Faute de composants, Fairphone abandonne son premier smartphone

Mickaël Bazoge |

Le constructeur Fairphone s’est construit autour d’une belle idée : faire en sorte que ses smartphones puissent être facilement réparables. Les différents composants des appareils peuvent en effet être remplacés aisément en cas de bris ou de défectuosité. Le concept a cependant atteint ses limites avec le Fairphone 1, premier smartphone lancé par le fabricant en 2013 : ce dernier ne le prend plus en charge, ce qui signifie que l’appareil est abandonné ni plus ni moins. Un coup dur pour la durabilité tant mise en avant par Fairphone…

Cliquer pour agrandir

Fairphone ne fournira plus de composants et a cessé le développement logiciel pour cet appareil. Bas van Abel, le PDG du constructeur, s’en explique sur le blog de l’entreprise. « Les possibilités de continuer la prise en charge du Fairphone 1 se sont rapidement épuisées », écrit-il. En cause, un des partenaires du fabricant, Guohong, qui gérait la quasi-totalité de la chaîne de production avant d’y mettre fin.

Cliquer pour agrandir

La relation entre les deux parties n’a pas tenu, obligeant Fairphone à contacter tous les fournisseurs afin de faire produire les pièces détachées. Avec les années, les stocks se sont épuisés tandis que les composants du Fairphone 1 ont cessé d’être produits. « Les pièces détachées dont nous avons besoin n’existent plus », regrette le dirigeant. Et les moyens du constructeur ne lui permettent pas de relancer à lui seul la fabrication de ces composants.

Cliquer pour agrandir

Bien sûr, ce coup d’arrêt ne signifie pas que la mission de Fairphone s’achève ici. Un second modèle, le Fairphone 2, a été lancé il y a deux ans, il reprend les mêmes principes que son prédécesseur avec cette fois un design « maison » pensé pour la modularité. Si des composants arrivaient en fin de vie, le constructeur aura la possibilité d’exploiter d’autres pièces détachées avec un investissement minimal. L’expérience du premier modèle aura au moins servi à prendre les devants.


Tags
avatar lkaritoo | 

Est ce que macg a déjà testé ce produit. ?

avatar bubu16 | 

@lkaritoo

Macg je ne sais pas. De mon côté, 2 collègues ont ce téléphone (La version 2) et en sont plutôt satisfait.

avatar Chey | 

/ / C'est comme la médecine chinoise, si tu vas voir ton médecin....

avatar fousfous | 

Et pendant ce temps la l'iPhone 5S lancé la même année recevra encore la mise à jour majeur d'iOS! On gueule sur Apple mais c'est quand même eux qui se débrouillent le mieux, en plus de bien recycler ses anciens iPhone.

avatar r e m y | 

@fousfous

Tu as des donnees sur le nombre d'iPhone réellement recyclés? Sur les millions d'iphones mis au rebus chaque année, leur robot de recyclage qu'ils exposent partout n'est capable d'en traiter qu'un infime pourcentage. Ils font quoi avec les autres?

Si tu as des infos, je suis preneur, car c'est un sujet sur lequel je bosse actuellement et le moins qu'on puisse dire c'est qu'aucun constructeur n'est très transparent sur le sujet (Apple pas plus que les autres)

avatar Bruno de Malaisie | 

@r e m y

Recyclés, je en sais pas. Mais tous mes iDevices sont revendus et leurs nouveaux propriétaires en sont très contents...

avatar reborn | 

@r e m y

"Sur les millions d'iphones mis au rebus chaque année"

Tu parle de ceux qui arrivent dans les mains d'Apple ou ceux qui restent dans la nature ?

Pour ces derniers Il faudrait peu être qu'Apple récupère les anciens iPhone. Pour cela il faudrait que nous en tant qu'utilisateurs, évitons de jeter à la poubelle les anciens modèle ou les modèle défaillant..

Le recyclage ça commence d'abord amont chez l'utilisateur.

avatar r e m y | 

@reborn

C'est toute la chaîne qui m'intéresse de mieux comprendre
- combien d'iPhone arrêtent d'être utilisés chaque année (que ce soit en 1ère, 2eme voire 3eme main, ils finissent bien par ne plus être utilisés)?
- qu'en font les derniers propriétaires?
- combien Apple en récupère-t-il ?
- sur ceux qui sont récupérés, combien Apple en recycle-t-il avec son super robot de recyclage?

Parce qu'Apple communique beaucoup sur sa politique de recyclage et sur le robot... mais j'ai quand même le sentiment que c'est surtout, malheureusement et pour plein de raisons qui ne sont pas toutes du fait d'Apple, de la poudre aux yeux.

avatar reborn | 

@r e m y

Je comprend pas pourquoi tu met la "faute sur Apple"

Sur les 4 questions que tu te pose 3 dépendent directement de l'utilisateur.

Pour la 4eme et comprendre comment Apple gère cette problématique:

https://images.apple.com/euro/environment/pdf/f/generic/Apple_Environmental_Responsibility_Report_2017.pdf

https://www.apple.com/environment/pdf/Liam_white_paper_Sept2016.pdf

Sachant qu'Apple évoque aussi 3 autres programme de recyclage français totalement indépendant du sien en bas de sa page,
https://www.apple.com/fr/recycling

http://www.ecologic-france.com/
http://www.screlec.fr/
http://www.ecoemballages.fr/

avatar jojo5757 | 

@r e m y

Si Apple voulais vraiment recycler il offrirait un prix de reprise "sympathique" qui pousserait les utilisateurs à lui revendre les anciens iPhones plutot que les conserver... Mais c'est Apple, ils mettent l'écologie en avant parce que c'est marketing mais ils ne vont surtout pas taper dans leur marge...

avatar reborn | 

@jojo5757

Et si l'on veut vraiment recycler l'on peu recycler ses appareils sans Apple

avatar Smartiiez | 

@Jojo5757
Je ne sais pas quel montant ce cache derrière "sympathique", mais Apple est près à payer si l'iPhone le vaut.
https://www.apple.com/fr/recycling/

Deuxième phrase :
"S’il est éligible au programme, vous recevrez une somme d’argent équivalente à sa valeur."

Je pense que l'on peut parler d'argus, non ?

avatar armandgz123 | 

@reborn

Et on les mets où ?

avatar Hideyasu | 

@r e m y

Aussi la faute des gens qui préfèrent vendre un vieux iPhone 50€ plutôt que de l'envoyer au recyclage.
On peut pas vraiment blâmer Apple si les gens ne veulent pas leur donner. Bon d'un côté avec une offre plus intéressante ils auraient sûrement plus de retours.

avatar lll | 

Certes, mais FairPhone n'a pas les moyens d'Apple. Avoir un de leurs téléphones en ce moment est un geste engagé : on sait qu'il y aura des limites, qu'on n'aura pas la stabilité d'iOS ni le design d'un iPhone, mais en contrepartie, on n'envoie pas d'enfant dans des tunnels de terre, on ne maintient de guerre dans aucun pays...

avatar Dv@be | 

@lll

Je ne comprends pas la fin de ton argumentation.
Les composants électroniques sont fabriqués avec les mêmes matériaux, terres rares et autres. Donc eux ou Apple cela change quoi ?

avatar ArnaudB | 

Exact cette marque surfe sur le marketing éthique. Mais lorsqu'on y regarde de près, l'argumentaire atteint très vite ses limites. C'est un produit destiné au bobo qui veulent un smartphone et se donner bonne conscience. Si tu ne veux absolument pas valider l'exploitation des terres rares par exemple, le choix est simple et économique : PAS DE SMARTPHONE. Y a pas à tortiller, au vu de tout le système de production mondiale, c'est la seule prise de position valable pour un consommateur ethic-responsable.

avatar JLG01 | 

@ArnaudB

L'exploitation des terres rares n'est pas un problème en soit, d'autant que la masse de matériel à recycler commence à devenir une nouvelle source d'approvisionnement (l'économie circulaire existe vraiment dans ce domaine).
Le vrai problème concerne le respect du personnel impliqué dans l'extraction, et la destination des profits en certaines régions.

avatar Erravid | 

@Dv@be : Les matériaux sont les mêmes mais ne proviennent pas des mêmes mines.

Certains fournisseurs proposent des chaînes d'approvisionnement vérifiées, et d'autres ferment les yeux et s'approvisionnent dans des mines contrôlées par des groupes armés. Ces groupes peuvent ainsi acheter des armes et continuer à déstabiliser le pays.

Quelques liens (peu d'informations en français malheureusement) :
http://www.rfi.fr/europe/20140613-trafic-minerais-conflit-enjeu-union-europenne/
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/05/11/minerais-de-conflits-le-parlement-europeen-doit-aller-plus-loin_4631165_3212.html

avatar Bigdidou | 

@lll

« Certes, mais FairPhone n'a pas les moyens d'Apple. Avoir un de leurs téléphones en ce moment est un geste engagé »

Tout à fait. Quoique : regarde les bananes bio « agriculture équitable » qui *en principe* sont cultivées dans des conditions humainement acceptable. Elles sont superbes. Tu peux donc avoir une banane haut de gamme et la manger sans avoir la certitude que sa culture correspond à un grand pas vers la tombe pour celui qui l’a cueillie et s’est fait inonder de pesticides pour ça.
On peut imaginer des téléphones de ce type très performants, ça ne s’oppose pas. Par contre, un prix plus élevé est , lui, inévitable, faut pas rêver.

« on n'envoie pas d'enfant dans des tunnels de terre, on ne maintient de guerre dans aucun pays... »

Là je te trouve bien optimiste ;)

avatar lll | 

Optimiste, oui, car FairPhone n'est pas encore tout à fait équitable, comme le reconnaît son patron : « Ce nom ne dit pas ce que nous sommes, mais ce que nous voulons être. »

Un article intéressant sur la question :
http://www.monde-diplomatique.fr/2016/03/RAOUL/54919

avatar alfatech | 

@lll

"Avoir un de leurs téléphones en ce moment est un geste engagé : on sait qu'il y aura des limites, qu'on n'aura pas la stabilité d'iOS ni le design d'un iPhone, mais en contrepartie, on n'envoie pas d'enfant dans des tunnels de terre, on ne maintient de guerre dans aucun pays..."

Un sacré concentré de n'importe quoi…C'est affligeant de bêtises. Les fournisseurs se fournissent tous de la même façon et aux mêmes endroits.

@ArnauB,

"Si tu ne veux absolument pas valider l'exploitation des terres rares par exemple, le choix est simple et économique : PAS DE SMARTPHONE. Y a pas à tortiller, au vu de tout le système de production mondiale, c'est la seule prise de position valable pour un consommateur ethic-responsable."

Exactement ?

avatar lll | 

@alfatech : je veux bien que tu développes car je suis juste curieux de la question. Je n'ai pas vraiment creusé, hormis deux ou trois articles.

avatar alfatech | 

@lll

"@alfatech : je veux bien que tu développes car je suis juste curieux de la question. Je n'ai pas vraiment creusé, hormis deux ou trois articles."

Oui en effet tu n'as pas creusé là question mais balancé une idée toute faite.
Tu as besoin que je développe quoi? sur le fait irréfutable que les matières premières sont extraites par les mêmes petites mains pour tous les fournisseurs? Tu crois qu'il y a des mines "bio" ou je ne sais quoi qui fourniraient cette marque et ses partenaires en particulier dans le respect de chacun?

avatar Erravid | 

@alfatech : Quelle agressivité, vous revenez des mines pour en vouloir à quiconque vous répond que certains fournisseurs sont meilleurs que d'autres ? Je pense que vous comprenez mal de quoi il s'agit. Ce ne sont pas des mines "bio" comme on produit des bananes "bio", pour reprendre l'exemple de Bigdidou au dessus.

Pour faire rapide : certains minerais rares présents dans tous les téléphones (dont l'or) proviennent quasiment tous de la République Démocratique du Congo. Le contrôle de certaines mines a été pris par des groupes armés, qui séquestrent les gens venus initialement travailler dans la mine en les empêchant de partir avant de payer un prix très élevé. Le minerai produit leur est acheté à un prix très faible, donc de nombreuses personnes ne sortiront jamais de ces mines et y mourront. Ces troupes armées vendent aussi les minerais aux gros fournisseurs pour pouvoir s'acheter des armes, ce qui fait pointer la guerre civile et entretient la situation chaotique dans laquelle est plongée le pays à cause de ces groupes armés. Les minerais produits dans ces mines sont appelés "minerais du conflit" (ou "conflict minerals" en anglais).

Fairphone, dès 2013, garantissait que les matériaux contenus dans leur téléphone ne provenaient pas de ces mines, mais d'autres mines légales et d'exploitations ne nourrissant pas de groupes armés.

Apple s'y est également mis dès 2015 en publiant un rapport sur les minerais du conflit, disponible en bas de cette page : https://www.apple.com/fr/supplier-responsibility/ Apple s'engage depuis à améliorer chaque année la responsabilité de leurs fournisseurs.

Fairphone a été le premier téléphone à faire cela, et d'autres marques ont suivi l'exemple, et on peut critiquer autant qu'on veut et trouver que c'est de la merde pour bobos, mais c'est quelque chose qu'on ne pourra pas leur enlever.

avatar alfatech | 

@Erravid

Et? Tu aurais donc du répondre à III qu'  n'a strictement rien à voir avec ce qu'il prétend. Mais cela ne change rien, même les mines légales emploient des petites mains. C'est comme ça, beaucoup de pays dans le monde n'ont pas un code du travail comme les notre en Europe par exemple, et ce que l'on trouve honteux ici et là normalité ailleurs.

avatar lll | 

@alfatech : Il ne demande qu'à apprendre, lll, pas à être traité de personne malhonnête ou sotte ! L'idée est de consommer de façon aussi respectueuse que possible pour le monde, pas de savoir qui sont les méchants et qui sont les gentils. Si cette discussion peut en plus servir aux lecteurs de ce site, tous concernés, alors on aura un peu avancé à mon sens...

avatar alfatech | 

@lll

"@alfatech : Il ne demande qu'à apprendre, lll, pas à être traité de personne malhonnête ou sotte ! L'idée est de consommer de façon aussi respectueuse que possible pour le monde, pas de savoir qui sont les méchants et qui sont les gentils. Si cette discussion peut en plus servir aux lecteurs de ce site, tous concernés, alors on aura un peu avancé à mon sens..."

Je vois ce que tu veux dire, le problème est que tu as affirmé quelque chose. Malhonnêteté? ignorance? c'est toi qui jugera. Ta vision de vouloir consommer dans le respect d'autrui ou sans polluer la nature est honorable mais dans notre monde est une utopie, il y aura un moment dans le process de fabrication ou de collecte des matières premières des entorses à ton idéal......A toi de voir ce que tu es prêt à sacrifier/renoncer.

avatar lll | 

C'est précisément ça : je cherche à tendre vers quelque chose de meilleur, sans prétendre y arriver tous les jours. Les initiatives comme Fairphone m'intéressent et je crois que je serais prêt à sacrifier quelques fonctionnalités d'un iPhone pour ça (pour l'heure, j'ai un iPhone SE, qui est le modèle le plus raisonnable d'Apple à mon goût). Les dirigeants de Fairphone sont obligés de faire des choix difficiles (par exemple céder à la corruption pour pouvoir contrôler le travail dans une mine) mais ils le font en toute transparence et ont beaucoup de mérite face aux GAFA.

Cela étant dit, entre l'utopie (1) et le pragmatisme (0), il y a quand même une infinité de valeurs qui méritent d'être prises en compte et les rêves méritent qu'on y croit davantage, autrement on s'ennuie tellement !

avatar Mike Mac | 

Certes Fairphone se heurte à un principe de réalité qui met à mal ses objectifs, mais l'idée de réparabilité accrue doit faire son chemin (au-delà de la seule téléphonie).

"Une étude de 2014 indiquait que 77% des citoyens européens préféreraient réparer leurs biens plutôt que d'en acheter de nouveaux mais qu'ils étaient finalement amenés à les remplacer ou les jeter parce que le coût ou le service de réparation est décourageant."

Il y aurait des milliers d'emplois à la clé en revalorisant la technologie réparable.

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20170703.OBS1523/lutter-contre-l-obsolescence-programmee-pourrait-creer-des-milliers-d-emplois.html

Seb s'y est attelé prouvant qu'un grand constructeur dans son domaine peut donner l'exemple.

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/09/13/20005-20160913ARTFIG00243-seb-va-reparer-tous-ses-produits.php

On attend de voir ce que deviendra Nascent Objects repris par Facebook et qui souhaitait proposer un ensemble de modules pouvant s'assembler en différents produits du quotidien.

https://www.wired.com/2016/01/nascent-objects-an-ambitious-plan-to-stop-us-from-wasting-our-gadgets/

Avec 7,5 milliards d'individus sur terre, la durabilité tiendra vite d'une urgence incontournable. La terre se meurt ! Il nous reste 100 ans !

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/07/11/alerte-rouge-sur-l-extinction-des-especes_5158968_3232.html

http://www.fredzone.org/stephen-hawking-nous-donne-100-ans-pour-evacuer-la-terre-003

avatar fte | 

C’est très ironique, un téléphone dont l’argument de vente était la réparabilité supérieure, qui de révèle irréparable par pénurie de composants, au point de l’abandonner complètement.

avatar harisson | 

@fte

Ceci dit, la société existe toujours (face aux mastodontes Apple et Samsung) et propose une version 2 qui semble avoir un indice iFixit 10/10, tout n'est pas perdu.

avatar kinon | 

Dans certains commentaires il y a confusion.
Autant on peut souhaiter logiquement la réparation possible et abordable d'un produit courant (c'est à dire de technologie peu évolutive) autant c'est illusoire sur un produit en pleine évolution technologique.Les éléments le constituant étant à courte durée de vie par principe puisque dès la commercialisation d'un produit le fabricant a déjà commencé à plancher sur son successeur qui utilisera des composants pas encore commercialisés.
Les prix des composants en question ne seront rentables que tant qu'ils seront fabriquées en masse, ce qui ne sera possible que jusqu'à ce que le nouveau soit annoncé (et même avant...).

CONNEXION UTILISATEUR