Premiers tests catastrophiques pour le Galaxy Fold

Mickaël Bazoge |

La carrière du Galaxy Fold démarre d’un bien mauvais pied1. Les premiers tests provenant de deux publications américaines d’envergure pilonnent littéralement le premier appareil pliable de Samsung, qualifié de « rêve brisé » pour Dieter Bohn (The Verge) et de prototype pas prêt à être testé pour Joanna Stern (Wall Street Journal).

@WSJ

Autant dire que l’appareil est rhabillé pour l’hiver et que les communicants de Samsung vont devoir ramer pour justifier les 2 000 € demandés. C’est Joanna Stern qui a la dent la plus dure contre le Galaxy Fold : après l’apparition des premiers problèmes liés au retrait du film de protection du smartphone, il n’était plus question pour elle de produire un test d’un produit qui « clairement, n’était pas prêt ».

La journaliste du WSJ s’inquiète du lancement d’un tel appareil sur le marché. « À tout le moins, Samsung doit aux consommateurs davantage d’explications. Est-ce que nous sommes en train de bêta-tester un prototype ? ». Dieter Bohn est parti de l’idée que les problèmes évoqués cette semaine ont été réglés par Samsung (ce qui n’est pas le cas). Malgré ce parti-pris, le Galaxy Fold n’est pas un achat à considérer selon lui.

La fameuse pliure au milieu de l’écran intérieur parvient à se faire oublier, même si elle est bien là. D’après le testeur de The Verge, la pliure est un mal nécessaire, comme l’encoche peut l’être sur d’autres smartphones : au bout d’un moment, on s’y fait. Ce d’autant que l’écran Infinity Flex de 7,3 pouces se révèle bien adapté à la consultation de cartes, à la lecture vidéo, la lecture de livres numériques, et même à des tâches bureautiques.

@The Verge.

L’affichage de plusieurs applications est souple, peut-être même un peu trop puisqu’on peut positionner une app à gauche de l’écran, deux à droite, plus des fenêtres flottantes. Ouf ! Malgré tout, cet écran cumule plusieurs défauts — en dehors de sa grosse encoche. D’une part, le fameux film en polymère qu’il ne faut retirer sous aucun prétexte (il fait partie intégrante de la dalle) est susceptible d’amasser des petits "pocs" ou impacts avec le temps.

Dieter Bohn relève surtout que le scrolling est plus fluide et plus rapide en utilisant l’appareil dans un sens. Dans l’autre sens, l’engin donne l’impression de patiner dans la semoule ; la faute en revient aux contrôleurs de l’écran qui sont dans une position optimale lorsque le terminal est utilisé dans un sens, mais ils sont moins efficaces dans l’autre.

Le Galaxy Fold est une meilleure tablette pliante qu’un smartphone dépliant, note Dieter Bohn. En position fermée, le Galaxy Fold peut être utilisé comme un petit smartphone avec son écran externe de 4,6 pouces. Ce n’est pas spécialement grand au vu des standards actuels, et ça l’est encore moins avec les larges bordures tout autour.

Les deux testeurs relèvent qu’on ne peut pas faire grand-chose dans ce format, mais que cela reste efficace pour consulter rapidement une information. Pour le reste, après tout, il n’y a qu’à déplier l’appareil afin de profiter d’une grande surface d’affichage plus confortable.

Le Galaxy Fold est aussi un smartphone haut de gamme qui contient tout le nécessaire : une puce Snapdragon 855, 12 Go de RAM, 512 Go de stockage, six appareils photo (!) qui donnent des résultats très proches d’un Galaxy S10. L’autonomie est un autre point fort (l’engin embarque une batterie de 4 380 mAh), tout comme la recharge à induction inversée.

Dans un marché du smartphone qui stagne, il faut s’attendre à « de nouvelles et excitantes expérimentations comme [le Galaxy Fold] », explique Joanna Stern. Si certains voudront se lancer immédiatement dans ce nouveau monde (en y mettant le prix), les autres préfèreront sans doute attendre que les technologies soient au point. Elle martèle : « Nous ne sommes pas tous prêts à jouer les bêta-testeurs », en particulier quand les constructeurs commercialisent des produits qui ont des faiblesses connues.

Ces deux premiers tests seront peut-être contrebalancés par d’autres plus charitables. Après tout, on ne peut pas en vouloir à Samsung de tester un truc innovant. Huawei et son Mate X sont d’ailleurs attendus de pied ferme… Samsung s’en remettra comme le constructeur s’est remis de l’accident industriel du Galaxy Note7. En revanche, ce Galaxy Fold sorti trop tôt des labos est susceptible de plomber d’entrée de jeu le marché à peine naissant des appareils pliables.


  1. Après la réception de leurs unités de test, plusieurs testeurs ont fait part de sérieux problèmes. Mark Gurman (Bloomberg) et le youtubeur Marques Brownlee ont retiré ce qu’ils pensaient être un banal film de protection sur l’écran intérieur du Galaxy Fold… alors qu’il faisait partie intégrante de cet écran ! Dieter Bohn, de The Verge, s’est aperçu de la présence d’une bosse entre l’écran et la charnière. Enfin, et c’est le cas le plus inquiétant, l’appareil de Steve Kovach (CNBC) s’est mis à scintiller sans raison. Samsung enquête sur tous ces cas. ↩︎

avatar jojostyle94 | 

Galaxy Flop

avatar geooooooooffrey | 

Bon voilà, on a assez parlé des écrans pliables sur des smartphones. Décidément, ça n'innove plus. Moi j'attends les écrans projetables par hologrammes. Par le fameux geste de pincer, on pourra agrandir l'écran à l'infini.

avatar Doctomac | 

Le plus marrant, c’est de voir les chargés de communication de Samsung (fcomme fte... Sachou, Webou et Nestoutou devraient bientôt arriver) essayer de sauver les meubles alors que, factuellement, c’est un carnage.

L’autre truc marrant, c’est de voir ça :

https://cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/16162658/akrales_19041...

?????

avatar Clément34000 | 

Cette abrutie aussi qui arrache une pellicule souple pour s’étonner de voir l’écran mourir à petit feu !

avatar marenostrum | 

la tour Eiffel aussi était critiqué au départ par des personnages beaucoup plus nobles que ces journalistes sans renom. ça ne l'a pas empêché de devenir un symbole par la suite.
bref d'avoir des critiques négatives, veut rien dire.
les mauvais langues diront que les américains se sentent largué technologiquement dans les smartphones et veulent manipuler l'opinion publique comme à leur habitude.

avatar gillesb14 | 

Je suis toujours un peu perplexe quand on me parle d’écran pliable. Il suffit d’avoir un cursus en mécanique pour savoir que le pliage induit des effets d’étirement qui sont toujours la cause d’une fatigue et d’une casse du matériau. Même l’acier ou l’aluminium sont soumis à ces contraintes. Et je vois pas comment on peut espérer s’affranchir des lois de la physique.
Quand on essaie d’appliquer cela à un écran qui en plus des lois de la physique comporte des composants actifs on est dans le domaine du rêve. Il me semble plus réaliste de faire deux écrans venant se positionner bord à bord et faisant oublier la ligne centrale par un ajustement très soigné, voir une calibration, un peu come ce que l’on voit sur les écrans géants sur les immeubles à Time Square

avatar Ptimouss | 

@gillesb14

C’est pour ça que le terme d’écran pliable est abusif, l’écran se courbe est plus correct. Une véritable pliure est impossible avec les matériaux actuels. La courbure contraint d’ailleurs les smartphones pliables à conserver une distance minimum entre les 2 moitiés d’écran une fois repliées. Je suppose que le rayon de courbure est calculé pour éviter au maximum la fatigue mécanique des mouvements tout en proposant la meilleure finesse possible du smartphone une fois replié.
Les cas les plus inquiétants sont ceux qui n’ont pas retirés volontairement le film de l’écran.

Je pense néanmoins que le concept est bon et je rêve d’un Note pliable avec stylet, l’appareil mobile polyvalent quasi-ultime.

avatar PierreBondurant | 

@gillesb14

Je suis aussi très dubitatif sur le concept du pliage d’écran. La physique est têtue: soit tout ce qui plie se casse, soit tout ce qui plie doit pouvoir être entretenu (graissage avec des produits spécifiques) ou changé comme les charnières d’une fenêtre, d’une porte, d’un placard....
Ta proposition d’écran bord à bord est possible vu le niveau de précision - quelques microns je crois - des machines utilisées dans la fabrication des smartphones.
Par contre ça demandera de compenser par le software le fait de gérer deux écrans au lieu d’un seul, mais rien d’impossible vu la puissance des couples CPU/GPU qu’on trouve dans les smartphones haut de gamme.

avatar marenostrum | 

va voir l'article qui parlait de démontage de cet appareil. l'écran est vraiment mou, on pouvait dire une patte, c'est le film qui le tient à plat. pour ça qu'en retirant le film, l'écran ne marche plus.
ce film peut durer un ou deux ans sans problème je pense. c'est un appareil pour celui qui change tous les ans son appareil. et qui a de l'argent.
les autres vont pas suivre. d'ailleurs les vendeurs vont pas les conseiller vers ce modele.

avatar ckermo80Dqy | 

@toto please give us a break.
Il comprendra... ?

avatar en ballade | 

plusieurs défauts — en dehors de sa grosse encoche.????

Quand on voit celle de l’iPhone, c est risible!!

avatar asheden | 

@en ballade

A la différence c’est que celle de l’iPhone est nécessaire pour y intégrer les composants de FaceID ^^

avatar fifounet | 

@en ballade

« Quand on voit celle de l’iPhone, c est risible!! »

Donc finalement tu peux conclure que l’iPad pro est bien fini par rapport à ce Samsung ?
Vu que tu acceptes les défauts

avatar alfatech | 

@en ballade

"plusieurs défauts — en dehors de sa grosse encoche.????

Quand on voit celle de l’iPhone, c est risible!!"

Entre l’encoche que tu détestes........ Quand c'est 
L'appareil photo qui dépasse et que tu détestes...... Quand c'est 
Le méga plis en plein milieu de l'écran
Et j'en passe (le scrowling dégueulasse dans un sens par exemple)

Oser défendre un appareil comme ça de ta part est plus que risible surtout avec une encoche 10 fois pire que celle des iPhone, tu passes pour le comique de la journée ?.

avatar UraniumB | 

@alfatech

Oui mais tkt quand tu aimes Samsung ou Huawei ça va ! Mais quand c’est Apple t’es un pigeon ! ??

avatar fifounet | 

Quand je me remémore le flan que beaucoup nous on fait ici pour le dernier iPad pro avec voilure de 2mm et qui maintenant minimisent ces avis critiques j’ai l’impression d’avoir basculé dans la 4eme dimension.

?

avatar debione | 

Sauf que la voilure de l’ipad N’etait Pas un problème de prototype... Mais la 7 ieme itération d’un produit qui devrait être parfaitement maîtrisé... Aucun apprenant en mécanique n’aurait eu son ( brevet ou cfc rayez la mention inutile) avec une telle erreur de tolérance. Même moi je n’aurais pas eu mon diplôme en modelage ( et la on parle d’objet en bois) si j’avais laissé de pareils tolérance à mon examen.

Non, tout comme le premier clavier des MacBook était «  pardonnable », ici il est pardonnable que tout parte en couille ...
Quand on achète une V1 de quelque chose, on le sait, c’est des problèmes en pagaille... Ce qui n’est pas pardonnable , c’est quand on est à la Xieme génération et que l’on a des malfaCons...

Bref, je suis content de voir les Earl y adopter essuyer les plâtres, et si dans trois modèles ils font comme Apple avec leurs claviers, alors il sera temps de très très fortement déconseiller l’achat.

Bref, oui on peut trouver complètement anormal qu’une boîte nous livre un truc mal façonné alors que les techniques d’usinages Et de conception sont connue et reconnue, et on peut trouver moins anormal des bugs bien plus gros, mais sur un modèle étrennant des choses jamais produites en masse.

Après, ou c’est complètement à l’ouest Dans cette histoire, c’est quand Apple essaye de venir te dire que c’est normal une tolérance comme celle là ( ce qui a fait rire l’ensemble des personnes travaillant dans la technique)ou alors que c’est toi le débile qui tiens mal ton tel...

avatar Sir Rendal | 

Rappel : les appareils sont multitaches. Pas le cerveau.

Personne (ou très peu) n'a d'intérêt à afficher plusieurs applications en même temps.

avatar fifounet | 

@Sir Rendal

"Personne (ou très peu) n'a d'intérêt à afficher plusieurs applications en même temps."

J’imagine le foutoir monumental qu’un utilisateur novice et non féru de ce genre de techno va arriver à mettre sur son écran, qui reste au final petit or rapport à une tablette standard.

avatar webHAL1 | 

@Sir Rendal
« Rappel : les appareils sont multitaches. Pas le cerveau. Personne (ou très peu) n'a d'intérêt à afficher plusieurs applications en même temps. »

Bien sûr bien sûr. Ça doit être pour ça que les micro-ordinateurs sont tous multi-tâches depuis des dizaines d'années : parce que c'est inutile et que personne (ou très peu) n'utilise plusieurs applications en même temps.

avatar Sir Rendal | 

@webHAL1

Quand tu utilises plusieurs applications c'est toujours l'une après l'autre. Jamais en même temps

avatar webHAL1 | 

@Sir Rendal
« Quand tu utilises plusieurs applications c'est toujours l'une après l'autre. Jamais en même temps. »

Il faut vite aller dire ça aux centaines de millions de personnes qui écoutent de la musique sur leur appareil en faisant autre chose en même temps. ^_^

avatar Sir Rendal | 

@webHAL1

As tu déjà essayer de lire et écouter de la musique en même temps ?

Fait l'expérience. Écouter et lire fait appel à la même région du cerveau. Et comme il ne faut qu'une chose à la fois.
Tu verras que quelque chose de bizarre se passe.

Allez je te met sur la voie.
Quand le livre te passionne. Tu tappercois que tu ne te souviens plus des Musiques que tu écoutais.
Inversement quand c'est la musique que tu écoutes. Tu tappercois que tu ne te souviens plus des deux pages que tu viens de lire.

Tu auras beau dire ce que tu veux.
C'est scientifique. Le cerveau est mono tâche.
Donc les multi écrans sont pratiques dans certains cas de productions. Mais très souvent inutiles.

avatar marenostrum | 

"C'est scientifique. Le cerveau est mono tâche.
Donc les multi écrans sont pratiques dans certains cas de productions. Mais très souvent inutiles."

non, je ne pense pas. tu peux scier un morceau de bois par ex, en pensant autre chose. quand on fait des opérations longues et monotones, on peut penser autre chose. en plus le cerveau fait plusieurs opérations en tache de fond, sans nous occuper vraiment. tu marches par ex en faisant autre chose, tu bouges les mains, tiens des choses, étant concentré sur d'autres choses, etc.

les écrans pareil, plus y a de choses dessus, plus facile est la manipulation et plus courte le temps de l'exécution. c'est comme dans une table où on mange, plus elle est grande mieux c'est, parce qu'on pose tout dessus. on ne fait pas des va et vient.

avatar webHAL1 | 

@Sir Rendal
« Donc les multi écrans sont pratiques dans certains cas de productions. Mais très souvent inutiles. »

Ceci est bien évidemment totalement faux, sinon tous les systèmes d'exploitation modernes, excepté iOS sur iPhone (car sur iPad c'est possible), n'auraient pas fait en sorte de pouvoir afficher plusieurs applications en même temps (et d'ailleurs même iOS sur iPhone est multitâche, il est simplement limité à une seule application affichée à la fois, limitation purement arbitraire).
Comme d'autres personnes l'ont déjà expliqué, il est bien plus efficace d'avoir deux-trois (ou plus) applications affichées en parallèle plutôt que de devoir constamment basculer de l'une à l'autre. L'exemple le plus criant étant probablement la calculatrice sur iOS.

avatar Sir Rendal | 

@webHAL1

Au lieu de te baser sur des expériences de apple ou de ce qui te semble vrai ou faux, renseigne toi sur les neuro sciences.

Le cerveau est mono tache.
Il peut exécuter des tâches rapidement qui laisse croire qu'on peut faire plusieurs choses à la fois. Mais non.

avatar webHAL1 | 

@Sir Rendal
« Le cerveau est mono tache. »

Sauf que déjà ce postulat est faux, donc bon...

"Le cerveau nous permet de réaliser deux tâches simultanément si leur exécution est devenue automatique et inconsciente, grâce à l’apprentissage répétitif. C’est le cas lorsque nous marchons et discutons en même temps, explique cependant le Dr Baillet."

Source : https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/detecteur-rumeurs/2017/06/21/c...

Et même s'il était vrai, il n'aurait aucune pertinence dans le fait de doter ou non un appareil de la possibilité d'exécuter plusieurs applications à l'écran en même temps. Le cerveau a la capacité de passer d'une tâche à une autre extrêmement rapidement, donc il n'y a aucune raison de n'avoir qu'une seule application affichée à la fois.

avatar coucou | 

Dire qu'il a faux et copier/coller un argument qui va dans son sens :)

Si la tâche n'est pas automatique et inconsciente elle ne peut être réalisée simultanément avec une 2ème qui doit aussi être automatique et inconsciente. Le cerveau est donc bien mono-tâche. :)

avatar webHAL1 | 

@coucou
« Le cerveau est donc bien mono-tâche. :) »

Justement pas. Le cerveau est capable de faire deux tâches différentes, du moment qu'elles ne monopolisent pas la même zone.
Mais de toute manière, vouloir déterminer combien de tâches le cerveau humain peut traiter en parallèle est sans objet ici. D'une part, il est capable de passer de l'une à l'autre extrêmement rapidement, ce qui "simule" du multi-tâches, et d'autre part le fait d'avoir plusieurs applications affichées en même temps sur un écran est un aspect indépendant de la capacité du cerveau de pouvoir travailler sur ces applications en parallèle.

avatar jazz678 | 

@webHAL1

Tiens...
Te voilà expert en neurosciences maintenant.

avatar fte | 

@jazz678

Et toi ? Expert en experts ?

avatar jazz678 | 

@fte

En non experts

avatar fte | 

@Sir Rendal

"Le cerveau est mono tache."

Tu arrêtes de respirer quand tu écris des âneries ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« Tu arrêtes de respirer »

En principe, respirer n’est pas une tâche...
Enfin, pour certains, on peut se poser la question ;)

Ça ne change rien au fait qu’en dehors de ceux qui doivent se concentrer pour respirer, plusieurs fenêtres sur un écran, c’est quand même souvent bien utile... :D

avatar fte | 

@Bigdidou

"Ça ne change rien au fait qu’en dehors de ceux qui doivent se concentrer pour respirer, plusieurs fenêtres sur un écran, c’est quand même souvent bien utile... :D"

Ce qui est hilarant dans cette conversation, c’est l’absence totale de considération qu’une tâche puisse nécessiter plusieurs fenêtres pour être menée à bien.

L’association tâche et fenêtre est une vision tellement primitive de l’usage d’un ordinateur, on se croirait de retour dans les années 80 avant les interfaces graphiques.

avatar marenostrum | 

parce que l'écoute de la musique ne demande pas de concentration. bref on fait semblant d'écouter. d'ailleurs ce qui explique la baisse de qualité de la musique contemporaine. tu t'occupes pour passer le temps.

avatar fte | 

@Sir Rendal

"Quand tu utilises plusieurs applications c'est toujours l'une après l'autre. Jamais en même temps"

Ça ne veut en aucun cas dire qu'il est bénéfique de cacher une app pour en utiliser une autre, pour la cacher pour afficher la première.

Si on utilise un tourne-vis et un marteau alternativement, est-ce bien judicieux de les ranger dans le tiroir toutes les 30 secondes ? Ou de les cacher sous le tapis ? Des fois que le cerveau de l'utilisateur ne puisse pas gérer cette vision très déconcentrante !?

avatar debione | 

@webHAL1

C’est surtout que perso, c’est bien l’absence d’un multitâche ( et de la souris soyons franc) qui ne fait jamais rien produire sur mon iPad...

avatar marenostrum | 

le Pencil est mieux que la souris, plus direct et précis (essaye d'écrire avec la souris pour le voir). même sur iMac je n'utilise plus la souris pour ma part mais le trackpad. ça me fatigue moins la main.

avatar debione | 

Le pencil est très bien, mais passer sans arrêt du Pencil au clavier est rédhibitoire pour moi. Pour le trackpad que j'aime bien, son problème est son manque de précision... Bref, même en miltipliant les objets, je n'ai rien trouvé de plus ergonomique, surtout si tu as une souris que tu peux la programmer.

Après. Cela. Dépend aussi de ce que tu utilises comme soft... Sous logic la. Souris d apple est un vrai bonheur... T as envie de la jeter par la fenêtre si tu fais du détouré ou du jeu...

Mais une bonne souris ne sera jamais remplace en terme d'ergonomie ni par le stylet, ni par le trackpad... L'inverse est aussi vrai, mais excepte pour le dessin, la souris fait tout...

avatar alfatech | 

@ asseb

"Bose, référence en matière de son ?"

Comparé à Samsung oui.... 100 fois oui.

vas voir les tests de la Soundbar 700 et on en reparle si tu veux....La référence dans sa catégorie.

avatar alan1bangkok | 

joli titre à clic
les fanboys vont pouvoir emmener popaul au cirque ?

avatar Spinnozza | 

@alan1bangkok

Titre réaliste et pragmatique. Ne vous en déplaise.

Wait and see about Huawei.

avatar majd | 

En tout cas l’idée est terrible y a plus qu’ à patienter que ce soit fiable mais ca va nous changer de nos tel actuel qui sont ennuyeux

avatar marenostrum | 
avatar Laniake | 

C'est pas 5 tests négatifs (dont 3 concernant la protection de l'écran, auraient pu être évités) qui me feront changer d'avis : perso, je trouve toujours ce form factor innovant et utile et je suis prêt à l'adopter. Bon, évidemment les anti-Samsung se régalent de ce genre de news...Mais au moins Samsung a le mérite d'essayer d'innover, ce que Apple a oublié de faire depuis quelques temps je trouve.

avatar Ghaleon111 | 

Quand je vois l’épaisseur et la Face avant :
Galaxy fold : le grand retour des tv cathodique ?

avatar Laniake | 

On se moquait de Samsung et de son format phablette aussi à l'époque...Pour finalement tous l'adopter. Les gens ont la mémoire courte. LOL

avatar Spinnozza | 

@Laniake

Se moquer de formats et évoquer des problèmes techniques flagrants c’est bien différent.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR