Epic organise un tournoi Fortnite contre Apple… mais pas sur iOS

Nicolas Furno |

Epic Games ne vacille pas dans son combat contre Apple, en tout cas pas publiquement. Le créateur de Fortnite organise un tournoi qui aura lieu le 23 août sous la bannière #FreeFortnite qui est mise en avant depuis le lancement de ses hostilités contre l’App Store. Si vous avez raté un épisode ou deux, vous pouvez rattraper votre retard à cette adresse, mais rappelons rapidement qu’Epic a attaqué Apple en justice après avoir ajouté des achats directs dans son jeu.

Ce tournoi est une nouvelle brique dans l’attaque d’Epic, qui est autant judiciaire que médiatique. Le rythme judiciaire étant ce qu’il est, il faudra peut-être plusieurs années pour obtenir un jugement en faveur de l’une des deux parties. En attendant, Apple a promis de supprimer le compte développeur des créateurs de Fortnite le 28 août, sauf si une mise à jour sans les achats directs était soumise.

Epic compte sur ses millions de joueurs pour mettre la pression sur Apple et éviter d’avoir à céder. C’est tout le sens de ce tournoi, qui permettra aux joueurs participants de gagner plusieurs prix, virtuels et même matériels. Le costume de Tim Cook du leader de la vidéo parodique de 1984 pourra être gagné et être utilisé dans le jeu. Pas moins de 20 000 casquettes « Free Fortnite » aux couleurs du logo original d’Apple seront expédiées dans le monde, et il y aura même quelques appareils capables de jouer à Fortnite à gagner.

Le top du classement pourra gagner une Xbox One X, une PS4 Pro, une Nintendo Switch, ou même un smartphone Android orienté jeu… mais pas d’iPhone ou d’iPad, forcément. D’ailleurs, Epic Games prévient que la version iOS du jeu ne permettra pas de participer au tournoi. L’éditeur est constant dans cette promesse, tout comme Fortnite ne bénéficiera pas de la nouvelle saison attendue à la fin du mois sans une nouvelle version.

Fortnite peut toujours être réinstallé sur un iPhone ou un iPad, à condition d’avoir téléchargé le jeu une première fois avant son retrait par Apple. Epic ne veut/peut pas utiliser le mécanisme de mises à jour de contenus intégré à son app pour offrir la nouvelle saison ou le nouveau tournoi. À la place, l’entreprise recommande un autre appareil compatible avec Fortnite… et incite surtout les joueurs mécontents à se manifester auprès d’Apple.

Depuis le départ, l’affaire est savamment orchestrée par Epic pour faire d’Apple (et de Google) le coupable. Est-ce que cela suffira à faire plier Cupertino ? Pour le moment, Apple n’a pas cédé d’un pouce.

avatar Furious Angel | 

Ca devient ridicule leurs méthodes pour exciter leur base... Et n’oublions pas que Google a pris exactement la même décision qu’Apple, même si sur Android on peut contourner le Play Store.

En général les juges aiment pas trop les cirques médiatiques, Epic aurait intérêt à se calmer...

avatar Godverdomme | 

Et le fait de contourner le Store est le point le plus important pour l'utilisateur je trouve.

avatar Krysten2001 | 

@Godverdomme

Vraiment pas. Ça c’est juste votre pseudo point de vue.

avatar death_denied | 

Exactement, quasiment tout mon entourage qui était sous iPhone est passé à Android (parfois des phones plus chers que des iphones) et c'est la censure d'apple qui en est la cause.
En tout cas pour ma part lorsque j'ai du choisir entre apple music et Spotify, rien qu'à cause de ces comportements execrables d'apple j'ai pris Spotify alors que ces derniers ne proposent pas de shuffle de tous les artistes dont on est abonnés et bien sur j'ai pris mon abo sur le site de Spotify et surtout pas par l'iphone pour ne pas qu'apple touche les 30%.

avatar Seb42 | 

@death_denied

😂 mais bien sûr...

avatar Xander | 

@death_denied

https://www.imore.com/apple-music-pays-more-stream-any-other-major-service

Peu importe que Spotify rémunère moins les artistes du moment qu’Apple ne touche pas vos 30% hein ;)

avatar mikele | 

@death_denied

J’espère qu’on ne se connaît pas !
Cela me ferait mal de connaître votre entourage !

avatar Ichigo-Roku | 

@Godverdomme
Je ne doute pas que ça puisse intéresser des gens, mais bon sur Android ça existe et peu de gens s'en servent. Pour des raisons évidentes il n'y a qu'en Chine que ça marche bien les stores alternatifs.

avatar pagaupa | 

@Furious Angel

« En général les juges aiment pas trop les cirques médiatiques, Epic aurait intérêt à se calmer... »

C’est l’jeu ma pauv’Lucette! 😂

avatar jcp25 | 

@pagaupa

« En général les juges aiment pas trop les cirques médiatiques, Epic aurait intérêt à se calmer... »
---
Tout à fait.
Mais le cirque médiatique d'apple est encore pire que celui des autres !

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"En général les juges aiment pas trop les cirques médiatiques"

Aux USA ? Il est quasiment consubstantielle aux procédures 😉

avatar jcp25 | 

@YetOneOtherGit
Aux USA ? Il est quasiment consubstantielle aux procédures
--
Oh oui ! Cela fait partie du jeu judiciaire.
En France, un peu moins...juste un peu moins...

avatar YetOneOtherGit | 

@jcp25

La vox populi a toujours été un élément des procédures, déjà dans la Rome antique.

avatar Salapeche | 

T'aurais pu prendre l'exemple d'apple vs le fbi où apple a rendu ça public pour que la population hue le FBI qui voulait qu'apple déverouille l'iphone de je sais plus quelle tueur (san bernardino ?)

avatar iPop | 

@Furious Angel

C’est l’ironie de l’histoire. Avant c’était IBM. Maintenant on a Fortnite (marteau) contre Big Brothers (tim Cook). Au propre comme au figuré

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

"C’est l’ironie de l’histoire. "

Ce n’est pas une ironie c’est une reconnaissance de la puissance d’Apple.

La puissance d’une entreprise se mesure aussi au nombre de procédures contre elle.

Tu parle d’IBM, j’avais vu une etudes intéressante sur l’évolution dans le temps du nombre de procédures aux US contre l’entreprise, c’est parfaitement superposable à l’évolution de la puissance de l’entreprise.

avatar jcp25 | 

@YetOneOtherGit

...c’est parfaitement superposable à l’évolution de la puissance de l’entreprise..
---
Jusqu'au moment où le régulateur siffle la fin de la partie.
cf Standard Oil, Ma Bell etc

avatar YetOneOtherGit | 

@jcp25

« Jusqu'au moment où le régulateur siffle la fin de la partie.
cf Standard Oil, Ma Bell etc »

justement comme je le disais dans une autre contribution l’application des lois anti-trust a beaucoup évoluée aux USA qui en furent pourtant les pionniers avec le Sherman Act

- Il y eu des actions conséquentes produisant rien moins que des démantèlements de géants tel Standard Oil et Bell.
- Mais ces procédures concernaient principalement des enjeux d’abus de position dominante sur le marché intérieur US.
- La donne a profondément changée lors du passage à un modèle transnational.
- Les géants en potentiel situation monopolistique sont les fers de lance de la puissance économique des USA.
- L’exemple archétypal est le long procès anti-trust contre IBM, dont l’abus de position dominante était alors indéniable et qui a accouché d’une souris.
- Couper les ailes à un géant US n’est simplement pas dans l’intérêt des US.
- L’affaire MS en est un autre exemple. D’une volonté initiale de démantèlement nous sommes arrivés à quelques décisions finalement de portée symbolique qui ont très peu affecté la puissance de MS.

Bref je crois fort peu en une castration de la puissance des GAFAM par le biais des lois anti-trust car elle est en opposition avec les intérêts de puissance des USA.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> - Couper les ailes à un géant US n’est simplement pas dans l’intérêt des US.

Mais dans l'intérêt d'une autre puissance économique, comme... la Chine ?

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Mais dans l'intérêt d'une autre puissance économique, comme... la Chine ?"

Encore faudrait-il qu’elle y parvienne par cette voie : comme au final c’est la SCOTUS qui tranchera la Chine n’a aucune influence sur elle.

Quant au théorie complotiste, connaissant Tim Sweeney il n’a vraiment pas besoin d’une pression de Tencent pour entamer le combat qui est le sien aujourd’hui : c’est son credo depuis des années 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@jcp25

"Jusqu'au moment où le régulateur siffle la fin de la partie."

Et d’ailleurs je prenais l’exemple d’IBM dont le long procès anti-trust est un cas d’école de l’évolution de la doctrine sur des enjeux de primauté de la puissance économique des USA face à la libre concurrence sur le marché intérieur. 😎

avatar jcp25 | 

@YetOneOtherGit

Tu parles du passé et je suis tout à fait d'accord avec toi.
Je parle du futur et personne ne peut dire ce que feront les régulateurs US, UE etc dans les prochaines années.
Surtout avec le duopole US / Chine qui est en train de se mettre en place avec L'UE qui aura le cul entre deux chaises.

avatar YetOneOtherGit | 

@jcp25

"Je parle du futur et personne ne peut dire ce que feront les régulateurs US, UE etc "

On peut quand même se faire une vague idée au regard des évolutions passés et des éventuelles motivations d’évolution de doctrine et je n’en vois pas de prégnante 😎

- Sur la primauté des enjeux de puissance économique des USA sur les enjeux de libre concurrence sur les marchés intérieurs, je ne vois rien qui semble aller vers un retournement bien au contraire dans le cadre des actuels guerres commerciales.

- Pour l’UE la puissance de rétorsions des USA sur les entreprises européennes limite fortement la réelle liberté d’action au delà de l’agit-prop médiatique.

Bref je n’ai pas le sentiment que le paradigme est changé pour inférer un retour à une application forte du Sherman Act.

Wait&See 👀

avatar iPop | 

@YetOneOtherGit

L’ironie était plutôt vis à vis de la ressemblance avec la pub de 84 et Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

"L’ironie était plutôt vis à vis de la ressemblance avec la pub de 84 et Apple."

Justement ce n’est pour moi absolument pas ironique c’est le symbole de la réussite d’Apple : un passage du statut de challenger à celui de leader.

Symboliquement la com d’EPIC est aussi une reconnaissance du statut d’Apple.

Après les deux publicités jouaient habilement sur la facilité de produire du clivage et de l’adhésion en stigmatisant les puissants.

La publicité de 1984 est remarquablement efficace mais son ressort est fortement populiste et s’appuie sur un très ancien mécanisme humain.

La communication et le marketing sont de la manipulation des esprits pas de la production d’une pensée.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Justement ce n’est pour moi absolument pas ironique c’est le symbole de
> la réussite d’Apple : un passage du statut de challenger à celui de leader.

Tout à fait.
Malheureusement, peu de monde détecte l'hypocrisie derrière, car de facto le challenger ne rêve souvent que d'une chose, prendre la place du leader, pour faire exactement la même chose ou même pire encore que ce qu'il prétend dénoncer chez l'actuel leader.

Et Apple est un parfait exemple, en effet.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Tout à fait.
Malheureusement, peu de monde détecte l'hypocrisie derrière, car de facto le challenger ne rêve souvent que d'une chose, prendre la place du leader, pour faire exactement la même chose ou même pire encore que ce qu'il prétend dénoncer chez l'actuel leader.

Et Apple est un parfait exemple, en effet."

Un truisme depuis que l’homme et homme dans quasiment toutes les civilisation.

Et au delà des entreprises toutes les dictatures ne sont que des utopies qui ont réussies 😂😉

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> La puissance d’une entreprise se mesure aussi au nombre de procédures contre elle.

Et l'on pourrait ajouter que l'illégitimité de sa puissance se mesure au nombre de procédures contre elle qu'elle a perdu.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et l'on pourrait ajouter que l'illégitimité de sa puissance se mesure au nombre de procédures contre elle qu'elle a perdu."

Comme la procédure de l’UE sur la requalification des accords fiscaux Irlandais en aide d’état faussant la concurrence ? 😂

avatar bonnepoire | 

@ iPop
Apple n'a rien d'un Big Brother.

avatar Link1993 | 

@Furious Angel

Je trouves ça surtout honteux de mettre à profit ses clients qui sont majoritairement mineurs, qui n'ont ni l'âge pour bien comprendre le sujet et ne sont pas forcément en capacité de voir qu'ils sont manipulés.

avatar YetOneOtherGit | 

@Link1993

"qui n'ont ni l'âge pour bien comprendre"

Pas mal;d’adultes ont les même pb 😈😂

L’âge ne fait rien à l’affaire... 🥳

avatar corben | 

« Le créateur de Fortnite a organisé un tournoi le 23 août « 

C’est événement qui n’a pas encore eu lieu donc plutôt « organisera » ;)

avatar Nicolas Furno | 

@corben

L’événement n’a pas eu lieu, certes, mais il a déjà été organisé. Non ? 🤔

avatar DG33 | 

@nicolasf

« organise un tournoi qui aura lieu le 23 août »
Et ça mettra tout le monde d’accord

avatar Nicolas Furno | 

@DG33

Allez !

avatar Derw | 

@corben

Oui, mais le travail d’organisation a sans doute déjà eu lieu…
« Le créateur de Fortnite a organisé un tournoi qui se déroulera le 23 août » ?

avatar John McClane | 

@Derw

Je parle d’expérience, l’organisation d’un événement ne se termine pas avant la fin de l’événement lui-même.

avatar Derw | 

@John McClane

Dans ce cas (action commencée dans le passé et qui se terminera dans le futur) c’est le présent qui s’impose.

« Le créateur de Fortnite organise un tournoi qui se déroulera le 23 août » (comme proposé plus haut)

avatar DG33 | 

@John McClane

Et même toujours bien après la fin...

avatar John McClane | 

@DG33

Tout à fait, il faut débriefer, digérer et comprendre les couacs, gérer les retombées éventuelles, faire fructifier les réussites et les prises de contacts, et bien sûr démonter les éventuelles installations, etc etc.

avatar Florent Morin | 

@corben

Le créateur de Fortnite, c’est pas PUBG qui a poursuivi Epic pour plagiat en 2018 ? (Jusqu’à ce que le fond d’investissement d’Epic les fasse taire en injectant de l’argent chez eux)

avatar povpom | 

@FloMo

PUGB c’est un produit Tencent. Tencent se serait fait acheter son silence par Épic ?

avatar Florent Morin | 

@povpom

Epic, c’est Tencent depuis 2012.

L’acquisition de Bluehole (PUBG) par Tencent s’est faite fin 2017, juste après la plainte pour plagiat. Du moins dans la même période.

Personne n’échappe au Big Brother Tencent a priori...

avatar YetOneOtherGit | 

@FloMo

"Epic, c’est Tencent depuis 2012."

Pour être précis : c’est l’actionnaire de référence ayant une belle minorité de blocage (40% actuellement)

avatar YetOneOtherGit | 

@FloMo

"Personne n’échappe au Big Brother Tencent a priori..."

C’est un très grand classique des procédures pour plagiat que le rachat de la structure portant plainte quand elle a des chances de succès

Le contexte du deal proposé aux actifs est simple :

- Après une longue et coûteuse procédure l’entreprise obtiendra peut-être une belle somme d’argent dans le procès.
- Vous actionnaires toucherez immédiatement une belle somme si vous acceptez la vente.

C’est quasiment imparable et a été utilisé un nombre incalculable de fois 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@povpom

« PUGB c’est un produit Tencent »

Regardes la temporalité ses opérations de prise de participation ;-)

PS : Je viens de voir que FloMo t’a donné les détails 😎

avatar Flyingbike | 

@corben

Il peut être déjà organisé sans avoir encore eu lieu

avatar pagaupa | 

@corben

« C’est événement qui n’a pas encore eu lieu donc plutôt « organisera » ;) »
L’organisation précède le lancement donc c’est bien « a organisé »

avatar mryonce | 

@corben

Il est organisé mais il débutera le 23, c’est bien correct 🤧

Pages

CONNEXION UTILISATEUR