Microsoft a trouvé la solution pour remplir son Marketplace

Nicolas Furno |

Inconnu en Europe, Redfin est un site de petites annonces immobilières assez populaire aux États-Unis. Le service est aussi disponible sur l’App Store et Google Play, mais pas sur le Windows Marketplace. Enfin, si : comme l’a découvert le site, une application Redfin est présente dans la boutique d’applications de Microsoft. Problème, ce n’est pas une application officielle et elle est très mal jugée dans la boutique.

Comme l’explique GeekWire, cette application a été conçue par Microsoft, sans l’accord du site original. Il ne s’agit en fait que de la version mobile du site, encapsulée pour ressembler à une application native. Sans succès si l’on en croit les commentaires de la boutique qui se plaignent tous de la piètre qualité de l’application. Pis, la description laisse entendre que l’on peut gérer la location depuis l’application, ce qui est faux, cet équivalent de SeLoger n’étant qu’un annuaire d’annonces.

Ce cas est loin d’être isolé : sous le nom "Microsoft WebApps", l’éditeur de Windows a publié plusieurs dizaines de pseudo applications similaires, sans prévenir les propriétaires des sites respectifs. De quoi remplir sa boutique et offrir à ses utilisateurs qui cherchent les noms de services connus une solution, certes, mais cette manœuvre montre surtout que Microsoft peine à attirer les développeurs.

Deux applications conçues par Microsoft pour remplir sa boutique.

La stratégie semble un peu désespérée, mais Microsoft reconnaît sans gêne qu’elle pratique cette opération depuis quelque temps. Le site a demandé des explications à l’éditeur qui a répondu que la majorité des sites appréciait ces applications générées automatiquement. En cas de problème, les propriétaires peuvent envoyer un mail pour se plaindre et l’application sera retirée. C’est déjà arrivé avec une compagnie aérienne, mais cela n’a pas empêché Microsoft de continuer.

Contrairement à Apple et Google qui peuvent se permettre de faire la fine bouche et de refuser des applications parce qu’elles en copient une autre (lire : Apple et Google ne veulent plus entendre parler de Flappy Bird), Microsoft n’a pas le choix. Le Marketplace reste très pauvre en comparaison et la priorité semble être la quantité, pas la qualité…

[Via : Daring Fireball]


avatar YanDerS | 
Conséquences d'un retard et d'un manque de vision accumulés
avatar Zash_FX | 
J'arrive même pas à comprendre comment c'est possible légalement que MS se permette de publier des (mauvaises) applis en utilisant les noms des services qui sont j'imagine des marques déposées, et sans même les prévenir en plus. Au mieux, ça nuit à l'image de marque de la boite qui n'aura pourtant rien demandé.
avatar an3k | 
Après le recours à Android pour leurs nouveaux modèles d'entrée de gamme, c'est un deuxième aveu d'échec pour une plate-forme qui peine à attirer les développeurs. Sale temps pour MS.
avatar toulke | 
Haha quelle bande de bouffon l'equipe MS ils ne se respectent meme pas
avatar YanDerS | 
et tout le monde est heureux essai de BBcode...échoué :/
avatar methos1435 | 
Grmpf han hmm hhhe quelqu'un a parlé de flash ou j'ai rêvé ? Sérieusement, pour MS ça craint.

CONNEXION UTILISATEUR