Santé : Apple cherche un spécialiste du droit médical

Mickaël Bazoge |

Tim Cook ne s’en est pas caché : durant son intervention au Startup Fest d’Amsterdam, le patron d’Apple a clairement indiqué qu’une partie de l’avenir d’Apple tenait dans l’activité liée à la santé (lire : Tim Cook vante l'économie des apps et la régulation européenne [en vidéo]). Mais pour aller plus loin dans ce domaine, il faut non seulement développer d’ambitieuses technologies de mesure de l’activité physique et biométrique, mais aussi faire bouger les lignes juridiques et législatives.

C’est particulièrement vrai aux États-Unis où la FDA fait la pluie et le beau temps sur la validation des équipements médicaux et des médicaments (lire : iWatch : Apple dans « l'obligation morale » d'en faire plus pour la santé). Une offre d’emploi parue ces dernières heures sur le site d’Apple montre que le constructeur veut aller plus loin dans ce domaine, puisqu’il s’agit d’embaucher un avocat de "haut niveau" spécialisé dans les réglementations en santé privée.

Plus précisément, cette perle rare se concentrera plus particulièrement sur la loi HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act), qui définit un corpus de standards protégeant les dossiers médicaux des patients, les informations fournies par les assurances, les médecins et les établissements de santé.

Apple a glissé un pied sur le marché du suivi médical avec le framework CareKit, qui permet de développer des applications aidant les patients à mieux gérer leurs affections (lire : ResearchKit, CareKit : quoi de neuf docteur Apple ?).


avatar deltiox | 

Bienvenue à Gattaca
On en prend la direction et c'est triste.

Tim, et les autres, faites de l'argent ailleurs SVP

avatar Paquito06 | 

@deltiox :
Justement, c'est parce que la vie privee medicale d'un patient aux US est tellement protegee qu'il ne faudrait pas qu'Apple se vautre avec, d'ou ce precieux recrutement. C'est un dossier hyper sensible et ils ont plutot interet a bien s'y prendre, si une entreprise/application tierce arrive a acceder a ce type de donnees ou si un client se retourne contre Apple ca peut faire mal.

avatar C1rc3@0rc | 

@Paquito06

Cela démontre surtout un dysfonctionnement majeur chez Apple ou alors qu'Apple se fout de la gueule du monde.

On a lu que la ligne de recherche de l'informatique "médicale" aurait commencé lors de la maladie de Jobs, donc il y a plus de 10ans... et ce n'est que maintenant qu'Apple commence a s'apercevoir qu'il y a un cadre légal dans le secteur de la santé???

Ça veut dire quoi alors? Que les frameworks ont ete developpés sans la moindre connaissance de ce cadre, que les allegations sur la protection des données biologiques et comportementales sont de la foutaise, que les soit disantes fonctions de "tracking" de la tocante n'ont jamais ete considere dans la cadre legal???

Et Apple qui est une societe qui dispose d'une des plus importante structure juridique n'aurait jamais ete sensibilisé a cet aspect du secteur?

Allez, un exemple: la tocante. Des le départ une partie de ses fonctions de tracking médical étaient évoquée. Apple ne l'a pas fait certifié (ou a échoué) comme dispositif medical. C'est du gadget de bijouterie qui a été vendu comme un accessoire de luxe.
Face a l'echec historique de la tocante, Apple abandonne le concept maketing de luxe et bijouterie et se recentre sur le tracking en se mettant en file derriere fitbit... et Apple decouvre la legilstation medical... moais.

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc :

Tu as encore mal compris.

AWatch N'EST pas un appareil medical... mais bien un "trackeur" comme tu le dis d'ailleurs

http://appadvice.com/appnn/2015/01/fda-the-apple-watch-is-a-wellness-tool-not-a-medical-device

"It isn’t being advertised to treat diseases or medical conditions."

AWatch n'a jamais été annoncé comme un appareil pour "traiter" des maladies ou des problèmes médicaux. Je ne vois pas comment d'ailleurs ???
Donc rassure to, Apple n'a enfreint aucune règle de la FDA.

avatar C1rc3@0rc | 

Si tu considères tocante + ResearchKit + CareKit on a clairement un tracking de données médicales et un contexte qui est clairement médical, ne serait ce qu'au vu des applications de Researchkit en cours, meme si cela est encore très primitif (au niveau du capteur qui est encore très déficient).

Cela n'a pas été développé ces 3 derniers mois et que comme je l'ai rappelé l'orientation médicale aurait commencé avec la maladie de Jobs, donc le principe date d'au moins 10 ans.
La tocante n'a pas ete certifiée, nulle part dans le monde, vu que de toute facon elle n'a pas le niveau pour l'etre.
Mais son successeur, certainement un tracker plus proche de celui de Fitbit, sera centré sur la santé et la notion de luxe et bijouterie auront été complètement évacués.

CareKit lui est bien presenté comme un outil d'aide dans le traitement...

Apple n'a donc effectivement enfreint aucune règle de la FDA et son discours n'est que de la foutaise marketing pour l'instant, mais les bases sont la et il est clair que l'objectif va vers le médical ou dans un premier temps le paramédical.

On ne peut donc que s'étonner que la question légale ne soit sérieusement abordée que maintenant.

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc :

Bah le discours marketing d'Apple reste dans le domaine du tracking et pas du traitement... Donc pas de foutage de gueule...

C'est juste que certains, dont toi j'ai l'impression, interprète ça comme un appareil de traitement médicale. Ce qui n'a absolument rien à voir avec le tracking médicale.

Il faut vraiment différencier les deux. Et avec l'embauche de ce spécialiste, Apple souhaite justement aller plus loin. Ce qu'ils peuvent faire à mon avis, car les fondamentaux sont dès à présent en place.
Et le fait de travailler avec les universitaires, les hôpitaux et autres organismes de la santé, en leur proposant des outils soft/hardware va permettre à Apple d'aller plus loin. Reste maintenant à préparer le terrain légal.

avatar Julie77421 | 

apparament les chargeurs enverrait beaucoup d'onde, j'ai commander un chargeur sur https://royalcoque.com/29-chargeur et je l'ai fais tester il detiens 0.2 Mili volt contre 1.9 sur des chargeurs classique, lumineux et pourtant moins charger en ondes, auriez vous une explication ?

avatar C1rc3@0rc | 

Faudrait que tu donnes plus de details, parce que le lien avec l'article est pas evident du tout et de plus tu donnes un lien pour un cable lightning, qui n'a rien a voir avec un chargeur. Donc de quel appareil parles tu et quel type d'onde as tu fais tester (et comment) ?

CONNEXION UTILISATEUR