Presse : le Financial Times mise sur l'HTML5 plutôt qu'iTunes

Florian Innocente |

Le Financial Times fait le pari de l'HTML5 plutôt que des applications natives pour ses lecteurs sur smartphones et tablettes. Présent sur l'App Store [1.6] le quotidien économique cherche à prendre de la distance d'avec la boutique d'Apple, de son système d'abonnement et des OS mobiles en général.

http://static.igen.fr/img/2011/4/ftipad-20110607-153930.jpg

Soucieux de rester maître de son fichier d'abonnés, le groupe Pearson, propriétaire du Financial Times, a décidé d'explorer la voie d'une réalisation en HTML5 il y a un peu moins d'un an. Le constat a été fait aussi que développer et maintenir une application native sur plusieurs OS tenait du casse-tête. Là, en cas de changement technique nécessaire, l'opération peut se faire en quelques jours au lieu de plusieurs semaines ou mois, et quasiment en une seule fois. Quasiement car des ajustements resteront nécessaires selon les OS et navigateurs. La version actuelle a été optimisée en priorité pour Safari Mobile sur iPhone et iPad.

Si plusieurs magazines américains ont récemment rejoint Apple et son service d'abonnement, d'autres continuent de s'en plaindre, notamment en France (lire Presse : le GESTE passe à l'action). Et puis il y a ceux qui ont choisi une voie médiane. Libération par exemple avec sa nouvelle application iPad a adopté le principe de l'abonnement In-App mais si l'on s'abonne directement depuis son site, les prestations sont plus intéressantes pour un prix équivalent (lire Libération se refait sur iPad : détails et abonnements).

Le Financial Times version HTML5 est en accès gratuit pour une semaine à cette adresse http://app.ft.com/. Toutefois au moment de la rédaction de cet article les serveurs répondaient difficilement.

avatar Max3006 | 
Honnêtement, je pense que c'est un exemple à suivre. Le FT s'affranchit de toutes les contraintes imposées par Apple. De plus iOs 5 permettra de sauvegarder les articles pour la consultation en hors ligne. Et c'est sans compter qu'ils n'auront plus qu'à développer une seule application pour tous les téléphones quel que soit le système d'exploitation. Les coûts liés au développement vont fondre. Cap sur la qualité. L'avenir nous dira si le succès sera au rendez-vous.
avatar Oh la belle Pomme | 
Bla bla bla. Arretez un peu avec le cul de cette pov'crémière ! C'est leurs journal, leurs clients, leurs travail (ils les volent pas les articles, si ?), leurs tafs, leurs boites... ils font se qu'ils veulent (eux aussi)... couillon ;) Grand bravo à eux !
avatar Ellipse | 
C'est une très bonne chose. Vaut mieux utiliser les standards du web plutôt que d'encapsuler du contenu dans une application qui est pieds et poings liées à un système d'exploitation unique, c'est l'évidence même. Le principe de l'app en lui-même est une hérésie (fragmentation sociale de l'information) malgré tout les avantages que ça apporte actuellement en terme de confort par rapport aux sites web.
avatar Florian1293 | 
wow fragmentation sociale de l'information, je n'y avais pas pensé à ça! c'est vrai que ça peut favoriser cette fragmentation. après, c'est probablement un compromis à trouver entre les ressources qu'on choisit de consacrer aux plateformes, que ce soit site web, et/ou applications natives. Après, il y a aussi la démarche volontaire des citoyens de s'informer ou pas, et avec de l'information de qualité, parce que quand on voit les torche-culs que sont les gratuits et le JT d'M6, on se demande...
avatar Florian1293 | 
pourquoi pas, il y a des trucs très chouettes à faire avec les langages standards du web. après, l'avantage des App native, c'est qu'on ne charge que l'essentiel, donc ça fait moins de données en transit, moins d'occupation de la bande passante
avatar jolepabo | 
Franchement, c'est une super nouvelle. Dommage que les serveurs soient HS, j'essayerais bien!
avatar m_enfin | 
C'est pas trop tôt, si seulement dans un premier temps les sites d'actualités pouvaient faire ça et pas des apps, ça serait un vrai pas en avant.
avatar eipem | 
Apple avec son Store est dans l'exacte position du Libraire, c'est à dire un fournisseur de contenu sur lequel il prend une part. Il me semble qu'en France, pour la librairie papier, cette part s'élève à 37% du prix de vente. Donc je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à Apple sur ce sujet. Apple fait la promotion du HTML5 qui permet aux éditeurs de s'affranchir de son Store. Là non plus, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à Apple. @RickDeckard Tu as raison sur le fait qu'il est dangereux de lier son offre de contenu à un seul système d'exploitation. Mais je ne crois pas que ce soit à Apple de faire le site web des éditeurs qui utilisent son Store. En d'autres termes, ce n'est pas Apple qui décide de limiter l'accès au contenu d'un éditeur à sa stricte application, mais bien l'éditeur lui-même. Faut arrêter un peu. On a jamais engueulé un imprimeur parce qu'il ne proposait qu'un format de papier!
avatar marcplemay | 
" Apple fait la promotion du HTML5 qui permet aux éditeurs de s'affranchir de son Store. Là non plus, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à Apple." Tu est resté à l’époque ou le passe temps de Jobs etait de taper sur Adobe et Flash et ou il disait qu'il fallait miser sur l'HTML5 . C'est fini ça, depuis 1 an Apple est d'un silence évocateur sur l'HTML 5; n'en parlons surtout plus !
avatar denisbook | 
"Tu est resté à l’époque ou le passe temps de Jobs etait de taper sur Adobe et Flash et ou il disait qu'il fallait miser sur l'HTML5 . C'est fini ça, depuis 1 an Apple est d'un silence évocateur sur l'HTML 5; n'en parlons surtout plus ! " Apple contribue toujours massivement à l'évolution de html5 et la préversion de safari 5.1 est justement là pour ajouter un nombre impressionnant d'avancée (des animations css en passant par mathml etc). tout cela au service de faire des sites toujours + applicatifs. vous avez aussi dans la section développeur d'Apple, le détail de l'ajout du plein écran pour les sites web applicatifs. - A l'heure actuelle, là maintenant, pile poil : Apple continue à taper sur flash (avec une massue + grosse) et à parler de HTML5. effectivement, ca rabâche pas chaque mois avec des petits ballons, mais les actes sont concrets : toujours + de facilités "off line" pour html5 et safari, et toujours + d'ajouts pour rendre le besoin de flash caduque, et aussi toujours plus d'ajouts à l'environnement natif cocoa. -
avatar Florian1293 | 
j'aime les interventions d'oomu, elles piquent. t'entends Luka? la prochaine fois, tourne 7 fois ton clavier dans ta bouche! :)
avatar lol51 | 
Certe l'html 5 c'est super. Certe on peu faire un journal qui tourne sur tout les OS à moindre frais. Mais c'est sans compter sur l'investissement diffuseur/libraire en ligne. Le résultat c'est que les serveur son HS. Et ils sont HS parce que chaque internaute vas charger le code de la web app (en plus des articles) à chaque fois qu'il vient consulter. Alors faire une app native pour chaque plateforme ça a un coût, mais il ne faut pas négliger celui qui consiste à se substituer au circuit de distribution/diffusion que propose Apple. Et visiblement les journaux n'ont pas encore bien pris la mesure de cette donnée.
avatar Vrac | 
@izoong l'HTML5 permet le stockage local d'informations de la même manière qu'une application le ferait. D'autre part, les navigateurs ont un système de cache. Je ne vois pas où les serveurs pourraient être HS ? Si l'application est bien conçue, c'est l'essence même d'internet de proposer un contenu multi-plateforme, c'est donc une solution naturelle et évidente pour la presse. La seule question qu'ils doivent réellement se poser, c'est du point de vue marketing : Apple propose une boutique qui va générer énormément de trafic: ne pas s'y trouver, c'est accepter de perdre des ventes, ou du moins, c'est choisir de faire soit même sa promotion...
avatar matou4 | 
J'ai vite fait testé l'app, elle est du niveau de l'app native, le résultat est vraiment impressionnant.
avatar LondonRom | 
Je pense que le futur c'est plutôt des solutions comme Adobe Air, qui sont multiplateformes (un seul code pour tous les systèmes d'exploitation avec des ajustements) mais qui stocke le code html ou flash en local et ne va chercher que ce qui est nécessaire.
avatar chabalo | 
Alors qu'en est-il aujourd'hui ?

CONNEXION UTILISATEUR