La recherche, un chantier qui reste à mener dans l’App Store

Stéphane Moussie |

« Je ne me suis jamais senti particulièrement traité injustement de la part d’Apple, mais voir mon activité lentement détruite par un algorithme de recherche merdique et opaque me rend très amer. » Rory Prior de ThinkMac Software raconte sur son blog comment un changement dans l’algorithme de recherche de l’App Store a conduit à une baisse dramatique de ses téléchargements.

Si ses applications de japonais iKanji touch et iKana étaient éclipsées par des concurrents du même niveau, passe encore, mais ce n’est pas le cas :

Ce qui est le plus déroutant, c’est de voir que des apps qui n’ont pas été mises à jour depuis des années, et qui pour certaines ne sont que des coups d’essai et n’ont aucune note, sont dix places au-dessus des miennes. Quel algorithme bizarre voit deux apps qui ont les mêmes mots-clés, et place en premier celle qui n’a pas d’avis et qui n’a pas été mise à jour depuis trois ans, quand l’autre a cinq étoiles et a été mise à jour il y a une semaine ?

Après avoir fait des essais, le développeur a trouvé que le meilleur moyen d’être bien référencé était de placer des mots-clés dans le nom de l’app… quand bien même c’est une pratique proscrite officiellement par Apple, mais dans les faits tolérée dans une certaine mesure.

Luc Vandal, le créateur de Screens, fait le même constat sur le nouveau Mac App Store de Mojave en prenant l’exemple d’une recherche avec le terme « VNC » : « comment des apps qui n’ont pas été mises à jour depuis 4 ou 5 ans peuvent apparaître en premier ? Quel intérêt pour les développeurs de maintenir leurs applications ? La recherche sera-t-elle nulle à jamais ? »

Aux développeurs mécontents de leur référencement, Apple peut maintenant leur répondre qu’ils ont la possibilité de figurer en tête des résultats de recherche contre un peu d’argent. « Il n’y a pas de meilleur endroit pour être vu qu’en haut des recherches de l’App Store », souligne Apple pour promouvoir les Search Ads, ces bandeaux publicitaires bleus qui viennent d’arriver en France et dans d’autres pays. Pas sûr que ce soit la solution attendue par la plupart des développeurs…

En dehors d’une amélioration de l’algorithme de recherche pour prendre mieux en compte la « fraicheur » des applications et leurs notes, la solution pourrait venir d’une recherche avancée. Pourquoi ne pas pouvoir filtrer les apps ayant été mises à jour il y a x temps, celles ayant une note supérieure à x étoiles, celles ayant une version iPad, celles sans achats in-app, etc., comme on le fait quand on recherche un produit sur Amazon ?

C’est ce que proposent des sites comme AppApp, TheAppStore.org et dans une moindre mesure AppShopper, mais Apple vient de leur planter un couteau dans le dos en arrêtant son programme d’affiliation pour l’App Store, source importante, voire unique, de revenus pour eux. La partie n’est pas gagnée.

avatar pilipe | 

Apple et la recherche ça fait 36. Mer pour Apple musicale ou plan, si tu fais une faute d’orthographe, il ne trouve pas. Avec l’argent qu’ils ont ils pourraient améliorer leur moteur de recherche, c’est quand même la honte.

avatar frankm | 

@pilipe

Surtout quand on voit ce que Plan ne trouve pas, même un de ses POI écrit en toutes lettres. C'est assez incompréhensible car Apple foire des fonctions basiques. Vraiment incompréhensible !

avatar armandgz123 | 

@pilipe

J’avoue qu’il suffit d’une seule faute dans la recherche Apple Music pour ne pas trouver ce qu’on veut et c’est très chiant

avatar pagaupa | 

Et il a raison! Autant retrouver une aiguille dans une botte de foin...

avatar pagaupa | 

Ce n’est d’ailleurs pas le seul chantier en retard pour Apple...trop occupé innonder le monde d’iphone...

avatar Serdinant | 

C’est vrai que la recherche n’est pas très pertinente. De ce côté, ils ont des progrès à faire. Ils devraient aller chercher l’inspiration du côté des moteurs de recherche

avatar frankm | 

@Serdinant

Si ça se trouve il suffit d'utiliser Google avec dans la recherche la limitation à https://itunes.apple.com
De cette façon : site:https://itunes.apple.com + quelque chose à chercher

avatar Serdinant | 

Ivador diras le contraire mais n’en tenez pas compte car il n’a rien compris à rien

avatar Julien Lavergne | 

@Serdinant

Stop ✋

avatar frankm | 

Et aussi de ne pas proposer des apps non mises à jour depuis plus de 1, 2 ou 3 ans dans les différentes rubriques de la page d'accueil.
La recherche et Apple ce n'est plus ce que c'était (Plans, Spotlight, Siri, le clavier iOS)

avatar occam | 

@frankm

"La recherche et Apple ce n'est plus ce que c'était"

La recherche et Apple, ce n’est plus ce que ça n’a jamais été.

avatar frankm | 

@occam

En 2011 avec mon premier Mac, venant de Windows, j'ai été émerveillé par Spotlight

avatar Julien Lavergne | 

@frankm

Spot est très bon voire trop à indexer tout le contenu

avatar povpom | 

@occam

Bien sûr ... faites une recherche Windows et une recherche Spotlight (ou feu Sherlock) ! vous vous souviendrez vite du puissant outil que MacOS mets entre vos mains.

avatar occam | 

@povpom

Je travaille, hélas, non seulement sur macOS et Windows 10, mais aussi sur nombre d’OS en -ix et -ux.
Les défauts des utilitaires d’un système ne rendent pas les autres champions par défaut ( pun intended…).

Spotlight, outil puissant ? D’abord, je le connais depuis assez longtemps pour avoir vu par le menu ce qui cloche. À commencer par une indexation qui va d’aléatoire à foireuse, et des recherches qui fournissent des résultats incomplets au mieux, fantaisistes parfois.

Si l’on tient absolument à se fier à l’indexation de Spotlight, le premier utilitaire à installer d’urgence est HoudahSpot, qui permet au moins des recherches raisonnables.
Brett Terprstra, que vous connaissez si vous vous intéressez à Markdown, a préparé un keynote sur les pistes à suivre pour faire évoluer Spotlight vers un outil valable :
http://cdn3.brettterpstra.com/share/macstock2017/unleashing%20the%20powe...

L’autre utilitaire à installer d’urgence est EasyFind, de Devon. Gratuit, un peu vétuste, n’utilisant pas d’indexation, mais indispensable pour les recherche de contenu.

Et ne parlons pas des volumes sur réseau.
L’attitude d’Apple à cet égard est d’un autre âge.

avatar armandgz123 | 

@frankm

La recherche chez Apple a toujours était pourrie

avatar Tiroly | 

Elle est pourtant tellement meilleure que celle du Play Store qui est dans le meilleur des cas aléatoire...

avatar mr_julot | 

Faux et archi faux !
J'ai fais sur le play store de nombreux essais de recherche avec des fautes volontaires par exemple, j'ai toujours fini par atterrir sur la bonne application.
Idem quasiment avec Spotify.

avatar Tiroly | 

@mr_julot

Oui quand il s’agit de trouver une application par son nom. En revanche la recherche par thématique du Play Store « Application de musique » , « jeu de {type} ». À essayer en ajoutant des fautes de frappes.
Et alors là ça devient aléatoire avec des applications qui disparaissent parfois du classement. Et parfois sans retour possible pour l’éditeur, et surtout sans explications.

avatar webHAL1 | 

@Tiroly
« À essayer en ajoutant des fautes de frappes. »

Donc la recherche sur l'App Store d'Apple est "tellement meilleure" par rapport à celle du Play Store de Google car, dans ce dernier, les résultats ne sont pas bons quand on fait des fautes de frappe ?!
Les résultats de recherche dans les outils de la Pomme sont justement vraiment mauvais lorsqu'on ne tape pas exactement ce qu'on cherche !

avatar marenostrum | 

ils embauchent des gens moyens, la seule explication. même sur iTunes, quand on choisit les chansons dans l'ordre aléatoire, il met des chansons écoutés plusieurs fois devant les autres jamais écoutés. que récemment que c'est réglé ce problème il me semble.

avatar alexis83 | 

@marenostrum

J’ai toujours ce problème sur Apple musique, il y a mêlé certaines chansons qui ne passent jamais et d’autres tout le temps quand je met en aléatoire j’ai plus l’impression de mettre une playlist avec un ordre de lecture qu’un vrai « aléatoire »

avatar Powerdom | 

C’est peut être fait exprès pour que les développeurs actuels passent à la caisse !

avatar marenostrum | 

ou exposer les vieux apps pour mieux les vendre, et réveiller encore l'intérêt de leur développeurs pour App Store. exposer en avant toujours les mêmes, les mieux notés, rétrécit le champs pour les autres.
et puis le client c'est mieux de commencer sa recherche du bas en haut que le contraire. même si la plupart des apps, leurs classement, étoiles, etc, c'est de bouche à l'oreille que ça marche. pour connaitre les meilleurs apps, on a pas besoin de App Store en fait.

avatar IPICH | 

L'ancien App Store était beaucoup mieux

avatar occam | 

« …voir mon activité lentement détruite par un algorithme de recherche merdique et opaque me rend très amer… »

Est-ce le genre d’expérience qui pousse Tim Cook à médire des algorithmes des autres, comme récemment de Spotify ?
Si oui : charité bien ordonnée commence par la boîte à 1 T$.

En cas d’algorithmes défaillants, ils auraient les moyens d’embaucher quelques millions d’ingénieurs indiens pour faire manuellement un tri intelligent. Ça ne devrait pas leur prendre Mille Ans

avatar Ducletho | 

Apple et les algorithmes... il doit avoir de l’humain derrière le moteur de recherche aussi, il n’y a pas que Apple musique qui bénéficie de l’humanité pertinence comme techno ...

avatar marenostrum | 

la musique pour lui est un Art, que l'algorithme peut pas saisir selon lui. tandis que là s'agit d'autre chose.
il est pas bête Cook. il en sait quelques choses.

avatar deltiox | 

Raaaah, les fonctions de tri avancé avec la possibilité de virer les Apps avec achat In App des résultats et celles qui ne synchronisent pas sur iCloud (deux trucs atroces en environnement scolaire avec iPad partagés par exemple)

Faut pas faire rêver les gens comme cela amis rédacteurs

avatar EBLIS | 

Le but de l'appstore c'est de vendre. Je pense que la technique d'Apple c'est d'offrir le moins de possibilités de recherche afin qu'un maximum d'apps se vendent via la page d'accueil, ou plutôt ce qu'ils nous proposent. Je suppose qu'une app qui dort depuis des années est une app qui coûte en ressources et en stockage, autant la mettre en avant et se faire au passage quelques ronds pour la rentabiliser. Je ne connais pas les conditions de l'appstore, Apple n'a peut être pas le droit d'enlever une app non maintenue tant que le développeur la garde en course.
J'ai remarqué cette aberration en recherchant dans les apps achetées de mon compte : des dizaines et dizaines de très mauvaises applications non maintenues restent téléchargeables alors qu'une bien particulière que je recherche en vain n'est même plus dans la liste (Road Inc.).

avatar leonette | 

Stop ✋

__________________________________________________
Whatsapp messenger hotstar

CONNEXION UTILISATEUR