Telegram serait bloqué par Apple à cause de la Russie

Nicolas Furno |

Telegram serait bloquée par Apple à cause de la Russie, d’après Pavel Durov, CEO de ce service de messagerie instantanée. L’app est toujours disponible, mais ses mises à jour seraient systématiquement bloquées, parce que l’entreprise de Cupertino exige que l’app se conforme avec la législation russe.

Rappelons que la Russie a exigé de Telegram ses clés de chiffrement pour pouvoir lire tous les messages échangés sur la plateforme. Face au refus de l’entreprise, le pays a décidé de bloquer l’app et exigé d’Apple le retrait de l’app de l’App Store. Pour l’heure, la firme de Tim Cook n’a pas cédé sur ce point, mais d’après Parel Durov, elle exigerait malgré tout que l’app se mette en accord avec la législation russe. Et tant que ce n’est pas fait, elle reste bloquée telle qu’elle était quand toute l’affaire a commencé.

Certaines fonctions, comme ses autocollants, ne fonctionnent plus avec iOS 11.4. L’app devait aussi se mettre à jour pour le RGPD européen, mais dans un cas comme dans l’autre, les nouvelles versions n’auraient pas été validées par l’équipe en charge de la validation. On imagine que Telegram pourrait supprimer l’app de l’App Store russe, mais qu’Apple ne veut pas permettre à l’entreprise de poursuivre son activité sans agir.

Apple exige des développeurs de l’App Store qu’ils respectent les législations locales. Un exemple concret concernait la France où, pendant longtemps, il fallait demander des autorisations spécifiques pour les apps qui chiffraient les données. Plusieurs apps n’étaient pas disponibles dans l’App Store français pour cette raison. C’est probablement la même chose dans le cas de la Russie et de Telegram.


avatar reborn | 

"Un exemple concret concernait la France où, pendant longtemps, il fallait demander des autorisations spécifiques pour les apps qui chiffraient les données."

Genre chatsecure, j’ai du passer par le store US pour l’avoir

avatar C1rc3@0rc | 

"Un exemple concret concernait la France où, pendant longtemps, il fallait demander des autorisations spécifiques pour les apps qui chiffraient les données."

C'est toujours le cas. Apple demande de fournir toute une paperasserie concernant la conformité des limitations de chiffrement pour chaque pays ou est distribuée l'application. En fait il faut fournir n+1 documents administratifs - obtenus suite aux procedures locales - a Apple pour avoir une chance que l'app soit acccepté sur le store.

Il y a plusieurs solutions a ce probleme mais Apple ne les acceptent qu'a géométrie variables.
Reste que l'editeur peut tout a fait proposer son application en opensource et permettre aux utilisateurs de compiler et installer l'application eux meme sans passer par l'app store. On va voir les limites du systeme.

Sinon, Apple est une entreprise multinationale qui a une activité commerciale qui lui impose de respecter les lois des etats ou s'exerce cette activité.

En principe Apple ne commercialise pas directement ses produits mais passe par des entités légalement autonomes, c'est le cas en Europe notamment.

Cela implique que ses partenaires et filiales indépendantes respectent la lois dont ils relèvent.

Pour l'app store, il s'agit aussi magasins virtuels mais qui sont soumis a la loi locale. On ne peut pas vouloir qu'Apple et ses partenaires/filiales se conforment a certaines lois et en violent d'autres...

Néanmoins on pourrait souhaiter qu'Apple permette a iOS d'accepter des applications hors app store, quite a mettre des limites comme l'obligation que ces applications soient opensource par exemple, ce qui serait un tres gros progres pour beaucoup de monde.

avatar R1x_Fr1x | 

Qu’Apple est devenue detestable !

avatar stefhan | 

@R1x_Fr1x

Est-ce la bonne cible ?
Est-ce vraiment Apple ?

avatar warmac33 | 

@ stefhan
ben je dirais aussi
c'est parce qu'apple contrôle tout de façon maladive qu'on se retrouve dans ce genre d'aberrations et victimes de décisions d'autres états.

Un smartphone dont je suis le vrai gestionnaire et avec lequel je fais ce que je veux, voilà ma politique maintenant.
J'ai toujours fait ce que je voulais avec mon ordi, je veux faire pareil avec mon smartphone. J'ai quitté iOs pour cette raison et pour l'heure difficile d'y revenir.

avatar Yohmi | 

@R1x_Fr1x

On entend souvent les deux discours opposés avec ce genre de message. Soit ils sont devenus détestables parce qu’ils se mêlent de sujets politiques et sociétaux qui ne les regardent pas, soit c’est justement parce qu’ils respectent à la lettre la législation locale dans des pays où la liberté est quelque peu conditionnée ?

avatar Bigdidou | 

@R1x_Fr1x

"Qu’Apple est devenue detestable !

En demandant de respecter les lois ?

avatar R1x_Fr1x | 

@Bigdidou

L’apartheid en Afrique aussi c’était la loi.
Les nazis et la Shoah aussi c’était la loi.
Gaza prison à ciel ouvert c’est la loi.

L’extrême stupidité de votre remarque ne pouvant venir que de qqn vivant grassement dans un pays riche et stable ou la peur de se faire arrêter pour « délit » d’opinion que l’on soit journaliste ou simple citoyen ne mérite que de tels contre exemples extrêmes.

avatar Bigdidou | 

@R1x_Fr1x

"L’extrême stupidité de votre remarque"

J'imagine que tu veux parler de l'extrême stupidité de tes comparaisons. L''adolescente est bête, mais à ce point là... J'aurais noyé mes ados si j'étais arrivé à ce résultat.
- l'allemagne nazie, il parait qu'on lui a fait la guerre. Tu devrais retrouver des infos sur internet.
- tu en profitera pour taper embargo, Afrique du Sud.
- Guantanamo, oui, et donc ?

Par ailleurs, peu importe qu'un pays soit une dictature. Ses lois, c'est ses lois. On les respecte ou on se barre.
Et c'est certainement pas à Apple de décréter ce qui est bien ou mal, acceptable ou pas.
La question n'est pas Telegram ou pas Telegram, mais faut-il ou pas commercer avec la Russie ?
Libre à toi de répondre non, mais c'est difficilement tenable.

avatar byte_order | 

Donc Apple exige désormais qu'une application soit conforme à la *totalité* des législations locales existantes de par le monde ? Et ne parlons évidement pas des inévitables conflits kafkaiens entre 2 législations locales antagonistes...

Ils vont donc virer également de l'AppStore et pour tous les utilisateurs partout dans le monde les apps interdites par la Chine, comme tous les VPN non agréés par le gouvernement chinois ? Ou WhatApps, Twitter, Facebook, services bloqués depuis des années par l'Iran pourtant ?

Impatient de voir ça...

avatar MacTHEgenius | 

@byte_order

Il s’agit de respecter les législations locales dans le App Store local. Une app ne respecte pas la législation russe, elle n’est plus disponible sur le App Store russe.

C’est simple pourtant.

avatar valerypascal | 
[Modéré. MB]
avatar R1x_Fr1x | 

[edit] merci MB

avatar byte_order | 

Depuis quand la Russie est dans l'UE !?

avatar greggorynque | 

Un scandale, Apple doit assumer de bloquer l’application en Russie ou de tenir tête à Moscou, mais pas demander au créateur de son application d’offrir ses clefs à la Russie, c’est IMPOSSIBLE.

C’est une position sacrément hypocrite.

Et je ne parle pas du bordel si toutes les réglementations nationales s’additionnaient...

Vont ils bannir de l’appstore toutes les applications mondiales ne respectant pas la RGPD ? Il y aurait du taf !

avatar Edward battistini | 

Autrement dit Facebook et WhatsApp ont donné accès au clés de chiffrement au gouvernement russe.

avatar byte_order | 

Pas encore, mais FB, WhatsApp, Viber, Instagram et d'autres encore sont déjà danss le viseur de la Russie.
Certains ont peu-être déjà cédé en effet...

avatar kitetrip | 

Vu l'importance de ces apps, ça ne fait aucun doute...
A un moment, si on veut passer le plafond de verre, il faut retourner sa veste.

avatar jjrikly | 

Apple commence sérieusement à me gaver. Aussi bien en matériel qu’en logiciels et avec ses règles à la con !

avatar pat3 | 

@jjrikly

Pars donc sur Android, ou le logiciel et le matériel sont plus sains… oh wait…

avatar koko256 | 

Le clé de chiffrement est censée être créée à chaque fois. Je me demande ce qu'ils ont donnés aux Russes.

avatar byte_order | 

Telegram ? Ben rien, justement parce qu'ils ne le peuvent pas et de toute façon.

avatar A884126 | 

Ce que l'article omet de dire ici, et qui est une information importante sur l'attitude d'Apple, c'est que le blocage des mises à jour de l'application est mondial et pas seulement en Russie.

Ce qui n'a pas était le cas par exemple avec les VPN en Chine, qui n'ont été bloqués que localement.

Il y a donc certaines discussions, qui nous sont inconnues, entre la Russie et Apple.

avatar kitetrip | 

Comment se cacher derrière la politique d'un pays...

avatar r e m y | 

Je ne comprends vraiment pas pourquoi Telegram est bloqué partout dans ses évolutions au prétexte que cette app ne respecte pas un jugement rendu en Russie...

Est-ce qu'Apple va supprimer Telegram de l'appStore dans le Monde entier si les développeurs ne cèdent pas aux injonctions de la justice russe?
?

avatar Yohmi | 

@r e m y

Je crois que l’on ne peut pas faire des mises à jour « à la carte » selon le pays, c’est pour ça que l’évolution est bloquée tant que l’application n’est pas supprimée en Russie. Si aucune solution n’est trouvée, ils suppriment l’application de l’App Store Russe et tout devrait reprendre son cours normal pour les autres pays. Enfin, je crois ?

avatar Bigdidou | 

@Yohmi

"Je crois que l’on ne peut pas faire des mises à jour « à la carte » selon le pays"

Certes, mis on doit pouvoir fair en sorte que cette application fonctionne différemment selon les pays, non ?
Ou au pire distribuer une app nommée un peu différemment en Russie.

avatar R1x_Fr1x | 

Je viens de recevoir une mise à jour via l’appstore pour Telegram. Les stickers fonctionnent à nouveau sous 11.4.

avatar lucpat | 

Depuis le 1/6 Telegram est autorisé à mettre à jour son application.

CONNEXION UTILISATEUR