Epic : Apple donne sa version des faits

Mickaël Bazoge |

Dans la guéguerre entre Epic Games et Apple, on a beaucoup entendu l'éditeur de Fortnite, tandis que le constructeur s'est retranché derrière des déclarations génériques (lire : Apple : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic »). Phil Schiller n'est certes plus patron du marketing, mais il reste le grand manitou de l'App Store et il s'est enfin décidé à entrer dans les détails de cette sordide histoire au travers d'une réponse donnée à la justice.

Epic propose aux joueurs participants à la coupe #FreeFortnite de gagner une casquette Free Fortnite aux couleurs du logo arc-en-ciel d'Apple.

Peu après la suppression de Fortnite de l'App Store, Epic a porté plainte contre Apple, une poursuite qui s'est accompagnée quelques jours plus tard d'une demande d'injonction pour empêcher la Pomme de fermer le compte développeur du créateur de jeux. Si la justice donne raison à Apple, ce compte sera suspendu le 28 août. Dans le document donné à la justice californienne, la Pomme cherche à annuler la requête d'Epic.

Tim Sweeney, le big boss d'Epic, a assuré qu'il ne cherchait pas à forcer la main d'Apple pour décrocher un « deal » spécial avec Apple. Ce à quoi Phil Schiller rétorque que le 30 juin de cette année, le CEO d'Epic a voulu obtenir une douceur qui aurait « changé fondamentalement la manière dont Epic distribue ses applications sur la plateforme iOS ». Une demande envoyée par courriel à l'Apple Fellow, ainsi qu'à un collègue.

Epic cherchait en fait un moyen de contourner le système de facturation de l'App Store, qui permet à Apple de toucher sa fameuse commission de 30% sur les achats intégrés. « Si les développeurs peuvent éviter [notre système de paiement], c'est la même chose que si un client quittait un Apple Store sans payer pour un produit volé à l'étalage : Apple n'est pas payé », affirme le constructeur (autant dire qu'on n'est pas près de voir apparaitre des systèmes de paiement alternatifs sur l'App Store).

Le courrier de Tim Sweeney. Le ton employé par le patron d'Epic ne donne guère l'impression qu'il recherche un compromis.

Phil Schiller ajoute que ces derniers mois, Epic a exigé qu'Apple fasse plusieurs modifications dans les conditions du contrat qui lie les deux entreprises. Des changements présentés comme « destructeurs pour le modèle économique d'Apple ». En bout de course, l'éditeur a décidé de se lancer sans l'aval d'Apple, avec le résultat que l'on sait.

Le matin de l'activation des systèmes de paiement alternatifs (PayPal et carte bancaire), Sweeney a envoyé un autre message à Schiller en lui expliquant qu'il ne respectera plus les restrictions d'Apple. Les avocats d'Apple écrivent : « Epic recherche désormais une bouée de sauvetage, mais cette urgence est entièrement le fait d'Epic ». Le constructeur a d'ailleurs été très clair sur le fait que tout reviendra à la normale dès que l'éditeur de Fornite se pliera de nouveau aux règles de l'App Store.

C'est lundi prochain, le 24 août, que la justice dira si Apple pourra ou non suspendre le compte développeur d'Epic.

Source
Tags
avatar mk3d | 

Beaucoup de bruit toussa..

avatar DamienLT | 

« Actu à cours de faisage... » J’ai explosé de rire avec cette expression très Bazogesque 🤣😋

avatar Mickaël Bazoge | 
J'ai pensé à toi.
avatar DarkChocolâte | 

quoi, pas encore d'icones de popcorn?

avatar romainB84 | 

@DarkChocolâte

Tiens 😁🍿🍿

avatar corben | 

Et pendant ce temps, l’action Apple crève le plafond...
500 dollars en approche 🥰
En 24h la valorisation a pris 130 milliards 😅

avatar Sgt. Pepper | 

@corben

Les investisseurs ne jouent donc pas à Fortnite 🤣

avatar Grizzzly | 

@corben

C’est clair qu’en tout cas on est sur d’une chose: les investisseurs AAPL ne tremblent pas devant Epic. 😃

avatar DrStax | 

Pour ceux qui s'intéresse au pourquoi l'action Apple grimpe :
https://www.investigaction.net/fr/apple-un-cas-detude-du-parasitisme-fin...

Ça va un peu plus loin que dans les commentaires de macg.

avatar Park | 

@DrStax

Mouais article très orienté...

avatar macfredx | 

@Park

A peine... 🙄

avatar roccoyop | 

@macfredx

Ah boooon ? J’ai pas ressenti ça du tout du tout du tout. 🤥

avatar iftwst | 

@DrStax

Guère plus voire moins que certains commentaires de MacG quand on lit ce genre de phrase:
« La technologie de base d’un iPhone – les piles, l’écran tactile, la reconnaissance vocale, l’Internet – est le résultat de recherches financées par des fonds publics »

C’est certes vrai mais cela occulte totalement le fait qu’avoir les ingrédients tout prêts ne suffit pas à faire une bonne recette sinon je serai Paul Bocuse depuis longtemps.

avatar reborn | 

@DrStax

Pas très objectif cet article..

Cela fait pourtant des années que wall street annonce qu’Apple va se manger par terre..
Et chaque trimestre Apple remet les pendules à l’heure..

C’était encore le cas au 2ème trimestre, Apple devait se planter à cause du covid..
Mais surprise !! Apple présente encore un trimestre record..

https://twitter.com/asymco/status/1295304880882626560?s=21

avatar corben | 

@DrStax

Un article totalement à charge digne d’un canard pro communiste...

Moi qui ai vécu une expatriation en chine, pays majoritairement paysan, je peux te dire à quel point la population non qualifiée est grande

Certaines nanas, souvent abandonnées par leur mari ou issues de familles sans enfant mâle doivent subvenir des besoins de leurs parents dans leur province d’origine
Sans l’industrie manufacturière, qui est certes un peu esclavagiste, ces filles là par manque de moyens et d’éducation auraient sûrement fini dans un bordel, au lieu de ça elles n’ont pas le job idéal mais au moins elles peuvent renvoyer de l’argent tous les mois

Et dans nos contrées alors que le chômage ne cesse de grimper, Apple crée constamment des emplois. On peut lui reprocher de bien jouir du système bancaire et surtout des avantages fiscaux que les états s’acharnent à proposer à ce genre de multinationales pour les attirer sur leur sol, n’empêche qu’être un de plus gros créateurs d’emploi, il n’y a pas meilleure implication dans l’économie réelle

Et fort heureusement c’est grâce à son insolante rentabilité qu’elle arrive à être une entreprise pérenne avec un cercle vertueux...

Alors oui les riches sont toujours plus riches mais Apple nourrit pas mal de bouches. Alors bon, à une période sanitaire où on ne pourra plus indéfiniment profiter de l’état providence, ce genre d’entreprises c’est une bénédiction

avatar cocotux | 

@corben

Merci pour toutes ces infos ! Très d’accord avec toi

avatar Yves SG | 

@DrStax

Bof.
Si la raison de la progression des cours d’actions comme celle d’Apple vous intéresse, je vous conseille plutôt la lecture d’un livre comme « de la performance à l’excellence »

avatar alastorne | 

@DrStax

🤯 Ça mériterait une une sur macg !

avatar YetOneOtherGit | 

@DrStax

"Ça va un peu plus loin que dans les commentaires de macg."

Non, c’est bien dans l’esprit du grand n’importe quoi de certains commentaires 👏👏👏

avatar dvd | 

@drstax tu te lance dans le business de chaînes et de boulets ? Quand on te lit on comprends que c'est un marché plein de promesses !
par ailleurs, qu'en est il des 15% octroyés à Amazon ? N'est pas là une clause arbitraire de l'app store ? Pourquoi rucher pas le reste des développeurs ?
De plus epic n'enfreint passer les règles qui régissent le dev de l'unreal engine sur Mac. Je comprends pas la réaction d'apple de leur couper leur accès dev. En tous cas c'est comme huawei et Android = trop dépendre d'un seul partenaire est problématique pour le business.

avatar YetOneOtherGit | 

@dvd

"De plus epic n'enfreint passer les règles qui régissent le dev de l'unreal engine sur Mac. Je comprends pas la réaction d'apple de leur couper leur accès dev."

D’une part ce ne sont pas les faméliques usages d’Unreal sur MacOS qui sont l’enjeu mais les usages sur iOS au cœur de nombreux jeu sur cette plateforme.

D’autre par un compte dev est global et non lié à l’une ou l’autre des plateformes Apple 😉

avatar malcolmZ07 | 

@dvd

De ce que j'ai lu , epic utilisent le même ID et compte pour les licences d'utilisation d'unreal engine (lié à mac OSX) donc ils perdent l'accès aux deux comptes => plus de mis a jour du moteur.

avatar Godverdomme | 

Et c'est bien ? Tu es actionnaire chez eux ou client ?

avatar noooty | 

Quelle époque épique...

avatar Timmy | 

@noooty

« Quelle époque épique... » et colégram, Bour et bour et ratatam...
Ok je ->[]

avatar Waterfront | 

@noooty

Plic et Ploc... ^_^

avatar LeonlegranD | 

@noooty

Kèlépoképikopak !

avatar Gregoryen | 

Cool le jour de mon anniversaire ! J'espère avoir une belle surprise ! 🤓🎂🥳

avatar Sindanárië | 

@Gregoryen

C’est vrai que les catastrophes ne se font jamais toutes seules 😈

avatar Ankhjeeloop | 

Epic cherche à faire une « jurisprudence » avec cette histoire. Apple ne peut pas lâcher si facilement ...

avatar Moitah | 

Un WTF énorme sur le "Android customers" à la fin de la lettre en image, ou alors les images sont mal découpées ou alors j'ai vraiment raté quelque chose ?
Ça veut dire qu'ils ont envoyé exactement le même mail à Google en même temps ???

avatar malcolmZ07 | 

il semble qu'ils ont envoyé la même lettre à google et ont peut être oublié d'editer cette partie... shady

avatar pocketjpaul | 

@Moitah

Probablement. Évidemment le copier coller est grillé mais ... tout le monde aurait fait la même. Le type allait pas réécrire son argumentation deux fois.

En effet Android est considéré comme « plus ouvert » notamment grâce au side loading mais l’installation d’applications en arrière plan (une fonctionnalité fondamentale d’un store qui peut mettre à jour les applications) y est aussi réservée au Play Store. Sous Android il existe des stores alternatifs comme Aurora ou F-Droid mais sur un appareil non rooté ces stores n’ont pas la possibilité d’installer et mettre à jour des applications en arrière plan.

Du coup que ce soit sous iOS ou Android le problème d’Epic est le même. Même si sur Android ils ont tenté l’APK distribué, l’OS ne leur donne aucune possibilité de maintenir l’application à jour.

avatar malcolmZ07 | 

il y a une erreur dans leur e-mail et j'ai vérifié plusieurs sources, c'est bien ce qu'ils ont envoyé;

avatar Troll971 | 

@Moitah

Pour avoir lu la lettre en entier aussi, je pense non seulement que Sundar Pichai a du se taper la même lettre, et surtout que le CEO d’Epic s’est gouré en modifiant la lettre pour iOS 😅😅 On est plus à une erreur près de toute manière là...

avatar romain31000 | 

@Moitah

Je me suis dit la même chose. Est ce que le même courriel à été envoyé a Google? La bourde paraît grotesque!

avatar malcolmZ07 | 

Cette e-mail montre bien qu'épic voulait un deal special pour eux, ils ont rien à foutre des autres petit dev. Il veule maximiser leur profit (laissez nous créer un store instalable depuis l'AppStore et avec notre propre moyen de paiement).
Ca fait tache avec leur grande déclaration "nous nous batons pour tous les dev qui ont été laissé par la politique d'apple".

je n'aime vraiment pas ce Tim sweeney, j'ai parcouru ses tweets et il ne fait que se contredire...

avatar redchou | 

@malcolmZ07

Le mail demande à ce qu’ils puissent proposer telle ou telle chose dans leur App, ce qui est normal, il ne peuvent pas parler pour les autres.
En lisant en diagonale, j’ai compris qu’ils demandaient à pouvoir intégrer un système de paiement perso dans leurs Apps, et proposer un Epic Game Store... Il aurait du formuler comment?
Il demande qu’Apple l’autorise par écrit ou modifie les conditions de son Store, etc...
J’ai raté un truc, ou y’a un endroit dans le mail où il dit qu’il veut un truc particulier pour eux, qui doit rester secret, etc..?
Évidemment qu’autoriser Epic à utiliser son moyen de paiement dans son App aurait eu un effet boule de neige.
Évidemment qu’autoriser Epic a proposer l’Epic Game Store dans l’AppStore, aurait aussi eu un effet boule de neige...
Je vois pas le délire d’interpréter ça comme une demande d’accord secret à la Amazon...

avatar malcolmZ07 | 

Sweeney a dit qu'il ne cherchait pas a avoir un traitement préférentiel , ce qui est faux, comme le démontre cette e-mail et son changement de discours.

Ils ont fait leur demande sans avoir de retour positif donc ils ont choisi de se faire éjecter d'apple store pour ensuite en faire une campagne de pub. Ils auraient pu très bien les attaquer en justice sans ce cirque.

Leur ordonnance restrictive temporaire (TRO) n'a aucun sens. Comme cité dans la réponse d'apple, le "grave préjudice" infligé à epic ne tient pas car ils se l'on infligé eux même. Un simple update de l'app est suffisent et ils peuvent continuer leur poursuite.

Concernant amazon, il ne prétende ne pas faire d'exception ou ne pas avoir fait de deal à ce jour avec d'autre compagnie. Et dans le même temps, lors de son interrogation au sénat Tim coock à dit qu'amazon avait un deal, mais qu'il fallait rencontrer certains "critère" pour y avoir droit. Donc, beaucoup d'enfumage

avatar redchou | 

« Sweeney a dit qu'il ne cherchait pas a avoir un traitement préférentiel , ce qui est faux, comme le démontre cette e-mail et son changement de discours. »

« We hope that Apple will also make these options equally available to all iOS developers in order to make software sales and distribution on the iOS platform as open and competitive as it is on personal computers. »

🤷‍♂️

avatar ya2nick | 

C’est moi qui ne comprends plus l’anglais ou il y a bien une énorme faute dans la dernière phrase du mail ?

avatar Lion.b | 

@ya2nick

Je comprend la même chose, à croire que ce courrier est un coupé/coller du courrier de Google pour Apple.

avatar Seb42 | 

En fait en quoi ça pose problème à Epic?
Leur pognon ils l’ont quand même puisqu’ils augmentent les prix sur iOS?

avatar corben | 

@Seb42

Ils ne veulent partager le gâteau... au lieu de manger 70% d’un gâteau qui grossit d’année en année, ils veulent tout simplement ce gâteau pour eux seul si on s’en tient à la version économique du conflit

avatar Krysten2001 | 

Et voilà 😏🤪c’était prévisible à mort... du profit maximum avec les avantages,... sans commission.

avatar doogy | 

Epic l’a bien cherché, ils ont signé une clause de contrat ils ne peuvent pas enfreindre les règles Sans avoir les conséquences. De plus si le jugement apprend que tout ce que Epic a fait était prémédité et qu’il donne raison à Apple et non à Epic je pense que ça dissuaderait beaucoup d’entreprises à s’émanciper des règles de l’app store et de la fameuse ponction de 30 %. Ce n’est tout de même pas normal qu’une entreprise puisse s’enrichir sur le dos de celle qui lui permet de vendre sans même lui octroyer son pourcentage; c’est comme le fonctionnement de l’état vis à vis d’une société qui vend moult et de bonnes choses, si cette dernières ne paie pas malgré ses plus value etc elle se verrait saisit etc

avatar malcolmZ07 | 

Apple a répliqué avec une procédure en justice hahah , des parties intéressantes:

"26 Epic executed a carefully orchestrated, multi-faceted campaign, complete with a parody video,
27 merchandise, hashtag, belligerent tweets and now a pre-packaged TRO. All of the injury Epic
28 claims to itself, game players, and developers could have been avoided if Epic filed its lawsuit
without breaching its agreements"

"Apple has offered Epic the
3 opportunity to cure, to go back to the status quo before Epic installed its “hotfix” that turned into
4 its hot mess, and to be welcomed back into the App Store. All of this can happen without any
5 intervention of the Court or expenditure of judicial resources. And Epic would be free to pursue its
6 primary lawsuit. But Epic does not want to remedy the harm that it contends requires immediate
7 relief because it has a different goal in mind: it wants the Court to allow it to free ride on Apple’s
8 innovation, intellectual property and user trust."

je vous invite à lire le document , j'ai du mal à voir comment epic peut gagner sur cette injonction (je ne parle pas du procès d'origine)

https://www.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.cand.364265/gov.uscourt...

avatar redchou | 

@malcolmZ07

La liberté d’expression?

avatar malcolmZ07 | 

Aucun sens/intérêt au vue des répercussions

avatar redchou | 

"Apple a répliqué avec une procédure en justice hahah"
Non, Apple n'a pas entamé de procédure en justice, ils se défendent juste... Dans le cas ou Apple répliquerait, Epic peut faire ce qu'ils veulent y compris dénigrer Apple en public en faisant des tournois, parodie et autres grace au 1er amendement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR