RIM : un vent de panique à la sortie de l'iPhone

Anthony Nelzin-Santos |

Au détour d'une discussion Shacknews du week-end trouve-t-on le témoignage de quelqu'un qui serait un ancien employé de RIM et se fait connaître sous le nom de Kentor. Si l'on se fie à ses dires, c'est un vent de panique qui aurait traversé les bureaux canadiens du concepteur du BlackBerry à l'annonce de l'iPhone début 2007.

Il commence par rappeler le chemin des acteurs de la téléphonie avant l'entrée d'Apple sur le marché. Spécialiste des ondes radio, Motorola est notamment responsable de la naissance du talkie-walkie, de la télévision en couleur, ou du téléphone cellulaire. RIM est un spécialiste des réseaux de communication bidirectionnels, du pager au fameux BlackBerry. Ericsson concevait déjà des téléphones dans les années 1930s, alors que Nokia n'a débuté son activité dans le domaine que dans les années 1970.

Kentor considère la gamme des Nokia Communicator comme les premiers smartphones, dans la fin des années 1990, avec leurs quelques applications et leur connexion à un réseau DATA. Mais « la vue générale était que les téléphones n'auraient jamais un réseau avec une bande-passante suffisante ou un ratio performances/autonomie suffisant pour être plus qu'un téléphone ». Nokia et Ericsson ont progressivement intégré les fonctions PDAs issues des Palm, alors que Palm s'est intéressé au téléphone. Les changements étaient donc très progressifs, une itération après l'autre.

Il interprète l'iPhone comme un réel pavé dans la mare dans laquelle barbotait tout ce petit monde, voire même comme un joli bras d'honneur : « RIM était même en déni total après l'annonce de l'iPhone ». A l'époque, il vient de quitter RIM, mais les échos qu'il reçoit parlent de réunions où l'on juge que l'autonomie sera forcément horrible parce que l'iPhone embarque un processeur surpuissant, seule manière d'expliquer la fluidité de son interface. Au démontage, surprise : une grande batterie, une toute petite carte-mère, rien de magique.

Force est de constater que trois ans après la sortie de l'iPhone, le marché de la téléphonie mobile a été complètement renversé. L'indétrônable Nokia est en pleine perte de vitesse, RIM peine à se renouveler, Microsoft a été obligé de se réinventer. Ceux qui ont adopté Android (Motorola, LG, Samsung, Sony-Ericsson) ont réussi à faire leur mue, un Android qui, comme iOS, n'était pas là il y a trois ans.


Tags
avatar iCaramba | 
Eh oui! Ca tue! ;-) Qui se rappelle des declarations à la presentation de l'iPhone il y aura bientot 4 ans de la concurrence d'Apple, avec leur air dedaigneux.... Grosse rigolade, vraiment :-)
avatar tiptep | 
Ya pas mieux que l'iPhone il faut qu'il se le disent tous c'est constructeur.
avatar Amine49 | 
en 2007 peut être, mais le vent tourne vite dans ce business. Désormais l'avenir c'est Android.
avatar Abudah237 | 
@ glopglop1 : Surtout avec des fanboys pareils ;)
avatar Homer Simpson | 
« c'est constructeur » ou « ces constructeurs » ? ;-)
avatar phocean | 
Euh, 2010, vraiment ? Au début, je me suis demandé si l'article parlait en fait d'iPad.
avatar iCook | 
Oui de même, je suppose que le vent de panique a soufflé avec la sortie du premier iPhone et non pas celui en 2010, vu que le type qui témoigne a quitté Blackberry à l'époque où le 1er iphone est sorti :p
avatar thEV4Nne | 
Je pense qu'il faut lire 2007 à la place de 2010 pour l'année d'arrivée de l'iPhone... Sinon, qui mieux que Apple pouvait réussir une parfaite intégration du logiciel et du matériel ? Il faut une réelle expertise pour savoir avec quelques mois ou années d'avance ce qui va être possible de "faire tourner" comme logiciel, avec un bon ratio performance/batterie et performance/encombrement. Apple n'a cessé de révolutionner lentement le genre avec l'iPod et les Mac portables depuis des années, désormais ce sont des mois et des années d'avance sur les concurrents qui font entrevoir ses produits comme "magique".
avatar Alex56 | 
Et dire que sur clubic ca denigre les travaux d'Apple et de SJ! Ca pue le troll. Quelle mauvaise foi! Oui Apple a frappe fort, tres fort! Seul Google peut suivre et aider quelques constructeurs
avatar Oh la belle Pomme | 
J'ai vu sur Clubic, ça fait peur.
avatar Bryan | 
Apple a frappé fort, certes mais la concurrence est arrivée en 2010 et se renforcera très nettement en 2011! Les troll sont des deux cotés!! Apple n'a plus l'hégémonie si on l'on regarde le marché en profondeur qu'elle avait fin 2009 même si ses ventes ont augmenté
avatar ThoTokio | 
@ nobrain42 : Oui certes, la concurrence commence à se faire jour et être (enfin) significative, pourtant tu oublie un détail.., Apple va bientôt pouvoir se défaire de son exclusivité castratrice avec AT&T, opérateur moins porteur que Verizon aux USA... En proposant l'iPhone à la norme CDMA adaptée pour le réseau de Verizon, Apple va (enfin) s'ouvrir les portes du plus gros opérateur mobile sur son plus gros marché, les USA ! cet atout majeur Apple ne l'avait pas encore sorti de son jeux, alors que la concurrence l'a abattu des le début de la partie, se privant ainsi de cette nouvelle riposte. J'ajoute que la norme CDMA a aussi fortement court en Asie... Apple y trouvera là encore un bon relais de croissance.., Il n'y a qu'à voir l'augmentation des cadences de production demandée part Apple à ses sous-traitant pour la période de sortie de son modèle CDMA....CQFD !
avatar Kevelian | 
Le plus gros marché mobile est actuellement le marché chinois et Apple y fait un vrai carton malgré le prix élevé , mais c’est vrai que faire du CDMA va aider l’iPhone a s’imposer pour autant qu’a Cuppertino ils continuent de nous surprendre avec chaque nouveau modèle
avatar denjipe | 
Euh la première phrase du troisième paragraphe, même en la relisant plusieurs fois elle ne veut rien dire.
avatar Amine49 | 
normal, c'est de l'anglais mal traduit.
avatar thefolken | 
Belle et énorme erreur tout de même concernant Nokia de la part de cet individu. En 1992, le conglomérat Nokia ne fait que se séparer de ses autres activités pour se concentrer sur la téléphonie. Elle a commencé en fait à faire des téléphones dès 1979, et son premier téléphone portable date de l'époque du déploiement du Nordic Mobile Telephone, premier réseau de téléphonie mobile au monde et qui date de… 1981. Et je ne parle même pas pour le GSM…
avatar SimonBHB | 
Dans quelques années le titre suivant : XX : un vent de panique à la sortie de l'iPad ?
avatar Bambouille | 
Je ne comprend pas la première phrase du troisième paragraphe ("Kentor...").
avatar kefoo | 
Daccord avec RDBILL pr le CDMA. Ajoute a ca la sortie d1 iphone 5 en 2011: - sans probleme dantenne - avec 1 meilleure autonomie - et du "cloud" Et RIM aura VRAIMENT de quoi s'inquieter...
avatar Kevelian | 
Le Communicator est sorti en 1996 ( année ou je suis entré dans la téléphonie mobile), sinon pour la chronologie est vraiment respecté, Nokia a commencé a être un très gros acteur avec son 8110 (banane) , son dernier succès (relatif) reste le E71 , quand a Motorola il faut remonter très loin … Bref l’iPhone a une belle autoroute si comme je l’ai dit plus haut a Cuppertino ils continuent d’innover
avatar Tibimac | 
"L'avenir c'est Androïd"... "Seul Apple peut...". Franchement, vous êtes comme ça dans la vie de tous les jours, sans zone grise ? Le gorgonzola, bien crémeux, c'est délicieux; le roquefort, non industriel, aussi, dans un autre genre. Ce qui est, chez le fromager, c'edt que les gens ont le choix... L'arrivée en force d'Androïd semble clairement une bénédiction, surtout... pour les possesseurs d'iPhone. Androïd n'enlève rien à mon iPhone, fait bouger les ligne, introduit une vraie concurrence (et a probablement permis une baisse des prix des iPhones subventionnés) et une vraie alternative. On peut enfin aller vraiment voir ailleurs si l'iOS ne nous convient pas ou plus. Avec un peu de chance, mais là c'est du pur fantasme, je sais, Androïd pourrait peut être conduire Apple à modifier certaines pratiques ou options vis à vis d'iOS. Ne tirez pas, je plaisante, là. Bon, pas d'insultes, hein. Je garde mon iPhone, promis. Pour l'instant.
avatar gerarrrrd | 
Merci Bigdidou, enfin quelqu'un qui a compris. Critiquer les trolls de Clybic c'est bien joli, mais ceux de macgé ont largement le niveau dans leur genre. Meme si dans 5 ans Apple n'est plus que 3eme ou 5eme sur le marché on s'en fou, tant qu'ils continuent a faire des bons produits et a gagner de l'argent avec, ca me va. Moi je veux juste un telephone cool, qui marche nickel et qui me prends pas la tete.
avatar abohbot | 
Tant pis j'investis tout de même dans un Blackberry

CONNEXION UTILISATEUR