Android plante trop pour l’armée américaine

Nicolas Furno |

C’est un joli coup de publicité pour l’iPhone : cinq ans après avoir choisi Android pour équiper ses soldats d’un smartphone construit par Boeing, l’armée américaine recule et choisit… un iPhone 6s. Pour le moment, seules les forces spéciales bénéficient du changement, mais on imagine qu’elles serviront de galop d’essai avant, peut-être, un déploiement généralisé.

En attendant le déploiement des iPhone, il faut bien travailler… (image California National Guard CC BY 2.0)
En attendant le déploiement des iPhone, il faut bien travailler… (image California National Guard CC BY 2.0)

À l’origine, le choix d’Android était motivé par la souplesse du système et la possibilité de stocker des données confidentielles en toute sécurité. Le choix actuel de l’iPhone est justifié par une raison beaucoup plus simple : les smartphones Android fonctionnent mal. D’après la source restée anonyme du site spécialisé DoD Buzz, le bilan est même catastrophique pour les terminaux Android.

Les iPhone sont qualifiés de rapides et de fluides, alors que les terminaux Android gèlent souvent et doivent être redémarrés régulièrement. Apparemment, c’est notamment le cas quand il faut regarder un flux vidéo envoyé par un drone : le smartphone est alors censé diviser son écran en deux, avec la vidéo d’un côté et l’itinéraire de l’autre. Avec le système de Google, l’image est souvent en retard, quand elle n’est pas totalement bloquée. Le cas échéant, il faut redémarrer, et perdre de précieuses minutes.

À l’inverse, les iPhone semblent irréprochables : ils restent fluides et ne plantent pas. Mieux, la qualité du flux vidéo serait bien meilleure. Quid de la solidité du terminal sur le terrain, quid de la sécurité des données ? L’armée américaine s’est refusée à tout commentaire, donc on n’en saura pas plus. Mais peut-être qu’elle a accepté de sacrifier une coque endurcie pour gagner la fluidité qui, sur un champ de bataille, est certainement un critère essentiel.


avatar Gaillard | 

Apple et finis . iPhone 7 le confirmeras .

avatar cjc | 

@Gaillard :
Apparemment, ton français aussi...

avatar iDav92 | 

@cjc :
Quand on écrit plus vite qu'on ne réfléchit, le risque est de dire n'importe quoi avec des fautes d'orthographe en supplément !

avatar byte_order | 

La version d'Android 4.x du Boeing Black dont il est probablement question ici l'est sûrement aussi, fermée. Pour des raisons évidentes de sécurité.

Ca parle surtout de plantage mais aussi de fluidité et de qualité vidéo.

Vu qu'on a très peu d'information sur les raisons techniques, a part souligner que le Boeing Black est un smartphone dont les spécifications datent de 4 ans déjà (un pauvre dual core a 1.2Ghz, écran 540 x 960) pour la partie fluidité et qualité vidéo comparé à ce que peux faire un iphone 6s datant de 1 an maximum, encore heureux que c'est mieux.

Pour les plantages, y'a une tentation de généralisation le constat sur une version d'Android sur une plateforme matérielle assez vieille le tout gérée par un constructeur dont le métier n'a jamais été de faire des smartphones à l'ensemble de tous les Android sur tous les smartphones.

C'est un raccourci un peu rapide.
Le même qui permettrait de généraliser l'expérience macOS sur un iMac à disque dur 5400 tr/min à tous les macs, par exemple, à l'occasion.

avatar malcolmZ07 | 

@byte_order :
Cette problème de fluidité après <1 ans de crash répétitif , tu l'as aussi sur des haut de gamme (le G4 est devenu une bouse depuis la dernière mage) donc bon .... Là j'ai en fasse de moi un Nexus X5 et à côté un iPhone 6, j'ouvre le navigateur internet. Il y a un gros problème de fluidité sur les pages sur le Nexus (simple exemple, car les services gg s'arrêtent de fonctionner aussi sans raison)
...

avatar Flash | 

@byte_order

+1

En voilà une belle mise en perspective, qui manquait cruellement à l'article. igen devrait en prendre de la graine, de même que certains commentateurs ici.

avatar Abd Salam | 

@byte_order :
Boeing gère l'électronique dans ses avions... Ceux sont pas brêles !

Et l'électronique dans les avions, faut que ce soit fiable !

avatar le ratiocineur masqué | 

Ahahahaha on va commencer à voir des avions qui gèlent en plein vol !

avatar byte_order | 

Ben faut croire que ce ne sont pas les mêmes ingénieurs chez Boeing qui s'occupent des avions et des smartphones, alors ;-)
D'ailleurs il me semble qu'ils ont bossé en partenariat avec Blackberry pour le Boeing Black, justement.

De toute façon, les plantages sont probablement d'origine logiciel, pas électronique.

avatar spece92 | 

Comment les fandroids vont-ils justifier cette info ? J'en ris d'avance

avatar thebarty | 

@spece92 :
J'espère que Sachouba n'est pas en vacances...

avatar feefee | 

@thebarty :

"J'espère que Sachouba n'est pas en vacances..."

Non il attend que son smartphone redémarre ...

avatar Thegoldfinger | 

@feefee

Excellent ^^

avatar sachouba | 

@spece92 :
byte_order l'a très bien fait. :)

avatar Kappy | 

@sachouba :
Oui d'ailleurs l'armée américaine devrait vous choisir comme consultants tous les deux pour que vous leur expliquiez les vrais raisons du plantage. Parce que clairement, cela ne peut pas être lié à Android.

avatar byte_order | 

J'ai pas dit ça.

J'ai dit que 1) on n'a pas de détail pour pouvoir affirmer où ce situe les causes
et 2) que ce constat observé dans un usage particulier avec des logiciels particuliers sur une plateforme matérielle particulière et sans conteste plus âgée qu'un iPhone 6s n'est pas forcément généralisable à l'ensemble des smartphones tournant sous Android.

Le choix de Boeing à l'époque (avec Blackberry en partenariat) et aujourd'hui d'un iPhone 6s n'est pas non plus exempte de tout patriotisme économique, faut pas rêver.
Y'a 5 ans, il apparaît évident que le constructeur le mieux placé pour faire un smartphone Android militarisé n'était pas Boeing, vu qu'ils n'en faisait pas. Mais prendre Samsung ou HTC ou Sony ou même Motorola c'était pas faire le choix d'une entreprise américaine, et ça le DoD ils n'aiment pas trop...

avatar Kappy | 

@spece92 :
Simple. Ils vont te dire que c'est pas Android, mais Boeing. Et que l'armée américaine c'est des pigeons

avatar Flash | 

@spece92

byte_order vient de te briser en 4 ^^

avatar jb18v | 

Une coque un peu solide et zou ! :)

avatar Giloup92 | 

Il existe des coques pour iPhone aux standards ( chocs, étanchéité) de l'armée US.

avatar smaxintosh | 

Et la résistance à la chaleur ? L'iPhone à quand même la réputation de mal supporter les hautes températures (je redoute d'ailleurs actuellement le mois d'août...)

avatar Lestat1886 | 

@smaxintosh :
Je n'ai jamais eu de soucis pendant la canicule. Il chauffe mais il n'a jamais cessé de fonctionner
. Bon j'imagine qu'il ne faut pas se mettre à faire tourner des apps lourdes type jeux 3d pendant longtemps!

avatar Ajioss | 

@smaxintosh :
La réputation de mal supporté la chaleur ? Ou ça ? en Californie?

avatar cv21 | 

Parfois avec plan dans la voiture (sous le pare-brise), l'iphone 5S s'arrête car il a un coup de chaud...Un doux message apparaît avant de passer en veille ou s'éteindre, je ne sais plus.

avatar marc_os | 

@ cv21
"sous le pare-brise"... t'as pas essayé dans un four voir si ton iPhone ne s'arrête pas ?

avatar JLG47_old | 

@smaxintosh :
Aucun problème, même derrière le pare brise en mode GPS.
Il chauffe, évidement, mais il reste totalement fonctionnel.
Je n'en dis pas autant d'un galaxie dans les mêmes conditions, il me localisait en Australie.

avatar françois bayrou | 

Ils ont visiblement plus de budget que la police en Lituanie :)

avatar guersouf | 

Excusez moi mais fabriqué par boeing, leurs spécialités c'est les avions pas les smartphones, n'importe quoi

avatar MKO | 

Ce problème ne serait il pas lié au smartphone Boeing trop moisi ?

avatar CM-S | 

Pas non plus une surprise

avatar patrick86 | 

Au moins, avec ces Boing là, il n'y a pas beaucoup de victimes en cas de crash.

avatar shadoxas | 

Olala ^^ le smartphone Boeing bug, mais c'est pas pour autant que TOUS les smartphones Android sont nul, tu met un z5 ou un s7 à côté, ça marchera bien bien mieux

avatar bbtom007 | 

Skynet ne sera pas sous android

avatar byte_order | 

Sans parler du soft Android Tactical Assault Kit qui semble être au core des fonctions utilisées par l'armée sur cet équipement. On ignore tout de la qualité (ou pas) de ce soft.
Tout comme on ignore sur quoi repose coté logiciel l'expérience en court avec les iphone 6s...

avatar DouceProp | 

Surtout s'ils veulent jouer à Pokémon Go en Syrie...

avatar guersouf | 

@DouceProp' :
Non c'est pas a pokemon qu'ils jouent mais a djihadistes go mdr

avatar carabat | 

M'est avis que le problème ne vient pas d'Android en lui-même mais du terminal sur lequel il est installé. C'est d'ailleurs malheureusement souvent comme ça, les gens tirent des conclusions à l'emporte-pièce sur Android sans tenir compte du hardware du terminal sur lequel il est installé. On peut aussi se poser la question du sérieux avec lequel a été créée l'application.
Bref, si on opte pour un terminal Android en adéquation avec l'usage que l'on veut en faire, et que l'application n'a pas été codée avec les pieds, il n'y a absolument aucune raison d'avoir les problèmes évoqués dans l'article.

avatar Ajioss | 

@carabat :
Pas bête comme réflexion ... Mais on parle ici de l'armée américaine... Visiblement tu as les compétences suffisantes pour y être embauché comme consultant.

avatar carabat | 

L'armée US se fournit auprès d'équipementiers essentiellement américains (ici Boing), équiper l'armée US (et d'autres armées) constituant un gigantesque business pour ces équipementiers. Il arrive parfois que les produits de ces équipementiers (même les plus prestigieux) s'avèrent peu fiables sur le terrain, voire carrément dangereux. Hé oui, l'armée US n'est pas infaillible et elle peut faire des choix malheureux.

De plus, comme expliqué un peu plus haut, il aurait été plus pertinent d'opter pour un des principaux fabricants de terminaux Android. Le problème c'est qu'ils sont tous asiatiques (même la division mobile de Motorola est passée en main chinoise). L'iPhone a donc à mon avis été choisie en grande partie du fait que c'est un produit conçu par une multinationale américaine (en plus évidemment du fait que l'iPhone est un excellent smartphone).

avatar MaTMaC | 

Le smartphone en question est complètement has been...
Il est clair qu'il ne tient pas la comparaison avec un Galaxy S7 sous Marshmallow voire même pq pas un XCover 3 VE sous Marshmallow.

Cela étant, avant de choisir l'iPhone 6S, je pense que l'armée a dû tester les derniers terminaux Android et qu'ils ont fait leur choix en conséquence.

Bad Point pour Android...

avatar byte_order | 

> Cela étant, avant de choisir l'iPhone 6S, je pense que l'armée a dû tester
> les derniers terminaux Android et qu'ils ont fait leur choix en conséquence.

Aucun constructeur de terminaux Android performants n'est américain.
Leur choix a non seulement été fait en conséquence mais rapide.

Ne soyez pas naïf. Les contribuables américains payent un F35 choisi en suivant la même logique ;-)

avatar malcolmZ07 | 

J'ai le même problème de fluidité de streaming wifi avec une caméra sony wifi :-/ sur Android , alors que c'est parfaitement smooth sur iPhone

avatar Flash | 

"alors que les terminaux Android gèlent souvent et doivent être redémarrés régulièrement."

J'ai eu plusieurs haut de gamme (et mon entourage aussi), résultat: strictement aucun problème, jamais de crash ni de freeze ni de bug.

Soit le smartphone est merdique, soit la surcouche boieng a été codée avec les pieds, soit c'est leurs applications qui ont été codées avec les pieds.
Conclure que c'est à cause du "système Google" c'est faire preuve d'ignorance en la matière.

avatar byte_order | 

Ayant travailler comme ingénieur développeur sur des logiciels militaires mais aussi en TVnum, je peux me permettre de répondre que :
- je n'ai aucune connaissance technique sur les drones militaires
- je ne connais pas la qualité du développement fait pour l'armée US par Boeing ni celle de Android Tactical Assault Kit

*mais*

- j'ai malheureusement constaté dans le domaine militaire européen trop souvent à quel point les exigences des cahier des charges sont en totale décalage avec les capacités matérielles
- que le décodage et l'affichage fluide d'un flux vidéo repose principalement sur la partie décodage matériel et très peu sur l'OS en lui même - sauf quand le décodage matériel est sous-dimensionné pour les besoins
- que la qualité des développements est loin d'être l'alpha et l'oméga, le fonctionnel prime sur tout le reste, et tant pis si c'est une usine à gaz non optimisée, il sera toujours temps de vendre une mise à jour ensuite...

Et, encore une fois, entre l'usage générique "Android" et la réalité, c.a.d. d'abonner le Boeing Black vieux de 4 ans pour le remplacer par des iPhones 6s vieux de 1 an, y'a une légère nuance que j'essaye de souligner.

Nul besoin d'être spécialiste pour souligner qu'en absence d'information complémentaire sur la cause de ces crashs (est-ce tout Android qui gèle ou juste l'application, et dans ce cas laquelle ?) et ces problèmes de performance (Android ? Soft ? Matériel sous-dimenssionnée ?) généraliser "Le Boeing Black sous Android plante trop pour l'armée" en "Android plante trop" est un raccourci rapide ?

avatar Orus | 

"Pour le moment, seules les forces spéciales bénéficient du changement, mais on imagine qu’elles serviront de galop d’essai avant, peut-être, un déploiement généralisé. "

Donc un essai. On Imagine... Peut-être...

avatar sachouba | 

Ce que vous avez oublié de préciser, en revanche, c'est que les seuls smartphones dont le système est certifié par l'armée américaine pour sa sécurité sont les smartphones Samsung équipés de l'enclave KNOX.
Ce sont également les seuls à avoir été certifiés par la norme militaire MIL-STD-810G pour la résistance à la chaleur, au froid, aux chocs, aux vibrations, aux variations de pression et aux radiations, pour les Galaxy S6 Active et S7 Active, avec 3 ou 4 Go de RAM et un processeur surpuissant.

En comparaison, le smartphone Boeing Black embarque le hardware antique d'un smartphone chinois à 50€ (Bluetooth 2.1, processeur dual core dépassé, écran qHD...). Je connais bien peu de gens qui seraient satisfaits d'un tel terminal.

Comme quoi, tous les smartphones Android ne sont pas à mettre dans le même panier.

avatar françois bayrou | 

ils font vraiment n'importe quoi à l'armée américaine.
Ils certifient un smartphone mais prennent le concurrent qui n'est pas certifié.
Encore un pb de communication ou de guéguerre entre services j'imagine.

Enfin je dis ça, j'dis rien, je ne suis pas spécialiste de la question mais si vous voulez mon avis, ben voilà.

avatar jazz678 | 

@françois bayrou :
"Enfin je dis ça je dis rien"
C'est ça ne dites rien...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR