Retour vers le futur du rétro-gaming : Lights Off

Mickaël Bazoge |

Cet été sur iGen, retrouvez chaque semaine le nouveau test d'un vieux jeu iOS. Valent-ils encore le coup aujourd'hui ? Que sont-ils devenus ? Aujourd'hui : Lights Off [1.1 – US – 0,89 € - Steven Troughton-Smith]

C'était quand ?

Lights Off est le premier jeu conçu en natif pour l'iPhone. Lancé mi août 2007, un mois et demi seulement après la mise en vente de l'iPhone première génération aux États-Unis, ce titre représente un véritable exploit : à l'époque, Apple faisait la promotion des webapps, tandis que le tout premier SDK n'allait être disponible qu'en février de l'année suivante. Pour l'installer, il fallait déplomber le smartphone, ce qui réclamait une sacré dose d'abnégation étant donné la jeunesse du terminal.

Autant dire que Lucas Newman, le créateur du jeu (épaulé par le graphiste Adam Betts), a su tirer le meilleur parti des maigres ressources offertes par Apple à l'époque — il a ainsi créé de toutes pièces un kit de développement en recyclant des fichiers Xcode; il s'était même fendu d'un mode d'emploi pour aider ses pairs. Le temps des pionniers…

On comprend dès lors pourquoi cet ex employé de Delicious Monster (à qui l'on doit l'outil d'organisation Delicious Library) a été rapidement débauché par la Pomme (lire : Apple embauche un gars débrouillard pour l'iPhone) pour plancher sur le SDK officiel de ce qui s'appelait en ces temps préhistoriques iPhone OS !

Quant à Lights Off, le titre est apparu sur l'App Store en janvier 2009, cette fois officiellement. Si Newman n'était plus de la partie, le nouveau développeur qui a amélioré le jeu de base en le reconfigurant afin qu'il réponde aux cahier des charges d'Apple n'est autre que Steve Troughton-Smith. Le programmeur-bidouilleur irlandais est bien connu dans le milieu, tout comme son compte Twitter où il diffuse ses découvertes dénichées dans le code des betas d'iOS.

C'était quoi ?

Lights Off est l'adaptation (non officielle) d'un ancien jeu électronique, Lights Out. Son but est simple : éteindre les lumières sur une grille de 5 x 5. Tapoter sur une case éteint ou allume ladite case, ainsi que celles adjacentes, sous forme de +. C'est là que réside toute la difficulté : faire en sorte de ne pas allumer des cases déjà éteintes…

C'était bien ?

Lights Off est un casse-tête assez simple, qui fait appel à une règle basique mais qui peut s'avérer assez vite redoutable. Les premiers niveaux (il y en a 212) sont évidemment une rigolade, mais très vite le cerveau va commencer à sérieusement chauffer.

Et aujourd'hui ?

Pour être tout à fait franc, Lights Off a assez mal vieilli. Il n'offre rien de plus qu'un mode de jeu, et le joueur n'est pas particulièrement poussé à se creuser la tête (aucun succès, pas de tableau des scores, quant au support de Game Center ou des fonctions de partage, il vaut mieux oublier). Il faut croire que le potentiel du titre est très limité, mais on pourrait imaginer des bonus, des jokers (pour franchir des niveaux jugés impossibles) et d'autres douceurs afin de renouveler le plaisir de jeu.

La dernière mise à jour date de novembre 2010. Elle apportait à l'époque le support d'iOS 4, ainsi qu'un affichage Retina. En revanche, sur les écrans de 4 pouces, il faudra faire avec les bandes noires en haut et en bas…

Épisode précédent :


avatar ios | 

Nom de Zeus !

avatar ipaforalcus | 

Merci le jailbreak, à l'époque il était vraiment indispensable !

CONNEXION UTILISATEUR