Santé : Apple achète Gliimpse

Mickaël Bazoge |

La santé, c’est un marché qu’Apple défriche à peine mais qui s’annonce prometteur. Tim Cook ne cesse d’ailleurs de rappeler l’intérêt de l’entreprise pour cette activité, qui l’a conduit à acquérir Gliimpse, raconte Fast Company. Si Apple achète régulièrement des entreprises, c’est la première start-up achetée par l’équipe en charge de la santé.

Gliimpse a développé une plateforme qui permet à l’utilisateur de collecter, de personnaliser et de partager ses données santé. Cette société a été fondée en 2013 par Anil Sethi, qui a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur système chez Apple, à la fin des années 80.

La Pomme a confirmé l’acquisition de cette société, selon ses termes habituels (« Apple achète de temps à autre de petites entreprises, et nous ne divulguons pas nos projets »). Gliimpse va muscler les services santé d’Apple, qui s’incarnent au travers des frameworks HealthKit, ResearchKit et CareKit. Ce dernier ressemble d’ailleurs beaucoup à ce que fait Gliimpse (lire : ResearchKit, CareKit : quoi de neuf docteur Apple ?).

Tags
avatar tempest | 

Je postulerai bien au poste de Porte Parole de la société Apple. Ainsi je ne risquerai pas le burn-out !!
A mon avis un Apple Script doit suffire à pondre le communiqué de presse…

avatar mat16963 | 

C'est sûr ahahah! Officiellement tu fais ça à 100% mais en fait tu prends 2 autres jobs à 50% et 30% et t'a une bonne vie ahahah...

avatar ovea | 

Ça pèse son poids les radios … le dossier médical est une extension (numérique) du dossier papier.
Ok.
On avait un kit d'accès « Santé » fermé (normal) mais pas nécessairement à jour sur les systèmes qui nous intéresse, avec la carte Vitale ou la carte Pro, pour faire de la messagerie sécurisée par exemple.
Comment met-on ces cartes sur un téléphone quand le fameux kit exigeait la présence physique de la carte dans le lecteur ?
Ko.
Après si on en arrive au réseau privé de santé estampillé au jus de Pomme, que dire du respect de la traçabilité pour tous les détails de payement sur le réseau privé financier au jus de Pomme ???

On voit rien venir permettant d'utiliser ces informations pour développer du flux de travail sur son information personnelle graphiquement directement dans le système … on doit plus savoir qu'il y a des fonctionnalités de haut niveau avec le graphique sans besoin de réinventer, juste de se connecter sur son cube de données même pas dans le brumeux nuage du « cloud ».

avatar Fennec72 | 

Apple s'intéresse-elle vraiment à la santé, en dehors de l'Apple Watch, bien entendu ?
En dehors de quelques applications lancées par de grandes universités américaines et évoquées lors du lancement de ResearchKit, il y a-t-il un vrai engouement du monde de la recherche pour les solutions Apple?
À quand des applications utilisant ResearchKit et concernant aussi les patients hors USA?
Depuis que ResearchKit a été lancé, il semblerait que les chercheurs européens ne s'y intéresse pas beaucoup ou alors, ils n'en font pas beaucoup de pub.
Diabétique, j'aurais été volontaire pour de telles études.

avatar reborn | 

@Fennec72 :
Peu être que ça coince niveau législatif en Europe ?

avatar Fennec72 | 

@reborn :
Niveau Lois informatique et liberté peut-être ?

avatar reborn | 

@Fennec72 :
Oui, ou alors des règles spécifiques aux données médicales. Si un expert du droit passe dans le coin..

avatar enzo0511 | 

Apple saura bientôt tout de nous....

Untel est gay diabétique et va toujours à tel endroit...

avatar reborn | 

@enzo0511 :
Google a déjà (malheureusement) une bonne longueur d'avance

https://www.theguardian.com/technology/2016/may/04/google-deepmind-acces...

avatar ZANTAR2054 | 

Ah \o/ Apple va s'occuper de notre dossier médical dans le cloud!
Oui parce que le DMP (Dossier médical Partagé) est une catastrophe... ça fait 12 ans que le ministère de la santé essaye de le mettre en place et ça a couté 500 millions => Et ça ne fonctionne pas!
Et tant qu'on aura pas de dossier médical, on pourra considérer qu'on est mal soigné en France.
Bref, vivement qu'Apple vienne résoudre ce problème essentiel!

avatar Berechit | 

@ZANTAR2054 :
Le DMP est un pur produit de la médicalisation de l'informatique dans notre système de santé... Les paradigmes ont été inversés et on a hérité de multiples Systemes étanches où le terme interopérabilite est qualifié au mieux de gros mot (au moins là, c'est fait exprès pour pressurer encore plus le contribuable) et au pire de barbarisme (là, ils ne comprennent même pas le concept d'échanges entre Systemes).
Donnez ce dossier à plat à une équipe autonome du niveau de celles qui travaillent sur un truc rentable genre PMU (et qui ne travaille pas chez ATOS et ne dépend pas d'un ministère) et ce sera plié en un an !

avatar ovea | 

Avec le publique de la santé au USA on pourrait y voir au mieux le gouffre en terme de prise en compte d'un phénomène qui les concerne eux, … heuu !
Et nous en France ?
au pire cette relative isolation des données bénéficierait le plus souvent à de la mono-clientèle abonnée, par de petites structures très réactivent.
Et puis ça évite le croisement de données sociales, quand l'employeur brasse le « dossier médical » par une mutuelle obligatoire.

avatar Mike Mac | 

Apple est à la manoeuvre pour nous rendre hypocondriaques.

Même que sa clientèle d'iPhone vieillissant, il faut des créneaux de diversifications comme la santé à tout va.

Elle fera même peur aux vieux qui ont peur d'être enterrés vivant, pour ceux qui ne sont pas déjà enfouis sous des pelletées de débats stériles sur les forums de MacGe. Pour leur mise en bière, ils exigerons alors de leurs héritiers un iPhone tout neuf, chargé à bloc, et une batterie de secours pleine aussi jusqu'à la gueule. Les plus prudents exigerons aussi un smartphone Android de secours, dès fois que leur fidélité soit mal récompensée une fois 6 pieds sous terre.

http://www.wikiwand.com/fr/Enterrement_vivant

Et sortis de ce petit coin de terre plein de ressources, jetez aussi un oeil à

http://www.wikiwand.com/fr/Liste_de_morts_insolites

CONNEXION UTILISATEUR