Rumeurs



Yahoo voudrait devenir le moteur de recherche par défaut dans iOS

Si Marissa Mayer a insufflé son dynamisme et une vision à Yahoo, force est de constater que le moteur de recherche est toujours loin de rivaliser avec Google et les autres géants d'internet en terme de revenus. Au premier trimestre de l'année, Yahoo a ainsi généré un peu plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires, soit 1 petit pour-cent de mieux qu'un an auparavant. Les revenus tirés de l'affichage publicitaire ont représenté 409 millions de dollars (2% de plus qu'au même trimestre de 2013), tandis que le chiffre d'affaires généré par les recherches ont fait un peu mieux : +9% à 444 millions. Au moins, l'entreprise est dans le vert, mais on est loin des taux de croissance à deux chiffres d'autres sociétés du secteur.

Clic pour agrandir

Afin d'améliorer ces chiffres pâlichons, Marissa Mayer et Adam Cahan, vice-président en charge des produits émergents et mobiles, ont un plan : négocier avec Apple afin que le moteur de recherche par défaut de Safari sur iPhone et iPad ne soit plus Google, mais Yahoo. Il est certes possible de troquer Google par Yahoo ou Bing, mais être le moteur de recherche par défaut confère un avantage concurrentiel conséquent : combien sont-ils à choisir un autre moteur dans les préférences d'iOS ?

Pour convaincre Apple, les dirigeants de Yahoo ont longuement préparé un argumentaire détaillé, y compris des images de ce à quoi les résultats ressembleraient dans iOS. Il faudra sans doute un peu plus qu'un joli diaporama pour attendrir les coeurs secs de Cupertino, et ne pas hésiter à jouer aussi de l'argument financier : après tout, Google verse à Apple un milliard de dollars par an pour être le moteur de recherche par défaut d'iOS. Marissa Mayer pourra également jouer de son entregent auprès de Jony Ive, ces deux-là se connaissent bien depuis quelques années.

Yahoo et Apple entretiennent une relation fructueuse depuis de nombreuses années. Le moteur de recherche fournit les données pour plusieurs des apps iOS, comme la Bourse et la Météo, mais cela reste limité en terme financier et de visibilité. Cependant, Yahoo a réellement haussé le niveau de qualité de ses propres applications mobiles : Yahoo Météo ou Flickr ont été salués pour leurs interfaces et leurs fonctionnalités. Et c'est sans compter la volonté d'Apple de remplacer partout où cela est possible les services de Google.

La CEO de Yahoo, ancienne dirigeante de Google, ne compte pas lâcher le morceau et veut affronter son rival sur son terrain : la recherche donc, mais aussi la vidéo. Yahoo joue ainsi du carnet de chèques pour créer un concurrent de YouTube proposant des contenus premium - et tente notamment d'attirer des créateurs provenant de YouTube. Plus globalement, le moteur de recherche s'est lancé dans une politique de contenus à forte valeur ajoutée (en oubliant souvent, malheureusement, qu'il existe d'autres marchés au-delà des États-Unis).

[Via : Re/code]

Tags: ,


La reconnaissance musicale de Shazam dans iOS 8 ?

Si l'iTunes Store continue de dominer totalement le marché du téléchargement de musique, la boutique d'Apple souffre de plus en plus des nouveaux modes de consommation - et notamment du streaming (lire : Musique : Apple a t-elle perdu son mojo ?).

Afin de contrer ces nouvelles menaces, Apple a plusieurs fers au feu : l'adaptation d'iTunes à Android, ou encore le lancement d'un service de streaming musical sur abonnement, à la manière de Spotify, qui viendrait compléter l'offre gratuite d'iTunes Radio. Sur ce dernier point, Bloomberg annonce que le service a d'ores et déjà été développé, mais qu'Apple soupèse actuellement le pour et le contre - ce lancement pourrait ralentir les ventes de morceaux, estime t-on du côté de Cupertino.

iTunes Radio va lui bel et bien connaître un déploiement à l'international cette année, ce qui est déjà le cas avec l'Australie. La Grande-Bretagne est visiblement le prochain pays sur la liste. En revanche, pour le moment, Apple n'a toujours pas pris de décision définitive concernant une présence autonome d'iTunes Radio sur la page d'accueil d'iOS (lire : iOS 8 : tout ce que l'on sait déjà sur le futur système).

Mais Apple ne compte pas s'arrêter là pour muscler son offre musicale. L'entreprise travaillerait avec Shazam afin d'intégrer dans iOS 8 la technologie de reconnaissance musicale de la start-up anglaise. D'après les sources de Bloomberg, la reconnaissance d'un morceau (entendu à la radio, dans un bar, chez un ami…) passerait par Siri : une fois lancé l'assistant virtuel, il suffirait de lui demander « quelle est cette chanson » pour qu'il retourne le nom du titre et son auteur. Et on ne peut s'empêcher d'imaginer que Siri proposera dans la foulée d'acheter le morceau sur l'iTunes Store…

L'intégration de Shazam serait similaire à celle de Twitter. Le service pourrait donc être présent dans les préférences d'iOS, sans qu'il soit nécessaire de télécharger l'application. Voilà qui représenterait un joli coup d'accélérateur pour le service qui compte déjà plus de 90 millions d'utilisateurs mensuels… et qui cherche à se lancer en Bourse.

Apple lèvera sans doute une partie du voile sur iOS 8 durant la WWDC, qui débute le 2 juin.



Déjà des coques pour l'iPhone 6... mais faut-il s'y fier ?

Les fabricants d'accessoires commencent à s'emballer au sujet du prochain iPhone. On apprenait hier que des maquettes de ce qui serait l'iPhone 6 fleurissaient sur des stands de la Foire de l'électronique de Hong Kong. On découvre aujourd'hui que des coques peuvent d'ores et déjà être commandés sur la place de marché Alibaba.

Un grossiste chinois spécialisé dans les accessoires pour mobiles, Shenzhen JWP Trading Co., Ltd., vend des coques « conçues pour l'iPhone 6 ». NowhereElse publie quelques photos supplémentaires de ces produits. Leur design semble correspondre aux schémas qui ont fuité il y a deux semaines.

L'ensemble est assez proche de l'iPhone 5c : les tranches sont plus arrondies, les boutons de volume sont rectangulaires. On remarque aussi un trou sur le côté du téléphone pour le bouton de verrouillage. La plupart des gros smartphones Android ont un bouton de verrouillage placé à cet endroit car il est plus facile à atteindre que sur le dessus.

L'arrivée de ces maquettes et de ces coques ne certifient en rien que l'iPhone 6 aura bel et bien ce design. Pour mémoire, des fabricants s'étaient lourdement trompés au sujet de l'iPhone 5 « goutte d'eau » qui s'est révélé être... l'iPhone 4S, dont le design n'avait donc pas bougé d'un poil. Pour que leurs produits soient sur le marché le jour du lancement du successeur de l'iPhone 4, des accessoiristes avaient fabriqué des étuis en se basant sur des rumeurs et des plans qui se sont révélés erronés. Même si les rumeurs autour de l'iPhone 6 prennent de plus en plus forme, y compris au sens littéral du terme, il est nécessaire de ne pas tout prendre pour argent comptant.

Lire notre enquête :



Une face avant et une batterie de grand iPhone en photo [MàJ]

Cette photo montrerait la pièce formant la face avant d'un prochain iPhone. Trouvée sur le forum chinois Weibo par iPhon.fr, elle présente un iPhone 5s à côté de cette façade de plus grande taille, probablement le supposé modèle à 4,7". On distingue en arrière-plan tout un lot de ces façades et des personnes qui ne prennent pas de précautions particulières pour s'effacer du cliché.

[MàJ 15/04/2014 12h32] : les rumeurs autour de l'iPhone 6 s'accélèrent… Le site NowhereElse a mis la main sur des photos de ce qui pourrait être les batteries du nouveau téléphone d'Apple. Comme l'indique le site lui-même, la source n'est pas complètement sûre, mais la photo est au moins crédible. Cette batterie reprend le format allongé déjà utilisé pour les appareils actuels, mais elle est un petit peu plus longue, ce qui est logique pour un iPhone plus grand.

Clic pour agrandir

Tags:


Où il est encore question de LG pour l'écran de l'iWatch

Une nouvelle rumeur indique que LG produira l'écran OLED flexible de l'iWatch. Des sources industrielles du site Naver assurent même que le fabricant coréen sera le seul fournisseur d'écran. Un renseignement qui va à l'encontre d'une précédente rumeur venant du Korea Herald selon laquelle le fabricant Ritek/Ritdisplay serait aussi impliqué (lire : iWatch : LG s'immisce dans la rumeur).

crédit : Todd Hamilton

Qu'il soit le seul fournisseur ou non, au vu des rumeurs insistantes à son sujet, LG va semble-t-il bien produire une des pièces de l'iWatch. Le constructeur a montré son savoir-faire en matière d'écran flexible avec le G Flex sorti fin 2013.

Selon l'analyste Ming-Chi Kuo, assez bon au jeu des prédictions, l'iWatch sera déclinée en deux modèles de 1,3 et 1,5". Le produit serait présenté à la rentrée. L'analyste estime que 5,5 millions d'unités pourraient être écoulées d'ici la fin de l'année. Le site coréen Naver assure pour sa part qu'Apple veut vendre 9 millions d'iWatch en 2014.

[Via Mac Rumors - G4Games]

Tags: ,


L'iPhone 6 vendu 100 $ plus cher que le 5s par les opérateurs ?

D'après l'analyste Peter Misek, Apple négocie actuellement avec les opérateurs une hausse du prix de vente de son smartphone. L'objectif serait de vendre le prochain iPhone 100 $ plus cher que ne l'est actuellement l'iPhone 5s. Si les opérateurs obtempéraient, ce qui ne semble pas être le cas pour le moment, l'iPhone 6 serait vendu 299 $ avec un contrat de deux ans aux États-Unis. Selon Misek, Apple pourrait parvenir à faire plier les opérateurs en leur faisant valoir que l'iPhone 6 sera le seul smartphone haut de gamme à rencontrer un énorme succès cette année.

Un iPhone 5s vendu par AT&T

Cette rumeur est toutefois à prendre avec beaucoup de précaution. L'analyste ne donne pas les raisons de cette hausse de tarif et il s'est déjà lourdement trompé par le passé. Il avait ainsi prédit la sortie de l'iTV en septembre 2013 et avait annoncé que l'iPhone 5s serait disponible en 6 ou 8 couleurs, avec une puce NFC et 128 Go de stockage. La boule de cristal n'a pas bien fonctionné.

[Source StreetInsider]



À la pêche aux moules de l'iPhone 6 [màj]

Avec l'iPhone 6, le robinet à fuites est toujours grand ouvert. Il y a deux semaines, une série de schémas et de photos est apparue, dévoilant le (supposé) nouveau design des deux futurs smartphones qu'Apple concocterait - ce que l'analyste Ming-Chi Kuo a depuis confirmé (lire : iPhone 6 : un navire amiral et un paquebot pour l'automne). On gardera à l'esprit que tout cela reste frappé du sceau de la rumeur même si ces différentes indiscrétions proviennent de plusieurs sources.

Clic pour agrandir

De nouveaux schémas sont apparus sur Weibo; même s'il est impossible d'être sûr à 100% qu'il s'agit bien d'iPhone, ils semblent néanmoins démontrer qu'Apple et Foxconn sont en pleine préparation de la production de l'iPhone 6 (du moins pour un des modèles qui pourrait s'avérer être celui de 4,7 pouces). En plus de ces schémas techniques, deux photos de moules ont également fait leur apparition. Si on accepte l'hypothèse qu'il s'agit de la matrice d'un des iPhone de prochaine génération, cela signifie que le partenaire d'Apple est réellement sur le point de rentrer en production.

L'iPhone 6 de 4,7 pouces pourrait être dévoilé à la rentrée, tandis que son grand frère de 5,5 pouces devrait attendre un peu : la production de ce grand modèle rencontrerait quelques difficultés.

Mise à jour - Une nouvelle photo de ce qui est présenté comme le moule de l'iPhone 6 a été publiée par Nowhere Else. Elle permet de comparer la taille du nouveau modèle (de 4,7 pouces) avec un iPhone 4S. Les mesures de l'appareil seraient de 138 mm de long sur 64 mm de large, avec un écran d'une diagonale de 12 cm, soit 4,7 pouces.

Clic pour agrandir

Tags:


Le smartphone à "écran magique" d'Amazon dévoilé en juin

Sauf accident, le premier smartphone d'Amazon sortira fin septembre, après une annonce en juin prochain, écrit le Wall Street Journal. Le quotidien qui ajoute que le terminal a déjà été montré à des développeurs à Seattle et San Francisco. Contrairement aux tablettes Kindle et au boîtier TV tout juste annoncé qui n'ont pas de fonctions spectaculaires comparées à la concurrence, ce téléphone jouerait la carte de l'originalité.

Il est de nouveau décrit comme comportant un écran capable de simuler une représentation en 3D, façon hologramme, de ses images. Et sans qu'il soit nécessaire de porter des lunettes spéciales. Dans l'esprit peut-être de ce que propose la Nintendo 3DS avec cette petite sensation de profondeur dans les jeux.

Pour y réussir, Amazon utilise des caméras qui suivront le mouvement des yeux. Le Wall Street Journal en annonce quatre intégrées en façade de l'appareil. Fin mars, l'analyste Ming-Chi Kuo parlait lui aussi de caméras mais au nombre de six et pour interpréter les gestes faits par l'utilisateur, sans toucher l'écran. Rien n'empêche d'ailleurs que les deux possibilités soient au menu.

En 2012, date d'apparition de cette rumeur d'un téléphone, on parlait déjà de ces multiples caméras logées dans les coins et dans les mois suivant d'un écran particulier. La difficulté de mise au point de ce dispositif explique peut-être pourquoi ce téléphone tarde à ce point à sortir. Car il devient difficile de ne pas donner de crédit à cette rumeur. Entre des liseuses, des tablettes, un boîtier TV/console de jeu et il y a quelques jours l'annonce d'un lecteur de code barre pour remplir son frigo, l'arsenal de gadgets électroniques d'Amazon ne cesse de se diversifier et l'absence d'un téléphone au milieu est singulière.

Rien de plus précis n'est dit sur la valeur ajoutée d'un tel écran et les scénarios d'usage, ni sur le positionnement tarifaire. Mais en règle générale, Amazon écrase les prix…

Sur le même sujet :
- Amazon, son smartphone et ses six caméras
- Fire TV : le boîtier TV d'Amazon plait à moitié
- AmazonFresh : l'épicerie au bout du lecteur de codes barre, à Paris dès cette année ?

Tags:


De la musique haute définition sur l'iTunes Store ?

L'iTunes Store pourrait bien proposer aux plus audiophiles de ses clients d'acheter des morceaux en haute définition. Actuellement, les titres vendus dans la boutique sont proposés en 16 bits encodés à 256 Kbit/s; une qualité somme toute correcte pour la majorité des utilisateurs (qui se contentent bien souvent des écouteurs Apple); mais à en croire le bloggueur spécialiste de la musique Robert Hutton, Apple s'apprêterait à lever le voile sur un nouveau rayon 24 bits.

Cela fait quelques années maintenant (depuis au moins 2011) qu'Apple demande aux maisons de disques de fournir des morceaux en 24 bits (avec un échantillonnage 96 kHz ou 192 kHz). Pour des raisons liées au téléchargement, Apple procède donc à un encodage pour en compresser le poids. Le catalogue « Mastérisé pour iTunes » utilise lui les masters originaux (lire : « Masterisé pour iTunes » : le symbole de la victoire d'iTunes sur le CD) afin d'en tirer un meilleur encodage, mais les morceaux restent compressés en 256 Kbit/s.

De fait, la firme de Cupertino est propriétaire du plus important catalogue de musique haute résolution au monde, écrit Hutton. Et Apple pourrait profiter de la conjonction de deux événements pour lever le voile sur cette nouvelle offre : la WWDC et les remasters de la discographie de Led Zeppelin, qui tombent tous deux… le 2 juin. Apple vendrait ces morceaux haute définition 1$ plus cher que les titres habituels. Un catalogue conséquent et des prix abordables, voilà qui serait de nature à faire de l'iTunes Store la boutique incontournable des amateurs de restitution sonore de qualité (et qui participerait au passage à faire revenir quelques clients vers iTunes, lire : Apple envisagerait une refonte de l'offre musicale de l'iTunes Store).

Led Zep comme en studio.Clic pour agrandir

La demande en matière de produits audiophiles a repris du poil de la bête ces derniers temps : Neil Young et son baladeur Pono a explosé les compteurs de Kickstarter (lire : Pono, le baladeur pour audiophiles de Neil Young, bientôt sur Kickstarter). Alors que le projet ne demandait que 800 000$, il a déjà atteint les 5,8 millions de dollars.



Apple TV 2014 : du mouvement dans le canapé

Si l'Apple TV a souvent été dépeint comme un « hobby » par Apple, ça n'est plus le cas depuis que le petit boîtier a représenté un marché d'un milliard de dollars l'an dernier (lire : Tim Cook : « Difficile d'appeler l'Apple TV un hobby »). De fait, le constructeur a planché sur un profond renouvellement de son offre destinée à l'installer durablement dans les salons. L'analyste Ming-Chi Kuo, qui nous a fait part de ses prévisions -souvent justes par le passé- concernant l'iWatch, les iPhone 6 et la gamme 2014 d'iPad, prévoit que ce nouvel Apple TV va jouer un « rôle clé » dans l'écosystème du constructeur.

Concept d'Apple TV avec capteur de mouvements. Crédit Brightcove - Clic pour agrandir

La technologie développée par PrimeSense, rachetée par Apple en fin d'année dernière bat au coeur du Kinect de Microsoft (lire : Acquisition de PrimeSense : que prépare Apple ?). Cupertino en tirerait profit pour son Apple TV, qui pourrait être commandé avec des gestes, comme l'est la Xbox actuellement. Cela ouvrirait d'ailleurs au boîtier des perspectives intéressantes en matière d'interaction dans des jeux, mais Ming-Chi Kuo ne peut pas affirmer avec certitude que l'Apple TV disposera de sa propre boutique d'applications - même si cette perspective est plus que probable dans un proche avenir.

Apple TV ou iTV au pied du sapin ? Crédit Brightcove - Clic pour agrandir

Cette nouvelle génération d'Apple TV serait disponible à la fin du troisième trimestre, voire au début du quatrième. Apple pourrait en écouler 1,8 million au troisième trimestre, et 2,5 millions de plus durant les fêtes.

Enfin, pour ce qui concerne l'iTV, là aussi rien ne sert de retenir son souffle : le téléviseur ne devrait pas être lancé cette année… s'il l'est jamais. Apple pourrait attendre de muscler son offre de contenus TV avant, éventuellement, de produire une smart TV.

Tags: ,