Le 112 veut qu’Apple partage les données de localisation avec les urgences

Mickaël Bazoge | | 11:15 |  68

Le numéro d'urgence européen, le 112, sauve des vies, mais il pourrait en faire encore plus avec un coup de pouce d'Apple. L'EENA (European Emergency Number Association) est en charge de la promotion de ce numéro d'urgence gratuit, disponible 24/7 dans pratiquement tous les pays européens, au-delà même de l'UE. Cette association promeut aussi une technologie open source développée par British Telecom, EE et HTC baptisée Advanced Mobile Location (AML), qui permet aux services d'urgence contactés via le 112 d'obtenir des informations précises de localisation de l'utilisateur.

AML active automatiquement les services de localisation du smartphone, sans que l’utilisateur n’ait eu besoin de télécharger une application au préalable. Selon les calculs de l’EENA, si cette technologie était implémentée partout dans l’Union européenne, elle pourrait sauver 7 500 vies et faire économiser 95 milliards d’euros en dix ans. Des avantages intéressants donc, mais il faut encore qu’AML soit déployé plus franchement.

En juin 2016, Google ouvrait les portes d’Android à cette technologie, partout dans le monde, avec des résultats probants dans les pays où AML est actif (c’est le cas en Belgique, en Autriche, en Estonie et même en Nouvelle-Zélande). Mais du côté d’Apple, on fait la sourde oreille, une attitude qui fait l’objet aujourd’hui d’un communiqué de presse en bonne et due forme de la part de l’EENA.

« Pendant des mois, l’EENA a essayé d’établir le contact avec Apple pour travailler sur une solution qui fournirait automatiquement la localisation précise de l’iPhone aux services d’urgence et aux sauveteurs », écrit l’ONG. « Malheureusement, sans résultat », déplore-t-elle. Pour pallier l’absence de support d’AML dans iOS, la Belgique conseille de télécharger une application dédiée, 112 BE.

Le constructeur a pourtant intégré une fonctionnalité proche de celle d’AML dans l’Apple Watch : l’appel d’urgence (activable en maintenant le bouton latéral) peut envoyer automatiquement la localisation de l’utilisateur à un proche (cela se décide lors de la création de la fiche d’urgence dans l’app Santé). On trouve une fonction identique dans l’iPhone, Réglages > Appels d’urgence, sous iOS 11. L’EENA demande à ce que ces informations de localisation puissent aussi être partagées avec les services d’urgence.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


68 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar shaba 10/08/2017 - 11:23 via iGeneration pour iOS

Sur l'iPhone c'est dans iOS 11 je suppose ? Je ne le trouve pas sur iOS 10.

avatar r e m y 10/08/2017 - 11:23 via iGeneration pour iOS (edité)

réglages/Appels d'urgence.... je ne trouve pas ça dans mon iPhone (iOS 10.3.3)

avatar Powerdom 10/08/2017 - 12:08

oui je l'ai dans ios11.

cela configure le fait que d'appuyer 5 fois rapidement sur le bouton d'extinction compose le numéro des urgences.

avatar NikoLeGaulois 10/08/2017 - 12:55 via iGeneration pour iOS

@r e m y

Oui, c'est sûr iOS 11 😉

avatar tbr 10/08/2017 - 13:27 via iGeneration pour iOS

@r e m y

On trouve une fonction identique dans l’iPhone, Réglages > Appels d’urgence, sous iOS 11

Dixit

avatar r e m y 10/08/2017 - 13:29 via iGeneration pour iOS

@tbr

Cette précision ne figurait pas dans la première version de l'article...

avatar LeGrosJeanLou 10/08/2017 - 11:26

Pour une fois j'aimerais bien qu'Apple accède à cette demande. Mais j'aimerais quand même en savoir plus sur cette fonction. Pourrait elle être exploitée par un tiers pour obtenir les données de localisation de son interlocuteur téléphonique ?

avatar Wolf 10/08/2017 - 11:26 via iGeneration pour iOS

Je croyais que c’était le 911 ;)

avatar ssssteffff 10/08/2017 - 11:29 via iGeneration pour iOS (edité)

Il existe déjà une fonctionnalité similaire dans le standard GSM (ou une de ses évolutions) permettant de remonter la localisation d'un appel d'urgence à partir des informations à dispo des opérateurs (via triangulation des antennes il me semble).
Quelqu'un connait la précision de la triangulation par rapport aux GPS du smartphone ?

Edit : on parle de plus de 500m...effectivement le gain serait énorme !
http://www.eena.org/ressource/static/files/2011_05_27_2.2.2.cl_v1.3.pdf#...

avatar byte_order 10/08/2017 - 18:43

L'info de cellule et la triangulation n'est pas disponible pour les services d'urgence.

Y'a une techno déployé en france qui envoit automatiquement un SMS avec un lien sur un service web qui utilisera la localisation via le navigateur web pour obtenir une position précise de l'appelant.
Encore faut-il que
1) l'appelant soit en mesure de cliquer sur le lien du SMS
2) le réseau data permette une connexion efficace
3) son navigateur par défaut autorise la publication de la localisation au serveur web

La techno AML automatise ces étapes : dès que le téléphone détecte que le numéro appelé est un numéro d'urgence (et ça ce sont les opérateurs mobiles qui lui donne cette info), il envoit tout seul un SMS contenant les infos GPS (après l'avoir activé automatique ou via location Wifi si c'est plus précis à l'intérieur d'un bâtiment par exemple) au numéro dédié AML, lui aussi renseigné l'opérateur du réseau mobile.

Bon y'a aussi votre IMSI (votre numéro, en gros) et votre IMEI (l'ID de votre appareil) qui sont envoyé, ainsi que la date.

avatar DG33 12/08/2017 - 09:25 (edité)

@byte_order
"La techno AML automatise ces étapes : dès que le téléphone détecte que le numéro appelé est un numéro d'urgence (et ça ce sont les opérateurs mobiles qui lui donne cette info), il envoie tout seul un SMS contenant les infos GPS (après l'avoir activé automatique ou via location Wifi si c'est plus précis à l'intérieur d'un bâtiment par exemple) au numéro dédié AML, lui aussi renseigné l'opérateur du réseau mobile."

Voilà peut-être la faille redoutée par Apple : un hacker pirate le numéro court 1234, et pirate également l'opérateur de sa cible afin qu'il diffuse que le numéro court 1234 est dorénavant un numéro d'urgence. Le hacker fait appeler sa cible par le numéro 1234 et raccroche, ou dépose un message sur la boite vocale sans faire sonner le téléphone (puisque c'est possible) incitant la cible à le rappeler.
La cible rappelle le 1234 considéré alors comme numéro d'urgence, ce qui permet la géolocalisation ultra précise à l'insu de son plein gré, que le hacker récupère.
C'est digne d'un scénario de film d'espionnage (je n'ai pas dit si c'était un bon film ou pas), mais ce n'est sans doute pas impossible d'imaginer que cela puisse se produire également en masse sur plusieurs opérateurs et des milliers/millions de numéros. Bien entendu la quantité d'appels au 1234 et de signalements du 1234 en tant que spam finira par éveiller les soupçons > plainte > enquête > bouchage des failles de sécurité qui ont permis de pirater le propriétaire du 1234 et le(s) opérateur(s).
En attendant le mal serait fait et la confiance dans le système serait détruite > retrait de la fonctionnalité.

avatar r e m y 12/08/2017 - 09:35 via iGeneration pour iOS

@DG33

Il suffit que les numéros d'urgence autorisés soient inscrits en dur dans le firmware des iPhones par Apple.
Si cette liste doit évoluer parce que tel ou tel Pays modifie ses numéros d'urgence, Apple fait une mise à jour.

avatar DG33 12/08/2017 - 10:32

Encore faut-il que l'utilisateur de l'iPhone applique cette MàJ.
Ca ferait bien trop d'iPhone sur le carreau
Ou alors une mise à jour l'insu de notre plein gré...

avatar r e m y 12/08/2017 - 12:07 via iGeneration pour iOS

@DG33

S'il ne fait pas la mise à jour, si il compose l'un des nouveaux numéros d'urgence, le SMS avec sa position GPS n'est pas envoyé, puisque ce nouveau numero n'est pas dans la liste dont dispose l'iPhone. C'est tout.

avatar adam_ 10/08/2017 - 11:30 via iGeneration pour iOS

Apple n'active pas une fonction crée par un tiers. Ils vont proposer leurs propres outil.

avatar Seb42 10/08/2017 - 11:31 via iGeneration pour iOS

Le 17, 18 et 112 devraient avoir ses infos automatiquement et arrêtons avec la confidentialité sur ce coup on ne compose pas ces numéros innocemment ou pour s’amuser!
Apple DEVRAIT s’y plier.

avatar anti2703 10/08/2017 - 11:34 via iGeneration pour iOS

Je ne pense pas qu'Apple soit contre cette démarche, mais qu'elle refuse qu'un tiers puissent accéder à distance à la geoloc d'un appareil sans Le consentement de l'utilisateur. (Oui, je sais, en cas d'urgence on va pas aller dans une appli, activer la localisation et passer son appel).

Il suffit que le système présente une faille de sécurité et n'importe qui piratant le système informatique du 112 pourraient avoir accès à toutes les positions GPS des iPhones d'Europe... et même du monde si c'est intégrer dans iOS...

C'est un peu tirer par les cheveux mais c'est sûrement la réflexion qu'Apple doit mener... je pense qu'il veulent juste sécurisé la chose au maximum avant de se lancer.

avatar reborn 10/08/2017 - 11:38 via iGeneration pour iOS

@anti2703

Je pense la même chose

avatar ssssteffff 10/08/2017 - 11:46 via iGeneration pour iOS (edité)

@anti2703

L'idée est d'avoir la localisation des appels d'urgence, pas de tous les appareils sur le réseau ;-)

avatar iGeek07 10/08/2017 - 11:47 via iGeneration pour iOS

@anti2703

Il peuvent clairement implémenter cela pour que la localisation ne soit envoyée que si :
- l'iPhone a effectivement appelé le 112
- l'option idoine est activée dans les réglages (par défaut ça envoie la localisation aux services de secours SI on les appelle, mais c'est désactivante)

Je ne pense pas qu'Apple soit contre mais juste qu'elle prenne son temps pour penser aux possibilités d'abus et implémenter les mesures du style de celles dont je parle au dessus.

avatar Domsware 10/08/2017 - 12:17 via iGeneration pour iOS

@iGeek07

Je pense comme toi.

avatar r e m y 10/08/2017 - 11:48 via iGeneration pour iOS (edité)

@anti2703

C'est peut-être l'explication, mais ils pourraient au moins répondre aux demandes que cette ONG dit leur adresser depuis des mois pour bosser conjointement sur une solution efficace et sûre, plutôt que de rester totalement silencieux.

(Et note que le descriptif donné du dispositif correspond exactement à ce que tu décris...)

avatar JLG01 10/08/2017 - 14:55 via iGeneration pour iOS

@anti2703

En faisant le 112, on appel au secours, c'est donc une action délibérée, même si cet appel peux se faire sur un téléphone verrouillé (ce qui est probablement une des réserve d'Apple).
C'est uniquement dans ce cas que la géolocalisation serait transmise.
Pirater le 112 est donc inopérant car le 112 ne voit que les appels entrant.

avatar A884126 10/08/2017 - 22:42 via iGeneration pour iOS

@anti2703

N'importe qui, qui piraterait un opérateur téléphonique pourrait aussi avoir la géo-localisation du téléphone. Donc Orange, Free... ou les secours...

De plus, on peut appeler les secours juste avant de tomber dans le coma ou avant un arrêt cardiaque. Et là on fait quoi ?

avatar QNTN 10/08/2017 - 11:46 (edité)

@anti2703

Je ne suis pas d'accord. De ce que j'en comprend c'est quand on passe un coup de fil au 112 que le téléphone transmet également la donnée GPS au service téléphonique. Ce n'est pas le 112 qui a un accès direct à toutes les puces GPS, quand il veut. De même que toutes les applis qui exploitent la puce GPS (Waze, Chrome, et autres...) se fait quand l'appli est ouverte, un temps en arrière-plan selon les réglages qu'on active mais c'est affiché sur l'écran et contrôlable par l'utilisateur. Rien n'est imposé. A priori, ici c'est pareil... C'est le téléphone qui envoie et pas l'inverse.

avatar oomu 10/08/2017 - 12:46

le point est: entre le processus idéal décrit et comment il peut être abusé et exploité, y a un univers de différence.

Il est typique pour Apple de:

1: ne pas répondre
2: faire la sourde oreille
3: annoncer subitement sa solution ultra-sophistiquée sous sa domination totale
4: négocier en expliquant qu'elle a raison et que c'est pas autrement
5: intégrer et progressivement accepter que le monde existe

donc comme d'autre, je suppose qu'Apple est prudente et chercher à rendre difficile que l'iphone soit abusé par un autre numéro que 112, qu'il y ait un mécanisme formel entre une agence que l'utilisateur autorise et la communication de la localisation.

Perso, je n'ai absolument PAS envie d'avoir sur moi un appareil qui pourrait donner ma position précise à n'importe quel système ou intervenant technique qui manipule un quelconque bug, exploitation, faille de sécurité, perversion du protocole.

C'est déjà assez tendu avec ce que l'opérateur télécom peut faire et peut laisser se faire par accident ou hack criminel.

L'argument émotionnel (sauver des vies) ne supprime pas l'exigence de qualité et contrôle.

Mais.. si ça se trouve Apple fait juste la sourde oreille à ce qui ne vit pas en Californie ;)

avatar froco61 10/08/2017 - 12:21 via iGeneration pour iOS

En Suisse on a une app Echo112 après déclenchement on signale juste qu’on est geolocalisable

avatar fredseg 10/08/2017 - 12:23 via iGeneration pour iOS

Il y a un autre pb: tous les pays en Europe n'ont pas déployé AML, en particulier la France n'est absolument pas engagée dans cette voie. L'EENA fait pression auprès des mauvais élèves et le fait qu'AML devienne une solution universelle serait un gros plus dans l'argumentation puisque l'objection classique est que cela ne marche pas avec iOS. Par ailleurs AML fonctionne avec le 112 donc est bien adapté aux pays où les 112 est le nº unique d'appel des urgences, alors qu'en France nous avons 12 nº d'urgence (champions d'Europe, aucun autre pays ne fait mieux). Ceci étant nous les Français en aurions le bénéfice en voyage en Europe. C'est précisément là que c'est le plus utile, car il est toujours délicat de décrire où on se trouve lorsque l'environnement n'est pas familier.

avatar byte_order 10/08/2017 - 18:52

Le 112 existe en France. Il dispatche au bon service ensuite, comme dans les autres pays.

Ce n'est pas parce que les français composent encore le 17, 18 ou le 15 que cela ne passe pas par la même plateforme que le 112, cela cherche et sélectionne le service d'ugence correspondant (gendarmerie, pompier ou secours) le plus proche de vous d'après votre numéro d'appel (via les cellules du réseau mobile, en particulier) et cela vous évite de devoir dire "c'est pour une agression, c'est pour un incendie, c'est pour un problème de santé".

Vous pouvez tester, le 112 marche tout autant. Vous n'êtes juste pas automatiquement orienté vers la gendarmerie / pompiers / samu directement, c'est tout.

avatar spece92 10/08/2017 - 12:39

Les radios n'ont jamais voulu participer à feu iTunes Radio, les banques freinent des quatre fers pour implémenter Apple Pay mais Apple doit fournir la localisation de ses clients à une agence de l'UE : MDR !

avatar jerry75 10/08/2017 - 12:56 via iGeneration pour iOS

@spece92

Je ne voie pas ce qui peut être "MDR " dans cette histoire.
Tu es sûrement tres jeune, attend de grandir un peu, tu comprendras plus tard je pense ...

avatar spece92 10/08/2017 - 13:58

@jerry75 je préfère être trop jeune que trop vieux 😉

Apple ne communique pas les données de ses clients (localisation, navigation internet, mail, photos etc). Ils battaillent même contre la plupart des gouvernements dans le monde pour préserver cela.
Macg les compare à Google innocemment alors qu'ils savent cela, Android est fait pour ça : c'est une pompe à données et un nid de virus.
Ceux qui ne sont pas contents avec cette politique n'ont qu'à s'acheter un smartphone Android et arrêter de chialer; bonne après-midi.

avatar r e m y 10/08/2017 - 14:04 via iGeneration pour iOS

@spece92

Tu n'as pas bien compris, il me semble....
Il n'est pas demandé à Apple de communiquer quoi que ce soit, mais de permettre aux utilisateurs d'iPhone de communiquer leur coordonnées GPS aux secours quand ils appellent le 112 sans devoir passer par une application spécifique.
Cette position GPS n'a jamais été une information considérée comme confidentielle dans les guidelines d'Apple, et un nombre considérable d'applications l'envoie soit ponctuellement, soit de façon continue à des sociétés privées ou à Apple.

avatar Bigdidou 10/08/2017 - 23:14 via iGeneration pour iOS

@spece92

« @jerry75 je préfère être trop jeune que trop vieux 😉 »

L’avantage quand tu es vieux, c’est que ça ne pose aucun problème de devenir plus vieux, alors que, quand tu es jeune, c’est très compliqué de devenir plus jeune.

avatar scanmb 10/08/2017 - 15:33 via iGeneration pour iOS

@jerry75

Ce n’est peut être pas exprimer avec « maturité » (selon vos propos) , mais cela n’empêche pas une bonne reflexion de sa part ..... ( de spece92)
Cela évite d ‘être « un peu fermé » , dirai-je.
Cocasse au vu du sujet 😉

avatar spece92 11/08/2017 - 19:54

@scanmb
Merci mec ! 👌🏾

avatar r e m y 10/08/2017 - 13:06 via iGeneration pour iOS

@spece92

Ce n'est pas Apple qui doit fournir la localisation de ses clients à une agence de l'UE... mais des utilisateurs de smartphone à qui on donnerait la possibilité, lors d'un appel du 112, de communiquer automatiquement leur localisation GPS aux services de secours.

Cette position GPS elle est deja largement communiquée à des tas de sociétés privées quand on utilise leur application (voire même en arrière plan) quand on a validé cette possibilité (waze, tomtom, Uber, apps de météo, deliveroo, Air BnB, ...), qu'on me donne la possibilité de donner accès (ou pas... selon MON choix, pas celui qu'Apple fait pour moi) à cette information aux secours quand j'appelle le 112, je ne trouve pas ça stupide!
Et ce serait quand même plus malin que ce soit iOS qui s'en charge automatiquement plutôt que de devoir, comme le propose la Belgique, passer par une application.

avatar byte_order 10/08/2017 - 19:00

> Apple doit fournir la localisation de ses clients à une agence de l'UE : MDR !

Les "clients" ne sont pas la propriété d'Apple.
Si les propriétaires d'iPhone souhaitent pouvoir partager automatiquement grace à une techno qui a déjà fait ses preuves et interopérable (oui, mot qui fait peur, je sait) leur position géographique lorsqu'ils appellent un numéro de secours, y'a seulement 2 cas de figures :
- Apple ajoute le support dans iOS pour le permettre après activation par le propriétaire
- Apple s'y refuse et les propriétaires d'iPhone qui auraient souhaité ce support doivent en tirer les conséquences en tant que consommateur.

Il n'y a pas de 3ième cas de figure "Apple décide sans son avis que ce propriétaire à qui il a vendu cet iPhone ne souhaite pas partager sa position en cas d'appel d'urgence".

Vision ahurissante qui consiste à croire que les propriétaires d'iPhone louent en fait un service à Apple et lui délèguent tout pouvoir pour tout décider après la vente de tout, à sa place.

avatar spece92 11/08/2017 - 19:54 (edité)

@byte_order
Ah t'es intéressant toi. *ironie*
T'achètes le téléphone, l'OS ne t'appartient pas, si t'acceptes pas les CGU tu peux pas utiliser l'iPhone, sauf à le jailbreaker; tu loues les services d'Apple (iCloud, iMessage, FaceTime) qui sont cryptés comme ton compte iTunes.
Ils garantissent l'inviolabilité de leurs services.
Tu peux communiquer ta localisation seulement si tu donnes ton accord.
Maintenant un service tiers veut accéder automatiquement à ta position de l'iPhone sans l'accord de l'utilisateur : c'est trop intrusif.
Apple n'acceptera jamais, qui sait jusqu'où ça peut aller ?
Ceux qui veulent ce service apparemment révolutionnaire pour certains n'ont qu'à utiliser Android et cesser de nous pomper l'air avec ces faux problèmes.
Ils sont même pas foutus d'utiliser les données santé iOS de l'utilisateur mais la localisation ça les intéresse, laissez-moi rire !
T'ai-je assez ahuri ?

avatar asseb 10/08/2017 - 13:06 via iGeneration pour iOS

Je bosse au 112 en Belgique, et je peux vous dire que l’AML (qui pour l’instant n’est pris en charge que par certains opérateurs) est franchement génial. Les appelants ne savent en général pas où ils se trouvent, et les secondes voire minutes gagnées sont infiniment précieuses, tant pour l’intervention elle-même que pour accélérer la prise en charge et passer à l’appel suivant. Perdre 5 minutes à trouver la localisation c’est peut-être des appels urgents qui prennent du retard ! L’app 112 Be est également précieuse (possibilité de fournir ses antécédents médicaux, des personnes de contact...)

avatar eric691 10/08/2017 - 14:02 via iGeneration pour iOS

@asseb

J'ai téléchargé il y a quelques jours une application qui s'appelle orientation.
Elle donne en un instant l'adresse de l'endroit où on se trouve
Sinon oui sans doute que cela faciliterait pleins de choses qu'à tout moment on puisse savoir où l'individu X se trouve, quelle qu'en soit la raison.
Mais justement on ne veut pas de ça désolé. Non.
Je ne veux pas être pisté ainsi, non.
Je ne veux pas que sous prétexte de sauver des vies, ma vie soit sous surveillance.
Non
Messieurs de chez Apple ne cédez pas à ce genre de pression
Non
L'enfer est pavé de bonnes intentions : oui

avatar r e m y 10/08/2017 - 14:06 via iGeneration pour iOS (edité)

@eric691

Mais il ne s'agit pas d'être pisté à ton insu!
Juste que, si tu as validé ce choix, ta position GPS soit envoyée automatiquement aux secours quand tu les appelles en composant le 112, et uniquement quand tu composes le 112...

avatar ssssteffff 10/08/2017 - 15:38 via iGeneration pour iOS

@eric691

La question n'est pas d'être pisté ou pas, mais de transmettre les informations instantanément aux secours en cas de besoin, quand tu les appels (et donc permettre une intervention rapide là où 3 min peuvent-être vitales, merci @asseb pour ton retour d'expérience).
C'est déjà mis en place par les secours dans tous les pays, mais avec des mécanismes différents et une précision relative. Ici l'idée de l'EENA est de standardiser ce mécanisme au sein de l'UE en se basant sur ce qu'il y a de plus précis : la puce GPS du téléphone appelant.

Après ça pose effectivement la question de l'exploitation par d'autres organisations gouvernementales, mais il est possible de faire un Standard sécurisé qui ne se déclenche que lors d'un appel émis (l'OS peut tenter toute tentative d'activation à distance) vers des numéros figurants dans une liste blanche (via les réglages opérateurs ou en dur dans l'OS).

avatar asseb 10/08/2017 - 17:42 via iGeneration pour iOS

@eric691

Non il n’est pas question de ça. Je ne peux pas demander la localisation d’un téléphone quelconque. Je reçois juste automatiquement la localisation de l’appelant quand il compose le 112. Ensuite cette localisation est mise à jour toutes les 30s.

Nous recevons déjà l’adresse de facturation des numéros fixes et d’une partie des numéros mobiles (ce qui est moins souvent utile, donc). Et nous pouvons faire localiser le portable par triangulation mais : cela prend du temps et la précision varie de 500m à parfois 8 km.

avatar spece92 11/08/2017 - 19:58

@eric691
T'as tout compris. Voilà la finalité de ce truc. « C'est pour sauver des vies etc » toujours des beaux discours pour nous entuber, heureusement Apple veille.
Merci Tim 👍🏾

avatar Seb42 10/08/2017 - 14:45 via iGeneration pour iOS

@asseb

Enfin une personne qui sait quelque chose sur le sujet de fond.
Merci pour tes infos

avatar Rodri31 10/08/2017 - 13:59 via iGeneration pour iOS

C'est vrai que l'on peut contacter les urgences sans avoir de réseau? Ou c'est une légende ? ^^

avatar eric691 10/08/2017 - 14:04 via iGeneration pour iOS

@Rodri31

Réfléchi deux secondes et tu auras ta réponse

avatar reborn 10/08/2017 - 14:15 via iGeneration pour iOS

@Rodri31

Tu peux pas, comment tu veux capter sans onde ?

Par conte sans carte sim, si il y a du réseau cela fonctionne.

avatar ssssteffff 10/08/2017 - 15:32 via iGeneration pour iOS

@Rodri31

L'appel d'urgence est possible via les antennes réseau sans carte sim (et par extension dans les zones couvertes par d'autres opérateurs que le tiens) si je ne dis pas de bêtise.

Pages