Nouvel abonnement App Store : pour Spotify, Apple ne va pas assez loin

Stéphane Moussie |

Que pense Spotify de la nouvelle formule d'abonnement de l'App Store, qui permet notamment à l'éditeur d'empocher 85% du prix de vente après un an au lieu de 70 % ? « C'est un joli geste, mais ça ne va pas au cœur du problème de la taxe Apple et de son système de paiement », a déclaré Jonathan Prince, le responsable de la communication du service, à The Verge.

Rappelons que Spotify fait payer son abonnement premium plus cher dans l'app iOS que sur son site (12,99 € au lieu de 9,99 €) en raison de cette commission de 30 % et qu'Apple ne donne pas le droit aux éditeurs de mettre de lien vers leur site web pour prendre un abonnement.

Spotify iOS

« À moins qu'Apple ne change ses règles, la flexibilité des prix est interdite, ce qui fait que nous ne pouvons jamais mettre en place d'offres spéciales ou de promotions, et donc que nous ne pouvons faire réaliser des économies à nos clients », se plaint Prince.

Le nouveau système est tout de même plus souple que l'ancien. Comme nous l'avons expliqué dans notre analyse, les développeurs pourront instaurer différents niveaux de prestations (par exemple basic, premium et pro), augmenter le prix d'un abonnement sans impacter les anciens utilisateurs ou bien encore ajuster les prix selon les marchés.

Finalement, ce qui dérange le plus Spotify, c'est la place centrale qu'occupe toujours Apple dans ce système :

Apple persiste à se mettre entre les développeurs et leurs clients, ce qui signifie que les développeurs vont toujours manquer d'informations sur les raisons de l'abandon de leur app ou même qui fait partie des abonnés de longue date.

C'est une critique qu'on n'avait pas l'habitude d'entendre de la part du service suédois, mais Apple étant entré l'année dernière en trombe sur son marché, elle vient logiquement s'ajouter à ses récriminations.


avatar fousfous | 

Bah c'est bien qu'il y ait Apple entre moi et les éditeurs, j'ai pas envie de me faire exploiter mes données. Et accessoirement j'ai pas envie de multiplier les moyens de paiement, les cartes iTunes c'est bien comme système, et au moins ça limite les risques des serveurs peu sécurisé des éditeurs tiers.

avatar Lestat1886 | 

@fousfous :
Exact! Spotify et aitres ne seront contents que si Apple ne prend aucune taxe et leur donne toutes les données...

avatar C1rc3@0rc | 

Meme pas ils seront content lorsque Apple cédera a toutes leurs exigences prendra en charge les frais de distribution (facturé au client), donnera toutes les données déjà analysées dont le numéro de compte bancaire, interdira les moyens de paiement autre que le prélèvement automatique renouvelable tacitement et la généralisation des DRM destructifs!


« À moins qu'Apple ne change ses règles, la flexibilité des prix est interdite, ce qui fait que nous ne pouvons jamais mettre en place d'offres spéciales ou de promotions, et donc que nous ne pouvons faire réaliser des économies à nos clients »

Qu'est ce qu'il faut pas lire comme mensonges...
Les boites du secteurs comme spotify sont des machines a fric qui n'ont qu'un seul objectif et une seule raison d'être : faire cracher le plus possible l'utilisateur, directement ou indirectement. Ils ne font bien évidement jamais faire d'économie a l'utilisateur...

avatar Lax | 

@fousfous :
Exactement

avatar Lax | 

@fousfous :
Et je dirai même qu'ils oublient aussi que c'est grâce à Apple (en partie) et les "devices" qu'ils se font une visibilité et des clients. Tout à un prix.

avatar lll | 

Houlala ! J'utilisais Spotify bien avant qu'il soit compatible iPhone. Il ne faut pas exagérer l'apport d'Apple dans le domaine. Je pense que Spotify est agacé par la posture d'Apple, qui favorise son outil en le proposant à 9,99€, de même qu'en l'intégrant à son OS...

avatar Mathias10 | 

@lll :
C'est Spotify qui a choisi de se positionner dessus des 9,99 ...

avatar supermars | 

@fousfous :
1

avatar Jonathan16 | 

Spotify est un cas étrange (bon je n'y suis pas abonné, je suis abonné Apple Music), mais je ne comprends pas le principe de faire payer plus cher l'abonnement en passant par Apple... Alors que pour Netflix mon abonnement en passant par Apple est moins cher qu'en passant par Netflix directement...

avatar buzzb0x | 

@Jonathan16 :
Oh y a pas de mystère. Ce principe c'est de la mauvaise foi.

avatar deltiox | 

Idem
Ce système de Big Data me fatigue
Bien content de ne donner ces informations qu'une seule fois, même si idéalement j'aimerais avoir la possibilité de choisir de ne les donner à personne

avatar buzzb0x | 

@Lestat1886

avatar Lestat1886 | 

@buzzb0x :
Oui ? :)

avatar Domsware | 

Discours hypocrite qui prend les utilitaires pour des benêts : Spotify est bien content de récupérer l'argent de l'affiliation qu'Apple lui refile, de profiter du système de paiement de l'AppStore, de voir son application diffusée dans un nombre très important de pays, de voir son application régulièrement mise en avant, et j'en passe d'autres...
Et je suis sûr que Spotify ne fait pas payer ses services à ses annonceurs publicitaires sur son site...

avatar bobytron | 

En tant qu'abonné (sans passer par Apple), je ne me rappelle pas d'avoir déjà reçu quoi que ce soit comme cadeau de Spotify.

avatar iRobot 5S | 

Spotify aurait dû interdire tout court de s'abonner sur mobile. Que je sache quand on s'abonne sur son ordi c'est la même chose non ?

Perso je les comprend ils veulent gagner autant dans les 2 cas, Apple n'a pas raison sur ce cas.

avatar Lestat1886 | 

@iRobot 5S :
Et Apple n'a pas le droit de prelever sa dime sur son store?

avatar colossus928 | 

@iRobot 5S :
Est ce que Spotify ne gagne meme pas plus via l'appstore ? Pas de frais de paiements sécurisés, pas d'hébergements, pas de tout ce qui leur coûte de la tune de faire payer sur internet ?
Voyez ce que je veux dire ?

avatar Domsware | 

@iRobot 5S :
Bah c'est connu que les magasins proposent les produits gratuitement en offrant gracieusement le service.

avatar gregelhombre | 

Les frais sont les mêmes puisque la personne va quand même sur le site de spotify pour écouter à travers un ordi la musique qu'il paye...

avatar iPop | 

"qu'Apple ne donne pas le droit aux éditeurs de mettre de lien vers leur site web pour prendre un abonnement."

Heureusement sinon quelle intérêt de prendre et d'avoir une application.
Je déteste les applications qui vous renvoie vers un site web mal fichu.

avatar Domsware | 

@iPop :
Oui.

De plus Spotify ne paie rien si ce n'est l'abonnement annuel — d'environ 100 $ pour être présent sur l'AppStore. Le prélèvement est fait à la source et c'est l'utilisateur qui paie tout ! Et après Spotify se permet de prendre la défense de l'utilisateur à qui il fait payer les services d'Apple !

avatar CNNN | 

Il est pas mort Prince ?

CONNEXION UTILISATEUR