RGPD : Instapaper arrête temporairement son service dans l'Union européenne

Florian Innocente |

Instapaper, le service de lecture différée, va temporairement se mettre en veille pour ses utilisateurs européens, le temps de se conformer au RGPD. Les utilisateurs de l'app du même nom ne pourront plus accéder à la liste des articles qu'ils ont enregistrés afin de les lire ultérieurement.

Instapaper sur iPad

Instapaper explique dans un message qu'il est en train de procéder à des changements pour appliquer le RGPD. Dans l'intervalle, l'accès à son service est bloqué pour ses utilisateurs dans l'Union européenne. Aucune date de retour à la normale du service n'est suggérée, autre que « dans très peu de temps ».

Starting tomorrow May 24, 2018, access to the Instapaper service will be temporarily unavailable for residents in Europe as we continue to make changes in light of the General Data Protection Regulation (GDPR), which goes into effect May 25, 2018. We apologize for any inconvenience, and we intend to restore access as soon as possible.

If you have any questions about your account, would like us to generate an export of your saves, or want to check in on our progress, please let us know at support@help.instapaper.com. We look forward to having the same Instapaper service you know and love accessible in Europe in the very near future. Thanks for your patience.

La mise en conformité d'un service avec le RGPD doit débuter pour le 25 mai mais pas forcément être achevée, toutes les entreprises ne le seront pas à 100 % le jour J.

Elle implique notamment de pouvoir offrir aux utilisateurs les moyens de récupérer toutes leurs données personnelles dans un format exploitable (lire aussi RGPD : Apple permet de télécharger toutes ses données personnelles).

Brian Donohue, responsable d'Instapaper

La décision d'Instapaper peut surprendre alors que l'entreprise appartient depuis deux ans à Pinterest qui n'est pas une toute petite société qui n'aurait pas eu les ressources pour se préparer avant l'échéance. Brian Donohue, le responsable d'Instapaper, assure cravacher pour rapidement régler ce problème.

Source
Tags
avatar Wolf | 

MacGe risque d'avoir le même problème, non ?
Je viens de passer un mois à mettre mes sites en conformité avec RGPD alors que je ne collecte rien d'autres que les adresses de facturation et de livraison pour des sociétés, mais vu que même une adresse machin@societe.fr est considérée comme une adresse perso c'est un bocson sans noms

avatar iDanny | 

« La mise en conformité d'un service avec le RGPD doit débuter pour le 25 mai mais pas forcément être achevée »

Vous avez une source officielle pour ça ? 🤔

avatar jujuhtst | 

Certains estiment qu'il y aura une tolérance de la CNIL, sauf que la loi entre en application demain mais que ça fait quand-même 2 ans qu'elle a été promulguée et donc que les structures ont eu 2 ans pour s'y conformer (et nul n'est censé ignorer la loi…)

avatar Zara2stra | 

Oui moi aussi je suis surpris, car que ce soit sur le site de la CNIL ou que ce soit sur le Légifrance européen (http://eur-lex.europa.eu/homepage.html) il n’est prévu une telle disposition.
Dans les deux cas, il est clairement dit que la mise en conformité doit être effective en mai 2018, soit à l’issue d’un délai de deux ans suivant la publication du texte.

Si c’est une « tolérance de la CNIL », il faut être très prudent, car une « tolérance » s’applique de façon discrétionnaire et n’est pas opposable. Cette tolérance peut s’appliquer par le mécanisme de riposte graduée qui est prévu.

avatar lmouillart | 

[doublon]

avatar ifranz67 | 

2 ans et instapaper n a pas eu le temps ? Allez je ferme ce n est pas normal !

avatar hendack | 

Faut admettre que la prise de conscience tardive n’est pas rassurante quant à la gestion du service...

avatar jujuhtst | 

Faut dire que les sanctions font mal :
"S’agissant des amendes administratives, elles peuvent s’élever, selon la catégorie de l’infraction, de 10 ou 20 millions d’euros, ou, dans le cas d’une entreprise, de 2% jusqu’à 4% du chiffre d'affaires annuel mondial, le montant le plus élevé étant retenu."
https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-...

CONNEXION UTILISATEUR