Le moteur de recherche de l'App Store accusé de favoriser les applications d'Apple

Mickaël Bazoge |

Le moteur de recherche de l'App Store était notoirement mauvais, voilà que le Wall Street Journal nous apprend qu'il favoriserait les applications d'Apple. Pour ce test mené le mois dernier sur 40 apps de la Pomme, le quotidien a recherché trois mots clé liés à chacune de ces applications (« music », « songs » et « playlist » dans la catégorie Musique, par exemple). Plus de 600 recherches ont été effectuées.

Le moteur de recherche de l'App Store présente en premier des apps d'Apple pour plus de 60% des recherches basiques (comme « maps »). Pour les services qui génèrent des revenus (Apple Music, Livres), les apps du constructeur apparaissent en premier dans… 95% des recherches, selon les résultats obtenus par le WSJ. De quoi sérieusement interroger la probité d'Apple, sachant que le moteur de recherche de la boutique est bien souvent le premier réflexe des utilisateurs.

Selon Apple, 65% des téléchargements d'apps sont le fruit d'une recherche sur l'App Store. Dans ces conditions, être dans les tout premiers résultats revêt une importance stratégique (d'où le succès du programme de pub de l'App Store, ces bandeaux qui apparaissent tout en haut des résultats d'une recherche). C'est capital pour Apple comme pour les éditeurs tiers, mais au vu de l'enquête du site, il semble que ce moteur soit quelque peu biaisé.

Apple a assuré au WSJ que ses propres applications ne bénéficiaient d'aucun avantage par rapport à la concurrence. Le constructeur a mené ses propres tests en juillet, et les résultats de ces recherches ont été différents ; à plusieurs reprises, les apps d'Apple ne s'affichaient pas en premier.

Dans une déclaration, un porte-parole de l'entreprise explique que ses clients ont « une très forte relation à leurs produits et beaucoup d'entre eux utilisent le moteur de recherche [de l'App Store] comme moyen de trouver leurs apps ». Cet usage est la raison pour laquelle « Apple a une position si forte dans les résultats de recherche », mais également « Uber, Microsoft et beaucoup d'autres [qui jouissent] d'un bon positionnement ».

Apple ne donne pas les ingrédients de la recette de l'algorithme, mais précise tout de même que 42 critères entrent en ligne de compte afin de déterminer la position d'une application. Quatre facteurs sont importants : le nombre de téléchargements, le classement, la pertinence et le « comportement de l'utilisateur », c'est à dire le nombre de fois où l'app recherchée est sélectionnée par les utilisateurs et effectivement téléchargée.

Les applications d'Apple sont très populaires, et pour cause : la plupart d'entre elles sont pré-installées dans les appareils iOS. Elles partent indéniablement avec une longueur d'avance par rapport à la concurrence, que l'on songe à Musique, Livres ou encore Apple TV : il faut le vouloir pour télécharger les concurrents Spotify, Kindle ou Netflix.

Apple dit aux développeurs que les commentaires laissés par les utilisateurs comptent aussi pour une part dans l'algo de recherche. Mais voilà, il est impossible de laisser un commentaire ou une note à une grande partie des apps du constructeur, à l'instar de Musique, Apple TV, Livres, Plans et d'autres encore. A contrario, Pages, Numbers ou encore Mémo musical accueillent des notes et des commentaires mais ce ne sont pas des apps préinstallées.

Apple a mis en ligne sur l'App Store un article décrivant le fonctionnement du moteur de recherche.

Le porte-parole explique que ces applications n'ont pas besoin d'être notées par les utilisateurs car elles sont déjà intégrées dans l'iPhone ou l'iPad. Au passage, cet argument est vraiment curieux : il est donc impossible de dire à Apple son mécontentement ou de proposer des améliorations quand bien même ce sont des apps auxquelles il est quasiment impossible d'échapper.

Le statut d'une application « maison » bascule lorsqu'elle devient préinstallée. Cela a été le cas de Podcasts. Avant qu'elle soit intégrée dans iOS, elle était mal notée (1,7 sur 5), reflétant sa qualité toute relative. Après intégration dans iOS, elle parade à la première place d'une recherche pour le mot « podcasts ».

La Pomme l'assure néanmoins : son algorithme de recherche fonctionne de la même manière pour toutes les applications, y compris les siennes. C'est en tout cas un nouveau front pour Apple, alors que l'App Store est l'objet de nombreuses récriminations de la part d'éditeurs (Spotify en Europe, par exemple) et de régulateurs (lire : Monopole ou pas monopole ? Apple défend le modèle économique de l'App Store).


Tags
avatar Powerdom | 

La nouvelle version est tellement mal fichue que je n’y vais plus.😱

avatar Djidane80 | 

Moi je trouve ça normal qu’ils mettent en avant leur applications, c’est comme quand tu vas à carrefour et que que le magasin met les produits de la marque carrefour en avant. Rien de choquant si ?

avatar marenostrum | 

c'est pas normal parce que tu t'achètes leur appareil.
et la boutique Apple il faut pas le comparer avec Carrefour, mais avec un Centre Commerciale multi-marques, comme les Galeries Lafayette, BHV, etc.

avatar sebastient | 

@arenostrum: tu n'achètes pas iOS. Tu signes un contrat d'utilisation avec Apple qui ne te permet pas de faire n'importe quoi.

avatar Atazul | 

En admettant que le caddie soit le smartphone, carrefour l app store, et les produits vendus chez carrefour les applis
Considere qu avant meme de rentrer avec ton caddie dans carrefour, il est déjà rempli de tous les produits carrefour et que si tu veux une autre marque de produits déjà pré-installés tu l auras en double.. Rien de choquant si.?

avatar QNTN | 

@Atazul

Si on ne te force pas à passer à la caisse à nouveau pour ces apps alors je ne vois pas le problème. Tu prends ou pas, c’est tout. Si tu veux autre chose tu prends une autre app !
Et je trouve normal qu’Apple passe en prio ses apps. Chose que tout le monde ferait en fait...

avatar Atazul | 

Je ne dis pas l inverse, mettre en avant ou qu elles soient intégrées directement dans l appareil je ny vois rien de mal. Juste que dans l ex de carrefour tu as toujours les produits carrefour avec toi en plus de ceux que tu achèteras
Et puis il est tout à fait normal qu avec un seul store il puisse y avoir des suspicions d orientation et de mise avant de certains plutôt que d autres. '

avatar marenostrum | 

si on le voit ce problème en tant que client, y en a pas de problème en fait. les apps Apple sont de qualité généralement. y a problème quand on le voit en tant que développeur et on est obligé de passer par leur boutique de vendre nos produits, parce que y en a pas d'autres moyens. on peut pas installer en dehors de App Store sur les appareils mobiles (iOS ou iPadOS).

avatar IPICH | 

@marenostrum

Je trouve ça plutôt normal, ils prennent une commission au passage mais premièrement ça coûte des sous de gérer l'app store et sa structure, deuxièmement ils te donnent une visibilité, troisièmement ce sont leurs appareils donc ils font ce qu'ils veulent pour protéger le client et créer un ensemble cohérent et stable. Y'a des gens qui trouvent que Apple abuse, mais le fait d'avoir une plateforme pour montrer ses apps n'est pas un droit ou un dû. Donc on peut pas vraiment dire qu'Apple empêche aux développeurs d'avoir une plateforme gratuite et plus ouverte.
Si tu vend des pots de bougie et que tu as un ami qui te fait une place dans son commerce contre une répartie financière bah si cette commission te plait pas tu t'en vas, la personne qui héberge ton "commerce" ne te doit rien.

avatar marenostrum | 

Ça coute rien du tout. Le prix d’un hébergement de site normal et d’un nom de domaine que tout le monde paye même en étant chez App Store. N’importe developer a déjà son site et son domaine. On commence par ça avant de commercialiser quoique ce soit.

avatar SyMich | 

Quand ton ami a fait en sorte que son magasin soit le seul autorisé à une partie de la population, si, ça pose problème...
"Tu veux faire du commerce dans "mon" quartier? Pas de problème, tu me reverses 30% de tout ce que tu vends, et pour te simplifier la vie, c'est même moi qui tient la caisse...
Ça ne te plait pas? Barre-toi de "mon" quartier"

Dans la vraie vie, ce sont des méthodes de mafieux...

avatar marenostrum | 

Tout à fait ça.

avatar IPICH | 

@SyMich

Oui mais dans ce cas j'ai envie de dire que c'est comme si Apple avait créé son quartier et que ce quartier n'est pas indispensable dans la vie. Ce quartier c'est leur invention en quelque sorte et pas un pré requis de la vie. Donc ils y font leur règle. Apple te doit pas ce quartier c'est toi qui veut y aller.

avatar iPop | 

@QNTN

De plus les apps d’Apple sont fourni d’office et sont gratuites :
Contact, pages, etc...

avatar QNTN | 

@iPop

C’est ce que je dis 😉

avatar pat3 | 

@QNTN

"Et je trouve normal qu’Apple passe en prio ses apps. Chose que tout le monde ferait en fait..."

Chose que tout le monde fait: Android préinstalle les apps Google, les Galaxy préinstalle les apps Samsung, la Surface préinstalle les apps Microsoft.

Alors pourquoi pas limiter les preinstallation aux système, configuration, app de téléphone et app de messages, et choisir toutes les autres apps dans un carrousel en présentation aléatoire pour toutes les catégories d’app : navigateur, lecteur vidéo, mail, éditeur de texte, gestionnaire de photos… mais sur toutes les plateformes, pour tous les appareils.

J’ose à peine imaginer les mise en service les soirs de noel 😉, mais ce serait une excellente chose por l’éducation à la culture numérique !

avatar Bigdidou | 

@Atazul

« Considere qu avant meme de rentrer avec ton caddie dans carrefour, il est déjà rempli de tous les produits carrefour et que si tu veux une autre marque de produits déjà pré-installés tu l auras en double.. »

Le principe d’une métaphore, c’est de rendre compréhensible une chose, pas absurde...

avatar Atazul | 

Ce n était que la suite de son propos, il a comparé l app store à carrefour, je n ai fait qu aller plus loin en poussant mon caddie déjà bien lourd
Mais effectivement on ne peut comparer carrefour a l app store, carrefour lui achetes les produits, c est ensuite à lui de se débrouiller pour les vendre.
Crois moi que si ça se passait comme ça, les mise en avant ne seraient plus les mêmes.
Imagine Si carrefour pouvait avoir la mememethode de vente qu'un store ce serait byzance. Ils n achètent pas le produit et en plus on les paie pour mettre notre produit dans leur magasin et fin du fin sans que carrefour n ai une quelconque obligation de résultat. Royal

avatar pat3 | 

@Atazul

Sur un tel Android les apps Google sont déjà pré-installées, non ?

avatar Bigdidou | 

@Djidane80

« quand tu vas à carrefour et que que le magasin met les produits de la marque carrefour en avant. Rien de choquant si ? »

Ça n’a strictement rien à voir, comme situation.
Carrefour n’est pas une coopérative, mais un distributeur : il achète des produits à des producteurs après avoir négocié, puis il les vend comme bon lui semble (enfin, on sait bien que ça n’est pas si simple avec ces histoires de marges arrière et de combines diverses, mais c’est le principe).
L’Apple store fonctionne très différemment. Apple ne distribue pas des licences qu’elle achetées. C’est une plateforme où les développeurs vendent directement leurs apps, en situation de concurrence entre eux et moyennant une rétribution de 30% au propriétaire de cette plateforme qui n’a pas tous les droits, et en particulier pas celui de fausser d’une façon ou d’une autre la concurrence entre les vendeurs, y compris si s’il en fait partie.

avatar SyMich | 

Non le développeur ne vend pas directement sur l'AppStore. C'est Apple et uniquement Apple qui vend (d'ailleurs c'est bien Apple qui effectue la facture et c'est à Apple que l'on paye quand on achète une app).
Ensuite Apple reverse aux développeurs la part qui leur revient (comme Carrefour paye ses fournisseurs)

avatar Bigdidou | 

@SyMich

« Non le développeur ne vend pas directement sur l'AppStore »

On peut effectivement chipoter à l’infini l

« comme Carrefour paye ses fournisseurs) »

Ça n’a rien à voir.

avatar IPICH | 

@Djidane80

Apparemment maintenant ça choque. On peut même plus mettre en valeur nos produits si on ca passe pour de la concurrence déloyale...

avatar WingmanTed | 

En même temps, ça vient du WSJ qui ne fait que tirer sur Apple quand ils le peuvent.

Pas forcément super neutre !

avatar athao | 

C’est ridicule ! Ils ont si peux d’application que ça n’a pas de sens de les favoriser 😂 je ne crois pas à ces supputations 🤪😘

avatar Atazul | 

Voilà un vrai débat, que se passera t il si Apple un jour à des applications pour à peu près tout directement pré installées dans le téléphone ?

avatar pat3 | 

@Atazul

Ça serait déjà le cas si ça avait un quelconque intérêt pour eux. Mais en l’occurrence, ça n’en a aucun. A quoi bon une boutique quand on fournit déjà tous ce dont les utilisateurs ont besoin ?
L’iPhone est un ouvroir de besoins, et Apple fait beaucoup d’argent grâce à cette ouverture. Les apps Apple sont pour la plupart des incitatrices et des pourvoyeuses de norme (vers les développeurs), pour créer de la chalandise en boutique.

avatar naarin | 

Oui alors « 65% des téléchargements d'apps sont le fruit d'une recherche sur l'App Store » il faut voir ce que ça veut dire… Quand je sais quelle app je veux je suis bien obligé de lancer une recherche avec son nom 🤷‍♂️

avatar Atazul | 

Mise en avant ne veut pas dire que tu vas forcément l utiliser, l acheter ou la télécharger.
C est juste comme des hoax, des mails frauduleux, du phishing. Ceux qui se feront appâter pour une raison ou une autre, flemme, facilité etc, ce sera toujours ça de pris

avatar UraniumB | 

Dans le prochain épisode: Apple accusée de mettre en avant ses propres produits.

avatar Atazul | 

Il va falloir un jour que ces stores, que ce soit celui d apple ou d Android, même si pour ce dernier des alternatives existent, disparaissent.
Il faut redonner aux applications la place qu elles méritent.
C est assez déroutant de mettre en avant l outil qui vous permet de bénéficier du produit plutôt que le produit lui même. Le contenant plus important que le contenu.
Cela amènera toujours des suspicions

avatar iPop | 

@Atazul

Justement non, c’est l’outil qui a permi ce boom des applications.

avatar Atazul | 

Bah pas pour moi, ce qui a permis le boom des applications ce sont les applications elles mêmes. Une appli qui est destiné à cartonner cartonnera quelque soit le mode de distribution, un store sans appli est mort
Si Bill gâtés avait eu la même idée avec Windows en limitant les téléchargements en un seul et même endroit avec les mêmes conditions , il aurait été encore beaucoup beaucoup
plus riche. Il essaie avec son Windows store mais trop tard
Pour moi un store seul et unique est une des plus grande arnaque informatique du siecle

avatar iPop | 

@Atazul

Comme Windows Mobile ?
Avant on disait programme, logiciel, etc...l’iPhone a démocratisé le mot application. C’est bien grâce a l’iphone.

avatar Atazul | 

Non, Windows tout court

avatar pat3 | 

@iPop

"Comme Windows Mobile ?
Avant on disait programme, logiciel, etc...l’iPhone a démocratisé le mot application. C’est bien grâce a l’iphone."

On parlait d’applications bien, bien avant l’existence de l’iPhone, depuis les débuts de l’informatique personnelle en fait, où les utilisateurs des programmes n’étaient plus ceux qui les créaient. Faut quand même pas réécrire l’histoire en mode iPhone année zéro.

avatar iPop | 

@pat3

Non bien sûr le mot applications existait déjà sur Mac OS classic mais dans la vie de tous les jours, on disait logiciel ou progiciels, etc...le mot "appli" est venu à la mode.
Sur Windows les dossiers d’application se nomme "programme" si je m’en souviens bien.

avatar iPop | 

@Atazul

Oui mais sans l’iPhone, son interface, ...les applications n’aurait pas connu ce boom, aussi bonne soit elle.

avatar UraniumB | 

@iPop

Je te rejoins complètement. C’est comme les magasins: vaut mieux que ce soit centralisé plutôt qu’éparpillé: c’est plus simple et met bien plus en avant les produits, même ceux dont on ignorait l’existence !

avatar Atazul | 

Tu dis bien LES magasins, qui ont chacun leur façon de centraliser les produits et la possibilité de mettre en avant tel produit plutôt qu un autre. Et c est en allant dans d autres magasins que tu découvriras l existence de produits que le 1er ne propose même pas et ainsi de suite.
Et certes, Apple a crée le principe des applications, applications qui au départ n étaient que des applis d aquariums ou de fond d écran, sans les pages jaunes 'et Cie cela n'aurait pas marché comme la memory stick, le svcd car pour que ça marche il faut du contenu...et que les gens les utilisent. C est à ce moment là que les éditeurs et les développeurs auraient du imposer leurs conditions, moment où le store avait besoin de visibilité. Aujourd'hui le mal est fait
Mettre plus en avant le contenant plutôt que le contenu est le plus gros pb du store.
Vlc par ex n aurait peut etre pas connu un tel succès si Windows 1.0 avait fonctionné avec un principe de store...et Bill gates serait 1000 fois plus riche
..
Quand je veux mon paquet de pâte, je me fous que ce soit carrefour ou auchan qui me le propose, ce que je veux c est mon paquet de pates
Idem avec Sony avec sa PlayStation 1, les vrai stars sont les développeurs, les jeux, ce sont eux qui ont fait ce qu elle est devenu aujourd'hui.
Le store d apple n à aucun respect de tout ça et à te lire à encenser l emballage des pâtes plutôt que les pâtes elles même, je confirme bien que le store est bien là plus grosse arnaque du siecle

avatar ckermo80Dqy | 

@Atazul

Ah oui, l’iphone c’est « l’emballage » des apps ? Comment dire... 🙄

avatar Atazul | 

Bah c est une image et tu le sais bien, mais réellement c est quoi qui t intéresse au final, l appli ou le store ?
Photoshop ? Vlc ? Pages jaunes ? Les banques ? Bref tout ce qui était déjà connu avant les stores, tu penses sincèrement que c est le store qui leur a donné une visibilité ? Ce serait pas plutôt l'inverse, quand le store était vide, et que les gros ont commencé à développer leur applis donnant une visibilité au store d apple et de Google ? Apple a lui aussi du séduire pour donner corps et une visibilité à son magasin
À l époque c'était nouveau, on ne voyait pas les conséquences de ce que cela engendrerait d avoir un seul et unique store, mais Steve lui en visionnaire savait déjà que ce modèle économique, si il prenait serait une formidable pompe à fric... Et ça a pris. Un modèle où tu ne peux pas perdre de fric juste en gagner. Avec cerise sur le gâteau, aucune concurrence, les entreprises même les plus grosses, les développeurs, même les meilleurs, relégué au second plan, car sans validation d apple rien n est possible, voilà le véritable objectif du store, money money money 0 risques
Formidable non ? Sincèrement je ne lui enleverais jamais ça, Steve était un génie du commerce
Mais je suis convaincu qu avec le recul, au moment où l app store n avait que de pauvres applis d aquarium et de fonds d écran, les gros n accepteraient pas les mêmes conditions. Aujourd'hui le mal est fait

avatar UraniumB | 

@iPop

+100 ! Sans ça, les applications auraient vraiment du mal à décoller: Les développeurs peuvent dire d’ailleurs merci aux articles qu’Apple fait sur les apps 😌

avatar Atazul | 

Regarde fortnite

avatar UraniumB | 

@Atazul

Quoi Fortnite ?

avatar Atazul | 

Pas besoin de store

avatar UraniumB | 

Tu veux dire qu'on pourrait s'en passer... mais tu oublies l'objectif de l'App Store: l'accessibilité. Il est bien plus simple d'aller taper dans la barre de recherche le nom "Fortnite" que de devoir le télécharger sur Internet (là où en plus niveau sécurité c'est pas toujours ça). Et puis, je doute que ce soit facile de télécharger une App sur iPhone venant d'internet (car il doit y avoir tout un processus...etc). Une fois encore, je ne comprends pas ton désaccord avec la mise en place de l'App Store si il sert à mettre en avant les apps ! Apple est neutre face aux applications, et tu les trouveras toutes en ce lieu unique. Franchement, je ne vois pas ce qu'il y a de "mauvais" dans tout cela...

avatar Atazul | 

Je ne comprends pas non plus ton désaccord sur le fait qu'il y ait d autres possibilités de téléchargement ou même un ou d autres stores à la limite, à partir du moment où c est référencé, sécurisé et contrôle.
Avoir autre chose, d autres orientations, que ce qu apple propose.
Permettre aux développeurs qui sont contre les conditions Apple d avoir d autres possibilités etc
Prend fdroid et le play store par ex, 2 stores totalement différents sur Android, avec des orientations différentes, c est tout ce que je demande
Le store unique je suis contre mais c'en est que mon avis
De plus, si cela arrive un jour, ce que je souhaite, rien ne t empêchera toi d utiliser uniquement l app store et de suivre l orientation d apple

avatar UraniumB | 

Oui enfin tu perds quand même en accessibilité, praticité, efficacité et sécurité. Mais chacun son avis comme tu dis.

avatar Atazul | 

Bah je vois pas en quoi, tu pourras toujours continuer à utiliser ton app store. Comme sur Android, un site internet comme apkmirror, un autre store comme fdroid, c est sécurisé simple, tout aussi pratique. Ou encore plus simple, télécharger directement l appli sur les serveurs de l éditeur comme ce fut le cas pour fortnite. Il n y a eu aucune difficulté, pas d article dans le journal ni de reportage dans le 20h, tout c est bien passé...
mais comme pour toi, celui qui ne veut utiliser que le play store il est libre

Pages

CONNEXION UTILISATEUR