Test du Sonos Amp

Anthony Nelzin-Santos |

Avant d’offrir une large gamme d’enceintes connectées, Sonos fabriquait des « passerelles audio », autrement dit des amplificateurs connectés1. Après quinze ans d’existence, le ZonePlayer ZP100 reste compatible — pendant quelques semaines encore — avec les produits actuels. Son cadet de trois ans, le ZonePlayer ZP120, était encore vendu l’année dernière sous la forme du Connect:Amp.

Ces produits sont plus importants qu’il n’y parait. Les intégrateurs les achètent par douzaines, pour connecter les systèmes sonores des (grandes) maisons, des restaurants, des hôtels… Voilà pourquoi ces derniers mois, le fabricant californien a pris la peine de remplacer ses vieux amplificateurs. Le Sonos Amp, lointain successeur du ZonePlayer ZP120, veut ainsi répondre aux critiques des intégrateurs.


Tags
avatar gouloun | 

Test très intéressant comme d’hab ! Utilisateur Sonos depuis plusieurs années j’ai toujours été intrigué par le Sonos Amp mais n’en ai jamais ressenti le besoin, étant dépourvu d’un système Hi-Fi à recycler.

avatar eX0 | 

Je commence à me dire qu’avoir le Sonos amp et des enceintes « classiques » serait un bon compromis au vu de l’obsolescence relative du système sonos. (Cf le dernier scandale).

avatar Malouin | 

@eX0

Oh non... Je possède un CONNECT Amp depuis 2006 ! Et il fonctionne toujours, sans restriction. Si une marque ne peut pas être accusée d’obsolescence programmée (je n’en connais pas vraiment d’ailleurs) c’est bien Sonos !

avatar eX0 | 

@Malouin

Je parle des prochaines mises à jour qui vont limiter l’évolution des anciens sonos et qui perdront donc l’accès au fur et à mesure aux services connectés.
J’ai du sonos aussi mais une enceinte sonos qui n’a pas de prise jack deviendra une brique dans quelques années la où mon père m’a transmis des enceintes qu’il a acheté dans les années 80.
Mon point est surtout de dire que les sonos amp et autre ampli sont la meilleure manière d’avoir une longévité du matériel tout en ayant un impact réduit sur les futurs évolutions.

Exemple, je pense que c’est peut être mieux d’avoir des sonos amp et des enceintes de son choix, et remplacer juste les amp plutôt que de faire du full play one, play 5, ARC, ou sub pour certaines parties du système audio et devoir remplacer quand ils glissent doucement dans l’obsolescence dans 10 ans.

avatar Malouin | 

@eX0

Comment concilier une technologie pensée il y a 10 ans... Avec celles qui sortiront dans 10 ans ?

avatar eX0 | 

@Malouin

Et j’ai parlé d’obsolescence pas d’obsolescence programmée.
L’obsolescence que je qualifierais de « naturelle » chez sonos est matérielle et est due aux limites de puissance du matériel qui assure le côté « connecté » vu l’évolution des technologies et besoin et non d’une volonté de la part de sonos. Difficile de prévoir il y a 10 ans quelle puissance serait nécessaire pour faire fonctionner un Alexa qui n’existait pas par exemple.
L’obsolescence programmée est une volonté de brider le matériel, logiciel pour faire vendre du matériel.

Après que l’obsolescence soit programmée ou naturelle, je suis pas contre le fait qu’une société assure sa survie et vende. Il faut juste que les prix soient en accord avec sa politique.
Exemple: assurer un support pour un matériel vendu 10 ans avant demande malgré tout de payer les ingénieurs pour faire les updates, optimiser debugger les nouvelles api mis à disposition par des services qui n’existaient pas (YouTube music par exemple) avec des normes de sécurités qui n’existaient peut être pas ou n’étaient pas le standard.

Bref, c’est un équilibre à trouver.

avatar lcd_ts | 

Je l’avais fortement envisagé pour rendre mes excellentes enceintes B&W vieilles de 30 ans compatibles aux technologies actuelles... et puis finalement en lisant les tests je me suis acheté le système Sonos complet (Beam, Sub et surrounds) et même si c’est finalement beaucoup plus cher, mais beaucoup moins cher que ce qu’avaient coûté les B&W à l’époque, le son est incomparable, pas de regrets. C’est beau le progrès 😊

avatar julien74 | 

@lcd_ts

Moi playbar , sub et 2 Sonos play:1 en surround, dans une pièce pas adaptée (TV en biais et canapé à 90deg de la playbar.
Et pourtant je ne regrette pas!

avatar 406 | 

"Ce matériel, bien sûr, n’est rien sans logiciel"
donc plus de logiciel = poubelle…

avatar max351 | 

@406

Exactement !

avatar julien74 | 

@406

Sonos suit ses produits pendant plus de 10 ans (cf le premier zone player), qui fait cela , même juste sur du hardware?
On ne peut avoir la versatilité d’un écosystème Sonos sans logiciel, donc évidemment, sans logiciel il manque un bout..... mais franchement même Apple ne suit pas ses produits aussi longtemps

avatar Malouin | 

@julien74

+ 10... Mais y’en a qui ne savent que râler !

avatar MadMax | 

Acheté lors du programme trade up, j’en suis ravi pour la musique. Couplé avec deux sonos one pour le surround. C’est top. Seul bémol mentionné dans l’article, dans certaines scènes, les voix peuvent être écrasées par les bruits ambiants.

avatar Nesus | 

Je... vu le prix, achetez vous un vrai amplificateur, genre Yamaha ou Marantz. Ils feront tout pareil et en mieux. Bon vous n’aurez pas la marque sonos, pais vous ne verrez pas la différence. Ah si, vous serrez beaucoup moins réduit dans les usages.

avatar 7X | 

@Nesus

+1
Comparé aux contraintes, l'apport du "connecté" n'est pas flagrant pour moi.

CONNEXION UTILISATEUR