustre ce que je dis :
la fusion ratée de siemens avec alstom.

Un scandale économique et politique sur la base d'un manque de leadership et de courage de la part de nos politiques... Pitoyable

avatar Dimemas | 

A88 etc...
Mais qu'est-ce que vous êtes bêtes sérieux !
Si espionnage il y a réellement, il existe depuis belle lurette et existe par le biais de tous tes appareils chinois dont apple !

C'est juste une excuse bidon des américains pour asphyxier les marques chinoises et les empêcher de bouffer le marché américain.
Et le pire c'est que c'est en train de marcher.

Bel exemple de pression de la part du roux débile !

PS : au fait les américains ne regardent pas tes données, ne t'en fait pas XD

avatar loulolj914 | 

Bonjour ! Sur une des captures d'écran de l'app Maison on voit un appareil appelé Alarme. Puis-je savoir à quel appareil est-ce que ça correspond car j'aimerai acheter un système d'alarme pour ma maison mais je n'en connais pour l'instant aucun qui soit compatible HomeKit. Merci !

avatar Nicolas Furno | 

@loulolj914

Le pont Aqara est une alarme en fait. On peut l’associer à un capteur de mouvement ou bien un détecteur d’ouverture de porte.

Je n’en ai pas l’utilité alors je ne sais pas exactement comment ça marche. Ni si c’est fiable.

avatar loulolj914 | 

Ok, merci !

avatar SquallX | 

Très intéressant ! Ce qui me gênerait c’est que toutes les commandes transitent par les serveurs chinois avant de se lancer. A moins qu’en passant par HomeKit pour les commandes ça ne doit plus le cas ?

avatar Nicolas Furno | 

@SquallX

HomeKit fonctionne en local, les commandes ne transitent pas par des serveurs tiers. Ce qui implique qu’il est préférable d’avoir un concentrateur, d’ailleurs.

avatar SquallX | 

@nicolasf

Oui mais là en l’occurrence le produit est chinois, avec son pont et sa communication vers des serveurs chinois. Emma question est donc : est-ce que le fait d’utiliser HomeKit « empêche » ces produits de communiquer avec les serveurs chinois ?

avatar Nicolas Furno | 

@SquallX

HomeKit n’empêche pas le pont d’envoyer des données à un serveur distant, naturellement. Mais contrairement à Google et Amazon, tout se fait sur le réseau local quand on envoie des commandes.

Quand je clique sur un interrupteur, le pont reçoit la commande en ZigBee, il la transmet à mon concentrateur (Apple TV en l’occurrence) via le Wi-Fi et ce dernier envoie la commande finale à l’appareil connecté en Wi-Fi aussi.

avatar SquallX | 

@nicolasf

Je sais comment marche HomeKit merci ;). Je suis déjà bien équipé chez moi... (ampoules, interrupteurs, prises, etc)

Ma question porte surtout sur ce produit.

avatar SquallX | 

@nicolasf

Et HomeKit fonctionne aussi via iCloud si tu n’es pas sur le réseau local au passage ;)

avatar themasck | 

@nicolasf
pas tout a fait si il n'y a plus de connexion a internet les commandes ne fonctionnent plus .
mais j'avais la première version dite alarme Xiaomi , cela a pu changer .
quand il y a une coupure de courant toutes les ampoules s'éclairent , c'est embêtant si cela arrive peu après le départ au travail .

avatar Nicolas Furno | 

@themasck

J’ai essayé de bloquer internet pour le pont, ça marche toujours. Après c’est la fonction du routeur, je sais pas exactement comment elle marche.

Tu essayais comment de ton côté ?

avatar themasck | 

J’ai compris , j’etai obligé d’utiliser miHome et donc une connexion internet était obligatoire.

avatar Nicolas Furno | 

@themasck

Ah oui, l’app ça m’étonne pas.

avatar themasck | 

Et en cas de coupure de courant , que se passe t,il ? Est que les lampes se rallument toutes seules à l’arribeeg du courant ?

avatar Nicolas Furno | 

@themasck

Je n’ai pas d’ampoules Aqara en fait, donc aucune idée. Désolé.

avatar albert13 | 

Serveurs chinois ?
Je vais donc être surveillé comme un petit chinois ?😜
Avec ces prix est-ce le gouvernement chinois qui subventionne 😂😂

avatar marenostrum | 

une ampoule Ikea coute 10 (9,99) euro, c'est moins cher. est ce que le gouvernement suédois subventionne aussi ?

avatar adrien1987 | 

@marenostrum

Il me semble que l'ampoule Ikea ne gére pas le RGB ni les intensités de blancs, au contraire de la Yeelight.

avatar marenostrum | 

le blanc oui mais pas les couleurs, ça coute plus cher ce type (10€ de plus). mais tout ça est produit en chine en tout cas. Ikea et autres marques ne sont que vendeurs. normal que les chinois la même chose le proposer moins cher.

https://www.dropbox.com/s/yb88qcywjarqay0/IMG_0388.jpeg?dl=0 l'interrupteur Ikea fabriqué en Chine.

avatar ys320 | 

J’adore les produits Xiaomi, trottinette casque Mi... mais la ça ma l’air bien compliqué entre les serveurs en Chine et le français non pris en compte and co. En revanche dès que c’est francisé pourquoi pas, je suis Hue mais le cout ramène vite à la raison.

avatar marenostrum | 

dans le cout rentre aussi la traduction. c'est pas gratos ça. il faut payer des traducteurs.

avatar iPop | 

@ys320

D’où l’expression "vendre son âme "

avatar ThomasG | 

Est ce qu’il est possible d’utiliser le pont Aqara avec d’autres produits compatibles ZigBee ? (Hue, IKEA, etc)
C’est vraiment un frein à l’adoption HomeKit si pour chaque marque de produits, on doit acheter le pont qui va avec

avatar shaba | 

@ThomasG

En chine les produits Ikea sont compatibles avec le pont Aqara. Je ne sais pas si c’est le cas ici. Sinon il faut un pont par marque ce qui est ridicule puisque c’est souvent le même protocole Zigbee qui est utilisé.

avatar nicky_rabbit | 

@ThomasG

+1

avatar judu06 | 

Très complet l’article comme d’hab, je ne connaissais pas. Dommage a ce jour je n’ai trouvé aucun interrupteur pour store/volet en homekit ... sans devoir changer le store complet

avatar Ded77 | 

@judu06

Tu as regardé la gamme Netatmo-Legrand ?

avatar judu06 | 

@Ded77

Oui, malheureusement ce n’est pas encore compatible homekit pour le store. Ça devait l’être en 2018..

avatar BulgroZ | 

De mon côté, je me suis lancé dans les appareils Tuya compatibles, en wifi. Pas compatibles HomeKit mais simples à mettre en œuvre : pas de pont, et j’utilise Alexa sur mes Sonos. J’ai des prises à 10€, et bientôt des commandes de volet à 20€.

avatar shaba | 

@BulgroZ

Pas très intéressant donc, le même prix voire plus cher que IKEA sans HomeKit. Certes il y a le pont à acheter au départ mais c’est une fois 35€.

avatar alexandrepasco | 

Merci pour cet article très intéressant ! Petite question cependant, cela fait maintenant quelques mois que j’hésite à sauter le pas sur ce pont Aqara ne sachant pas réellement si on peut y rattacher les ampoules connectées Yeelight ? Quelqu’un aurait-il la réponse ? Merci.

avatar AdrianPal | 

@alexandrepasco

Oui, toutes les ampoules Yeelight (TOUTES : V1, V2, ruban led, ampoules blanches, ...)

avatar alexandrepasco | 

@AdrianPal

Ok merci beaucoup pour ta réponse ! Je vais donc envisager l’achat parce que je dispose de plusieurs lampes mais je suis contraint d’utiliser l’application Yeelight ce qui est assez lourd je trouve... Merci, bon dimanche !

avatar nhtud948 | 

Très bon article 👍🏻

avatar AdrianPal | 

Pour information, il n’est pas nécessaire « d’arracher le mur » pour changer la pile d’un quelconque accessoire !

Seule la base de l’accessoire est en faite réellement collée sur le mur, et il suffit d’appliquer une rotation sur ce dernier pour décoller les deux parties (et faire ce qu’on a à faire : changer la pile, appairer le bouton première génération qui est bien mieux que le second utilisée pour l’article 😝, ...).

avatar petfouffe | 

Pourquoi cet article n’évoque pas l’application Aqara ?
Je suis équipé du hub + quelques interrupteurs et détecteurs mais j’ai toujours tout fait avec l’application Aqara. Quelle différence avec Mi Home ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR