Attestation numérique : des problèmes de conception… et de matériel sur le terrain

Anthony Nelzin-Santos |

Depuis quelques heures, le ministère de l’Intérieur propose son propre générateur d’attestation de déplacement dérogatoire. D’abord favorable aux générateurs d’attestation, le gouvernement les avait finalement interdits, craignant la fuite de données personnelles. Ainsi, l’attestation numérique officielle n’est qu’un simple PDF… qui révèle de nombreux problèmes.

Commençons toutefois par les bonnes nouvelles : comme il l’avait promis, le ministère de l’Intérieur ne collecte pas les données saisies pour remplir l’attestation, comme nous avons pu le vérifier à l’aide d’un proxy. L’attestation est générée dans le navigateur, sans communication avec un serveur distant. Les forces de l’ordre vérifieront l’attestation à l’aide de l’application CovidReader installée sur leur terminal Neo (lire : Info iGen : voici l’app utilisée par les policiers pour vérifier les attestations numériques).

Éric Freyssinet, le chef de la mission numérique de la gendarmerie nationale, explique que cette application ne possède « pas de fonction de sauvegarde ou de transfert » des données, mais se contente d’afficher les données contenues dans le code QR de l’attestation numérique1. Vous pouvez d’ailleurs vérifier vous-même ce code, qui encode votre état civil, ainsi que le motif et l’heure de votre sortie. Mais cette version numérique ne résout pas les problèmes fondamentaux de la conception de l’attestation.

Elle vous propose ainsi de choisir « un motif de sortie », mais vous laisse en sélectionner plusieurs, puisqu’elle utilise des cases à cocher plutôt que des boutons radio. Et pour cause ! L’administration recommande toujours « de grouper vos sorties » et donc « d’indiquer plusieurs motifs sur une même attestation. » Le code du générateur prévoit explicitement cette possibilité, le code QR peut contenir plusieurs motifs, mais certains policiers et gendarmes refusent toujours les attestations à plusieurs coches.

L’application CovidReader.

Pire : le formulaire du générateur n’est pas complètement accessible aux personnes porteuses de handicaps. Les menus de sélection de la date et de l’heure ne sont pas accessibles au clavier, et peuvent cacher le champ qu’ils aident à remplir, et les liens manquent de contraste. Le formulaire ignore ainsi des recommandations importantes du RGAA, le référentiel général d’accessibilité que les administrations sont censées respecter. Ce ne serait qu’un détail si cela n’empêchait certaines personnes de sortir de chez elles, au moins sans crainte d’être verbalisées2.

De manière générale, le formulaire témoigne d’un manque flagrant de prise en compte des spécificités du support web. Passe encore qu’il ne fonctionne pas sans JavaScript. Il est plus gênant qu’il ne fonctionne pas dans quelques vieux navigateurs, encore utilisés par quelques centaines de milliers de Français, et surtout dans le navigateur intégré à Facebook, où le lien circulait déjà beaucoup ce matin.

Plutôt que d’utiliser les fonctionnalités intégrées à certains navigateurs, la Direction du numérique du ministère de l’Intérieur a préféré une approche plus « artisanale » pour créer l’attestation [MàJ 20h00 : dérivée d’un projet open source créé par un développeur lyonnais]. À partir d’un modèle vide, un script remplit l’attestation… comme vous le feriez à la main ! Ainsi, il dessine un « x », aux coordonnées précises des cases, pour cocher les motifs de sortie. C’est un peu cavalier, mais dans ces conditions d’urgence, c’est plutôt malin.

Mais cela provoque quelques situations floues, comme lorsque les noms à rallonge de certains villages français sont rejetés… mais que l’attestation est quand même générée. Surtout, les développeurs du ministère ont oublié d’ajouter tout mécanisme de validation des données. Vous pouvez ainsi demander une attestation pour une personne née le 32 du quatorzième mois de l’année 2124, qui réside à Paris dans la Nièvre, et voudrait sortir le 1er avril de l’an de grâce 1024.

Bref, nous restons face à un problème fondamental de fabrique des services publics. Alors que l’on prône la relocalisation en usant et abusant de métaphores guerrières, le ministère recourt aux services d’un prestataire américain pour la protection anti-DDoS du service. Et alors que cette attestation numérique devait clarifier les choses, elle risque de créer quelques flottements.

Une tablette Neo, ici dans une version pour le RAID. Image Police nationale.

Un policier en poste dans un commissariat francilien pointe du doigt le manque d’équipement adapté au traitement des attestations numériques. Les tablettes Neo, basées sur des tablettes Sony Xperia Z4, sont « lentes » et « pas forcément très pratiques ». Les téléphones Neo, basés sur des téléphones Sony Xperia X, sont « bien plus pratiques » et plus appréciés, mais sont distribués progressivement. « La police secours qui gère les patrouilles » communes, disponible le jour comme la nuit, « n’a pas encore de téléphones Neo ».

Comme la tablette n’est pas toujours très fiable, les policiers se plaignant souvent de dysfonctionnements du lecteur de carte professionnelle et de problèmes d’autonomie, « c’est soit le téléphone perso (comme bien souvent malheureusement), soit on ne peut pas vérifier. » Encore hier soir, les consignes n’étaient pas passées, ce qui signifie que les patrouilles matutinales ont découvert l’attestation numérique en même temps que vous. Le problème de l’attestation numérique n’est pas seulement un problème de code.

image d'accroche : Juanedc (CC BY)


  1. Ce qui provoque l’ire de l’Association professionnelle nationale militaire gendarmes et citoyens, qui aurait préféré une application tout-en-un permettant de vérifier l’identité de la personne contrôlée et éventuellement de la verbaliser, pour réduire la durée des contrôles (et de l’exposition des gendarmes aux éventuels malades). Bien sûr, le système garde trace des amendes, et peut donc établir une éventuelle récidive.  ↩

  2. Après deux semaines de confinement, le gouvernement a finalement permis aux personnes aveugles et malvoyantes de sortir sans attestation, à condition de présenter une carte ou un justificatif d’invalidité. Ce qui ne résout pas les problèmes rencontrés par les personnes qui voient très mal, mais pas encore assez pour rentrer dans la définition de la malvoyance.  ↩

Tags
avatar ClownWorld 🤡 | 

C’était prévisible: le génie français

avatar jcp25 | 

@ClownWorld 🤡

Tout à fait !
Et en direct de la communication foireuse depuis le début de la pandémie.
En plus, pas de chances, il fait beau ! Si il avait plu comme actuellement à Paris... Tout aurait été plus facile.
Vraiment pas de chance pour la communication gouvernementale !
Ils en sont restés à la période Hollande ou il pleuvait toujours quand il y avait une cérémonie !

avatar Paul Position | 

Existe-t-il dans un autre pays confiné, une application équivalente ?

C'est un premier pas, même s'il n'est pas parfait, il a le mérite de proposer une solution à ceux qui ne possèdent pas d'imprimante.

Pour ma part, je préfère endurer cette pandémie en France plutôt qu'aux si modernes US !...

avatar jcp25 | 

@Paul Position
Pour ma part, je préfère endurer cette pandémie en France plutôt qu'aux si modernes US !...
---
Pas faux !
Sauf si tu es sur la Base Amundsen Scott au Pôle Sud. Et eux ils sont déjà confinés pour 6 mois dans le noir et par moins 70 ! Encore que cela doit être une sacrée expérience !
Ce qui prouve que tout est relatif !

avatar byte_order | 

@jcp25
> Sauf si tu es sur la Base Amundsen Scott au Pôle Sud

Rien ne dit qu'ils ne seront pas touché à la fin de leur mission, en rentrant chez eux. Surtout si d'ici là y'a pas encore de vaccin ni traitement.

C'est un peu le risque de toutes les populations très isolées d'ailleurs. Comme les tribus sud américaines.

avatar jcp25 | 

@byte_order

Oui.
Et comme tu es dans ton propre petit environnement sans contacts, cela peut faire très mal quand tu te retrouves face à un pathogène totalement inconnu.
Mais quand même, cela doit être une sacrée expérience un hivernage au pôle sud !

avatar ole59 | 

@Paul Position
+1

avatar Loustik | 

@ClownWorld 🤡

👍👍

avatar mystik91 | 

On peut passer son temps à se plaindre et chercher des problèmes partout. Ceux qui ne sont pas contents peuvent continuer à recopier l’attestation sur une feuille...

avatar ckermo80Dqy | 

@mystik91

+ 1

avatar Seb42 | 

@mystik91

👍 J’adore merci de remettre les choses à leurs places.
Continuez à râler mais restez chez vous ça vous éviteras de remplir l’attestation 😉.

avatar Adodane | 

@mystik91

Ca permet aux surdoués de donner leur opinion.

avatar ole59 | 

@mystik91
+1

avatar corben | 

La France et le numérique...

avatar MalikH | 

Ça m’étonne même pas, on est tellement à la ramasse...

avatar ckermo80Dqy | 

@MalikH

Par pitié, on peut arrêter avec l’auto-flagellation Franco-française ?

avatar frankm | 

@ckermo80Dqy

Surtout qu’ils sont bien contents d’être français. Qu’ils se barrent si ça ne leur va pas

avatar jcp25 | 

@frankm
Qu’ils se barrent si ça ne leur va pas
--
Ben non, y'a plus d'avions ;-)

avatar Seb42 | 

@jcp25

Pas besoin d’avion, tu peux y aller à pied, en vélo ou prendre le bateau 😉

avatar jcp25 | 

@Seb42

Il va leur en falloir des attestations pour y aller avec tes moyens de transport !
Et comme ils vont se faire contrôler, ils vont devenir de plus en plus méchants ! Avec un coup de chance, ils vont exploser en route ! Pouf...

avatar Seb42 | 

@jcp25

Non t’inquiètes vu le motif, ils laisseront passer et si pénalités on devrait trouver des volontaires pour cotiser 😁

avatar jcp25 | 

@Seb42

Je n'avais pas pensé à cela ! Mais tu as raison, on va en trouver des volontaires !

avatar cuco | 

Étant belge, je ne vais pas me gêner de le dire : c’est une application de branquignols...

avatar Steve Molle | 

Hey ho c'est pas nous qui avons construit toute une image fantaisiste sur la startup nation et autres concepts bidons du même genre hein....

avatar KimoMac | 

@ckermo80Dqy

Au moins c’est lucide et ça change du complexe de supériorité franco-français.

avatar docdav | 

@ckermo80Dqy

Bah ouais on peut. Mais c’est tellement easy. Même moi pauvre petit j’ai une vérification dans le formulaire sous vba Excel pour la concordance des dates....
On nage dans l’amateurisme.

Bon perso, et malgré le fait que je connaisse Johan le codeur initial, je suis contre, ça facilite les sorties, et alors que ça part déjà en couille depuis ce we (enfin a lyon (j’ai vu une grosse différence), paris, y a des endroits où les gens se sont jamais vraiment sentis confinés car pas beaucoup de cas), j’étais contre l’appli.

Ps les malades graves existent, et ça donne pas envie

avatar Rictusi | 

Mon bonjour à Johan, et n'oubliez pas de lui souhaiter bon courage Avec tout ces gens qui critiquent sans savoir, j'avoue que je n'aimerais pas être à sa place.

Ah et j'ai failli oublié, toutes mes félicitations pour la validation des dates dans vos formulaires Excel, ça fait chaud au cœur de voir un boulot aussi bien fait, car on parle carrément de la même choses ça saute aux yeux..

avatar iDanny | 

« L’attestation est générée dans le navigateur, sans communication avec un serveur distant »

Plus précisément, une fois la page chargée il y a une seule communication avec le serveur pour récupérer le PDF vierge.
Ensuite les données qu’on saisit sont ajoutées à ce PDF localement, sans être envoyées au serveur.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@iDanny exact.

avatar geooooooooffrey | 

D’un côté, ces difficultés sont une bonne raison de réfléchir un peu plus si le déplacement pour lequel on est en train de remplir l’attestation est indispensable.

avatar geo44270 | 

Je ne comprend ces policiers qui disent ne jamais avoir eu ces téléphones dans leurs commissariats. J’ai mon téléphone Néo depuis 2 ans mais je ne suis pas dans la police... L’application fonctionne pour l’avoir testée mais que ce soit sur téléphone ou tablette pas de différence. Le seul soucis vient de la distance de lecture.
Pour la gendarmerie, tous les gendarmes de terrain (hors gendarmerie mobile et certaines catégories) ont leur propre téléphone Neo.

avatar raoolito | 

@geo44270

on m'avait reproché un doute appuyé sur ce sujet dans un precedent article.. bon ben voilà, j'avais quand meme un peu raison.

avatar Ielvin | 

@raoolito

Oui c’est moi :) et je te cherchais justement.

C’était à prévoir comme tu disais. Je le reconnais.

Mais j’avais quand même un peu raison aussi :p
—-

Et malheureusement ça sera encore tel perso..

Par contre l’app fait ce qu’on lui demande. Point. Ça c’est bon.

Faire un suivit des amendes ?
géo localiser ?
vérifier l’identité ?

Tout en même temps ?

Et avant on faisait comment ? Sérieux.

Les usines à gaz je connais alors non. Ça fonctionne et ça fait ce qui est demandé : c’est très bien.

Ranger le knout est laissez votre dos tranquille.

avatar raoolito | 

@Ielvin

Par habitude, les administrations ont toujours du mal dans les premiers temps de quelque chose de nouveau. Par contre elles s'adaptent et en général apres quelques temps ca roule

J'ai vraiment cru que j'aurais tort ce coup-ci :(

avatar Ielvin | 

@raoolito

C’est que je t’avais presque bien convaincu. (Parce que convaincu moi même).

Je bosse dans le public, avec des sofs (différents) dans lesquels je dois recopier les mêmes infos...

Y a deux ans les softs ont changés pour des collègues. Pour un nouveau format, ça a généré des soucis pour la récupération des données précédentes parce qu’il n’y avait pas de DB commune ou compatible (je n’ose pas écrire open source). Du coup tout à refaire.

Et le nouveau soft (qui doit donc améliorer, corriger, éviter les soucis précédents - en plus de permettre de travailler) a le même soucis que le précédent. Pas de DB convertible sous un autre soft.

Du coup mes collègues ont les meme soucis que moi : on recopie les données dans les autres logiciels..

On a vu plus productif ailleurs...

Après je me suis dis que les forces de police nationales (hors paris). Auraient peut-être plus de moyen.. des techniciens plus intelligents et des rédacteurs de cahiers des charges plus ouvert d’esprit, du bon sens quoi..

avatar raoolito | 

@Ielvin

Nan mais quand on voit une multinationale rodée spécialisée dans l'ecriture de systèmes d'exploitation depuis 30 ans sortir un OS ou il suffit de taper "root" sans mot de passe et de devenir administrateur suprême de la machine dans une release finale... on se dit qu'une administration en france n'a aucune chance de s'en sortir facilement avec l'informatique :)

avatar Ielvin | 

@raoolito

Ah oui...

dans le même genre :

Garder un fichier Excel « mots de passe » sur le bureau avec justement tous les codes et les noms des services .. sur un ordi non verrouillé.. ou sur clef usb.

Je vois ça tous les jours :)

avatar raoolito | 

@Ielvin

Moi le record c'etait le mot de passe + log de l'ordi ecrit sur un postit colle sur l'ecran
Mais c vrai que ca fait amateur comparé a votre clef usb

avatar Ielvin | 

@raoolito

J’ai aussi !
Mais collé et recouvert de scotch entre le clavier et le trackpad intégré.

je crois qu’on bosse au même endroit :D

(Ou alors on doit tous aller faire un stage à l’ANSSI).

avatar raoolito | 

@Ielvin

Hahaha
Sublime

avatar Phiphi | 

Le « plus » pire à mon avis après essai c’est que 9 personnes sur 10 croiront avoir téléchargé le document en ayant appuyé sur « télécharger » alors que ça ne fait que l’afficher dans un nouvel onglet. Du coup au moment de la montrer ils ne la retrouveront pas. On est pas tous plus ou moins geeks ou branchés sr MacG.

avatar frankm | 

@Phiphi

C’est clair ça faire des 135€ d’amande

avatar occam | 

@frankm

"135€ d’amande"

Amande... amère.

avatar Ielvin | 

@occam

:Merci :)

avatar jcp25 | 

@frankm

C’est clair ça faire des 135€ d’amande
--
A 4€ le kilo sec, cela va faire pas loin de 45kg
Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher !
OK je sors, mais j'adore les erreurs de correcteur orthographique ! Cela rajoute très souvent un sourire...😜😜😜

avatar raoolito | 

@jcp25

On peut payer en amandes ? 😛

avatar jcp25 | 

@raoolito

Oui oui !
Seulement si tu vas faire tes courses avec les 45kg d'amandes sur le dos pour payer l'amende... Cela va être lourd et pourra être considéré comme du sport... Donc il faut cocher les deux cases... Et une foi que tu a payé l'amende en amandes tu n'as plus à cocher la case sport et donc tu pourras avoir une amende que tu ne pourras plus payer en amandes... J'ai le cerveau qui boue. Je vais le resetter...

avatar raoolito | 

@jcp25

Tu n'asrien compris: au retour tu as ton smartphone pour une nouvelle dérogation !

avatar jcp25 | 

@raoolito

Cela devient trop compliqué : des amandes, une amende, un smartphone, une attestation puis une dérogation....😜😜😜
GA BU ZO comme disaient les shadocks ! Si il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème 😜😜😜

avatar raoolito | 

@jcp25

Nan mais c'était une blague, les amEndes seront pour les jours impairs alors que les amAndes seront quotidiennes. Par contre il faudra synchroniser vos sorties sur le calendrier lunaire a cause de la pousse des cheveux lors de la pleine lune, d'ou le smartphone

Finalement c'est simple

Pages

CONNEXION UTILISATEUR