Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Google Play : toutes les apps validées en amont et classées par âge

Stéphane Moussie

Tuesday 17 March 2015 à 16:13 • 17

Android

L'heure est au changement sur Google Play. Après l'annonce de l'arrivée de la pub, Google prévient les développeurs de deux nouvelles mesures qui doivent « améliorer l'expérience utilisateur » de sa plateforme de téléchargement destinée à Android.

Un classement par âge

La première, c'est le classement des apps par âge. Tous les développeurs sont invités à remplir un questionnaire pour indiquer à quels publics sont adaptées leurs applications. Un jeu violent sera par exemple déconseillé aux enfants et catégorisé « 16+ » ou « 18+ », tandis qu'une application comme Google Earth sera marquée comme adaptée à tous.

Google Play va respecter le système de classification de chaque pays ; en Europe, c'est le classement PEGI qui sera utilisé, aux États-Unis, l'ESRB, etc. Un système d'évaluation générique sera appliqué dans les États qui n'ont pas de règles déjà en place.

Cette classification n'est pas obligatoire pour le moment, mais elle va vite le devenir. À partir de mai, toutes les nouvelles applications et les mises à jour devront être catégorisées par âge pour être publiées sur Google Play. Quant aux applications déjà présentes sur la plateforme qui resteraient sans classification, elles pourraient être bloquées dans certains pays ou pour certains utilisateurs (on pense aux plus jeunes).

L'App Store affiche pour sa part les limites d'âge depuis presque deux ans.

Une validation en amont pour toutes les apps

La deuxième mesure n'améliore pas l'expérience utilisateur de Google Play, mais d'Android tout entier. Elle concerne en effet la validation des apps. Jusqu'à maintenant, Google opérait généralement une modération a posteriori. Quand des logiciels contrevenant aux règles de la boutique étaient repérés, ils étaient supprimés après coup.

Dorénavant, toutes les apps passent par une étape de validation avant d'apparaître sur Google Play — si elles respectent ses règles.

Maurizio Pesce CC BY

La validation a priori est en place depuis plusieurs mois pour une partie des apps, et elle est maintenant « déployée à 100 % », a déclaré Purnima Kochikar à TechCrunch. La directrice du développement des affaires de la plateforme assure que « les développeurs n'ont pas remarqué de changement. »

Si cette nouvelle étape de validation ne ralentit pas la mise en ligne des applications, c'est parce que le processus est largement automatisé, explique-t-elle. Avant que l'équipe de validation faite de chair et d'os examine les applications, des robots font un premier tri en détectant les logiciels malveillants, les apps qui violent le copyright d'autres programmes et celles qui contiennent de la pornographie.

Nous cherchons continuellement à faire progresser ces machines. Tout ce que les machines peuvent détecter aujourd'hui, elles le font. Tout ce qui nécessite une intervention humaine, les humains le font.

Google semble compter beaucoup plus sur ses robots que sur son équipe humaine. Purnima Kochikar a reconnu que l'élément humain n'était pas « aussi robuste » que celui de ses « rivaux ».

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Test des Baets, ces étranges écouteurs filaires mais Bluetooth venus de Chine

18/07/2024 à 20:30

• 3


Nintendo annonce un chargeur externe pour Joy-Con, pratique pour les joueurs iPhone

18/07/2024 à 18:30

• 15


Au mois d’avril, Cellebrite ne pouvait pas déverrouiller la plupart des iPhone sous iOS 17.4

18/07/2024 à 17:30

• 6


La sortie de l'application TV d'Orange pour Apple TV serait imminente 🆕

18/07/2024 à 17:19

• 78


Eve Weather bascule à son tour dans l’ère Matter

18/07/2024 à 17:00

• 12


C'est déjà Noël 🎄 avec la guirlande Hue en promotion à 140 €

18/07/2024 à 15:00

• 5


Microsoft Designer mâche le travail de création graphique sur iOS et Android

18/07/2024 à 14:45

• 6


Apple récolte 72 nominations aux Emmy Awards

18/07/2024 à 14:00

• 4


Apple TV+ : trois mois offerts si vous avez une PlayStation 4 ou 5

18/07/2024 à 13:00

• 3


SFR gère mieux l’eSIM de l’iPhone : transfert rapide et même activation dès l’achat du smartphone

18/07/2024 à 12:00

• 18


Apple dément avoir entrainé Apple Intelligence sur des sous-titres de vidéos YouTube

18/07/2024 à 10:30

• 37


Livres peut prévenir d’une baisse de prix sous iOS 18

18/07/2024 à 08:46

• 13


Un brevet Apple pour trier et noter les réseaux Wi-Fi publics

17/07/2024 à 21:30

• 6


Prime Day : les meilleures offres sur les casques, le WH1000XM4 à 204 €, son prix le plus bas

17/07/2024 à 21:20


iPad Pro M4 : faut-il craquer pour l'option verre nano-texturé ?

17/07/2024 à 20:30

• 5


Prime Day : les meilleures affaires pour la domotique chez Aqara, SwitchBot, Nuki, Eve et Netatmo

17/07/2024 à 14:50

• 17