Covid-19 : le pass sanitaire validé pour les voyages et les grands événements

Nicolas Furno |

L’Assemblée Nationale a adopté la nuit dernière le projet de loi qui prévoit l’utilisation d'un « pass sanitaire » dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Comme tous les États membres de l’Union européenne, la France va mettre en place un système qui permettra de vérifier qu’un individu est vacciné contre le virus ou à défaut qu’il n’est pas malade. Ce mécanisme sera utilisé pour les voyages à l’étranger et sur le territoire pour les grands événements.

La section « Carnet » de l’app TousAntiCovid, prête pour le pass sanitaire (image iGeneration).

Le principe du pass sanitaire est de pouvoir s’assurer qu’une personne n’est pas atteinte de la Covid-19, pas nécessairement qu’elle a été vaccinée. Le vaccin est l’un des trois cas de figure prévus par la mesure. Un test PCR ou antigénique récent ou bien un certificat de rétablissement pourront aussi être présentés en guise de preuve. Dans ces trois cas de figure, le pass prouve qu’un individu n‘est pas porteur de la maladie ni susceptible de la propager.

Concrètement, le pass sanitaire pourra prendre plusieurs formes, mais l’élément principal est le « datamatrix », un code QR un petit peu plus complet. Ce code sera affiché sur les attestations de vaccination et résultats de test fournis sous la forme d’un papier. Vous pourrez conserver ce document et le montrer quand c’est nécessaire, mais vous pourrez aussi l’ajouter à l’app TousAntiCovid qui est prête pour cette fonctionnalité comme prévu en avril. Cette étape reste optionnelle et la seule obligation sera de présenter un datamatrix lisible, cela pourra aussi bien être un PDF du document reçu après un test ou une vaccination.

Si vous avez été vacciné trop tôt pour que le datamatrix soit présent sur la confirmation (c’est normalement le cas depuis le 29 avril), le site de l’Assurance maladie permettra de télécharger une attestation dans les prochains jours. Même chose pour les tests, cette fois sur le portail du SI-DEP (Système d'information national de dépistage populationnel pour le Covid-19) à partir du 16 mai. Précisons que seuls les vaccins et tests effectués en France sont valides pour le pass sanitaire français.

L’app TousAntiCovid pourra héberger un pass sanitaire, mais ce n’est pas une obligation. Sur cet exemple, il s’agit d’un test PCR négatif.

La loi votée hier prévoit deux domaines où le pass sanitaire pourra être demandé :

  • Voyage : tous les passages de frontières à l’entrée vers et à l’intérieur de l’Union européenne pourront exiger un pass sanitaire valide à partir du milieu du mois de juin. Cela concernera autant les vols que les voyages en voiture, train ou bateau.
  • Événements : en France, l’accès aux événements de plus de mille personnes se fera sur validation du pass. Cela concernera autant les rassemblements culturels (concerts, festivals…) que professionnels (salons, conférences…), à partir du 9 juin 2021.

Le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour les restaurants, les cinémas ou les voyages sur des parcours en France métropolitaine. Les vols et transports maritimes vers la Corse et les outre-mer nécessiteront en revanche un pass valide.

Cette nouvelle mesure de lutte contre la pandémie crée la polémique sur le volet des données personnelles. Le datamatrix qui servira à valider le pass sanitaire contient en effet plusieurs informations qui seront utiles pour le certifier en recoupant les données avec celles stockées par l’État pour les vaccinations comme pour les tests. En France, sa validation se fait par une autre app, nommée TousAntiCovid-Verif, qui ne permet pas d’accéder à ces données. Elle indiquera uniquement si le pass sanitaire présenté est valide et s’il permet ou non à son porteur d’entrer dans un événement, de passer une frontière ou de prendre un vol.

Les informations contenues dans le code sont aussi minimales que possible. Outre l’identité du porteur qui servira à valider que le datamatrix n’est pas celui d’un tiers, on y trouvera le type et la date du test ainsi que ses résultats, ou bien la date de vaccination. Les informations privées, que ce soit date de naissance ou numéro de sécurité sociale, resteront ainsi inaccessibles lors des contrôles.

Le pass sanitaire sera interopérable, pour que n’importe quel pays membre de l’Union européenne puisse scanner le code d’un ressortissant de n’importe quel autre pays et sache s’il est vacciné ou testé négatif. Cette version n’est pas encore en place toutefois et il faudra télécharger un nouveau code datamatrix quand ce sera le cas. Dans un premier temps, le pass servira uniquement pour les entrées et sorties du territoire français.


avatar Ecrapince | 

"Il n’y a pas assez de morts… allons y gaiement."

Une centaine de personnes en + d'1an sur 35 millions de - de 44ans, dont la quasi totalité avait déjà des grave problèmes de santé, tu trouves que c'est beaucoup toi ?

Du coup tu dois aussi être pour l'interdiction pure et simple des voitures/camions/2 roues, du tabac, de l'alcool et de tout un tas d'autres choses qui tue,t des centaines de milliers de personnes chaque année ? :)

Ya ~600 000 - 700 000 personnes/an qui meurent en France. Pourquoi on vous a jamais entendu vous plaindre qu'il faudrait interdire plein de truc qui coutent la vie aux gens qui mourraient avant 2020 ? :)

avatar Clément34000 | 

@Ecrapince

Mon dieu, une centaine de mort de plus… je ne sais pas dans quel monde tu vis ou ce qui t’aveugle mais j’ai honte pour toi. Le plus triste, c’est que tu me trouveras encore des arguments si je te dis ironiquement « il est vrai que depuis tout le temps, on perd qq Hepad entier si c’est pas seulement au 3/4 », « il est vrai que depuis plus d’un an maintenant, les service de Reha ne sont occupés que par des figurants »
Personnellement, j’ai 8 personnes dans mon cercle d’amis qui l’ont attrapé, 1 qui était en pleine forme, a des soucis respiratoires depuis 8 mois et 6 ont perdu aléatoirement 30 à 50% l’odorat… mais tu as peut-être raison, je n’ai peut-être jamais fait attention qu’une partie de mes ami(e)s ont ceci chaque année…

Enfin bref, aujourd’hui, le peuple français est divisé en 2.
- D’un côté ceux qui ne comprennent pas ce qu’il se passe même si on leur dit que 1 et 1 font 2. Je ne sais pas pourquoi ils sont dans cet état… le manque d’information ? Le manque de lucidité ?
- De l’autre, ceux qui voit ce qu’il se passe et qui comprennent logiquement qu’il faut utiliser n’importe quel moyen pour lutter contre ce virus qui peut nous décimer sachant que le seul moyen actuellement utile est le vaccin qui nous permettra d’aller n’importe où sans craindre pour son voisin, son proche, sa famille…

Je pense surtout qu’une immense majorité d’anti vaccin sont bien trop égoïstes. Peut-être que si ils avaient état touchés ou si leur proches avaient été touchés, ou seraient décédés, ils comprendraient…

avatar pomme-z | 

Et votre avis ?

avatar Paquito06 | 

Sur ce plan, au moins les Etats europeens se sont concertés, du moins aux frontieres. Aux US, y a rien d’officiel au niveau federal, ca fait encore debat, alors que la majorite de la population a deja recu une dose (1 Americain sur 2 a recu au moins une dose quand il en faut 2, 1 Americain sur 3 a recu l’unique dose ou les deux doses necessaires). Y a que New York qui a un passeport numerique, et le Texas/Floride sont contre (comme par hasard 😅). Y a un digital passport pour voyager entre les differentes iles a Hawaii egalement. Forcement, y aura toujours une poignee d’antivax qui voyagent peu ou pas contre ce support, meme aux US. Il est plus facile de falsifier un bout de carton que de se faire vacciner.

avatar Yanerick76 | 

A terme, le pass sanitaire sera converti en pass carbone…

avatar pasc75 | 

Bon on va faire simple
Les gens vaccinés sont pour le pass car ça va leur permettre de faire des trucs.
Les gens non vaccinés, ne souhaitant pas l’être sont contre le pass car ils risquent d’être empêchés de faire ces mêmes trucs.
Point.

Le souhait de ne pas se vacciner étant pour des craintes médicales (sinon je ne vois pas), et le pass pour des craintes de confidentialité, on peut dire qu’il n’y a pas de lien.
Moralité les gens sont égoïstes.

avatar Ichigo-Roku | 

Perso je ne suis pas vacciné, mais je trouve ça normal que l'on me demande soit une preuve de vaccination soit une preuve que je ne suis pas porteur du virus pour voyager par exemple.
La liberté sans aucune limite c'est de l'anarchie, pour moi la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Lorsque l'on vit en communauté tout le monde ne peut pas faire ce qu'il souhaite, sinon ça serait le chaos. Bon je suis peut-être biaisé car je crois plutôt en l'établissement de règles de manière générale.

avatar pasc75 | 

On est totalement en accord si vous n'êtes pas (encore) vacciné. Si vous ne l'êtes pas par esprit antivax (je ne juge rien) et que vous êtes d'accord avec le pass ou du moins des restrictions, je suis surprise. Mais il faut bien des exceptions :)

avatar Ichigo-Roku | 

@pasc75
Je ne suis pas contre les vaccins, mais pour moi ça n'a pas de rapport.
Le fait de ne pas vouloir faire rentrer sur son sol des gens porteurs de certaines maladies c'est compréhensible, qu'on veuille se faire vacciner ou non.
Pour moi une personne qui ne comprend pas, c'est une personne qui voit le covid comme il voit la grippe.

avatar pasc75 | 

@Ichigo-Roku

On est donc d’accord.

avatar Steve Molle | 

@Ichigo-Roku

Oui pour la preuve sous la forme que nous souhaitons, pas que certains voudraient imposer cyniquement.

avatar Ichigo-Roku | 

@Steve Molle
Il y aura bien évidemment des alternatives, comme depuis le début.

avatar Paquito06 | 

@Ichigo-Roku

"Perso je ne suis pas vacciné, mais je trouve ça normal que l'on me demande soit une preuve de vaccination soit une preuve que je ne suis pas porteur du virus pour voyager par exemple.”

Voilà quelqu’un qu’il est logique! 🤓

“La liberté sans aucune limite c'est de l'anarchie, pour moi la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres."

C’est aussi la definition du mot liberté. Ce mot est trop mal interpreté, baffoué, et volontairement mal utilisé. D’un coté, ceux qui sont vaccinés et veulent vacciner le reste du monde (de force, plus ou moins), de l’autre, ceux qui ne veulent pas se faire vacciner mais veulent avoir les memes droits que les vaccinés sous pretexte de liberté. Malheureusement, ca ne marche pas comme ca. La vaccination est un choix individuel (et encore lorsque ce n’est pas rendu obligatoire), certes, MAIS, parce qu’il y a un mais, qui a des repercussions sur les autres. Un non vacciné expose autrui en danger, pas seulement lui-meme. Et puisque ca impact les autres, ta liberte s’arrete (cf. Definition).

avatar Ichigo-Roku | 

@Paquito06
Je suis d'accord là-dessus, j'aurais ajouté une petite exception dépendant des activités de chacun.

avatar joregarvit | 

Que se passe t'il si on a le vaccin russe ?
C'est bien curieux cette situation !!!!!

avatar philipponna | 

Sacré disquette ce passe

Pages

CONNEXION UTILISATEUR