Snapchat : le pillage historyque de Facebook

Stéphane Moussie |

Contrairement à ce que Snap déclare, Snapchat n’a pas 160 millions d’utilisateurs, mais plus d’un milliard. Eh oui, Facebook plagie tellement Snapchat que son éditeur pourrait presque demander à ce que soient comptabilisés les utilisateurs de Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram comme ses membres.

Les Stories de Messenger, Facebook et Instagram. Cliquer pour agrandir

Si vous ignoriez ce qu’étaient les Stories de Snapchat, vous le savez maintenant grâce, ou à cause, de Facebook qui les intègre plus ou moins subtilement dans toutes ses apps.

Inaugurées en 2013 dans Snapchat (une éternité à l’échelle de l’internet), les Stories contrebalancent intelligemment la brièveté et la directivité des Snaps, ces photos que l’on envoie à quelques contacts et qui disparaissent au bout de 10 secondes maximum. Les Stories, elles, sont consultables pendant 24 heures et partagées automatiquement avec tous ses amis, voire tous les utilisateurs de Snapchat.

La même année, l’ogre Facebook tente d’acquérir le Petit Poucet pour 3 milliards de dollars, en vain. Evan Spiegel, le fondateur et CEO de Snapchat repousse l’offre, la jugeant insuffisante.

Trois ans plus tard, Instagram gagne une nouvelle fonctionnalité permettant de partager des photos et des vidéos disparaissant au bout de 24 heures. Le nom de ces contenus éphémères ? Des Stories. Leur présentation ? Identique à celle de Snapchat. Coup gagnant pour Facebook : les Instagram Stories, utilisables par plus de 500 millions de photographes, ralentissent la croissance de Snapchat.

Visiblement bien décidé à enquiquiner le réseau social qu’il n’a pas pu s’offrir, Zuckerberg remet les couverts en février 2017 en introduisant dans WhatsApp des Statuts, qui ne sont rien d’autres que des Stories rebaptisés.

Snapchat / Instagram

Et pour fêter à sa manière l’entrée en bourse de Snapchat en mars, Facebook déploie le même mois des Stories (renommées « Journées ») dans Messenger et dans son application mobile principale (sans renommage, parce que pourquoi s’embêter ?).

On a rarement, sinon jamais, vu une copie si décomplexée et automatique d’une fonctionnalité originale. Cette obsession des Stories par Facebook, qui vise sûrement plus à affaiblir Snapchat qu’à satisfaire des utilisateurs croulant déjà sous les options pour publier un selfie (groupes, listes d’amis, messages secrets dans Messenger…), a fini par entraîner des parodies.

Et si 1Password reprenait à son compte les Stories pour permettre aux utilisateurs de partager leurs mots de passe pendant 24 heures ? C’est ce qu’a imaginé un designer moqueur.

1Password Stories. Parodie de Henrique Macedo
Et si Excel avait des Stories ? Montage ioaan

Et maintenant, c’est Yo (vous vous souvenez, l’app qui sert à envoyer des « Yo » à ses amis), qui annonce l’arrivée des Stories dans son application. « Une Story Yo est une série de Yos que vous ajoutez à votre Story où chaque Yo est juste horodaté. » À moins que ces Yo Stories ne soient un poisson d’avril…

image de une : TechCrunch

avatar Ricobtz | 

Ce que je ne comprends pas c'est que Snapchat ne déclenche aucun procès dans un pays où c'est le sport national. Qu'on aime ou pas, sur le fond et la forme c'est honteux.

avatar Paquito06 | 

@Ricobtz

La loi sur les copyright ne protegent pas les idees, elles peuvent etre utilisees par Facebook ou Instagram (les Stories de Snapchat). Snapchat ne peut donc pas les attaquer. De plus, il y a une legere difference d'utilisation de ces features, si tu es utilisateur de toutes ces app. Snapchat a seulement depose un brevet pour utiliser sa propre gallerie de message ephemere, mais le concept de Story ne peut pas etre protege.

avatar Abd Salam | 

@Paquito06

C'est marrant de citer le principe US de copyright pour reprendre une notion de droit français...

Aux USA, on peut breveter une idée... faut bien sûr avoir "inventer" ou découvert l'idée le premier.

avatar Paquito06 | 

@Abd Salam

S'il avait ete possible de breveter l'idee de Story, ca aurait ete fait avant meme de voir debouler Snap. Autrement, les attaques de la part de Snap aurait deja ete nombreuses. Des sites US expliquent cela bien mieux apres quelques recherches.
Sinon, j'ai du citer une notion de droit francais sans la connaitre car le principe du copyright n'est pas US mais international, c'est une convention, et tire ses origines de la Grande Bretagne avec la presse ecrite si je ne m'abuse.

avatar Abd Salam | 

@Paquito06

L'idée de "breveter" est internationale...
Chaque pays a sa propre législation.

Donc oui, le "copyright" est états-unien...

Si Snapchat n'a pas breveté son idée aux USA, pas de procès possible aux États-Unis...

Et pas de procès possible en France... car une idée n'est pas brevetable ici (et dans d'autres pays).

avatar Paquito06 | 

@Abd Salam

Chaque pays a sa legislation mais y a quand meme 150 signataires...:
http://www.wipo.int/pct/fr/

Le copyright en lui meme n'est pas qu'etats unien mais aussi du common wealth.

Snapchat n'a pas brevete car encore une fois, ne peut pas car le Story n'est pas brevetable.

avatar Abd Salam | 

@Paquito06

Certes, il y a évolution du droit... notamment puisque les échanges sont internationaux.

L'origine du "copyright" est états-uniens...

Encore une fois, une simple idée est brevetable aux USA...

Dans l'exemple des "story", il est fort possible que Snapchat n'ait tout simplement pas envisager de breveter cette idée ! en pensant que cette simplissime idée n'était pas stratégique.

avatar Paquito06 | 

@Abd Salam

Des mecs de Stanford qui ont cree Snap (valeur $21 milliards, 5 ans d'anciennete, $0 benef en 5 ans) auraient oublier de proteger l'idee de l'appli? Sinon:
https://www.quora.com/Can-Snapchat-sue-Instagram-for-copying-stories-fea...

avatar ovea | 

Rhooo … ça n'a réellement aucun sens

avatar juju1524 | 

Snapchat devrait faire un procès à facebook. Il y a copie et c'est plus que flagrant. Ils se pensent vraiment intouchables chez facebook.

avatar R1x_Fr1x | 

Historique même. Un petit développeur aurait eu les meilleurs avocats sur le dos mais là c Facebook et FaceBook est plus puissant que des pays entiers

avatar Quaternine | 

Point Godwin pour le titre

avatar Stéphane Moussie | 
@Quaternine : en quoi ?
avatar bribrike | 

Très subtil ce titre !

avatar YaKDRaaKeN | 

@bribrike

Très subtyl

avatar jojostyle94 | 

@YaKDRaaKeN

Expliquez moi svp j'ai pas compris... je me doutais bien qu'il y avait quelque chose derrière cette faute énorme...haha

avatar etienne2pain | 

@jojostyle94
hiSTORYque

avatar etienne2pain | 

@jojostyle94

Et pourquoi pas hystérique, aussi

avatar Ios_What a joke | 

non juste non, on parle de story de snapchat donc hiSTORYque, pas hystérique...

avatar MLV | 

J'aime bien votre article. A part les utilisateurs j'avais l'impression qu'aucun médias ne se disaient "Mais bordel, Facebook va trop loin dans la copie"...

C'est franchement ouf quand même. Il manque juste les Twitter Stories et on sera bon. MDR

avatar Mickaël Bazoge | 
Ne leur donne pas de mauvaise idée malheureux.
avatar noooty | 

Historique ou hystérique ?

avatar JegnuX | 

Et si c'était autre chose que du pillage ?
Et si SnapChat avait créé quelque chose de bien plus grand qu'une simple "feature".

SnapChat a tout simplement inventé un nouveau moyen de partager du contenu personnel éphémère. Une "story" est donc une série de mini vidéos éphémères permettant de retranscrire une histoire. À ce titre, on pourrait placer les stories au même niveau que du texte ou des images. Les stories sont devenu "un format".

Il devient donc légitime que n'importe quel réseau permettant de partager du contenu personnel à une certaine audience supporte les stories comme ils supportent déjà le texte et les images.

D'autant plus que SnapChat, Instagram, Messenger, WhatsApp etc ne se destinent pas aux même audience. Beaucoup de personnes utilisent SnapChat pour partager à une audience publique, tandis qu'ils utilisent FB/Messenger/WhatsApp pour partager des choses avec leurs proches.

Du coup, SnapChat devient de facto un "réseau social spécialisé dans les stories", au même titre qu'Instagram est un "réseau social spécialisé dans le contenu audio/vidéo" et Facebook reste fidèle à lui même en étant un "réseau social générique" qui permet de partager tout et n'importe quoi.

Personnellement je trouve ça bien de pouvoir partager des choses de façons identiques selon le réseau social que j'utilise (et donc de l'audience à laquelle je m'adresse).

avatar Hugualliaz | 

@JegnuX

À voir : Sur WhatsApp ça n'a pas l'air de prendre en tout cas (pas auprès de mes contacts).

En soi, Snapchat n'avait rien de révolutionnaire mais était un concept [confidentialité accrue en apparence] qui sera peut-être, à terme, désuet mais auquel une application qui a un rôle différent ne pourra pas se substituer. (Seule une application nouvelle le pourra)

Donc j'en doute un peu : le risque pour FB à faire une usine à gaz c'est de perdre les utilisateurs occasionnels qui ne sont pas très familiers avec la technologie. Ce qui est une fonctionnalité stratégique sur Snapchat : faire fuir les vieux pour rester entre jeune.

Très bon article en tout cas. Et +1 de au commentaire sur la propriété intellectuelle : pas de protection sur les idées.

avatar zoubi2 | 

@Hugualliaz

"Ce qui est une fonctionnalité stratégique sur Snapchat : faire fuir les vieux pour rester entre jeunes"

Ben là il a gagné... :-(

avatar Abd Salam | 

@Hugualliaz

En droit français, on ne peut pas breveter une idée... on ne peut déposer un brevet que sur une manière d'exploiter une idée.

En droit états-unien on peut breveter une idée !

avatar Bobu77 | 

Bah, en même temps qu'elle idée de refuser une offre à $3B de la part de Facebook ^^

Je comprends qu'on puisse penser qu'il y a copie, mais tout de même, les idées n'appartiennent à personne, n'importe qui peut avoir des idées, le principal étant de les mettre en œuvre, et force est de constater que FB l'a bien fait.

avatar zoubi2 | 

@Bobu77

"les idées n'appartiennent à personne"

Ah... Euh... vous voulez dire... On ne peut breveter une idée ?

"n'importe qui peut avoir des idées"

Parfaitement. Même Ribery arrive à causer.

avatar Makes | 

@zoubi2

La pertinence de ce commentaire .. ?
Oui une idée ne se brevette pas.

avatar marc_os | 

@Bobu77 :
« les idées n'appartiennent à personne »
Ah bon ? Que fais tu des brevets ?
Les capitalistes s'ils le pouvaient privatiseraient aussi l'eau et l'air.
— Stop ! On me dit dans l'oreillette que les capitalistes ont déjà privatisé l'eau en maints endroits de ce monde.
Alors les idées...

avatar Ali Baba | 

Qu'est-ce que c'est emmerdant en plus ces stories comme ça en haut de l'écran...

avatar yasuo87 | 

Magnifique titre <3 sinon pour l'article je trouve le pillage de Snapchat par Facebook tout à fait scandaleux mais bon ils en sont pas à leur coup d'essai (cf les hashtags de Twitter)

avatar Ricobtz | 

@Paquito06 ok merci. Surprenant car le plagiat est indéniable. Je n'ai plus l'appli FB ni Messenger qui bouffent batterie et données. FB j'y vais quand j'y pense, je trouve de plus en plus nul. J'aime bien IG et Snapchat.

avatar Paquito06 | 

@Ricobtz

Le plagiat est indeniable, mais du point de vue legal, c'est comme si un site d'actu attaquait en justice un autre site d'actus car ils ont un fil continu d'infos. Ca parle davantage je pense.

avatar heero | 

Franchement qu'est-ce que ça me saoul, déjà n'étant pas utilisateur de snap et qu'on t'impose cela (qui prend en plus de l'espace visuel sur l'app)

avatar nicky_rabbit | 

Hilarant, mon fils m'a tenu exactement le même discours hier soir. Vous acceptez les stagiaires dès 16 ans ? ;-)

avatar Makes | 

C'est juste un concurrent direct qui fait la même chose.
Comme si un restaurant italien change de concept et devient restaurant chinois alors que celui juste à côté de lui fait déjà cette cuisine, c'est autorisé mais perçu négativement par certains.

Après dans le cas des stories Fb c'est moralement répréhensible plutôt mais c'est tout. Rien de pénal

avatar ditek | 

Toute ces stories sont insupportables ! J'avais quitter snapchat pour arrêter de voir dès trucs inutiles publiés par mes chers contacts : basket, fruits et légumes, et autres joyeusetés inutiles. Instagram s'y ai mis, m'imposant de nouveau ces stories inutiles, puis est venu messenger et maintenant Facebook (meme fonction dupliquée aux deux apps) et aucune option pour désactiver ces flux pour contacts plus imbu d'eux meme que nimporte quelle célébrité en manque d'intérêt !!! Au secours !!!

avatar tleveque | 

Et Apple? N'ont-ils pas annoncé une application semblable pour le moi d'avril ?

avatar narugi | 

Facebook à opérer la bonne stratégie. Ils ont greffer ça à toutes leurs apps afin que les utilisateurs passent moins de temps sur Snapchat. Forcé de constater que sur Instagram cela fonctionne bien.

avatar DarKcWiZ | 

Snapchat n'est pas en danger beaucoup d'utilisateurs surtout jeunes l'utilise car il n'y as pas de censure tu as du sex des défis idiot ect.. alors que sur Instagram ou Facebook tu peut pas faire ce que tu veux.

avatar NymphadoraTonks | 

Autant j'utilise beaucoup Instagram, Twitter et dans une moindre mesure Snapchat, autant Facebook c'est le désert, j'accroche pas du tout.

avatar expertpack | 

et 1.6 Milliards d'américains obèses en 2017
il y a encore de la place pour facebook

avatar Paquito06 | 

@expertpack

Ah oui?

CONNEXION UTILISATEUR