Les lenteurs du S8 sont parfois insupportables

Nicolas Furno |

Pendant un mois, je vais utiliser un Galaxy S8+ à la place de mon iPhone 7 Plus. Vous pouvez suivre mon expérience avec notre nouvelle timeline !

Sur la fiche technique, les Galaxy S8 de Samsung sont nettement mieux équipés que les iPhone 7 d’Apple. Leur processeur affiche deux fois plus de cœurs (huit contre quatre) et plus de mémoire vive (4 Go, contre 2 ou 3 Go). À l’usage pourtant, cette puissance ne se remarque pas forcément. Au contraire même, le dernier smartphone de Samsung devient souvent lent, y compris dans les tâches les plus basiques.

Exemple des latences de l’interface sur mon S8+. Il faut quelques secondes pour afficher l’app, puis pour afficher le menu, puis pour réaliser une opération, puis enfin pour quitter l’app.

Ouvrir et fermer une app, afficher le menu de partage ou le clavier… il faut parfois plusieurs secondes pour que le système réagisse sur le terminal. Il y a aussi de gros ralentissements de temps en temps lors du défilement. Ce n’est pas systématiquement le cas et pas toujours aussi fort qu’ici, fort heureusement, et ces lenteurs disparaissent après un redémarrage du S8. Le souci, c’est qu’elles reviennent petit à petit et que je dois redémarrer régulièrement mon téléphone.

Exemple encore pire : il faut plusieurs secondes pour afficher le clavier, il y a de la latence lors de la saisie du texte et le défilement est extrêmement saccadé. À ce stade, le redémarrage est la seule option.

Sur ces vidéos, le cas était flagrant et les lenteurs vraiment insupportables. Android propose plusieurs options pour régler ce problème, à commencer par l’optimisation de la mémoire vive qui consiste essentiellement à fermer certaines apps et processus pour libérer de la mémoire.

Néanmoins, le menu dédié à la maintenance sur mon S8 n’est en général pas d’une grande aide. Je suis allé dans les réglages du téléphone juste après avoir tourné ces vidéos, et le diagnostique affichait un score « Excellent ! » de 97/100. À mon avis, le manque de mémoire vive disponible (363 Mo d’après le menu) était le coupable, mais je ne pouvais gagner qu’à peu près la même chose en nettoyant la RAM. Et dans mon expérience, cela ne fonctionne pas aussi bien qu’un redémarrage.

Les appareils Android disposent d’un système de maintenance et de détection automatique des problèmes et optimisations à appliquer. Sauf que d’après ce menu, tout allait très bien… Cliquer pour agrandir

Mon cas n’est pas nécessairement représentatif et certains utilisateurs de S8 n’ont jamais vu ces problèmes de lenteurs. Peut-être que j’ai une app ou une option quelque part qui provoque ces problèmes. J’ai configuré l’écran du S8+ dans la définition la plus élevée, ce qui nécessite davantage de ressources et je pourrais baisser ce paramètre pour améliorer les performances. Néanmoins, l’affichage est aussi visiblement moins net et ce serait un peu gâcher l’écran vraiment sublime du téléphone.

Bref, j’ai encore des options pour optimiser le S8 et espérer obtenir de meilleures performances. Il n’en reste pas moins qu’après deux semaines avec le téléphone, j’ai des ralentissements comme je n’en avais jamais vus sur un iPhone. Peut-être que ma mémoire me joue des tours, mais je n’ai même pas souvenirs de tels problèmes pendant les pires bêtas estivales d’iOS.

Quelle que soit la raison technique et même si c’est totalement de ma faute, un smartphone haut de gamme de 2017 ne devrait jamais être autant ralenti à l’usage que l’est parfois mon S8. J’espère que Samsung a prévu un correctif rapidement…