iPhone 13 : la pose des protections d'écran n'a pas repris en Apple Store

Florian Innocente |

La pose de films de protection sur les iPhone 13 n'a pas repris dans les Apple Store. Si vous avez besoin de protéger l'écran de votre iPhone 13 mini jusqu'au 13 Pro Max, il n'y a pas d'autres moyen que mettre le film soi-même ou de trouver une autre solution.

En revanche, depuis une dizaine de jours déjà, les machines à poser ces protections ont repris du service pour les iPhone des précédentes générations.

Nous n'avons pas eu d'échos quant à une date de retour de cette prestation pour les iPhone 13. Les protections en question, signées Belkin et OtterBox, étaient prêtes pour le lancement de la nouvelle gamme, avec le matériel nécessaire sorti en magasin, mais tout a été annulé et rangé ce même jour.

Les Apple Store ne posent plus de protections d’écran sur les iPhone jusqu’à nouvel ordre

Les Apple Store ne posent plus de protections d’écran sur les iPhone jusqu’à nouvel ordre

Dans une note interne, instruction a été donnée aux équipes en Apple Store de renvoyer rapidement leur stock de six références de films de ces deux marques conçus pour les derniers iPhone.

Il n'y avait pas de détails supplémentaires sur la raison, toutefois ces accessoires ont continué d'être vendus séparément sur l'Apple Store. Signe que le problème vient probablement des machines plutôt que des films.

iPhone 13 : à nouvelle encoche, nouvelles protections d

iPhone 13 : à nouvelle encoche, nouvelles protections d'écran

Lire les commentaires →

La politique de confidentialité d'Apple profite à son business publicitaire

Stéphane Moussie |

L'encadrement du pistage publicitaire entré en vigueur dans iOS 14.5 n'a pas pénalisé tous les annonceurs. L'un d'entre eux s'en est même particulièrement bien sorti : Apple.

Les publicités gérées par Apple ont vu leur part de marché exploser ces derniers mois. D'après les statistiques du spécialiste Branch relayées par le Financial Times, 58 % des téléchargements d'applications iPhone liés à une publicité ont été déclenchés par une pub supervisée par Apple. Il y a un an, seulement 17 % de ces téléchargements venaient des services publicitaires d'Apple.

Depuis la sortie d'iOS 14.5 en avril, les éditeurs doivent demander aux utilisateurs l'autorisation de les pister à travers les apps, à moins d'utiliser le framework SKAdNetwork d'Apple qui remonte moins de données. Facebook, vent debout contre ces changements, a fait savoir le mois dernier qu'il était devenu plus difficile de mesurer l'efficacité des campagnes publicitaires sur sa plateforme.

Pourquoi l

Pourquoi l'encadrement du suivi publicitaire sur iOS effraie Facebook

Plutôt que de passer par la plateforme publicitaire de Facebook qui est dans le brouillard, des annonceurs se réorientent vers les services d'Apple. L'application EasyPark a doublé ses dépenses publicitaires auprès de Cupertino depuis avril, un choix payant, puisque « le taux de conversion est sans précédent », déclare sa responsable au Financial Times. En parallèle, l'efficacité pour atteindre les clients d'iPhone via les services publicitaires de Google a diminué.

Quasiment en même temps qu'elle serrait la vis vis-à-vis des annonceurs tiers, Apple généralisait un second emplacement publicitaire dans l'App Store. En plus des publicités présentes dans les résultats de recherche, des réclames apparaissent maintenant dans la section Rechercher de la boutique.

D'après le cabinet d'analystes Evercore ISI, Apple pourrait empocher 5 milliards de dollars de revenus publicitaires en un an, puis 20 milliards par an d'ici trois ans. Et d'indiquer que la politique de confidentialité d'Apple a « considérablement modifié le paysage. »

Les acteurs de l'industrie publicitaire reprochent à Apple de jouer un double jeu ainsi que de ne pas suivre elle-même les règles qu'elle impose aux autres. Menacée par le lobby France Digitale, Apple demande finalement aux utilisateurs leur consentement pour personnaliser les pubs de l'App Store depuis iOS 15. Margrethe Vestager, la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la concurrence, garde un œil sur l'activité d'Apple dans le domaine.

Lire les commentaires →

L'iPhone 14 pourrait manquer les puces gravées à 3 nm

Florian Innocente |

La prochaine génération d'iPhone prévue pour l'automne 2022 semble partie pour utiliser des processeurs toujours gravés en 5 nm voire 4 nm au lieu de 3 nm, écrit SemiAnalysis, au vu des commentaires faits par le Dr C. C. Wei, patron de TSMC et fabricant des puces d'Apple.

Cette finesse de gravure de 3 nanomètres pose de nouveaux challenges à TSMC. La préproduction "à risques", celle avec laquelle le fondeur teste ses procédures et techniques de fabrication, reste prévue pour 2021. Ce qui sous-entend qu'elle n'a pas encore commencé alors que la fin de l'année approche. Cette étape démarre généralement un an avant la production proprement dite.

TSMC envisage maintenant de lancer la fabrication en volume à 3 nm durant le second semestre 2022. Ce qui serait trop tard pour les plannings d'Apple. Au vu des générations précédentes (A11 en 10 nm, A12 en 7 nm et A14 en 5 nm) Apple s'est toujours appuyée sur une production de masse des processeurs Ax qui débutait entre avril et mai, afin d'avoir ses téléphones prêts pour l'automne.

Source : SemiAnalysis

Dès lors, les processeurs A16 de la fin 2022 camperaient sur une puce à 5 voire 4 nm mais Apple ne profiterait des 3 nm qu'avec les iPhone 15 de la fin 2023. De quoi laisser une opportunité à Qualcomm et Mediatek, dont les calendriers sont différents, pour être servis avant.

La Pomme pourrait toutefois utiliser ces processeurs à 3 nm dans d'autres gammes de produits, Mac ou iPad, plutôt que ronger son frein en les attendant pour les iPhone.

Lire les commentaires →

iOS 15 : comment réactiver les notifications sonores dans Mail

Félix Cattafesta |

Il semblerait que le passage à iOS 15 ait causé quelques soucis sur certains appareils pour les notifications de Mail. Apple a publié une page d'assistance indiquant la marche à suivre si vous n'entendez plus les alertes de cette application.

Rendez-vous dans Réglages > Mail > Notifications. En bas du menu se trouve un bouton Personnaliser les notifications. Sélectionnez le compte qui pose problème et activez les alertes : cela fera apparaître une option permettant de choisir un son ou une sonnerie et de gérer les vibrations.

Lire les commentaires →

Le moteur de store HomeKit d’Aqara est disponible en France

Nicolas Furno |

Aqara annonce la disponibilité en France, via sa boutique sur Amazon, de son moteur de store E1. Le principe est de connecter un store qui ne l’est pas, le moteur venant se positionner sur la cordelette d’origine pour baisser ou remonter le store. Comme tout produit de domotique, vous pourrez ainsi contrôler l’ouverture ou la fermeture du dispositif à distance, mais aussi l’automatiser dans le cadre de scénarios. Et comme toute la gamme récente d’Aqara, il est compatible HomeKit.

Le moteur conçu par Aqara vient se positionner sur le mur et il peut être alimenté, soit par une batterie rechargeable en USB-C, soit en permanence par son câble si vous avez une prise pas trop loin. Le constructeur annonce deux mois d’autonomie sur la batterie, sachant que la durée de vie réelle dépend largement du nombre d’utilisations par jour ainsi que de la taille du store1.

Aqara m’a envoyé un exemplaire et même si je n’ai pas encore eu l’opportunité de le tester, ce moteur de store E1 semble très bien conçu et solide. Plusieurs roues sont fournies pour l’adapter aux billes de différentes tailles et formes placées sur les cordes des stores. Vous trouverez quelques détails supplémentaires sur le site web pour savoir si vos stores seront compatibles. À propos de compatibilité, un hub Aqara ZigBee 3.0 est indispensable pour utiliser ce produit.

Le moteur de store E1 est vendu sur Amazon à 70 €, mais Aqara propose une réduction de 10 % pour le lancement en utilisant le code AMAZONFRRSD lors de la commande. Attention, ce code ne sera valable que jusqu’au 20 octobre, vous devez commander avant mercredi pour l’obtenir à 63 €.


  1. La mesure officielle est donnée pour une ouverture et une fermeture par jour d’un store de 1,8 sur 1,8 m.  ↩︎

Lire les commentaires →

Chargeur double MagSafe : pas de problème officiellement avec les iPhone 13 Pro

Florian Innocente |

Apple a mis à jour sa page d'assistance pour l'utilisation de son chargeur double MagSafe mais sans y évoquer le cas particulier des iPhone 13 Pro.

Contrairement aux 13 et 13 mini, les modèles Pro voient leur imposant bloc optique au dos faire légèrement obstacle à une position parfaitement plane et en contact complet avec la zone de charge. Alors que c'est tout l'intérêt du MagSafe que d'obtenir un positionnement optimal pour que la charge sans fil opère avec le meilleur rendement possible.

Le chargeur MagSafe Duo à peine compatible avec l

Le chargeur MagSafe Duo à peine compatible avec l'iPhone 13 Pro et son étui

Lorsqu'on n'utilise pas d'étui, le positionnement doit se faire comme attendu, mais les coques, et qui plus est celles signées par Apple, surélèvent l'iPhone. Le rebord qui entoure le bloc, pour éviter qu'il ne frotte contre une surface, contribue à incliner le téléphone sur le chargeur.

Image : La Manzana Mobida

Dans sa fiche (en VF pas encore actualisée), Apple parle des utilisations avec une coque mais uniquement pour rappeler que les chargeurs MagSafe peuvent marquer les surfaces en cuir au fil du temps. Pour le reste, la famille des iPhone 13 dans son ensemble est décrite comme parfaitement compatible avec le chargeur double MagSafe.

La nouvelle version de cette fiche ajoute un détail propre aux iPhone 13, en expliquant que si l'on réajuste son téléphone sur le chargeur après que la charge a commencé, celle-ci pourra prendre davantage de temps.

Il n'y a pas plus de détails mais peut-être faut-il attendre quelques instants avant de reposer son téléphone sur le contact MagSafe. C'est le cas lorsqu'on pose son téléphone (que ce soit un 12 ou un 13) avant d'avoir branché le chargeur Double MagSafe sur le secteur. Il faut retirer l'iPhone, attendre 3 secondes, et le remettre en place pour que la charge se fasse à la puissance maximale.

Apple Watch Series 7 : comment profiter de la recharge rapide

Apple Watch Series 7 : comment profiter de la recharge rapide

Promo : le chargeur double MagSafe à 115 € au lieu de 149 €

Promo : le chargeur double MagSafe à 115 € au lieu de 149 €

Lire les commentaires →

Apple aurait songé à son propre service de streaming de jeux vidéo

Mickaël Bazoge |

Apple aurait pensé à développer son propre service de streaming de jeux vidéo, croit savoir Mark Gurman dans sa causerie hebdomadaire. Mais le constructeur ne serait pas allé au-delà de la réflexion, ajoute-t-il dans la newsletter de Bloomberg.

La Pomme préfère mettre le paquet sur Apple Arcade, un service d'abonnement à plus de 200 jeux facturés 5 € par mois, des jeux à télécharger sur ses appareils et qui n'ont ni pub, ni achats intégrés, et auxquels on peut jouer sans connexion au réseau. C'est un modèle complètement différent de celui du Xbox Cloud Gaming, Stadia (Google) ou encore GeForce Now (Nvidia), qui consiste à distribuer les jeux en streaming depuis le nuage.

L'avantage des offres en streaming, c'est que le gros du boulot est réalisé par les serveurs, notamment tout ce qui est calcul graphique. Le joueur peut donc bénéficier de jeux très gourmands sur des machines modestes, du moment que la connexion réseau tienne le coup. Les portes de l'App Store seront toujours fermées à ces plateformes de streaming, tant qu'elles ne proposeront pas au téléchargement et à l'unité les différents jeux qui composent leurs catalogues.

Apple autorise les services de jeux vidéo en streaming, à ses conditions 🆕

Apple autorise les services de jeux vidéo en streaming, à ses conditions 🆕

Ces services sont toutefois présents sur iOS, au travers de Safari. Les webapps font bien leur boulot, que ce soit pour Stadia, GeForce Now, ou encore Xbox Cloud Gaming. Mais c'est vrai que des applications natives en bonne et due forme seraient plus agréables. Seule exception, Shadow, qui essuie régulièrement les coups de sang d'Apple.

Lire les commentaires →

Pages