AirTags : Apple va mettre en place de nouveaux garde-fous contre les harceleurs

Mickaël Bazoge |

Depuis leur lancement au printemps dernier, les AirTags ont été au cœur de plusieurs controverses liées au pistage des personnes. Aux États-Unis, on parle même d'une loi interdisant cet usage, suite à la médiatisation de plusieurs cas.

AirTags : un élu américain veut une loi contre le pistage de personnes

AirTags : un élu américain veut une loi contre le pistage de personnes

Dans une nouvelle communication, Apple rappelle que les AirTags ne servent qu'à suivre les objets, et pas les personnes. « Nous condamnons de la façon la plus forte possible l'usage malveillant de nos produits », écrit le constructeur. Outre ces cas de suivi abusif, Apple est également au courant des alertes intempestives reçues lorsqu'on emprunte le trousseau de clefs d'un proche ou quand on voyage dans la voiture d'un membre de la famille où des AirPods traînent.

C'est pourquoi Apple met en place une série de mesures et de garde-fous pour éviter que les AirTags se transforment en meilleur allié des harceleurs.

Premier point : Apple travaille avec les forces de l'ordre lorsque ces dernières lui font part d'incidents liés à une utilisation malveillante d'AirTags. Des incidents « rares », explique le constructeur, mais « chaque incident est un incident de trop ». La Pomme peut fournir des informations sur les comptes associés aux balises, ce qu'elle a fait à plusieurs reprises. Dans ce cadre, Apple va bonifier la documentation destinée à la police.

Du côté des utilisateurs, de nouveaux messages d'alerte vont s'afficher durant le processus de configuration des AirTags. Il y sera clairement mentionné que le mouchard se destine aux objets, pas aux personnes (ce qui est condamnable dans plusieurs pays, la police a la possibilité d'obtenir des informations sur le compte associé à une balise malveillante). Ce nouveau processus fera son apparition dans une prochaine mise à jour d'iOS.

L'alerte « Accessoire inconnu détecté » concernant les AirPods (3e génération, AirPods Pro, AirPods Max et écouteurs compatibles Localiser) va être améliorée, désormais elle indiquera qu'il s'agit d'un AirPod plutôt que ce message anonyme qui peut effrayer. Là aussi, ce sera intégré dans la future version d'iOS.

Apple a également musclé cette fiche d'assistance sur la procédure à suivre si une alerte indique qu'un AirTag (ou un accessoire compatible Localiser) se déplace indument avec l'utilisateur. La page web est désormais plus digeste et contient des captures d'écran explicatives (elle n'a pas encore été mise à jour en français).

Dans le courant de l'année, Apple va également améliorer la fonction de Localisation précise qui affiche la distance et la direction vers un AirTag : les AirTags inconnus y auront droit (sur les iPhone équipés d'une puce U1, à partir de l'iPhone 11 donc). À l'heure actuelle, seuls les AirTags connus peuvent bénéficier de cette fonctionnalité.

Lorsqu'un AirTag émet un son pour prévenir de sa présence, une notification va également s'afficher sur l'iPhone, l'iPad ou l'iPod touch de l'utilisateur à partir de laquelle il sera possible de jouer un son et d'obtenir la localisation précise de la balise. De quoi répondre à la problématique des AirTags vendus sans hauts parleurs

Le constructeur réfléchit également sur une modification de la logique qui sous-tend le système d'alerte pour les balises indésirables. Il s'agit d'alerter la personne plus tôt lorsqu'un AirTag ou un appareil compatible Localiser se balade discrètement avec elle. Enfin, le son produit par l'AirTag, lorsqu'il suit indument un utilisateur, va être revu pour utiliser davantage de fréquences plus élevées. Cela permettra de le retrouver plus facilement.

Pour ce qui concerne le support Android, Apple propose depuis décembre dernier une application dédiée, Tracker Detect, qui a certes le mérite d'exister mais qui nécessite de l'utilisateur la volonté de la télécharger, de l'installer et de l'utiliser. Le communiqué d'Apple ne fait pas mention d'amélioration sur ce point.

avatar davidtuga | 

J’ai des AirTag sur des appareils très chères , mais ça sert à quoi si le voleurs et avertis ? ( soudeuse fibre 6000€ , etc…. )

avatar JOHN³ | 

@davidtuga

Parceque ce n’est pas prévu contre le vol, mais la perte 😉

Dans le vol, tu cherches à ce que l’objet ne soit pas identifié par la personne qui l’a trouvé : ce n’est pas légal, et ce n’est pas prévu pour ça, et Apple ne peut pas te vendre ça. Elle ne te le vend pas d’ailleurs, c’est toi qui en fait cette utilisation.

Dans la perte, la personne est informée que l’objet est géolocalisé, et la c’est ok.

avatar fred5150 | 

c mort… protégé sa voiture d’un vol.. c comme perdre un objet !

avatar mgbertrand | 

Pour ne pas entendre l’Airtag qui sonnait dans la boite à gants, je l’ai placé dans le coffre. Je ne l’entends plus.

avatar avt_92 | 

Ce n'est pas certain que cela ne marche plus contre les vols de voitures/vélo.
La personne n'est pas toujours à son bord.
Cela dépendra du temps de connexion continue proche et/ou de durée cumulée. Je crois que c'est 48h actuellement mais pas sur.

avatar Mike Mac | 

L'arme du crime :

Le gigot congelé que l'assassin partage avec les enquêteurs...

Roald Dahl

avatar nico9872 | 

La seule utilité était de les retrouver si je me fais voler des affaires. J’en avais caché dans une doublure « cachée » d’un sac. J’ai pu le suivre 1h avant qu’elle soit enlevée. Probablement une alerte disant qu’il était suivi ! Je ne vois vraiment plus l’utilité surtout si la localisation est plus précise et la sonnerie plus forte. J’en avais deux, ils resteront dans les sacs mais quand la pile est foutue, ca s’enlève !

avatar marc_os | 

@ nico9872

Encore quelqu'un qui n'a pas compris - ou plutôt voulu comprendre - que ces AirTags n'ont pas été conçus comme anti-vol.
C'est dingue quand même.

avatar nico9872 | 

@marc_os

Je n’ai jamais dit que c’étaient des antivols. Mais de fait ils sont vendus comme « traqueurs d’objets perdus ou volés ».
Antivol = empêche le vol. Je n’ai jamais dit que c’était leur fonction.
Ici, ils pouvaient clairement être utilisés EN CAS DE VOL, une fois le vol fait. Pour suivre et trouver l’objet volé. Mais ça ne sera clairement plus possible. Donc dans la mesure où beaucoup de gens le mettaient sur un vélo etc, ça n’a plus aucune utilité pour cela.
Aussi ils avaient une utilité un peu comme les alarmes ; une alarme n’est pas un antivol mais cela dissuade.
Donc l’utilité reste uniquement dans le cas où tu oublies quelque chose quelque part et qu’un bon samaritain aide, ou si tu sais plus où sont tes clés dans ta maison..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR