Apple confirme que les services de jeux vidéo en streaming n'ont pas leur place dans l'App Store 🙄

Mickaël Bazoge |

Si vous croisiez les doigts pour qu'Apple mette de l'eau dans son vin et accepte les services de streaming de jeux vidéo sur l'App Store, vous pouvez arrêter de vous faire mal. Le service xCloud n'est vraiment pas près de faire son apparition sur iOS, ni Stadia ou encore GeForce Now (lire : xCloud : Microsoft arrête les frais sur iOS). Un porte-parole d'Apple a confirmé à BusinessInsider que les portes de la boutique ne s'ouvriront pas à ces plateformes.

La boutique d'apps a été conçue comme un espace sécurisé et digne de confiance pour que les utilisateurs puissent y découvrir et télécharger des applications. « Avant que les apps soient proposées dans notre boutique, elles sont toutes examinées en fonction du même ensemble de règles mis au point pour protéger les clients et fournir des conditions équitables et justes pour les développeurs ».

Microsoft ne livre pas à l'examen de l'App Store tous les jeux disponibles sur son service de streaming (qui, de toute manière, ne sont pas disponibles sur l'App Store, contrairement à un service comme Game Club). Par conséquent, Apple ne saurait accepter de distribuer xCloud ou, en l'occurrence, l'app Xbox Game Pass.

Le porte-parole rappelle qu'il est possible à un service de jeux vidéo d'être disponible sur l'App Store, pour autant que les développeurs suivent les mêmes fichues 🤬 règles qui s'appliquent à tous, « incluant l'examen des jeux individuels ». Ces jeux doivent aussi apparaître dans les classements de la boutique et dans son moteur de recherche. Or, c'est impossible puisqu'ils ne sont pas disponibles « à la pièce » sur l'App Store.

Ajoutant l'insulte à l'injure, il ajoute que les développeurs ont la liberté de passer par Safari ou un autre navigateur web (qui sont bien moins armés pour permettre des interactions avec des jeux vidéo). Bref, une fin de non-recevoir qui va obliger les abonnés au Xbox Game Pass Ultimate de choisir autre chose qu'un iPhone s'ils veulent jouer en mobilité.

avatar Ghaleon111 | 

Par ce que Apple a besoin de vérifier des jeux consoles de grands studios pour la soit disant sécurité ? C’est du grand foutage de gueule intégral 🤬😡😤

Apple n’a pas sa commission de 30% dessus alors il fait son caca nerveux et crache à la gueule de millions d’utilisateurs d’iPhone, d’iPad et d’Apple tv.
Apple est d’une telle médiocrité qu’il me donne (et certainement beaucoup de personnes) de passer à la concurrence.

avatar r e m y | 

@Ghaleon111

Mais faites-le ! Changez de smartphone ! Sinon Apple ne bougera pas d'un iota! Seule une baisse de leurs ventes pourrait les faire changer d'avis.

avatar Derw | 

@r e m y

J’en doute !

Apple a perdu beaucoup de clients existants ou potentiels quand le Mac a cessé d’être un terminal de jeux viable (il y a bien longtemps). Cela est un des facteurs qui a permis à Windows d’enfoncez le Mac dans ses 5% de pdm. Pourtant, Apple n’a jamais vraiment changé d’avis…

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"Apple a perdu beaucoup de clients existants ou potentiels quand le Mac a cessé d’être un terminal de jeux viable "

Et étrangement il se vend bien plus de Mac depuis 😂

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

En trois exercices de 2015 à 2017 ce sont 58 millions de Mac qui ont été vendus

avatar Derw | 

@YetOneOtherGit

Certes, mais Apple est toujours un nain en pdm mondiale d’ordinateurs.

Cela aurait-il changé si Apple avait investi dans les jeux vidéos ? J’en doute. D’autres facteurs encore plus importants ont joué…

Cela m’importe-t-il ? Non, j’aime bien les nains… C’était juste pour relativiser l’idée qu’Apple changerait forcément s’ils perdaient des pdm à cause de ça.

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"Certes, mais Apple est toujours un nain en pdm mondiale d’ordinateurs."

Pas vraiment et certainement pas en terme de santé de son activité

Pour une mise en perspective, tous les chiffres sont issus des rapports d’activité des entreprises nommées en 2017 et la donne n’a pas profondément changée.

Sur l’exercice 2017 l’activité Mac d’Apple a généré un CA de 25 850 M$, soit 11,3% du CA de l’entreprise en vendant 19,25 M d’unités soit un CA/Unité de 1 342 $.

En comparaison :

• La division Personal System d’HP c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 33 374 M$, en vendant 55,2 M d’unités soit un CA/Unité de 605 $.
o Apple fait 77% du CA de l’activité PC d’HP avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 5,7 fois supérieur à celui de l’activité PC d’HP avec ses Mac.

• La division PCSD de Lenovo c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 32 378 M$, en vendant 54,7 M d’unités soit un CA/Unité de 590 $.
o Apple fait 79% du CA de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 13,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac. (L'activité est à peine rentable avec un ratio d'EBIT de 1,6%)

• La division CSG de Dell c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 36 754 M$, en vendant 39,8 M d’unités soit un CA/Unité de 923 $.
o Apple fait 70% du CA de l’activité PC de Dell avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 3,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Dell avec ses Mac.

L’EBIT cumulé d’HP, Lenovo et Dell sur les activité ordinateur individuel est quasiment deux fois moindre que celui généré par le Mac !

Apple capte la plus grande part des profits de l’industrie de l’ordinateur individuel comme elle le fait pour le smartphone.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

« L’EBIT cumulé d’HP, Lenovo et Dell sur les activité ordinateur individuel est quasiment deux fois moindre que celui généré par le Mac !

Apple capte la plus grande part des profits de l’industrie de l’ordinateur individuel comme elle le fait pour le smartphone. »

Selon que l’on est actionnaire ou client, on goûtera ces performances différemment.

En tant qu’actionnaire, je suis très heureux des performances d’Apple.

En tant que client, j’achète du Lenovo.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

Tu te doute bien que mon propos n’est pas ici consumériste, il s’agit juste de remettre en perspective la position d’Apple dans l’industrie qui est souvent fortement travestie sur l’activité Mac.

Il ne s’agit nullement d’une incitation à l’achat de produits Apple.

En tant que consommateur et acheteur, je dis souvent que la monoculture un rien fanatique du Mac de certains m’est assez incompréhensible.

Il y a de superbes offres Wintel et W10 est loin d’être une ignominie.

Quand on ne trouve plus se qu’on attend d’Apple il ne fait pas avoir peur de migrer.

Les seul cas délicats sont les professionnels ayant des workflow sur de rares solutions exclusives à MacOs tel FCPX.

avatar Bigdidou | 

@fte

« L’EBIT cumulé d’HP, Lenovo et Dell sur les activité ordinateur individuel est quasiment deux fois moindre que celui généré par le Mac »

Traduit, ça veut dire qu’HP, Lenovo et Dell sont des toutes petites bites par rapport à Apple.

« Selon que l’on est actionnaire ou client, on goûtera ces performances différemment. »

C’est l’occasion de rétablir une vérité : c’est bien l’actionnaire qui goûte l’EBIT, pas le client d’Apple comme on le lit trop souvent ici.

avatar Scooby-Doo | 

@YetOneOtherGit,

« Apple capte la plus grande part des profits de l’industrie de l’ordinateur individuel comme elle le fait pour le smartphone. »

Merci de nous remonter le moral comme cela !

Surtout que 100 % de ces profits viennent directement de la poche des utilisateurs finaux !

🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Merci de nous remonter le moral comme cela !"

Si tu es dépend des Mac ça devrait te le remonter, un fournisseur en bonne santé économique c’est rassurant sur la pérennité de son offre 😎

Pour le reste ça peut permettre d’être un peu stoïcien face à des offres ne correspondant pas à ses attentes, il est vain de s’énerver au vue des résultats d’Apple sur l’activité Mac depuis qu’ils déçoivent régulièrement une part du microcosme des aficionados historiques 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Surtout que 100 % de ces profits viennent directement de la poche des utilisateurs finaux !"

Sur l’activité Mac oui, sur l’activité d’Apple non.

Le résultat financier d’une entreprise ayant une trésorerie de 200 milliard de dollars bien placé est déjà stratosphériques et cette part des bénéfices ne vient pas de la poche des clients 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"Non, j’aime bien les nains"

Tu vas devoir detester Apple qui est tout sauf un nain de l’industrie de l’ordinateur individuel comme montré ci-dessus 😉

avatar Derw | 

@YetOneOtherGit

« Apple capte la plus grande part des profits de l’industrie de l’ordinateur individuel comme elle le fait pour le smartphone. »

Ha mais je n’ai jamais dit le contraire ! Je ne m’inquiète pas des revenus d’Apple dans ce domaine, je parle juste des pdm… D’après cet article : https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-ransomware-evilque... MacOS représente entre 10 et 13 % des ordinateurs personnels (cela exclu-t-il les ordinateurs de société ?). Cela reste très faible.

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"MacOS représente entre 10 et 13 % des ordinateurs personnels (cela exclu-t-il les ordinateurs de société ?)"

Oui c’est le niveau de PDM et c’est un très bon niveau contrairement à ce que fantasmes certains.

Et oui cela intègre l’ensemble des ordinateurs individuel vendu que ce soit en B2C ou en B2B

Ce niveau de PDM doublé du niveau de rentabilité de l’activité fait d’Apple un acteur incontournable du marché et une référence pour l’industrie<;

Il assure une base installée suffisamment vaste pour préserver l’intérêt des éditeurs, des fabricants de périphériques et des fabricants d’accessoires.

Bref l’abandon annoncé ici par beaucoup du Mac par Apple est une chimère économiquement idiote.

Et la récente annonce d’une transition sous architecture ARM en est la parfaite illustration.

« Cela reste très faible. »

Nope c’est au contraire très impressionnant pour la seule véritable alternative aux standards Wintel.

Et c’est un positionnement qui montre économiquement sa pertinence, les autres acteurs vendent plus mais ont un grand mal à faire des profits sur cette activité contrairement à Apple. 🤑

avatar pehache | 

@YetOneOtherGit

La santé financière d'Apple pour la division Mac ne fait aucun doute, mais je m'en voudrais de ne pas apporter quelques nuances à tes chiffres, en me basant sur les estimations de ventes de PC (Mac compris) régulièrement publiées par IDC et Gartner.

Déjà les pdm d'Apple pour le Mac en volume ne sont pas de 13%, mais de moins de 7% en 2019. 13% ça doit être en valeur.

Les ventes de Mac ont fortement augmenté entre 2006 (début Intel) et 2015, mais la pdm n'a jamais dépassé 8%.

Depuis 2015, le Mac régresse à la fois en volume et en pdm. Pendant ce temps, les volumes du trio de gros fabricants HP/Dell/Lenovo sont restés stables, mais du fait de la contraction du marché total leurs pdm ont fortement augmenté :
- Dell est passé de 14% à 17%
- HP est passé de 19% à 24%
- Lenovo est passé de 21% à 24%

avatar YetOneOtherGit | 

@pehache

Les chiffres que je met en avant plus haut on l’avantage d’être issu des rapports d’activité des entreprises et donc moins sujet à controverse que les souvent douteuse estimation des cabinets d’analyses de marché.

Mon propos était focalisé sur la santé économique de l’activité Mac.

La PDM est un enjeu quasiment anecdotique pour Apple et elle ne se bat plus pour elle depuis longtemps.

Seul compte :
- Un volume suffisamment conséquent de vente pour exister sur le marché
- Une base installée suffisamment conséquent de vente pour exister sur le marché
- La rentabilité de l’activité.

sur les volume pour mémoire :

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

En trois exercices de 2015 à 2017 ce sont 58 millions de Mac qui ont été vendus

chiffres officiels.

nous sommes sur des volumes de vente largement significatifs, sur une base installée tout aussi significative et sur une rentabilité deux fois supérieure à celle cumulée des trois principaux concurrents.

L’exacte opposée d’une plateforme fragile ou en crise.

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"Cela aurait-il changé si Apple avait investi dans les jeux vidéos ?"

Déjà Apple est un acteur majeur de l’industrie vidéo ludique d’un point de vue économique.

Une part très conséquente de l’activité est aujourd’hui sur smartphone et grace à l’AppStore Apple est dans le top 4 des entreprises tirant profits du jeu vidéo, loin devant des acteurs plus identifiés par les gammer (Au passage le n°1 est depuis pas mal d’année le Chinois Tancent)

Apple génère plus d’activité JV que EA, Nintendo, Ubisoft ou Activision.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

« Apple génère plus d’activité JV que EA, Nintendo, Ubisoft ou Activision. »

Il faudrait comparer ce qui est comparable. Tu compares un canal de distribution à des éditeurs.

Qu’en est-il comparativement à Steam ?

Apple ne génère en outre aucune activité JV. Apple génère une marge de tuyauterie imposée sur les applications, ce n’est en rien spécifique au jeu vidéo, sauf à considérer qu’un tab dans leur store justifie de traiter ces apps différemment.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

Désolé mais ce sont les chiffres de l’industrie elle même.

Et quelques soit la manière de tirer profits d’une activité JV nous avons bien ici le 4° acteur mondial de l’économie du JV pour la profession derrière Tencent, Sony et MS.

Notons au passage que Sony et MS sont aussi sur un modèle de paiement pour l’accès à leurs plateformes (Sur les support physique ce n’est même pas un ratio des ventes mais un paiement au pressage de support physique qu’il soit en suite vendu ou non)

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"Cela aurait-il changé si Apple avait investi dans les jeux vidéos ? "

Le jeu vidéo sur PC est une grosse niche très spécifique sur laquelle Apple avait fort peu de carte à jouer en terme de différentiation.

Ils ont laissé ça à d’autres sans y perdre grand chose et on tiré profits de la transition massive du business vers un marché qu’ils ont fortement contribué à gréer : le smartphone.

Contrairement à ce que beaucoup imagine Apple tire d’énormes profits du JV et à eu une stratégie bien plus intelligente qu’une bataille sans grand enjeu sur le jeu PC.

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

C’est l’iPhone qui a amené le grand public vers les MacBook. L’écosystème particulièrement bien foutu en full Apple pousse à migrer ceux qui peuvent se le permettre (la cible d’Apple).
Le but d’Apple n’est pas d’inonder le monde comme Google mais de capter les gens qui dépensent de l’argent. Il vaut mieux faire 10% du marché mais 90% des bénéfices que l’inverse

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

". Il vaut mieux faire 10% du marché mais 90% des bénéfices que l’inverse"

Yep et c’est ce qu’ils ont remarquablement réussi à faire.

Apple capte la part du lion des profits sur une grande part des secteurs où ils sont actifs.

Et dans le business le seul mètre étalon c’est la rentabilité 🤑

Tout le reste n’est que littérature.

avatar MarcMame | 

@Derw

"Apple a perdu beaucoup de clients existants ou potentiels quand le Mac a cessé d’être un terminal de jeux viable"

Rappelle-moi à quel moment le Mac a été un terminal de jeu viable ?

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

1984 ?

Y avait des jeux pornos sympathiques 🥳

avatar Derw | 

@MarcMame

Pas le Mac en fait, mais Apple quand même avec l’Apple II au début des années 80…

avatar MarcMame | 

@Derw

"Pas le Mac en fait, mais Apple quand même avec l’Apple II au début des années 80…"

Tu plaisantes.
A 15 000FF. On rêvait tous de jouer sur un Apple II et on se contentait d’un Sinclair, d’un Commodore ou d’un Amstrad. Plus tard d’un Atari ou Amiga si on était plus riche mais un Apple II ? No way.

Apple n’a JAMAIS été une plateforme de jeu viable.

avatar Derw | 

@MarcMame

C’est ton avis. D’autres en ont un autre. Perso, je ne suis pas un gamer, alors je m’en 🤷‍♂️… je ne vais pas débattre là-dessus…

avatar MarcMame | 

@Derw

"C’est ton avis. D’autres en ont un autre."

Pas un avis mais un constat. Encore faut-il avoir vécu cette période pour la comprendre sans doute mieux.

avatar Derw | 

@MarcMame

Si tu veux. Alors, d’autres font un autre constat (notamment ici, dans les articles de MacG)… Quand à la période, je l’ai vécue. Mais les jeux vidéos n’étaient pas plus une préoccupation à l’époque qu’aujourd’hui.

Bref, le propos initial était juste de dire qu’à l’aune de l’analyse du passé d’Apple, il était peu probable qu’ils changent d’avis sur ce sujet parce qu’ils vendraient un peu moins d’iPhone.

avatar MarcMame | 

@Derw

"Bref, le propos initial était juste de dire qu’à l’aune de l’analyse du passé d’Apple, il était peu probable qu’ils changent d’avis sur ce sujet parce qu’ils vendraient un peu moins d’iPhone."

————-
Il me semble que le propos initial était d’affirmer qu’Apple aurait abandonné ce marché (qu’il aurait donc supporté) à un moment de son histoire.

avatar Derw | 

@MarcMame

« Il me semble que le propos initial était d’affirmer qu’Apple aurait abandonné ce marché »

Non. Je n’ai jamais dit ça. Je n’ai jms dit qu’Apple avait, à un moment donné, soutenu ou investi dans le marché du jeu vidéo. J’ai dit que les ordinateurs d’Apple ont été des ordinateurs suffisamment viables pour jouer pour certains utilisateurs. Il y a la période de l’Apple II que MacG a évoqué dans un article (comme je l’ai dit, j’ai connu cette période mais pas dans le domaine des JV ; je m’appuie donc sur cet article…). Il y a aussi le début des années 90 avec Myst & Cie, la fin de ces mêmes années 90 où Apple livrait des jeux avec ses ordinateurs (Bugdom… ?) et où il était encore facile de trouver des mastodontes qui tournaint sur Mac comme Duke Nukem, Unreal Tournament… Mais ces tps sont révolus. Contrairement à ces époques, acheter un Mac aujourd’hui en espérant l’utiliser comme plateforme de jeux (hors Bootcamp j’entends) est au mieux naïf. Durant toutes ces périodes, des optimistes espéraient qu’Apple aiderait le monde du JV à se déployer sur Mac. Mais nada… et à cause de cela, Apple a perdu des PDM (sans doute assez faibles au final). Et donc, selon moi, il en ira de même dans l’avenir : Apple perdra quelques PDM, cela lui en touchera une sans faire bouger l’autre, et ils ne changeront pas d’avis, en tout cas pas avant longtemps, pas avant d’avoir fermer Arcade…

Après, j’avoue, je ne suis ni Nostradamus, ni Mme Soleil… 🔮📿🧿

avatar MarcMame | 

@Derw

"Non. Je n’ai jamais dit ça. Je n’ai jms dit qu’Apple avait, à un moment donné, soutenu ou investi dans le marché du jeu vidéo. J’ai dit que les ordinateurs d’Apple ont été des ordinateurs suffisamment viables pour jouer pour certains utilisateurs."

——————-
D’accord donc on s’est mal compris.
Mais alors dans ce cas le Mac a toujours été et est encore une plateforme de jeu viable.
J’ai toujours eu des Mac et j’ai toujours joué avec même si c’était très loin d’être la raison d’achat.
Le catalogue disponible n’a jamais été comparable aux consoles ou à Windows mais il existait et offrait un choix certes limité mais suffisant pour du jeu occasionnel.
À partir de 2006, les éditeurs se sont désintéressés du Mac puisque Bootcamp permet d’installer Windows et d’avoir accès à l’intégralité du catalogue en natif et sans portage poussif.
Depuis cette date, je joue exclusivement sur Windows et encore aujourd’hui je joue à Assassin’s Creed Odyssey avec tous les réglages à fond sur mon Mac Pro de 2012.

Tout ça va s’arrêter avec les Mac ARM.

avatar Derw | 

@MarcMame

« Mais alors dans ce cas le Mac a toujours été et est encore une plateforme de jeu viable. […] »

Oui, jusqu’en 2006 comme vous dites. Après, c’est devenu de plus en plus difficile de jouer sur un Mac (avec MacOS). Jouer sous Bootcamp, c’est jouer sur PC… J’ai aussi joué sur Mac de façon occasionnelle jusqu’à cette période, dont les Assassin’s Creed Ezio… puis j’ai vu que je n’aurais pas accès à la suite… 😭. Du coup, ne souhaitant pas utiliser Bootcamp (entre autre pour ne pas avoir à redémarrer ma machine de travail, mais il y a aussi tout un tas d’autres raisons) je suis passé sur console (et iPad) : écran plus grand, grand choix de jeux, pas de question de compatibilité (carte graphique des macs…), appareil utilisable par tous les membres de la famille (contrairement à MON mac)…

« Tout ça va s’arrêter avec les Mac ARM. »

Oui. Vu mon usage actuel, cela ne me fait ni chaud ni froid. Mais je comprends que cela devienne un problème pour certains… La console est la solution qui me convient le mieux aujourd’hui (notamment parce que j’ai encore des ados à la maison), mais ce n’est pas le cas pour tout le monde !

avatar MarcMame | 

@Derw. « Oui, jusqu’en 2006 comme vous dites. Après, c’est devenu de plus en plus difficile de jouer sur un Mac (avec MacOS). Jouer sous Bootcamp, c’est jouer sur PC… J’ai aussi joué sur Mac de façon occasionnelle jusqu’à cette période, dont les Assassin’s Creed Ezio… puis j’ai vu que je n’aurais pas accès à la suite… 😭. Du coup, ne souhaitant pas utiliser Bootcamp (entre autre pour ne pas avoir à redémarrer ma machine de travail »

Que tu ne veuilles pas utiliser Bootcamp ne regarde que toi mais en tant que joueur occasionnel, avoir accès à toute la ludothèque PC sans restriction est une bénédiction que nombre d’entres nous attendaient depuis longtemps !
Tu ne peux pas décemment dire que tu n’avais pas accès à la suite de tes jeux.
C’est ton refus de Bootcamp qui en est la cause, pas une limitation matérielle ou logicielle.
N’oublions pas que la plupart des jeux dispo sur Mac avant 2006 étaient des portages de code PC plutôt poussifs. Assez loin de la fluidité du même jeu PC.

Ne pas avoir à redémarrer ton Mac ? Argument difficile à soutenir.
Et perso, j’éteins mes Mac tous les soirs.
Et ce ne sont pas les 2mn nécessaires au redémarrage qui vont m’empêcher de profiter des jeux Windows.

Franchement tu as des arguments très très limites et surtout lié à des choix personnels et rien d’autre.

—————————
« mais il y a aussi tout un tas d’autres raisons) je suis passé sur console (et iPad) : écran plus grand, grand choix de jeux, pas de question de compatibilité (carte graphique des macs…), appareil utilisable par tous les membres de la famille (contrairement à MON mac)…" »

Un Mac disposant d’autant de comptes utilisateurs isolés que tu le souhaites, c’est LA machine partageable par essence.
Ce que tu veux exprimer c’est que TU ne prêtes ton Mac à personne.
Ce qui est très différent.
Beaucoup plus compliqué de partager un iPhone / iPad.

avatar Derw | 

@MarcMame

« Que tu ne veuilles pas utiliser Bootcamp ne regarde que toi »

Oui. Tout comme le fait que tu veuilles utiliser Bootcamp. Ton choix n’a par essence pas plus de valeur absolue que le mien. Il n’a une valeur que personnelle. 🤷‍♂️

« mais en tant que joueur occasionnel, avoir accès à toute la ludothèque PC sans restriction est une bénédiction que nombre d’entres nous attendaient depuis longtemps ! »

Ai-je exprimé l’idée contraire ? Re 🤷‍♂️

« Tu ne peux pas décemment dire que tu n’avais pas accès à la suite de tes jeux. »

Que vient faire la décence, la morale ici ? Re-re 🤷‍♂️

« C’est ton refus de Bootcamp qui en est la cause, pas une limitation matérielle ou logicielle. »

Non, je n’avais pas accès aux jeux souhaités sur mon Mac (un PC construit par Apple qui fait tourner MacOS). J’avais éventuellement accès à ces jeux sur mon PC construit par Apple sous Windows. Du coup, plusieurs solutions s’offraient à moi : Bootcamp, un PC autre qu’Apple, une console… en fonction des paramètres qui étaient les miens a cette époque, j’ai fait le choix de la console. Ces paramètres étant toujours vrais, ce choix reste valide pour moi.

« N’oublions pas que la plupart des jeux dispo sur Mac avant 2006 étaient des portages de code PC plutôt poussifs. Assez loin de la fluidité du même jeu PC. »

C’est vrai. C’est pourquoi le choix de la console me plait bien. Bootcamp aurait aussi fait le job sur ce point, mais sans doute moins longtemps pour moi : je ne suis pas sûr que mon iMac 27’ 2011 sous Windows s’en sortirait avec les jeux d’aujourd’hui.

« Ne pas avoir à redémarrer ton Mac ? Argument difficile à soutenir. 
[…]
Franchement tu as des arguments très très limites et surtout lié à des choix personnels et rien d’autre. »

1. Je n’ai pas donné tous mes arguments (quel intérêt ?)
2. Pourquoi te permets-tu de juger mes choix ? Qui es-tu pour ça ? Que connais-tu de ma vie pour avoir un jugement valable ? Si, moi cela me gêne de redémarrer et de passer sur Windows pour jouer à un jeux, en quoi cela te concerne ? Est-ce que tu te permets de juger les choix de tout le monde sur tout et rien ?

« Un Mac disposant d’autant de comptes utilisateurs isolés que tu le souhaites, c’est LA machine partageable par essence.
Ce que tu veux exprimer c’est que TU ne prêtes ton Mac à personne.
Ce qui est très différent. »

Mes 2 Mac sont des outils professionnels qui me servent aussi pour du montage vidéo et de la créa, que je peux faire n’importe quand. Je travaille en partie à la maison. Les jours de travail (maison ou pas), entre mon vrai boulot, ma compta, ma bureautique, mes créations graphiques ou sonores et mes montages vidéos, je dois bien passer une 10aine d’heures dessus. Dans ce contexte, il est hors de question que je les prête à mes ados, qui pourraient en plus les véroler par erreur… Mais en quoi mes choix de vie te défrisent ?

« Beaucoup plus compliqué de partager un iPhone / iPad. »

Un iPhone oui. L’iPad, c’est ton choix de ne pas le partager (même si je reconnais que l’absence de compte utilisateur nous empêche de jouer aux mêmes jeux), mais je ne le jugerai pas…

———

En fait, depuis le début j’ai l’impression que tu cherche la friction. Tu déformes mes propos, tu me contredis sur tout et n’importe quoi et tu dénigres mes choix de vie sans connaître les contextes ? Tout ça avec un peu d’agressivité polie… Que t’ai-je donc fait ? Encore, on parlerait religion ou politique, je comprendrais ce ton, mais là ! Il ne s’agit que de JV ! Il n’y a pas beaucoup de sujets plus futiles pour se prendre la tête ! D’un côté, tes propos sur les Apple II me laissent penser que comme moi tu n’es plus de toute première jeunesse, de l’autre ton comportement infantile : « Moi, je sais ce qui est bon pour tout le monde, il n’y a qu’une seule vérité et c’est la mienne ! » me laisse penser que tu es un ado… j’ai l’impression d’avoir mon fils de 16 ans devant moi, bourré de certitudes, qui n’a pas encore compris que le manichéisme n’est absolument pas une posture tenable dans la vie…

avatar MarcMame | 

@Derw

"Oui. Tout comme le fait que tu veuilles utiliser Bootcamp. Ton choix n’a par essence pas plus de valeur absolue que le mien. Il n’a une valeur que personnelle. 🤷‍♂️"

Pas du tout. Je ne fais qu’utiliser les outils mis à ma disposition.
On me propose Bootcamp pour jouer, j’utilise Bootcamp.
Ma seule volonté étant de pouvoir continuer à jouer rien de plus.
Ce n’est pas MON choix, c’est le choix d’Apple et le seul choix possible.
Ne pas utiliser Bootcamp est bien TON choix par contre. Choix qu’à aucun moment je ne critique. C’est ton argumentaire que je discute.

avatar Derw | 

@MarcMame

"Oui. Tout comme le fait que tu veuilles utiliser Bootcamp. Ton choix n’a par essence pas plus de valeur absolue que le mien. Il n’a une valeur que personnelle. 🤷‍♂️"

« Pas du tout. Je ne fais qu’utiliser les outils mis à ma disposition. On me propose Bootcamp pour jouer, j’utilise Bootcamp. »

Non. Apple te propose Bootcamp pour utiliser Windows. Que ce soit pour jouer à Assassin’s Creed Unity, au démineur, travailler de façon plus efficace dans un environnement windowsien, développer pour Windows, ou avoir la joie d’utiliser Internet Explorer comme navigateur, ce n’est pas dans les conditions d’utilisation de Bootcamp. Bootcamp est un des outils qui permet de jouer au JV. C’est ton choix (pas celui d’Apple) d’utiliser celui-ci plutôt qu’un autre.

« Ce n’est pas MON choix, c’est le choix d’Apple »

😱 ??? 🤣

Ha bon ? Apple a choisi de créer Bootcamp dans le but de jouer à des JV ? Les autres intérêts d’avoir un vrai Windows sur son Mac il n’y ont même pas pensé ? Et Apple a communiqué sur Bootcamp pour dire que c’était le système ultime pour les gamers ?

« et le seul choix possible. »

Ba non, pas du tout. Il y a d’autres choix pour jouer aux JV chez soit… C’est TON choix de le faire sur un Mac.

« Ne pas utiliser Bootcamp est bien TON choix par contre. Choix qu’à aucun moment je ne critique. C’est ton argumentaire que je discute. »

En critiquant mes raisons, tu critiques mon choix puisque tu invalides la légitimité de celui-ci…

avatar MarcMame | 

@Derw

"Ai-je exprimé l’idée contraire ? Re 🤷‍♂️"

Oui et très clairement :
« J’ai aussi joué sur Mac de façon occasionnelle jusqu’à cette période, dont les Assassin’s Creed Ezio… puis j’ai vu que je n’aurais pas accès à la suite… 😭 »

avatar Derw | 

@MarcMame

« Oui et très clairement »

Non. Pas du tout. J’ai dit que MOI je n’aurais pas accès aux suites d’AC sur mon Mac. Pas que c’était impossible pour les autres. Encore une mauvaise interprétation. 🤷‍♂️

avatar MarcMame | 

@Derw

"Que vient faire la décence, la morale ici ? Re-re 🤷‍♂️"

Si la sémantique te pose problème alors remplaçons « décemment » par « objectivement ».
C’est mieux comme ça ?
Ce qui ne change rien sur le fond.

avatar Derw | 

« Si la sémantique te pose problème »

Les mots ont un sens. Servons-nous en à bon escient…

« Ce qui ne change rien sur le fond. »

Ba justement si. « Décement » introduit une notion de morale, ou au minimum de jugement de valeur, rendant ta phrase plus méprisante.

Quant au fond, je peux « objectivement » dire que je n’avais pas accès à la suite de mes jeux puisque je ne souhaitais pas utiliser Bootcamp… Objectivement, les éditeurs ne sortirent plus les suites pour Mac. Il me fallait donc trouver une alternative payante en toute objectivité…

avatar MarcMame | 

@Derw

"Du coup, plusieurs solutions s’offraient à moi : Bootcamp, un PC autre qu’Apple, une console… en fonction des paramètres qui étaient les miens a cette époque, j’ai fait le choix de la console. Ces paramètres étant toujours vrais, ce choix reste valide pour moi."

J’estime qu’on devrait mettre le choix de la console de côté car objectivement ce choix s’offrait à toi avant même la création d’Apple.

avatar Derw | 

Oui, mais avant je n'en avais pas eu besoin.

avatar MarcMame | 

@Derw

"je ne suis pas sûr que mon iMac 27’ 2011 sous Windows s’en sortirait avec les jeux d’aujourd’hui. "

Pas plus qu’un PC tout-en-un sous Windows ou qu’une PS3 de 2011.
D’où l’intérêt du desktop évolutif.

avatar Derw | 

A part le Mac Pro hors de prix, les macs de l'époque ne permettaient pas de faire évoluer la carte graphique (en tout cas pas à ma connaissance). Selon mes critères, acheter un Mac Pro puis Windows pour pouvoir jouer de temps en temps n'était pas une alternative raisonnable. J'ai le droit de le penser ? Ou ça aussi c'est un argument que vous invalidez ?

avatar MarcMame | 

@Derw

"Pourquoi te permets-tu de juger mes choix ?"
————
A aucun moment je ne juge tes choix, tu fais bien ce que tu veux, seulement tes arguments pour justifier l’abandon du Mac pour jouer.
Rien d’autre.

Je me demande lequel de nous 2 se comporte en ado et interprète / déforme les propos de l’autre... 🙄

avatar Derw | 

« A aucun moment je ne juge tes choix, tu fais bien ce que tu veux, seulement tes arguments pour justifier l’abandon du Mac pour jouer. »

Comme je l'ai dit plus haut : « en critiquant mes raisons, tu critiques mon choix puisque tu invalides la légitimité de celui-ci… » Dire à quelqu’un qu'il a fait un choix pour de mauvaises raisons, c'est lui dire qu'il a fait un mauvais choix…

Par ailleurs, tu utilise un ton dans l'ensemble agressif. Pas moi (enfin je l'espère).

« Je me demande lequel de nous 2 se comporte en ado et interprète / déforme les propos de l’autre... »

Je n'interpète pas. Tes messages vont pour la plupart dans le sens de la décrédibilisation de mes arguments et donc de mon choix (dixit toi-même) :
« Tu plaisantes. »
« Tu ne peux pas décemment dire… »
« Argument difficile à soutenir »
« Franchement tu as des arguments très très limites… »

A posteriori, je soupçonne même que ta toute première question : « Rappelle-moi à quel moment le Mac a été un terminal de jeu viable ? » n'était pas une volonté sincère de connaître la réponse, mais une simple tournure ironique pour "m'agresser". Mais sans doute n’est-ce qu’une mauvaise interprétation. Dans ce cas, excuse-moi…

avatar MarcMame | 

@Derw

"j’ai l’impression d’avoir mon fils de 16 ans devant moi, bourré de certitudes, qui n’a pas encore compris que le manichéisme n’est absolument pas une posture tenable dans la vie…"

Si je voulais être méchant je dirais qu’il tient de son père mais comme je ne te connais pas et que je suis bien élevé je ne le pense pas.

avatar Derw | 

« Si je voulais être méchant »

Ouf ! Heureusement que tu es quelqu’un de bienveillant alors !

Si tu me connaissais, tu saurais que je suis un relativiste et qu'à ce titre, la simple idée de m'associer au manichéisme serait aussi risible que d'insinuer que Dark Vador est un comique de stand-up…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR