Apple menace de supprimer HEY de l'App Store pour une histoire d'achats (pas) intégrés 🆕

Mickaël Bazoge |

Si Apple voulait donner des munitions supplémentaires à Margrethe Vestager, l'opiniâtre commissaire européenne à la concurrence, l'entreprise ne s'y serait pas prise autrement. Le jour même de l'annonce de l'enquête formelle de la Commission sur les pratiques de l'App Store, la Pomme a décidé de partir à l'assaut de l'éditeur Basecamp, qui a lancé son nouveau service de courriel HEY aujourd'hui.

Le service est vendu sous forme d'abonnement (99 $ par an), il faut souscrire directement depuis le site web de l'éditeur. Bien sûr, HEY a une application iOS, mais si la version 1.0 a été acceptée par l'App Store, les mises à jour suivantes ont été rejetées. Elles se contentaient pourtant de corriger des bugs.

Les réviseurs de la boutique ont expliqué à l'éditeur que l'app ne respectait pas la règle 3.1.1 des guidelines consacrées aux achats intégrés : les apps qui proposent de déverrouiller du contenu ou des fonctions supplémentaires (comme de la monnaie virtuelle dans un jeu ou l'accès à du contenu premium sur abonnement) doivent facturer avec le système de l'App Store.

Le mail de rejet d'Apple. @DNN

HEY doit donc vendre ses abonnements depuis son application, ce qui implique le versement d'une commission de 30% due à Apple (15% la deuxième année d'abonnement). « Même dans un million d'années, il n'y a aucune chance que je verse à Apple un tiers de mes revenus, c'est obscène, c'est criminel », s'enflamme David Heinemeier Hansson (DHH) cofondateur de Basecamp et directeur technique, auprès de Protocol.

L'affaire est loin d'être terminée : dans un long fil sur Twitter, DHH explique qu'Apple menace désormais de retirer purement et simplement l'application tant que Basecamp ne se pliera pas à la volonté d'Apple. Le problème est sans doute lié à la nature particulière du modèle de HEY, qui n'est pas un fournisseur de contenus à la Netflix ou Spotify. Ces plateformes se sont affranchies des achats intégrés de l'App Store sans que cela pose de problème à Apple.

Le poids de la commission prélevée par Apple sur les achats intégrés et les abonnements pèse de plus en plus lourd pour les éditeurs. C'est d'ailleurs Spotify, particulièrement remonté contre cette politique de la Pomme, qui a allumé la mèche de l'enquête de Bruxelles. Apple parle de « plaintes sans fondement d'une poignée d'entreprises voulant profiter du système gratuitement, en ne suivant pas les mêmes règles que tout le monde ».

Mais en s'attaquant à HEY, Apple a misé sur le mauvais cheval : DHH n'a pas sa langue dans la poche et il sait se montrer particulièrement féroce. Il a même témoigné devant le Congrès américain dans le cadre d'une enquête sur les pratiques anticoncurrentielles des géants de la tech. À quelques jours de l'ouverture de la WWDC, l'opacité des décisions d'Apple — qui peut avoir une justification valable, mais l'entreprise n'en parle jamais sauf cas exceptionnel — sonne comme un bien mauvais signal envoyé aux développeurs.

Mise à jour — Apple a expliqué à Protocol que l'application HEY n'aurait pas dû être approuvée tout court. Le constructeur précise qu'elle autorise ce genre d'apps, mais uniquement celles à destination des utilisateurs en entreprises, pas du grand public. C'est pourquoi l'App Store autorise l'application Basecamp — publiée par le même éditeur que HEY —, qui est utilisée par des entreprises pour leur gestion au quotidien. Pour HEY, Apple reste ferme sur son exigence : l'application doit proposer un achat intégré passant par l'infrastructure de la boutique, et donc par une commission.


avatar jean_claude_duss | 

@fousfous

En plus à une époque on bénéficiait de la « visibilité de l’app store » ce qui n’est plus DU TOUT un argument depuis un bon moment. Y’a 10 apps visibles et
2 Million invisibles.

avatar marenostrum | 

toi on dirait que c'est ton cheval de bataille cette discussion. la vente en ligne a existé bien avant l'App Store. ils en ont pas besoin de App Store la plupart des développeurs. y a rien à dire là dessus, surtout toi qui n'es pas concerné, tu vends rien en ligne apparement.

avatar Mrleblanc101 | 

@hirtrey

Ils profitent quand même bien de toutes les API et frameworks développer par Apple 😂
Sans compter sur l'infrastructure de l'App Store et même d'iCloud

avatar fte | 

@Mrleblanc101

"Ils profitent quand même bien de toutes les API et frameworks développer par Apple 😂"

Qui sont nécessaires pour que Apple ait de son côté quelque chose à vendre : des téléphones et des ordinateurs et autres gadgets, et qu’il y ait des applications dessus. Apple vendrait (ou ne vendrait pas) des briques sinon.

avatar r e m y | 

@Mrleblanc101

Qui profite de qui??? Vous croyez vraiment qu'Apple vendrait autant d'iPhones et iPads si il n'y avait aucun moyen de développer des apps pour iOS??? 😳

avatar Mrleblanc101 | 

@r e m y

Et tu crois que c'est développeurs existerait s'il n'y avait pas l'App Store et l'iPhone 😂

avatar r e m y | 

@Mrleblanc101

S'il n'y avait pas d'iphone, le marché du smartphone se serait quand même developpé. Ils développeraient pour Android!

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Les clients iOS sont une mine d’or pour les développeurs. Beaucoup plus que sur Android.

avatar jean_claude_duss | 

j'ai sorti un app il y a 3 semaines, c'est sur abonnement. j'ai 2/3 android 1/3 iOS.

avatar raoolito | 

@jean_claude_duss

Ca semble comparable partout ce chiffre

avatar Brice21 | 

@r e m y

Google prends aussi 30% des ventes des apps trouvées, distribuées, achetées, payées et téléchargées grâce à Google Play.

avatar r e m y | 

@Brice21

Sauf que Google permet de ne pas passer par le système de paiement de GooglePlay.
Exemple la version Android de l'app AppleMusic. Même si on la telecharge sur GooglePlay (elle se trouve aussi sur le site web d'Apple), quand on s'abonne à AppleMusic depuis l'app, on doit se créer un compte Apple et ensuite c'est via le compte Apple sur lequel il faut saisir un moyen de paiement, que l'abonnement est prélevé.
Google ne prélève donc rien, les paiements ne passant jamais par son GooglePlay Store.

avatar Brice21 | 
avatar r e m y | 

@Brice21

Il faut lire précisément ce qui est écrit "... For apps and in-app products offered through Google Play,"
Or AppleMusic n'utilise pas le paiement via GooglePlay. Si on n'a pas encore de compte Apple, on doit en créer un via l'app Android et saisir un moyen de paiement dans ce compte Apple. Ensuite Apple prélève directement l'abonnement sur ce moyen de paiement, sans passer par le Google Play Store.

https://support.apple.com/fr-fr/HT205365#joinAndroid

avatar fte | 

@Mrleblanc101

"Et tu crois que c'est développeurs existerait s'il n'y avait pas l'App Store et l'iPhone 😂"

Tu veux dire que si l’informatique n’existait pas, il n’y aurait pas de développeurs ?!

Si les chaussures n’existaient pas, personne n’aurait de chaussures ?

Wow. Argument brillant.

avatar jean_claude_duss | 

bin oui on paye 99€ par a pour profiter des api ;-)

avatar hirtrey | 

@Mrleblanc101

C’est un système d’exploitation !!!!!!

Sans les API, il n’y a plus d’OS ou plutôt une coquille vide 😂 plus d’application sauf celle fournit par .

avatar Brice21 | 

@hirtrey

Avec les app d’Apple on peut déjà faire pas mal. Keynote, Numbers, Pages, Garage band, iMovie, Music, TV, PodCasts, Photo, Mail, Contacts, Calendar, ... je pense qu’une grande partie des utilisateurs n’utilisent pas grand chose de plus. Ce sont les développeurs qui ont besoin d’une plateforme, d’outils de développement (Xcode), de SDK, d’une plateforme de distribution, de promotion, de monétisation, de facturation, d’hébergement, d’analytique, etc. 99 euros c’est que dalle pour tout ça.

Le problème c’est que vous êtes trop jeunes pour avoir connu le monde d’avant l’app store. Quand il fallait signer avec un distributeur, dupliquer des disquettes ou CD, donner ses boîtes à des logisticiens, payer plus de la moitié du prix de vente aux détaillants, etc. Ça coûtait bien plus que 99 euros par an.

Enfin l’ingratitude des millennials est devenue la norme.

avatar fte | 

@Brice21

"Le problème c’est que vous êtes trop jeunes pour avoir connu le monde d’avant l’app store."

Le monde change. Ce n’est pas parce qu’un machin était hors de prix il y a longtemps que c’est une justification à un prix astronomique aujourd’hui. Je ne vois absolument pas en quoi c’est un problème de ne pas avoir connu cette époque.

Tu n’as pas connu l’époque où on mangeait sur une tranche de pain sans assiette ni fourchette. Problème ? Es-tu reconnaissant d’avoir assiette et fourchette ?

Tu n’as pas connu l’époque paléolithique ou mésolithique, où on suivait troupeaux et saisons. Es-tu reconnaissant d’être sédentaire et de savoir cultiver des tomates ? Cultives-tu seulement des tomates ?

avatar Brice21 | 

@fte

Pas mal l’analogie avec le couverts. On sent ton sens de la métaphore.

Cela dit j’expliquais que 30% c’était tellement bas que c’en était une révolution le jour ou Jobs a lancé l’app store. Le jour juste avant c’était encore une mafia d’escrocs (donc en 2006, pas au paléolithique).

30% est devenu la norme pour Apple, Google, Sony, Rakuten, Microsoft, Samsung, Nintendo, Steam, ... certes ils ont tous tort et tu as raison.

avatar fte | 

@Brice21

"30% est devenu la norme pour Apple, Google, Sony, Rakuten, Microsoft, Samsung, Nintendo, Steam, ... certes ils ont tous tort et tu as raison."

Le problème n’est pas les 30%. Encore que. Mais je n’ai jamais discuté de ce montant.

Le problème est l’absence de choix. On peut choisir son store ou ses stores pour tous ce que tu cites. Sauf iOS. On peut vendre des choses en plus sans en passer par les stores que tu cites. Sauf pour iOS.

Le problème que je vois, c’est qu’Apple impose par tous les moyens retors possibles de passer par ses services pour cibler des appareils qui ne lui appartiennent pas. Qu’Apple loue sa flotte de machines. Ses machines, ses règles d’accès. Ce n’est pas sa flotte de machines.

avatar Brice21 | 

@fte

Tu peux choisir ton Store sur ta smart TV Samsung, LG ou Sony ????

Explique moi comment tu fais ... ça m’intéresse.

avatar fte | 

@Brice21

Whataboutisme.

On parlait de téléphones principalement. J’en sais rien pour ces téloches. Je n’ai pas de téloche. Mais sur AndroidTV, il doit y avoir moyen. Qu’importe, ce n’est pas le sujet.

avatar Brice21 | 

@fte

Non sur Android TV il n’y a aucun store alternatif au PlayStore, justement!!

Et comme ces monopolistes de Google ne donnent pas la bénédiction de Google Play à l’app Netflix pour d’obscures raison de sécurité, cette app est absente de mon projecteur Nebula, mon laser Xiaomi, mon projecteur Xgimi Pro... et je suis obligé de sideloader une très vieille version de Netflix.

Et pourquoi pas jailbreaker mon iPhone alors ??

C’est un scandale, un monopole inacceptable, je vais aller chuiner à l’EU.

Ou mieux, ... je vais verser ça au dossier pour défendre l’app store d’Apple dans ma défense.

avatar Brice21 | 

@fte

"Le problème n’est pas les 30%."

Enfin! Chaque petite victoire doit être célébrée.

1- 30% n’est pas le problème. (fte)

2- tu peux distribuer des app (PWA) en dehors du store (byte order)

3- les 99 euros de membership devs ne sont pas une taxe pour publier une app mais un abonnement a des services (brice21)

4- Samsung, Sony, LG ont aussi des stores exclusifs sur leur smart TV (brice21)

Il reste quoi dans le dossier des Apple haters ?

avatar fte | 

@Brice21

"Enfin! Chaque petite victoire doit être célébrée."

Bizarre cette réaction. C’est la deuxième fois que tu me sors cette réaction. Je ne t’ai pas contredit sur ce point, je n’en avais même pas parlé. Bref.

1- 30% n’est pas le problème. (fte)

Celui dont je discutais. Maintenant, on peut en parler. On peut se dire que Apple est libre de facturer ses prestations de distribution et de paiements comme il l’entend. C’est très grassement surfacturé, sans rapport avec les coûts réels de ces prestations. Sauf qu’il n’y a pas d’alternative crédible, parce qu’Apple l’empêche. Et soudainement ça devient un problème d’une toute autre nature.

2- tu peux distribuer des app (PWA) en dehors du store (byte order)

Tellement bridées que ce n’est en aucun cas une alternative crédible pour une très large majorité des cas.

3- les 99 euros de membership devs ne sont pas une taxe pour publier une app mais un abonnement a des services (brice21)

On s’en fout de ce que c’est. Ce que disait byte-order c’est que ce n’est pas gratuit. Ce n’est pas gratuit. Son affirmation est correcte.

Après pourquoi ce point est discuté, j’en sais rien, et je m’en fiche. Je n’ai pas envie d’en discuter. Sans intérêt en ce qui me concerne.

4- Samsung, Sony, LG ont aussi des stores exclusifs sur leur smart TV (brice21)

Les Smart TV c’est de la merde anyway. Mais ça mériterait d’être vérifié. Ça ne m’intéresse pas assez pour le faire cependant. Et si c’est le cas, ça ne devrait probablement pas être le cas. Quid d’une obligation d’utiliser leurs achats et leur système de paiement et leur ponction sur les ventes ? C’est la vraie question : forcent-ils leur système d’achat ? Je ne crois pas.

"Il reste quoi dans le dossier des Apple haters ?"

Ça y est, haters. On y arrive. Duh. Tu me désappointes beaucoup, argument lamentable. 🤦‍♂️

avatar Mrleblanc101 | 

@hirtrey

En effet, c'est un échange de service. Apple fait payé les développeur pour développer ces API. Sans elle, les développeurs ne ferait pas d'argent.

avatar marenostrum | 

ils n'ont pas besoin de leur API. pas tous en tout cas. c'est le cas de mon frère. il vend en ligne avant l'apparition de l'App Store. il en a pas besoin du tout de leurs services.

et leurs appareils doivent être ouvert.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Ah oui, ils n'utilise pas UIKit, Swift, Objective-C, Xcode, et tout le tralala ? 🤦‍♂️

avatar marenostrum | 

pas du tout. mais apparemment toi t'es pas au courant de tout. et les langages informatiques ne sont pas inventé par Apple. l'informatique c'est un tout. on doit pas laisser Apple mettre des barrages pour en profiter.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Objective-C et Swift sont en effet créer et développer par Apple.....

avatar marenostrum | 

mais on s'en fout, on peut faire la même chose avec autres langages.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Apple devrait quand même developper un runtime, et tout un UI framework. C'est complètement debile comme argument.

avatar marenostrum | 

Apple doit fabriquer des appareils ouvert et laisser les gens se débrouiller seul. ne s'occuper que de ceux qui demandent leurs services.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

What ?! lol
C'est littéralement la chose la plus stupide que j'ai lu sur macg. T'imagine le nombre de problème et de faille de sécurité que cela causerais ?! Ça se voit que tu n'es pas un développeur, arrêt de parler avant qu'il soit trop tard

avatar marenostrum | 

c'est toi qui est complètement à côté de la plaque. macOS est pour le moment ouvert, on peut installer des apps en dehors de leur App Store, sur Windows pareil, les système libres pareil, que est ce que les failles ont à faire avec cette ouverture ?
iOS doit être pareil, c'est tout !

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Oui mais c'est apps sont quand même basé sur des frameworks d'Apple 🤦‍♀️
Et macOS/Windows sont bourrés de failles et de virus

avatar marenostrum | 

et alors que est ce que ça change ? on parle de principes. les systèmes et les programmes c'est juste des codes.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Tu es complètement à côté de la plaque.
Le débat n'est pas si iOS devrait être ouvert et fermé. iOS restera une plate-forme fermé et il n'y a aucun problèmes avec ça.
Comme Xbox/PlayStation ou Windows Phone sont des plateformes fermée aussi.
Le débat est sur les règles entourant les apps tierce versus les app native d'Apple. Par exemple, Apple Music ne paye pas 30%, n'as pas à respecter les règles sur la promotion par les notifications ou l'affichage des modalités de l'abonnement.

avatar marenostrum | 

toi t'es développeur ?

avatar fte | 

@Mrleblanc101

"Objective-C"

Objective-C n’a pas été créé et développé par Apple. Il a vaguement été maintenu puis abandonné par Apple.

avatar pat3 | 

@hirtrey

"Vous allez voir quand cela va arrivé sur le Mac car c’est la direction prise par Apple avec OSX"

On entend cette antienne depuis la création du MacAppStore… et ça n’est toujours pas arrivé.

avatar hirtrey | 

@pat3

On y vient de plus en plus.  ne peux pas faire ce qu’elle fait avec iOS en un jour. Mais toutes les briques sont maintenant là.

avatar marenostrum | 

ça va venir.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@fousfous

Ils payent déjà les 99$ annuel du compte développeur.

avatar fousfous | 

@bl@ck warrior_69

Ah la blague... Ça c'est pour éviter que la validation ne se fasse spammer par attaque DDOS.
En aucuns cas ça ne couvre les frais des serveurs, c'est de l'ordre du symbolique.

avatar byte_order | 

@fousfous
> Ah la blague... Ça c'est pour éviter que la validation ne se fasse spammer par
> attaque DDOS.
> En aucuns cas ça ne couvre les frais des serveurs, c'est de l'ordre du symbolique.

Dans ce cas que Apple augmente ce tarif, et mette un prix minimal, forfaitaire par exemple, pour la distribution des apps gratuites sur l'AppStore.

Aller, chiche Apple, qu'on rigole un peu de voir fondre la taille du catalogue d'apps iOS...

avatar iPop | 

@byte_order
"Dans ce cas que Apple augmente ce tarif, et mette un prix minimal, forfaitaire par exemple, pour la distribution des apps gratuites sur l'AppStore."

De ce que j’en sais, tout comme Spotify, la première année c’est 30 puis la seconde 15%.

avatar XiliX | 

@bl@ck warrior_69

"Ils payent déjà les 99$ annuel du compte développeur."

Sachant que XCode est gratuit, les $99/an c’est rien.
Regardes combien ça coûte les outils de dev comme Visual Studio Pro/Entreprise, Delphi, WinDev...

avatar bl@ck warrior_69 | 

@XiliX

Je pense que la taxe Apple a l'achat d'un Mac couvre largement les frais de développement d'Xcode, qui est de toute façon développé pour leur usage interne pour concevoir leurs propres appli 🤷‍♂️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR