Il y a dix ans, Apple proposait le premier SDK de l'iPhone

Mickaël Bazoge |

Le 6 mars 2008, Apple mettait en ligne une boîte à outils qui allait non seulement propulser le constructeur dans une autre dimension, mais aussi jeter les bases d'une industrie qui fait travailler directement et indirectement 1,2 million de personnes rien qu'en Europe : le tout premier SDK pour l'iPhone (lire notre dossier de l'époque). Le « paquet » à télécharger pesait un peu plus de 2 Go, il contenait tout ce qu'il fallait pour développer des applications natives pour l'iPhone.

Steve Jobs, qui au lancement du tout premier modèle début 2007 vantait les webapps — des « applications » créées avec des technologies du web —, avait finalement accepté d'ouvrir la plateforme pour concevoir des apps en mesure de tirer le meilleur parti de l'iPhone et de l'iPod touch. En octobre 2007, c'est le patron d'Apple lui-même qui annonçait la nouvelle sur le site du constructeur.

Mais les bidouilleurs n'avaient pas attendu le blanc-seing de l'entreprise pour se lancer à l'assaut des arcanes logicielles de l'iPhone : le système iPhone OS reposait après tout sur la même infrastructure que Mac OS X (moins de trois mois après le lancement de sa commercialisation, George Hotz parvenait à déplomber l'iPhone). Apple n'avait aucun intérêt à laisser proliférer une scène jailbreak.

Depuis, le SDK — téléchargé à 100 000 exemplaires quatre jours après sa mise en ligne — a fait du chemin, en parallèle de l'App Store qui a ouvert ses portes le 10 juillet 2008. D'innombrables applications ont été développées avec ces outils, qui n'ont cessé de s'étendre et de s'adapter aux nouveaux appareils d'Apple. Mais tout cela est une autre histoire sur laquelle nous aurons l'occasion de revenir prochainement !

Tags
avatar Himeji | 

Le tout premier modèle lancé début 2017 ? 2007 plutôt.

avatar Mickaël Bazoge | 
Woops, mon clavier a fourchu.
avatar iPop | 

@MickaëlBazoge

Back to the future 😀

avatar macbook60 | 

@MickaëlBazoge

Une suite bientôt ?
J’en ai profité pour lire l’article de 2008 ( je ne connaissais pas Macg à cette époque )

avatar pagaupa | 

C'était le bon temps!

avatar jojostyle94 | 

GeoHot le king !

avatar SidFik | 

Il y a quelques jours (la semaine derniere je crois) ce fut aussi les 10ans de cydia, vous l'avez loupé

avatar p@t72 | 

👍👍👍

avatar misterbrown | 

@SidFik

N'oublions pas ce que l'on doit à Cydia !

avatar C1rc3@0rc | 

«Steve Jobs, qui au lancement du tout premier modèle début 2007 vantait les webapps — des « applications » créées avec des technologies du web —, avait finalement accepté d'ouvrir la plateforme pour concevoir des apps en mesure de tirer le meilleur parti de l'iPhone et de l'iPod touch.»

Oui Apple a cette epoque etait capable de corriger rapidement ses erreurs et ne pas obstiner dans une logique d'echec

Ce qui serait interressant c'est de connaitre les causes qui avaient poussé Jobs a se planter autant sur les WebApp.

Car au-dela de la dimension un peu plus limitée a l'epoque qu'aujourd'hui, le gros probleme des WebApp etait la consommation et la lenteur, deux problemes qui persistent aujourd'hui meme si les performances phenomenales des smartphones masquent en partie cette inefficacité.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

"Ce qui serait interressant c'est de connaitre les causes qui avaient poussé Jobs a se planter autant sur les WebApp."

Eh bien il s’est trompé, comme cela est deja arrivé de nombreuses fois par le passé.

avatar guigus31 | 

Dans l’article macg de 2008: « Le kit de développement est gratuit, mais ne fonctionne que sous les Mac Intel. Précisons que certains ont toutefois réussi à l’utiliser sur des Mac PowerPC. »

Ben ouais, ça puait l’échec les Mac Intel, Apple courrait à sa perte 😂 , ce n’était déjà plus l’Apple comme « à l’époque » (n’est-ce pas C1rc@0rc?).

Les irréductibles du Power PC d’hier sont les irréductibles de SnowLeopard d’aujourd’hui, et demain les irréductibles du port jack, de l’USB A, de l’épaisseur et... des processeurs Intel, un jour ?

avatar C1rc3@0rc | 

@guigus31

Avant d'ecrire des imbecilités qui te couvrent de ridicule, ce serait bien de lire ce qui precede tes tentatives de provocations gratuites et bileuses...

Pour rappel, Apple a abondonné le Power PC pour 2 raisons
- manque de moyens pour financer la production d'un G5 pour portable
- focalisation sur la gamme portable ou Apple n'a jamais reussi a integrer un G5

Apple a fait un choix economique, pas technologique, qui en fait etait le seul possible vu l'etat des finances de la societe.

avatar guigus31 | 

@C1rc3@0rc

Je taquine.
De même que tu taquines en plaçant un petit « ... et ne pas obstiner dans une logique d'echec »
Quand aux « irréductibles » qui vivent dans un passé idéalisé, je ne te visais pas spécialement, c’est pour tout le monde.

Donc j’ai bien lu ce qui précède, merci, et je ne cherche pas la bagarre. Je ne cherche pas non plus à débattre des WebApp, je ne suis pas développeur.

Apple fait des choix parfois économiques, parfois technologiques, parfois les deux (le passage à Intel, à mon avis, c’est un peu des deux).
Les utilisateurs suivent, ou vont voir ailleurs, sont contents ou sont furieux, c’est comme ça, et tous les ans ça recommence.

avatar misterbrown | 

Et il y a 100 ans, on était en 1918 !!

avatar jean_claude_duss | 

Depuis 10 ans sur iOS, ce qui fait la force d’Apple c’est de bons outils de dev et de bonnes api / sdk

Le succès de l’iPhone est en très grande parti du à la qualité des apps faites par des dev externes, celles d’Apple Étant souvent au mieux mauvaises , au pire pitoyables. (A quelques exceptions près)

CONNEXION UTILISATEUR