App Store : Eddy Cue avait envisagé augmenter la commission à 40 % durant un an

Stéphane Moussie |

« Nous n'avons jamais augmenté notre commission », a fait valoir hier Tim Cook lors de l'audition antitrust pour contredire les soupçons de pratiques anticoncurrentielles pesant sur l'App Store. Mais l'idée est bien passée par la tête d'Apple en 2011, et plus précisément d'Eddy Cue, comme le révèlent des emails faisant partie du dossier de la commission parlementaire.

Eddy Cue en 2017. Image Apple

« Pour les abonnements récurrents, nous pourrions demander 40 % pour la première année uniquement, mais nous devons travailler sur quelques accords pour voir si cela marche », écrit en mars 2011 le responsable des services en ligne dans un courriel destiné à trois de ses subalternes. Cette idée concernait spécifiquement les services vidéo, comme Canal+, Hulu et ESPN, cités nommément.

La proposition d'Eddy Cue semble être de prendre 40 % la première année puis 30 % les années suivantes, mais la proposition peut aussi être interprétée comme 40 % la première puis plus rien — c'est confus même pour ses collègues.

Quoi qu'il en soit, une chose est claire, « je ne veux aucun deal où nous touchons moins de 30 %. C'est ainsi que ça marche sur l'App Store et je ne veux pas faire de différence ici, déclare le dirigeant dans un mail suivant. Si ce n'est pas possible, alors je veux une prime unique, mais nous devons faire très attention à ne pas faire tache d'huile sur l'App Store. »

La suite est connue : Apple n'augmentera pas sa commission mais la baissera à 15 % à partir de 2016 sur les abonnements après la première année de souscription.

« Juste pour que ce soit clair : nous n'avons pas l'intention de faire de l'argent avec l'App Store ; le partage de revenus avec l'industrie musicale est à peu près le même », déclarait Steve Jobs en 2008, au moment de la présentation de l'App Store. Douze ans plus tard, l'App Store est l'activité la plus rémunératrice dans les services d'Apple.

avatar Krysten2001 | 

@fte

J’ai une vie moi, je ne passe pas ma vie sur les forums 😉

avatar fte | 

@Krysten2001

Si tu as assez de temps pour affirmer des trucs plein de vent ou balancer des excuses citerne, tu pourrais arrêter pour économiser ce temps et le consacrer à donner des arguments et explications enrichissantes.

Je crois que ce que tu voulais dire en réalité c’est que tu n’as pas assez de temps pour réfléchir avant d’écrire.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Je vous écrierai en temps voulu pour votre plus grand plaisir 😉

avatar fte | 

@Krysten2001

"Je vous écrierai en temps voulu pour votre plus grand plaisir 😉"

Excellent.

J’aurais préféré que tu économises ce temps consacré à répondre que tu répondrais plus tard (ça fera 2 réponses), pour directement donner une réponse. En économisant un message, tu aurais eu plus de temps à consacrer à ta vie hors des forums.

Mais c’est ta vie, tu gères ton temps comme ça te chante.

Un de mes hobbies est l’ironie sur internet. Je m’éclate comme un petit fou, vois-tu.

avatar malcolmZ07 | 

On peut installer des applications depuis le web non validé par apple sur big Sur (mac arm) , source:
- Interview Craigh Fede
- Mac mini sur le developer kit

avatar fte | 

@malcolmZ07

Je sais. Ce n’est pas la question. On pourrait demander, si on était paranoïaque (ou réaliste, je ne sais pas) : pour encore combien de temps ? Mais ce n’est toujours pas la question.

La question était : faudrait-il que macOS arm soit limité à l’App Store, finalement pour des raisons de qualité, sécurité, autres, similaires voire identiques, comme les appareils iOS ? Si non, pourquoi ?

Car l’argument appliqué à iOS devrait s’appliquer identiquement à macOS, n’est-ce pas ? Et si la réponse est non, j’aimerais bien savoir pourquoi.

Je ne vais pas m’auto-torpiller en donnant un argument par ailleurs, car j’en ai un tout à fait recevable, mais je me le garde pour l’instant.

avatar fte | 

Marrant, il n’y a plus personne maintenant qu’on est revenu sur une argumentation... même pas une petite insulte ? Déçu.

avatar fte | 

@Nesus

"J’ai deux master dans le sujet de cette conversation."

Formidable. Tu sais donc parfaitement que tout le paragraphe qui encadre cette information n’est que commentaire sur ma personne sans aucun lien avec l’App Store d’Apple.

Avec un tel niveau de qualification, ça ne peut être un accident. Quel est donc ton but ce faisant ?

avatar fte | 

@Nesus

"Rentabiliser son travail."

Elle vend les iPhone à perte ? Je crois qu’Apple rentabilise très bien les iPhone, fantastiquement bien, en vendant les iPhone avec une marge confortable, et donc en transférant l’entière propriété de l’appareil au client.

Pourquoi je ne parle pas d’Xbox ou de Playstation ? D’une part parce que ce n’est pas le sujet qui m’intéresse, parce que c’est un whataboutisme (encore un sophisme), parce que ce n’est pas parce que c’est merdeux ailleurs que ça justifie que ce soit merdeux ici aussi, et parce que ne pas évoquer la faim dans le monde n’invalide pas le défaut discuté ici.

avatar Nesus | 

@fte

Et donc pour vous quand on fait une marge sur un appareil, on ne doit pas faire une marge sur l’OS qui est un travail complètement différent et qui nécessite une équipe complètement différente ?
Alors désolé, mais quand je vends une cuillère je fais de la marge dessus et quand je vends un couteau je recommence (c’est un exemple, je ne vends aucun des deux).

Le problème de votre raisonnement, c’est que vous partez du principe que comme Apple vend des millions d’appareils et qu’elle fait des milliards de CA (et bénéfices), qu’elle devrait commencer à avoir des investissements non rentables. Ce qui est juste illogique. Sinon, on se lance dans le caritatif ou le bénévolat.

Xbox, PlayStation... c’est le même sujet. Une plateforme au service d’un appareil vendu qui sert à vendre du service par-dessus. C’est exactement le même sujet et ça permet de mettre en parallèle. Et non, vous ne pouvez pas demander à Sony qui est concurrente de Microsoft et qui pour le battre investit énormément d’argent de le favoriser en acceptant d’installer le produit concurrent. C’est absurde. Dans ce cas, quel intérêt de fabriquer des PlayStation ou des Xbox ?

avatar IceWizard | 

@Nesus

« Xbox, PlayStation... c’est le même sujet. Une plateforme au service d’un appareil vendu qui sert à vendre du service par-dessus. C’est exactement le même sujet et ça permet de mettre en parallèle. Et non, vous ne pouvez pas demander à Sony qui est concurrente de Microsoft et qui pour le battre investit énormément d’argent de le favoriser en acceptant d’installer le produit concurrent. C’est absurde. Dans ce cas, quel intérêt de fabriquer des PlayStation ou des Xbox ? »

Ce n’est pas vraiment équivalent, le modèle économique étant différent. Apple fait (en moyenne) 20% de marge net sur chaque Mac/device vendu. Les consoles XBox et PlayStation sont vendues à perte, le constructeur rentabilisant l’opération sur le long terme grâce à son monopole sur la commercialisation des jeux.

avatar Nesus | 

@IceWizard

Alors la vente à perte des consoles est un mythe tenace. Il y a bien vente à faible marge, mais pas à perte.
Certes le business modèle est différent, mais la logique que je décris est bien là même et la restriction de plateforme est identique. Pire sur PlayStation même. Puisque une grosse partie du Bluetooth est bloqué. Vu que c’est ce qui a permis le hack de la 3, ils ont décidé que la 4 n’aurait aucun autre périphérique que ceux signé par Sony. Donc l’oreillette payant 200€ pour les chat, direct dans le tiroir pour prendre la poussière à vie...

avatar Krysten2001 | 

@Nesus

Enfin des paroles justes 🙌

avatar byte_order | 

@Nesus
> Alors même en achetant un moteur de Ferrari (que Ferrari ne vous vend pas),

Bien sur que si. Il suffit d'acheter une Ferrari, à Ferrari ou sur le marché d'occasion.

> il est impossible de le rentrer dans la Seat.

Hein ? Je vois pas pourquoi, méchaniquement, il ne serait pas possible de le faire.

> L’appareil il vous appartient certes, mais il est vendu avec des conditions spécifiques.

Pas des conditions, mais des clauses contractuelles qui définissent le cadre dans lequel la responsabilité du vendeur envers le client ou vice-versa est dûe ou pas.
Il ne s'agit pas de "lois" !

Le Jailbreak est un très bon exemple : c'est "interdit" par l'EULA d'Apple, alors que c'est reconnu comme légale par la Cours Suprème des USA. La clause dégage juste Apple de toute responsabilité sur le fonctionnement de l'appareil dans ces conditions.

> Je vois que vous avez sagement évitez de parler du fait que vous ne pouvez pas
> installer d’applications iOS sur android ou Xbox sur votre PlayStation

Personne ne critique cela.
Ce qui fait objet de critique, c'est que la distribution d'apps pour une plateforme spécifique soit sous le contrôle absolu du vendeur de cette plateforme. Cela lui donne un contrôle trop important, l'autorisant à des abus à son profit et au détriment des autres.

Personne ne critique de ne pas pouvoir mettre du diesel dans un véhicule essence.
Par contre, on critiquerait probablement de ne pouvoir mettre que du diesel vendu par les stations d'Apple dans une hypôthétique iCar.

> Elle ne doit pas offrir sa plateforme au reste du monde pour votre plaisir.
> Elle doit rentabiliser son investissement.

Elle la VEND. Si le prix de vente n'est pas assez "rentable", que Apple la LOUE !
Mais là, elle la VEND *et* elle TAXE ensuite sur les usages fait avec.

> La sécurité n’est pas un faux argument

La sécurité alimentaire impose que tout aliment soit vendu dans un seul magasin, en position de monopole !?
Non.

avatar Nesus | 

@byte_order

J’ai failli répondre et puis j’ai abandonné. Je vais arrêter de répondre aux gens qui ne savent pas lire. Désolé, je n’ai pas le temps de vous aider pour ça.
Relisez les réponses, vous verrez que toutes les interrogations que vous avez ont été répondus et argumentées. Comme ça vous verrez pourquoi votre raisonnement ne tient pas.

avatar David Finder | 

@Nesus

En effet, là l’argumentaire tient.
Je ne veux pas que la sécurité de mes données soit remise en cause par l’arrivée de stores en tout genre et sans aucun contrôle.

Ceux qui veulent installer une app qui n’est pas sur l’App Store ont toujours Xcode.

avatar pocketjpaul | 

Xcode et ses certificats à renouveller tous les 7 jours max? Tu parles d'une expérience utilisateur.

Vous avez un mac ? La sécurité de tes données est remise en cause par l'existence de stores comme SetApp ou de gestionnaires de paquets comme brew ?

Ah non vous ne les avez pas installé.

Du coup je ne comprend pas : en quoi le fait que moi (pas vous, moi) je puisse avoir la POSSIBILITÉ d'installer une appli non approuvée par Apple devient une obligation pour VOUS d'installer une application non approuvée par Apple ?

Vous avez deux manches à balai à la place des bras et vous allez bêtement cliquer sur les 3 boutons de validation + confirmation par FaceID ou code qu'Apple imposerait nécessairement tellement elle devrait le faire à contre coeur et installer volontairement une application dans laquelle vous n'avez pas confiance ?

Donnez nous un seul cas concret où donner plus de libertés à fte sur son téléphone met en danger vos données personnelles parce que dans ce débat, à part des convictions je ne voit guère d'arguments concrets.

En une décennie sur Android le sideloading n'a jamais mis en danger qui que ce soit qui ne l'utilise pas. Et ceux qui installent volontairement des trucs louches sur leur propre téléphone, bah soit ils le font en toute connaissance des risques (puisqu'en plus de la confirmation à l'installation il faut aller activer un réglage l'autorisant, comme sur MacOS en fait), soit ils font n'importe quoi en ignorant les avertissements mais dans ce cas ces gens là ont besoin de papas et de mamans peut leur réapprendre à regarder avant traverser la route, pas d'un iPhone.

D'avance merci de m'épargner le laïus d'aller sur Android : je l'ai fait pendant suffisamment d'années et j'ai plus envie de filer mes données à google.

Après tout, MacOS permet le sideloading depuis le début et ça fait trois décennies qu'on lit partout qu'il n'y a pas de virus sur mac. Même si c'est faux, quelle ironie.

avatar byte_order | 

@David Finder
> Je ne veux pas que la sécurité de mes données soit remise en cause par l’arrivée de stores
> en tout genre et sans aucun contrôle.

Et pourtant vous aller surement chaque jour visiter des centaines de pages web distribuées par des centaines de distributeurs de contenu web différents mais sécurisées par des certificats SSL. Des certificats pourtant émis par différents distributeurs de certificats.
Incroyable. Comment osez vous prendre le risque de faire confiance à une multitude de distributeurs !?

Lier sécurité et distributeur unique, c'est ridicule.

La sécurité alimentaire ou de soins ne repose pas sur un seul magasin, un seul hopital monopolistique !

C'est le combo audit, validation et certification régulier qui amène la sécurité, pas le forcage d'un canal de distribution unique.

Ce qu'un canal de distribution unique sécurise, ce sont les profits et les abus possibles pour ce distributeur, surtout. 16 milliards pour l'AppStore, qui n'était pas destiné pourtant à ce que Apple se "fasse de l'argent avec les apps"...

Apple pourrait parfaitement séparer sa prestation de validation & certification de la distribution. Comme Sony ou Microsoft ou Nintendo le font (car pour rappel, un jeu de console peut être distribuer par d'autres canaux que les stores de leurs vendeurs, y compris via un marché de l'occasion dont l'UE reconnait la légitimité - comment revendre une app iOS dont on a plus l'usage, à propos !?).

Si Apple ne le fait pas, c'est justement parce ce que ce qui l'intéresse c'est pas que la sécurité, mais bien de capter une part de l'argent qui transite entre un propriétaire d'un appareil qu'elle a vendu et des tiers.
16 milliards. Vous croyez vraiment que la validation, l'hébergement et la distribution du catalogue d'apps iOS coutent à Apple 16 milliards !?
Non, évidement que non. Son intérêt premier, c'est bien de capter une commission, pas seulement de garder le contrôle par "sécurité".

avatar iPop | 

@fte

Cela résumerait à tirer la plateforme vers le bas puisque ce selon les systèmes et leur utilisation.

avatar pocketjpaul | 

Cette phrase a t'elle un sens ?

avatar fte | 

@pocketjpaul

"Cette phrase a t'elle un sens ?"

De gauche à droite je suppose.

avatar fte | 

@iPop

"Cela résumerait à tirer la plateforme vers le bas puisque ce selon les systèmes et leur utilisation."

Non. Offrir une possibilité, un choix, n’oblige pas à l’utiliser. Avoir le choix n’implique pas de tirer quoique ce soit vers le bas.

J’aimerais que tu m’expliques la relation de cause à effet entre l’ouverture à des app stores tiers optionnels et la baisse de qualité d’iOS et de l’app store d’Apple.

avatar pocketjpaul | 

@fte

"J’aimerais que tu m’expliques la relation de cause à effet entre l’ouverture à des app stores tiers optionnels et la baisse de qualité d’iOS et de l’app store d’Apple."

Ah, j'ai posé la question un peu plus haut à @David Finder. Je désespère pas qu'un jour explique enfin en quoi donner un choix à un utilisateur c'est imposer un choix à un autre. Je suis sincèrement curieux. Mais bon, on n'aura que des réponses évasives et non argumentées comme "plus d'ouverture c'est moins de sécurité" (ce qui est heureusement faux).

avatar Brice21 | 

@fte

Je pense qu’Apple à crée ces règles au début surtout pour protéger le réseau des opérateurs des abus des app de P2P par exemple et bien sûr du piratage, de la pornographie, et un peu pour des raisons de sécurité. Les questions monétaires étaient très accessoires d’autant qu’au début les app payantes étaient rarissimes, les abonnements sont arrivés après des années.

Aujourd’hui il pourraient lâcher du lest car les réseaux sont plus résilient et peuvent filtrer les protocoles. Pour le piratage et la sécurité, un mécanisme de signature comme sur macOS suffirait.

avatar fte | 

@Brice21

"de la pornographie"

Le monde a grand besoin d’être protégé de la pornographie par Apple La Vertueuse, en effet.

Top.

avatar Boboss29 | 

Quand j'étais sur android, c'est ce qui me plaisais, pouvoir installer n'importe qu'elle APK, gratuitement, bidouiller, rom custom etc... Puis je me suis rendu compte que finalement c'était pas très stable, très fluide. Le suivi pas génial, toujours bidouiller etc...

J'ai longtemps hésité à prendre un IPhone, bien que possesseur de mac et d'ipad, mais j'ai fini par céder. Ok, chez Apple t'es plus bridé quand au choix du store, voire même des applis courantes (mail, phone, messagerie, etc...), on t'enferme dans un cocon, mais au final je trouve beaucoup plus sécurisant que sur android. Par exemple le store est très controlé, certes, mais les app que tu y trouves sont pour 99,99% quasi sures. On ne voit jamais d'articles citant une liste d'app vérolées sur l'appstore, alors que c'est monnaie courante sur android. La jolie petite cage qu'à fait Apple, au sein de son écosystème est un succés car tout fonctionne en symbiose. Avec un seul ID, je peux connecter mes airpods sur mon apple tv de mon iPhone, les controler avec ma montre, repondre à mes sms sur mon mac, etc, sans passer des heures à tout confingurer. Je peux pas installer tout et n'importe quoi ? C'est réellement pourquoi tout fonctionne parfaitement. Je n'ai pas peur de mes donner bancaires sur Apple Pay par exemple, car l'environnement est très bien sécurisé, et standardisé, contrairement aux concurrents qui ont chacun des trucs proprios plus ou moins fiables. Alors oui maintenant, depuis 5 ans que suis sur IPhone, j'achète mes applis, mais au moins j'ai un suivi du système sur plusieurs années. Mesanciens Ipad, qui pour le plus vieux va sur ses 9 ans, marchent encore très bien. Idem pour mes macs (2010, 2011 et 2012). Et tout ça a forcément un cout qu'il faut accepter. Après la concurrence est beaucoup moins chère, voire même parfois plus performantes en terme de hardware mais le service, le suivi, la garantie, sav, etc, ce qui n'est pas palpable, est quand même inégalé chez Apple !

avatar fte | 

@Boboss29

"Puis je me suis rendu compte que finalement c'était pas très stable, très fluide. Le suivi pas génial, toujours bidouiller etc..."

Tu n’y es pas obligé. Tu peux te limiter au Play Store et ne pas passer par le bidouillage, l’instabilité ou que sais-je. Ou le Samsung Store. Ou un autre Store plus ou moi réputé.

Mais tu peux. Un Store ou un autre, ou pas de store. Comme sur Win, Linux, macOS, etc.

avatar Boboss29 | 

@fte

Oui mais quand tu sais qu'au bout de 2 ans tu n'as plus de mise à jour officielle (du moins à l'époque) sur un appareil que tu as payé le prix fort, tu as envie de mettre la mise à jour OS que mérite ton appareil. Pour le store, effectivement, le playstore est très bien fourni, mais c'est ce que cherche beaucoup d'anti-ios, pouvoir utiliser des magasins alternatifs, or c'est pour ça que ios est fiable, car il ne permet pas cela. Étrangement, je me sens plus libre, car en sécurité avec ce système que la liberté totale non-balisée d'android.

avatar byte_order | 

@Boboss29
> Oui mais quand tu sais qu'au bout de 2 ans tu n'as plus de mise à jour officielle
> (du moins à l'époque) sur un appareil que tu as payé le prix fort,

Là encore, vous n'étiez pas obligé d'acheter un appareil à pareil prix, y'a une offre très large en terme de prix d'appareil compatible Android.
Certes, faut pas s'attendre que les vendeurs proposent un suivi long en terme de maj pour les appareils les moins chers (et encore, c'est pas si systématique que cela, certains font un bon suivi).

> tu as envie de mettre la mise à jour OS que mérite ton appareil.

Mérite !?
Cela veut dire quoi, qu'il le mérite ?
C'est le prix que vous avez payé qui justifie que vous estimez qu'il mérite un suivi de maj OS ou pas.

> Pour le store, effectivement, le playstore est très bien fourni,
> mais c'est ce que cherche beaucoup d'anti-ios

Ah, parce que si on prend un smartphone Android, c'est forcément parce qu'on déteste iOS ?
On a pas le droit de, tout simplement, vouloir un smartphone moins cher, tout bêtement, là où le ticket d'entrée pour iOS est au minimum à 400 € (neuf, parce que si l'on va côté occasion, cela change rien, on trouve des smartphones Android d'occasion tout autant).

Etrangement cette volonté de positionner forcément un choix d'OS alternatif par opposition à celui d'Apple. Jamais vous n'envisagez que des gens puissent choisir un truc non Apple non pas parce que ce n'est pas du Apple mais parce que cela répond mieux à leur besoin, comme d'avoir une offre bien plus larges d'appareils, d'autonomie de batterie, de taille et de format, de marques et meme de customisation ou pas de Android dessus ?

> pouvoir utiliser des magasins alternatifs,

Vu la part de marché de ces magasins d'apps Android alternatifs et la part de marché des smartphones Android, non, l'immense majorité sur Android s'en contrefout et utilise le PlayStore.

avatar Boboss29 | 

@byte_order

Écoute, j'ai choisi l'écosystème d'Apple pour sa cohérence, car j'aime l'Apple Tv, l'Apple Watch, que j'aime pouvoir brancher un appareil et qu'avec simplement mon id tout communique simplement. J'ai acheté des airpods la semaine dernière et même ce casque est d'une simplicité pour le réglé et changer d'appareil en quelques secondes.

Et oui j'estime que si j'achète un appareil il devrait pouvoir durer plusieurs années en étant suivi. Ce qui est le cas des appareils Android.
Par mérite j'entends qu'il le supporte, niveau hardware. Comme un pc peut supporter une mise à jour de Windows, même 5 ans après sa sortie, chose impossible sur Android et pourtant ios le propose, niveau sécurité (5s toujours mis à jour par exemple, ou high Sierra sur mon mini 2011).

Après si toi tu achetes du matos en sachant qu'il sera obsolète ou peu sécurisé dans 1 an c'est ton problème ☺️ si t'aime passer des heures à configurer des trucs instables pareils. Je dis juste qu'en 20 ans d'informatique je n'ai jamais été aussi bien que chez Apple, et que là où certains y voient des barrières moi je me sens pleinement libre car je n'ai pas besoin de configurer ou régler toi les 4 matins, que mon matos je l'utilise. Et c'est tout. ☺️

avatar byte_order | 

@Boboss29
> Étrangement, je me sens plus libre,
> car en sécurité avec ce système que la liberté totale non-balisée d'android.

Vous qui avez bidouillé savez parfaitement que pour cela il faut *explicitement* désactivé les mécanismes par défaut d'Android. On est très loin du "non-balisé". Une CustomROM ne s'installe pas d'un clic malheureux sur le web, l'installation d'un fichier apk ne se fait pas sans valider un dialogue avertissant du risque, ou même indiquant que c'est bloqué, que vous devez d'abord autoriser l'installation side-load, et que c'est à vos risques et périls.

Y'a plus de liberté dans Android, oui, mais parler de liberté "non-balisée", alors que Google fait tout pour que les gens n'osent pas utiliser le side-loading, que les custom ROM n'ont jamais été facile a installé, et encore moins non volontairement, c'est abusif.

Dites plutôt que ce qui vous rassure c'est que vous n'avez plus a estimez vous même si vous voulez tenter de side-load un fichier apk dont vous ignorez tout. Que vous préférez donc qu'on décide à votre place.

C'est vrai, ne pas devoir assumer des choix en ne le faisant plus soit même, c'est reposant.
Mais vous confiez juste votre confiance non plus en vous mais à un tier. C'est pas réellement de la sécurité, c'est de la confiance avant tout.
Vous avez plus confiance en Apple qu'en vos capacités à assumer de bidouiller sur Android. Ok. Mais cela ne veut pas dire que sur Android tout le monde doit assumer de bidouiller, car c'est clairement faux.

Y'aurait pas autant de monde a utiliser Android si c'était le cas, seul une minorité ayant un minimum de volonté d'acquérir les compétences pour réellement bidouiller sans foutre en l'air leur expérience utilisateur...

avatar Boboss29 | 

@byte_order

La motivation d'utiliser Android, dans mon entourage, c'est avant tout pour les prix. Apple est trop cher pour nombre de bourses. Ma mère a eu plein de galère sur ses appareil avant d'utiliser un 6s par exemple. Pour une utilisation ultra basique.

Android m'a incité à bidouiller pour avoir des versions à jours au bout de 2 ans alors que l'appareil était encore en bonne santé ☺️ ouvrez ios autant qu'android et ça sera un système aussi peu sur et complexe.

avatar jcp25 | 

@Boboss29
Tout à fait d'accord avec toi.
Sur mon iphone/ipad, pas de problème. Je veux du simple et j'accepte l'app store. Et si un jour je veux bidouiller je l'achèterai une tablette sous Android (pas chère) pour aller voir ses entrailles.
Pour mes macs, plus gênant. Utilisation uniquement pro et je veux pouvoir installer ce que je veux comme je veux. Je suis responsable de la sécurité de mes ordis et je veux pouvoir tester les comportements avec d'autres types de sécurité.
Donc depuis 3 ans... Je reste sur des anciens systèmes et je vais voir ailleurs (Win 10). Pas que j'aime particulièrement mais mes clients... Et il ne faut pas oublier qu'en professionnel on facture les interventions ! Donc "ben Apple a bloqué et on ne peut rien faire" n'est pas très crédible !

avatar pelipa91 | 

@Boboss29

J’adhère à tout ce que vous dites
Moi aussi je possède de vieux appareils de la marque qui sont d’une fiabilité exemplaire.
Seulement si aujourd’hui je devais changer, jamais je ne racheterai. C’est devenu trop cher avec trop de problèmes matériels

avatar malcolmZ07 | 

quel problème materiel exactement ? à part la série du clavier papillon moins fiable ?
Il suffit de comparer avec les dell xps qui sont dans la même gamme de prix. Sur les 50 machines achetées au boulot de mon frère 30 sont mortes et les autres à bout de souffle en moins de 2 ans ... ils ont choisi de retravailler avec Lenovo ... On retrouve les mêmes problèmes CHRONIQUE partout sur la toile même sur les nouveaux XPS 15" (et sûrement les 17"). C'est facile de critiquer quand on a pas essayé les autres marques... Les basiques comme un bon trackpad , clavier , écran est souvent plus qu'aléatoire sur les PC

avatar draco1544 | 

Personne ne se plaint de ne pas pouvoir installer des app de source externe à l’entreprise qui commercialise l’appareil sur une Xbox, ps4 ou Nintendo switch

avatar pocketjpaul | 

C'est pas ce que je lis, depuis quasi le début du démat, tout le monde trouve scandaleux que tu doives repayer plusieurs fois le même jeu pour y jouer sur des consoles différentes. D'ailleurs les offes de cross-pay lancées un peu par Sony mais surtout par Microsoft sont une réponse (partielle et toujours fermée) à cette grogne.

Et c'est pas parce que la situation n'a pas vraiment évolué voire que les gens ont laissé tomber voire se sont habitué que ça devient acceptable.

avatar byte_order | 

@MGA
> En quoi vos demandes apporteraient un véritable progrès pour la majorité des clients d’Apple ?

En quoi les demandes d'un consommateur doivent tenir compte de l'intérêt de la majorité des autres consommateurs des produits d'Apple, et in fine de l'intérêt d'Apple ?

Le consommateur a ses *propres* intérêts, point barre.
Et, en théorie, dans une société dite d'économie libérale, un mécansime est censé défendre l'interêt des consommateurs pour éviter que l'intérêt des entreprises se fassent trop au détriment de celui des consommateurs.

En théorie.

avatar Ducletho | 

Il aurait dû valider à 40% la première année et 20% les suivantes . La sécurité n’a pas de prix, et sa clientèle n’aime pas le discount dégradant la qualité de service, et ils ont raison !

avatar francoismarty | 

@ fte

Je te rejoins totalement.
J’espère qu’un jour on aura la possibilité (simple) d’installer des applications hors appstore.
L’argument Xcode de Nesus est absurde. Sur Mac on est libre, mais peut-être plus pour bien longtemps.

avatar oboulot | 

@francoismarty

+1 pour vous deux.

Quand à Mac, avec les processeurs ARM on verra bien ce que la pomme va nous pondre.

avatar malcolmZ07 | 

Pourtant Craig a bien dit dans un reportage que les mécanismes d'installation ne change pas sur les mac ARM. On peut installer n'importe quoi sur les kit de dev ARM, l'intérêt de rosetta serait réduit sinon....

avatar byte_order | 

@malcolmZ07
Steve Jobs avait dit, lui, que l'AppStore n'était pas pour que Apple fasse de l'argent avec.

Alors les promesses d'Apple, hein.

Perso, je suis persuadé que le MAS sera imposé un jour ou l'autre et pour les besoins particulier il faudra, comme pour les iPhones, en passer par une sorte de MDM pour avoir le droit de faire réellement ce que l'on veut sur son propre Mac.

D'autant que dans le MAS sur un Mac ARM, on retrouvera les aps iOS aussi... La convergence MAS -> AppStore est déjà en marche chez Apple, faut pas se leurrer.

avatar MGA | 

@byte_order

Steve Jobs pouvait dire ce qu’il voulait mais il n’avait certainement aucune idée de l’ampleur du succès qu’allait rencontrer l’Appstore et à quel point Apple et le marché des téléphones et des développeurs en sortirait modifié.

avatar albandf | 

Le fait que Tim Cook s'engage à ne jamais augmenter les 30% va à contresens de ses arguments.
Si ce prix est calculé sur les coûts réels de gestion (et d'amortissement des apps gratuites), il n'y a pas de raison de ne pas le faire fluctuer si les coûts fluctuent.
S'engager à ne jamais les augmenter, c'est admettre que ce prix est déjà suffisamment au dessus d'un juste prix correspondant au service rendu.

avatar Baptiste_nv18 | 

@albandf

Non

avatar Cactaceae | 

@albandf

Pas nécessairement. Ces 30% peuvent financer juste une partie de l’investissement. Je ne relève aucune contradiction.

avatar albandf | 

@Cactaceae

Le fait qu'Apple assume une partie de l'investissement (ce qui me semblerait alors équivalent à de la vente à perte, mais je ne suis pas spécialiste du droit commercial) ne remet pas en question que le prix d'un service est calculé sur base de ses coûts + une marge ( - une portion qu'Apple déciderait d'assumer d'après votre théorie).
En cas de fluctuation des coûts, il n'est évidemment pas impossible, ni rare, que le vendeur rogne sur sa marge pour ne pas faire varier ses prix.
Par contre, promettre de maintenir AD VITAM un prix, c'est plus louche (et probablement bidon). Imaginons que, pour une raison ou une autre, les coûts de maintenance des serveurs, etc, aient doublés dans une ou deux décennies et que le reste du marché se soit aligné en augmentant les pourcentage demandés pour ce type de services, aucune entreprise ne vendrait un service à perte éternellement pour tenir une telle promesse.
...à moins que la règle des 30% soit arbitraire depuis le début et sans rapport avec les coûts de ces services.

avatar marenostrum | 

tu confonds prix et pourcentage. Cook parle des 30%, et pas les prix de son service. en cas de fluctuation, tout va changer en hausse ou en baisse. tout ça veut dire même les prix des prestations ou les prix des apps. ils vont gagner pareil dans ce cas, parce que ils vont ramasser plus. eux ne gagneront plus si les développeurs abandonnent leur Store, ou si les les clients abandonnent leurs produits (iPhone, iPad, etc). quand ça arrivera ça sera la fin, bref ils l'envisagent même pas aujourd'hui, parce que ça ne sert à rien. c'est comme si nous on pensait qu'un accident mortel va nous arriver un moment ou l'autre. on y pensent même pas, on vit même si ça peut arriver.

avatar albandf | 

@marenostrum

Si les coûts de gestion de l'app store augmentent mais qu'Apple ne répercute pas cette augmentation en augmentant sa marge il n'y a aucune raison que les développeurs augmentent naturellement le prix de leur app à cause de l'augmentation d'un coût qui ne les impacte pas...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR